Bar des Sciences au Dôme en février

Tous les mois au Dôme se déroulent depuis plusieurs années des débats citoyens qui contribuent au dialogue entre sciences et sociétés. Le Bar des Sciences sous l'égide de l'Université de Montpellier est un lieu privilégié qui favorise les échanges entre les spécialistes d’un sujet donné et le grand public avec pour objectif de diffuser la culture scientifique.

Ce mois-ci, après le thème des "pesticides et abeilles" abordé en janvier, la problématique "La lutte biologique peut-elle sauver le monde ?" sera au cœur des échanges, le jeudi 8 février 2018 à 20h30.

Méthode de lutte contre les nuisibles, animal ou plante, au moyen d’organismes vivants antagonistes appelés agents de lutte biologique, la lutte biologique peut être utilisée volontairement, en agriculture, entre autres, en remplacement des pesticides conventionnels. La protection de l’environnement s’imposant de plus en plus comme une préoccupation mondiale majeure, elle pourrait représenter une alternative viable à la lutte chimique.

Ce débat sciences-société sera animé par :

• Fabrice Chandre, Chercheur à l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement), et notamment dans l’unité mixte de recherche Maladies infectieuses et vecteurs : écologie, génétique, évolution et contrôle (Laboratoire MIVEGEC). Il est par ailleurs Directeur du CNEV (Centre National d’Expertise dédié aux Vecteurs)

• Mylène Ogliastro, Chercheure en virologie à l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique), et notamment au laboratoire Diversité, Génomes et Interactions Microorganismes-Insectes (DGIMI).

Prochaine rencontre jeudi 15 mars " L'intelligence artificielle plus forte que le cerveau ? " dans le cadre de la Semaine du cerveau,  manifestation nationale qui se tiendra du 12 au 18 mars.

Brasserie le Dôme 2, Avenue Georges Clémenceau – 34000 Montpellier
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Pour aller plus loin, découvrir le site du Service culture scientifique

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations