Pour Lou et ses copains

L’image contient peut-être : 9 personnes, personnes souriantes, personnes debout, enfant, plein air et nature
Lou compte sur vous!

L'AFSA (Association Française du Syndrome d'Angelman) syndrome de la petite Lou, de Sète, a été présélectionnée pour être l'association nationale choisi par le groupe Carrefour pour l'opération les Boucles du Coeur 2018 !

L'AFSA soutient la recherche génétique sur le syndrome d'Angelman.

 
L'Association Française du Syndrome d’Angelman (AFSA)  encourage aussi la recherche internationale sur le syndrome depuis plus de 25 ans.Bien que celle-ci ait considérablement évolué, beaucoup d’efforts restent à faire. L’objectif est de comprendre parfaitement les mécanismes neurologiques de cette maladie rare pour éventuellement aboutir à un traitement.

Le syndrome d’Angelman se caractérise par un déficit intellectuel et moteur sévère, une absence de langage, une jovialité et des accès de rire, des troubles de l’équilibre, un tremblement des membres, une épilepsie et des troubles du sommeil. Il a été décrit pour la première fois en 1965 par le pédiatre anglais Harry Angelman. Ce syndrome est d’origine génétique.


Les enfants de l'AFSA ont besoin de vous !

Si l'AFSA est sélectionnée, ce sont TOUS les magasins Carrefour de France qui participeront à la récolte de dons et qui feront parler d'elle et du syndrome !

Alors l'ASFA compte sur vous, ça ne vous prendra que 2 minutes et ce pour une grande et belle cause.
Partagez et votez pour que l'AFSA ait la chance de pouvoir être sélectionnée.

Merci à tous, https://www.facebook.com/syndrome.angelman.afsa/

Jusqu'au 1er mars on vote pour l'AFSA aux Boucles du Coeur : 1 vote / jour / personne (uniquement en France) ! L'enjeu est de taille, merci de partager : http://www.carrefour.fr/engage…/boucles-du-coeur/inscription

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations