La Catfarm, une communauté qui continue à faire parler d’elle.

cat21125559_528928994167060_8756785255056159650_o-1

Après quelques années d’organisation et de travail intense, les résidents de la Catfarm ont accueilli leur premier événement, « Share your story », qui s'alignait dans une vision d’innovation sociale et d’éducation alternative. 

 
catfarm

Du 8 au 17 juin et en partenariat avec le programme Erasmus + de la Commission Européenne, une vingtaine de personnes (venant d’Egypte, de Lettonie, d’Ukraine, de France et des Pays-bas) participaient à cette formation dont l’approche alternative permet de rassembler des personnes de pays et cultures différentes pour vivre une expérience humaine tout en apprenant l’expression de soi en groupe. 

Les animateurs ont réalisé un environnement de partage sécurisé où les histoires derrière chaque culture, personne, tradition, objet ont été
partagées. Ils ont appris à connaître, comprendre et utiliser des outils et méthodes de narration, de théâtre et d’art pour s’exprimer.

Ce projet visait à améliorer la conscience culturelle et les compétences d’expression, accroître l'engagement social et civique, éveiller à la sensibilisation du patrimoine culturel, favoriser la confiance et encourage l'engagement de ces jeunes dans leurs communautés, et renforcer la coopération entre les participants des différents pays.  8 jours intenses où chaque personne a été le héros de sa propre histoire.

Retrouvez Catfarm sur Facebook

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations