16 juin : fête occitane à Gigean

Le samedi 16 juin,la municipalité de Gigean organise une fête occitane.

Les membres occitanistes du Pelhòt ont décidé de répondre présents et de participer à l'organisation de la journée; c'est en effet une occasion rare de mettre en avant nos racines,la culture et la langue occitanes,si  discrètes de nos jours.

Nous vous proposons donc de venir faire un tour, ne serait-ce qu'une demi-heure,ne serait-ce qu'à un des 2 apéritifs (servis par les membres du Pelhòt occitan). Cela fera plaisir, et servira la cause occitane et peut permettre à certains d'entre-vous de découvrir une culture régionale.

Programme de la journée :

10H30  11H30 Déambulation dans le vieux Gigean en costumes "à l'ancienne"(tout le monde peut participer) avec cavaliers et animée musicalement par les hautbois et tambours du Chivalet de Cournonterral.

 Au jardin public : (buvette toute la journée) 12h 13h Apéro au "vins de pays d'òc"

                        13h 15h Restauration rapide sur place,à table pour ceux qui le souhaitent.

                        15H 16H Danse du chivalet (traditionnelle languedocienne) et Val de legenda (chorale et spectacle en français et occitan)

                         16h 18h Baléti (bal avec danses et musiques occitanes). animé par Biscam Pas.

                        19H 20H Apéro au "vins de pays"

                         20H21H restauration rapide.

                         21h Concert rock-occitan avec Christian ALMERGE et son groupe (reprises de classiques pop-rock en occitan.

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations