Ocean Viking, 356 migrants à bord, à la recherche d'un port

 AFP /
 

En quatre missions, les sauveteurs de l'Ocean Viking ont arraché 356 personnes à des canots de fortune qui ne leur laissaient aucune chance sur la Méditerranée. Mais désormais, le bateau s'éloigne de Libye pour trouver un port de débarquement.

Le bateau "quitte la zone de recherche et de secours (SAR) libyenne et attend de recevoir des indications sur un port sûr de débarquement qui respecte les normes du droit international", ont écrit dans un communiqué les ONG SOS Méditerranée et Médecins sans frontières, qui opèrent le bateau.

L’UNHCR, l'agence des Nations unies pour les réfugiés, a pour sa part demandé aux gouvernements européens de consentir au débarquement des quelque 500 personnes secourues ces derniers jours en Méditerranée, dont 151 à bord du navire humanitaire espagnol Open Arms qui patiente au large de l'île italienne de Lampedusa.

En savoir plus : https://www.afp.com/fr/infos/334/

.