Campagne Ecogestes Méditerranée Occitanie avec le CPIE Bassin de Thau

Le CPIE Bassin de Thau coordonne une campagne régionale de sensibilisation des plaisanciers d’Occitanie. La campagne a démarré courant juin et se déroule jusqu’à septembre 2020.
Cette campagne vise à rencontrer les plaisanciers dans les ports de plaisance de la façade, de diagnostiquer avec eux leurs pratiques environnementales dans leur activité de plaisance (eaux noires/grises, observation de la faune/flore marine, gestion de leur déchets, ancrage…) et de leur proposer de modifier durablement un geste dans leur pratique quotidienne (en terme de comportement ou d’équipement).
Plus d’informations ici : https://occitanie.ecogestes-mediterranee.fr/

 CIPECapture

 

Vous aimez naviguer ? Et vous souhaitez vous engager pour la préservation du milieu marin ?
Alors participez à la campagne Écogestes Méditerranée Occitanie ! Cette campagne de sensibilisation, est à destination de tous les usagers de la mer, et notamment des plaisanciers. Elle a comme objectif d’initier, chez chaque plaisancier, des gestes simples et concrets, à la fois en termes d’équipements et de comportements, pour diminuer les impacts de l’activité de plaisance sur le milieu. Portée par le CPIE Bassin de Thau, la campagne se déploie de nouveau en 2020 sur toute la façade d’Occitanie.

 

Les milieux marins, littoraux, lagunaires et fluviaux sont des écosystèmes fragiles soumis à de fortes pressions anthropiques. Parmi ces pressions, la plaisance impacte ces milieux et peut être à l’origine de nombreuses dégradations, aussi bien en mer qu’au port.
Partant de ce constat, de nombreux acteurs se sont mobilisés pour mettre en oeuvre la campagne Ecogestes Méditerranée.
Une campagne à large échelle
Fort de son succès, la campagne est aujourd’hui déployée sur l’ensemble de la façade maritime de Méditerranée grâce à l’impulsion du Plan d’action pour le milieu marin de Méditerranée (1). En 2019, 24 structures d’éducation à l’environnement sont allées à la rencontre des plaisanciers des Alpes Maritimes aux Pyrénées Orientales, en passant par la Corse. Au total, plus de 2000 navires ont hissé le fanion Ecogestes en signe de leur engagement à améliorer leurs pratiques au quotidien, à la fois en mer et au port.
(1)Pour plus d’informations sur le PAMM, consulter le site de la DIRM :
www.dirm.mediterranee.developpement-durable.gouv.fr
S’engager !
Tri des déchets, ancrage, hydrocarbures, entretien du bateau, gestion de l’eau douce et des eaux usées... sont autant de thématiques abordées avec les plaisanciers qui acceptent d’échanger sur leurs pratiques et devenir des [éco]plaisanciers !


La programmation en Occitanie
En Occitanie, ce sont près de 500 navires qui ont hissé le fanion Ecogestes l’an dernier. Ces usagers de la mer participent à la protection des milieux en s’engageant à améliorer au moins un geste dans leurs pratiques nautiques. Parmi les gestes les plus choisis : utiliser des produits écolabellisés, réduire au maximum les pertes d’hydrocarbures, préférer les zones sableuses pour l’ancrage.
En 2020, la campagne se poursuit ! 5 structures ambassadrices (LPO Hérault, Labelbleu, LPO Aude, Institut Marin et WeOcean) iront à la rencontre des plaisanciers tout au long de l’été dans 17 ports de plaisance de la façade d’Occitanie. La campagne est menée en partenariat avec les gestionnaires des ports de plaisance et les gestionnaires d’espaces naturels protégés, qui assurent le relais de la campagne sur leurs territoires.