ASSOCIATIONS & Partis

Une matinée bien remplie pour l'UNC

L'assemblée générale de l'UNC Poussan-Bouzigues se déroulait le samedi 3 février à Poussan : tous les adhérents y étaient cordialement invités.

Le corum étant atteint le Président Jean-Claude Peytavi ouvrit la séance par une minute de silence en la mémoire des anciens camarades disparus, avec une mention spéciale pour Mr.Jean Baqué porte-drapeau de Bouzigues et des OPEX morts en opération.uncccDSC_0034 (12)

Il remercia ensuite Mr.Jacques Adgé maire de Poussan ainsi que Mr.Michel Paquériaud 1er adjoint représentant Mm.Eliane Rosay maire de Bouzigues d’assister à l'assemblée générale car cela est très encourageant.

uncunc2018 02 03 (11)

Suivit l’ordre du jour, commençant par le rapport moral du Président qui en résumé remercia les 2 municipalités pour leurs aides, financière et logistique.

Il insista sur le fait que les 39/45, les anciens d’Algérie Maroc et Tunisie avaient besoin d’être remplacés et que la nouvelle génération OPEX (opérations extérieur) malgré leur jeune âge avaient le devoir de reprendre le flambeau.  Grâce à l’aide des deux Municipalité, la section sera représentée à Paris par Mr.Philippe Stein porte-drapeau pour l’opération 1000 drapeaux commémorant les 100 ans de la création de l’UNC par Georges Clémenceau et le Père Daniel Brottier.

La parole fut donnée au secrétaire Mr.Jean-Louis Lafon qui résuma les activités de la section et au trésorier Bertrand Caussel qui confirma la bonne santé financière de l'association approuvée par le vérificateur aux comptes Mr.Philippe Stein.

Le quitus fut voté par l’assemblée. Renouvellement du tiers du conseil d’administration, les 3 sortants ont été réélus à l’unanimité. Composition du bureau :

Président : Mr.Jean-Claude Peytavi

Vice-Président : Mr.Michel Paquériaud

Trésorier : Mr.Bertrand Caussel

Secrétaire : Mr.Jean-Louis Lafon

Secrétaire Adjoint : Mr.Antoine Scotto

Assesseurs : Mm.Mireille Cousinier, Mr.Patrick Delcroix, Mr.Maurice Fontès, Mr.Hubert Gal, Mr.Philippe Stein

Vérificateur aux comptes : Mr.Philippe Stein

 La séance fut close par Mr.Jacques Adgé Maire de Poussan qui souligna, le bon fonctionnement de l’association et invita l’assistance à l’apéritif qui fut suivi d’un excellent repas concocté par le traiteur Franck Figols. A l’année prochaine.

Coup de projecteur sur Ombre et Lumière

L'association Ombre et Lumière rassemble des amateurs de peinture et de convivialité qui se rencontrent tous les lundis à la salle de l'Amitié, boulevard Chevalier de Clerville de Sète.

Le 29 janvier, elle a tenu son assemblée générale, à grand renfort de galettes, royaumes, café et cidre : il fallait rester lucide pour suivre les débats et se remettre à peindre ensuite.

lumCapture

 L'assemblée générale ronronna, mais fut un peu succincte car sa présidente, qui la tient à bout de bras, est prise dans un tourbillon d'activités et de problèmes rendant son bénévolat très méritoire. Le bilan d'activité était vite bouclé puisqu'il n'y a pas eu d'exposition en 2017 (contrairement à l'année précédente). Le bilan financier aussi, encaisse en banque et énumération des dépenses obligatoires (assurances, location de la salle). La réunion s'anima avec la proposition de la présidente d'augmenter la cotisation annuelle et de la porter à 15 euros.

lum236IMG_9467

Acceptée les yeux fermés par quelques uns, elle fut discutée. Certains n'en voyaient pas l'utilité : pas de déplacements, pas de visites dans les musées, pas de matériel de dépannage (genre pinceaux, gomme ou crayons), même la venue ponctuelle d'un professeur a été rejetée.

Des projets d'activités ont alors été présentés (divers lieux d'exposition), ainsi que l'achat de petit matériel et l'éventualité de repas en commun. Le bureau fut difficile à élire : l'un a trop de problèmes, l'autre n'est pas disponible, une autre n'habite pas Sète.

La présidente, renouvelée dans ses fonctions par "tacite reconduction", désigna…les "volontaires". Elle se résignait ainsi à prendre une grande part du travail et clôtura la séance en renouvelant ses vœux de bonne année.

lum22Capture

 Et chacun retourna à son "travail", Marcel à ses bateaux, Françoise à ses fleurs, Mariette à ses pastels, Christian à ses abstractions…

L'association compte une douzaine de membres actuellement, dont certains recrutés récemment, remplaçant ceux que la maladie a écartés. Son ancien local, La Pierrerie (transformé par la mairie actuelle en salle de réunion de l'Espace Victor-Meyer), était prédestiné à la peinture avec ses grandes baies vitrées. Malgré de véhémentes protestations, l'association dut partir.

Il a donc fallu s'adapter aux nouvelles conditions d'une salle éclairée artificiellement. Mais cela n'a pas découragé les plus accros à la peinture qui, tous les lundis après-midi, se retrouvent pour exercer leur talent et leur imagination. Variété des techniques mises en œuvre, des supports (de la toile au carton en passant par la feuille de dessin ou le bois), des sujets (natures mortes, portraits, paysages). Et c'est alors le moment de la (ré)création. Chacun assouvit une passion ou simplement son goût pour les belles choses.

Il faut reconnaître que les résultats sont assez encourageants car l'exemple ou les conseils permettent à tous de progresser.

Voeux du Député Christophe Euzet

Mes chers concitoyens,

Le 18 juin dernier, vous m’avez fait l’immense honneur de me donner mandat pour vous représenter à l’Assemblée Nationale. Mon investissement est, je vous l’assure, à la hauteur de la confiance que vous m’avez accordée. Et c’est une expression qui a du sens pour moi. Vous l’avez fait parce que vous aviez compris que le vent qui se levait dépassait les querelles de clochers. Que le mouvement qui se dessinait allait aspirer le pays tout entier par sa vigueur. Que ceux qui allaient devoir le porter le feraient pour la France, pour les françaises et les français, pour nous tous et non pour eux-mêmes. 

Depuis six mois, nous avons voté des lois, autorisé et ratifié des ordonnances, lancé sous l’autorité du chef de l’Etat des réformes dans tous les domaines : le contrôle renforcé des élus,  la facilitation de la création d’emplois, la politique du logement, la vie des étudiants, une loi de finances ambitieuse, une loi de financement de la sécurité sociale qui l’est tout autant… Le rythme de travail est, de l’aveu de tous, sans précédent : mais programme pour l’année qui vient est encore plus chargé : asile, immigration, réforme de la justice, modernisation et démocratisation des institutions, de la formation professionnelle…  Nous faisons le maximum pour redresser le pays. Nous le faisons de notre mieux pour restaurer son image, rétablir sa puissance économique, redonner vie à sa fraternité tout en rendant à la parole publique fermeté et crédibilité.

Depuis six mois, nous nous employons,  avec une équipe enthousiaste et dynamique, implantée sur  nos vingt-deux communes et déterminée à contribuer activement au changement qu’a entrepris le chef de l’Etat, à jouer à plein le rôle désormais dévolu aux représentants de la Nation dans la circonscription : fini le temps de la réserve parlementaire et celui de la course aux mandats. Le député est aujourd’hui le facilitateur qui met en relation, avec ses collaborateurs, les problématiques locales et les décideurs de l’Etat au niveau des préfectures et des ministères. Il travaille les lois à Paris et porte au cœur des chancelleries les enjeux des territoires sur lesquels il a été élu. Nous ne prétendons pas à la perfection. Elle n’existe pas en politique. Nous ne prétendons pas davantage séduire tout un chacun : le monde est divers et les avis variés. Mais nous revendiquons d’ores et déjà un travail acharné. Et je vous le dis sans nuance : cela ne fait que commencer. Notre pays est sur la voie d’une transformation profonde et nous sommes, mon équipe et moi même, impliqués au premier chef :  

En 2018, plus que jamais, nous avons besoin de vous. De votre envie, de vos projets, de votre implication. De votre engagement. Un pays ne pas se redresser comme il le devrait s’il n’est composé que de téléspectateurs critiques et de commentateurs cyniques sur les réseaux sociaux. Il n’y a de démocraties véritables que celles qui engagent leurs citoyens dans une action réelle et dans une participation active au quotidien ! Le mouvement qui s’est dessiné ne fait que débuter. Au-delà des clivages politiques, il appellera dans les mois et les années qui viennent à la mobilisation de tous les talents. Pour accompagner le renouveau dont notre pays a tant besoin, il faudra rassembler toutes les énergies. Engagez-vous dans des démarches citoyennes, contribuez à donner vous-mêmes l’impulsion que vous appelez de vos vœux. Pour notre bien collectif. Pour notre bonheur individuel. Pour celui de nos enfants. Pour l’avenir de nos territoires et de notre beau pays.

Que 2018 soit l’année de la reconquête pour tous et du bonheur retrouvé pour chacun. Recevez, mes chers concitoyens, mes vœux les plus sincères. Je suis à vos côtés, avec toute ma détermination et mes sentiments les meilleurs.

Christophe Euzet

Député de la 7ème circonscription de l’Hérault

 

Rotary Club de Sète : action en faveur des BTS CRSA du Lycée Joliot Curie

Dans le cadre des actions conduites par le Rotary Club en faveur des jeunes et de la promotion des emplois manuels,  le Rotary Club de Sète, a organisé avec le soutien des professeurs de la section BTS conception et réalisation de systèmes automatiques (CRSA) du Lycée Joliot Curie de Sète, trois demi- journées d’information aux techniques de l’entretien d’embauche avec simulation à partir d’une véritable offre d’emploi. rotaentretien 2018 5

Une trentaine de jeunes garçons et filles ont ainsi pu bénéficier des conseils de membres du Rotary , anciens patrons ou responsables d’entreprises, et s’entraîner au toujours délicat et redouté "entretien d’embauche ».

rotaentretien 2018 1

 Une douzaine de membres du Rotary Club de Sète, dirigeants ou anciens responsables d’entreprises ont participé pendant trois après-midi à des simulations d’entretien d’embauche avec une trentaine d’étudiants de BTS du Lycée Joliot-Curie de Sète de la section « conception réalisation systèmes automatiques ».

A partir d’une annonce réelle du bassin d’emploi, les étudiants se sont présentés devant les rotariens recruteurs, avec lettre de motivation et CV. Après une analyse partagée des documents présentés, chaque étudiant a participé à une simulation d’entretien d’embauche avec, en fin de jeu de rôle, une séance de debriefing avec « le recruteur ».

L’objectif de ces journées : placer les futurs titulaires du BTS en situation réelle et leur prodiguer des conseils afin qu’ils soient plus à l’aise et plus performants le jour où ils devront participer à un véritable entretien de recrutement.

Un ouvrage pédagogique se rapportant à l’entretien d’embauche a été par ailleurs offert par le Rotary à chaque participant de seconde année.

Donnez vos tickets Restaurant à la Croix Rouge

Tout au long de l’année, les salariés porteurs de titres-restaurant peuvent en faire don à la Croix-Rouge française. Le montant des titres est alors valorisé en don financier, et reversé à l'association pour financer ses actions dans le domaine de l’aide alimentaire.

Donner ses titres restaurants périmés c'est fournir des repas complets aux personnes fragiles

Don en titres restaurant

#RestauronsLaSolidarité

1 TITRE DONNÉ = 7 REPAS COMPLETS !

Vous pouvez donner vos titres-restaurants 2017 jusqu'au 31 mars 2018 !

Le concept est simple, vous pouvez faire don de vos titres-restaurant [1] pour soutenir nos actions dans le domaine de l'aide alimentaire.

Un titre-restaurant donné, représente sept repas complets pour une personne en situation de précarité. N'attendez plus, faites nous don de vos titres-restaurant papier !

[1] La Croix-Rouge Française est habilitée à collecter tous les titres-restaurant quel que soit l’émetteur

Pour tout savoir : https://soutenir.croix-rouge.fr/don-ticket-restaurant/

 

Bar des Sciences au Dôme en février

Tous les mois au Dôme se déroulent depuis plusieurs années des débats citoyens qui contribuent au dialogue entre sciences et sociétés. Le Bar des Sciences sous l'égide de l'Université de Montpellier est un lieu privilégié qui favorise les échanges entre les spécialistes d’un sujet donné et le grand public avec pour objectif de diffuser la culture scientifique.

Ce mois-ci, après le thème des "pesticides et abeilles" abordé en janvier, la problématique "La lutte biologique peut-elle sauver le monde ?" sera au cœur des échanges, le jeudi 8 février 2018 à 20h30.

Méthode de lutte contre les nuisibles, animal ou plante, au moyen d’organismes vivants antagonistes appelés agents de lutte biologique, la lutte biologique peut être utilisée volontairement, en agriculture, entre autres, en remplacement des pesticides conventionnels. La protection de l’environnement s’imposant de plus en plus comme une préoccupation mondiale majeure, elle pourrait représenter une alternative viable à la lutte chimique.

Ce débat sciences-société sera animé par :

• Fabrice Chandre, Chercheur à l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement), et notamment dans l’unité mixte de recherche Maladies infectieuses et vecteurs : écologie, génétique, évolution et contrôle (Laboratoire MIVEGEC). Il est par ailleurs Directeur du CNEV (Centre National d’Expertise dédié aux Vecteurs)

• Mylène Ogliastro, Chercheure en virologie à l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique), et notamment au laboratoire Diversité, Génomes et Interactions Microorganismes-Insectes (DGIMI).

Prochaine rencontre jeudi 15 mars " L'intelligence artificielle plus forte que le cerveau ? " dans le cadre de la Semaine du cerveau,  manifestation nationale qui se tiendra du 12 au 18 mars.

Brasserie le Dôme 2, Avenue Georges Clémenceau – 34000 Montpellier
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Pour aller plus loin, découvrir le site du Service culture scientifique

Gestes qui sauvent

2e session « Les Samedis Secourisme, initiation aux gestes qui sauvent » le samedi 3 février

La 2e session gratuite des « Samedis secourisme, initiation aux gestes qui sauvent » organisée par le service de la vie des quartiers, les Conseils de quartier, le service des sports et les Maitres nageurs sauveteurs du Languedoc (MNSL), se déroulera samedi 3 février de 10h à 12h salle Bellevue Château Vert.  Les sétois peuvent encore s'inscrire, il reste quelques places disponibles.
Au programme : une première approche des grandes thématiques des premiers secours, alerter, masser, défibriller, faire face aux hémorragies… « Les séances se déroulent dans une ambiance bon enfant, et les gens se rendent compte que ces gestes sont vraiment utiles dans la vie quotidienne, dans la rue, pour utiliser par exemple les nombreux défibrillateurs installés dans la ville », explique David Farran, le coordinateur de ces formations, responsable du pôle secourisme de l’association des Maitres nageurs sauveteurs du Languedoc (MNSL).
Les séances sont ouvertes à tous, de la fin de l’école primaire aux années sénior.
Prochaines séances :
-       Samedi 10 mars : salle Pierre Dumoulin, rue des Gerfauts (pour les résidents P1)

-       Samedi 7 avril : salle Bellevue du Château Vert (local MNSL) (pour les résidents P3)

-       Samedi 12 mai : centre sportif Maurice Clavel, rue Maurice Clavel (pour les résidents P6 et 7)

La perle des Motards en assemblée

PERLECapturele samedi 20 janvier 2018 à 20 h à Bouzigues, l'association la perle des motards a tenu son assemblée générale pour réaliser le bilan de l'année 2017 et pour se projeter en 2018. Avec son équipe, Patrick Onorato a établi un nouveau programme tout en remerciant la Mairie pour son aide durant toutes les manifestations à Bouzigues.

Fondation Abbé Pierre : 23e rapport sur l'état du mal-logement en France

城市生活 2La 23e édition du rapport annuel sur L’État du mal-logement de la Fondation Abbé Pierre livre une nouvelle description de la crise du logement.

Si le marché de l’immobilier affiche une bonne santé générale, 4 millions de personnes restent mal logées ou privées de domicile, tandis que 12 millions voient leur situation fragilisée par la crise du logement.

Cliquez ici
pour accéder directement au téléchargement du 23e rapport 2018.

Au total, près de 15 millions de personnes sont touchées, à un titre ou à un autre, par la crise du logement.

2018 : toujours des projets pour le Carré d’As

Ce 27 janvier 2018, tous les membres du Comité des fêtes disponibles ainsi que tous les Poussannais étaient conviés à l’assemblée générale de l’association à la salle Jean Théron du Foyer Socio-culturel

.Un public assez nombreux, pour cette réunion qui lançait une nouvelle année civile qui sera toujours riche en animations. Avant les galettes et les vœux, c’était pour le comité des fêtes le moment idéal pour faire le point sur 2017, pour analyser ses réussites et ses échecs, afin de  répondre au mieux aux attentes des Poussannais en 2018.casDSC_0019 (12)

La séance s’est ouverte en présence du président : Jean Gil CATALA et de son Vice Président, de ROBERT PARRA, Président Fédéral des Comités des Fêtes de l’Hérault, de Jacques Adgé, Maire de Poussan, de Danielle Bourdeaux, Adjointe au Maire déléguée aux animations, aux ressources humaines et aux festivités. Monsieur le Maire est content du travail et de l’investissement de l’association dans le village. Prochainement inauguration des nouveaux locaux.

Pour le Président : « Cette année a encore confirmé la bonne santé morale et financière et le dynamisme des bénévoles qui œuvrent pour offrir aux Poussanais des animations de qualité et des valeurs culturelles et pour 2018 il en sera de même avec des grands événements à venir au niveau Départemental."

« Reconnu au niveau départemental le Carré d’As fera tout ce qu’il peut pour satisfaire les Poussannais avec aussi l’aide du Comités des Fêtes de l’Hérault. « Je vous remercie pour votre participation et votre mobilisation. Je suis fier que l’assemblée générale FCF 34 se fasse à Poussan cette année. » Et il félicitait particulièrement le trésorier pour son travail fait avec sérieux et rigueur.  »  ROBERT PARRA.

Le Président Catala a terminé en remerciant tous les bénévoles du comité, les partenaires, le maire et son conseil, les services techniques, les commerçants et les sponsors et en rajoutant que l’esprit festif devait animer l’association.

Il a été ensuite fait lecture du rapport moral de l’association :

COMPTE RENDU DES ACTIVITES DU CARRE D’AS POUR L’ANNÉE 2017 : 

« Le 21 janvier : Nous avons fait notre assemblée générale 

Carnaval du 25 février au 01 mars : Pour la cavalcade, nous avons ramenés le petit train où toutes les personnes déguisées ont pu monter à bord. Nous avons tenu une buvette, conjointement avec les membres du comité carnaval, le lundi soir pour le bal masqué et le mardi soir pour le branle de la chemise.

Loto du Carré D’As le 18 mars au Foyer des campagnes

Sortie du cochon le 26 mars à la foire languedocienne de Loupian 

Chasse aux œufs le dimanche 16 avril : ça a été un succès avec beaucoup de monde. 

Le corso de l’Hérault le dimanche 04 juin: comme chaque année le comité à participer au corso de l’Hérault avec le char des miss et celaa s’est déroulé à Villeveyrac. C’était une sortie réussie 

Sortie du cochon le 10 juin : à Servian

Sortie du cochon le 02 juillet à Pézenas pour le rassemblement des animaux totémiques.

Soirée d’été pour les enfants le 08 juillet à la cave coopérative avec des structures gonflables, des jeux en bois, des ateliers coutures, maquillage, fleurs en papier et mosaïque et on a tenu une buvette et un stand de restauration rapide. Dommage que la pluie soit venue perturber la fête. 

Fiesta Sète le 22 juillet : Toujours avec Métisete nous avons organisé une soirée de concerts avec toujours une buvette. 

La fête locale du 28 au 30 juillet : il y a eu 3 jours de fêtes avec des manèges, des forains, des buvettes et les traditionnels concerts chaque soir : Bernard Becker, Almeras et Cocktail de nuit. 

Sortie du cochon le 12 août pour la feria de Béziers. 

Sortie du cochon le 13 août à Pomérols

Sortie du cochon le 14 août à Lézignan la Cèbe 

Foire aux associations le 2 septembre : Un stand a été animé comme chaque année et on a tenu un stand de restauration avec plateau de charcuterie et seiche à la plancha.

Halloween le 31 Octobre : Nous avons défilé dans le village pour quémander des friandises et nous avons terminé au Foyer des campagnes pour faire la fête dans une ambiance terrifiante qui a obtenu un vif succès. 

Parade de Noël le 23 décembre : il y a eu un défilé dans les rues avec la troupe de « image en scène » suivi d’un spectacle de Noël « Le songe d’une folle nuit de Noël ». Le spectacle a été très apprécié et les gens sont venus nombreux. »

PRESENTATION DU PROGRAMME DES FESTIVITES DU CARRE D’AS POUR L’ANNEE 2018 :

« Loto du carré d’As : le dimanche 21 janvier

Carnaval du 10 au 14 février : Cette année nous avons fait de char sur le thème des vendanges.

Chasse aux œufs le dimanche 01 avril : C’est une festivité très appréciée où il y a beaucoup de monde. On va voir s’il est possible de changer de lieu et d’aller le faire à la grotte.

Corso de l’Hérault le 10 Juin : le Comité participera au corso de l’Hérault qui se tiendra à Gignac

Soirée mousse le 30 juin : le Carré d’As a décidé de remettre la mousse à l’honneur.

Fiesta Sète le 21 juillet : Toujours avec Métisète nous allons organiser une soirée de concerts avec une buvette.

La fête locale du 27 au 29 juillet : cette année on a Les Mélomanes, Les Méditerranéens et Cocktail de nuit

Sortie du cochon le 09 août pour la feria de Béziers.

Foire aux associations le 1 septembre : Le comité tiendra un stand comme chaque année et on refera un stand de restauration.

Halloween le 31 Octobre : Nous défilerons dans le village et nous terminerons au Foyer des campagnes pour distribuer des bonbons.

Parade de Noël le 22 décembre : il y aura un défilé avec le traineau du Père Noël et un spectacle avec une tombola.

 Le bilan moral a été voté à la majoritécasDSC_0017 (12)

Puis ce fut la lecture du bilan financier par le trésorier Bernard LECLERCQ. Il a été vérifié, corrigé par notre vérificateur aux comptes Jean Claude PAGNIER et voté à l’unanimité.

Puis a eu lieu l’élection des membres du Conseil d’administration.

  Chaque année, la loi prévoit de renouveler un tiers du Conseil d’administration.

  • Cette année ce sont Josette ROUZIER, Gilbert ARRIGO et Lydie LAMBERT qui ont été réélus à l’unanimité.

  • Voici donc le conseil d’administration : Jean GIL-CATALA, Valérie FERRER, Gilbert ARRIGO, Bernard LECLERCQ, Josette ROUZIER, Lydie LAMBERT, Christiane MALGOUVERNE et Nicole SOUVERAIN

  • A noter l’adresse mail du Carré d’As : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • La soirée se terminait par un bel apéritif dînatoire durant lequel l’on évoquait le 1er rendez-vous avec le public, celui avec le Carnaval.
  • Pour plus d’informations rendez-vous sur le site du comité des fêtes ou sur sa page Facebook :https://www.facebook.com/ComiteDesFetesDePoussan