ASSOCIATIONS & Partis

Deux Frontignanais parmi les 5 Héraultais décorés pour leur investissement associatif et sportif

Samedi 12 juin, à 11h, salle Bouvier-Donat, la Fédération Française des Médaillés de la Jeunesse, des Sports et de l'Engagement Associatif (FFMJSEA) a décoré une demie douzaine de personnes pour leur investissement.

 La journée a débuté dès 9h30 par l’AG du comité départemental de l’Hérault de la Fédération. Puis à 11h,  les médailles ont été remises par la  FFMJSEA et les diplômes par Georges Forner, conseiller municipal délégué aux jumelages, aux récipiendaires. Aux côtés de Jesika Olivet (Poussan), Annie Rey (Teyran) et Merle Blondeau (Balaruc les bains), médaillé.e.s de bronze et Alfonse D’acunto (Mèze), médaillé d’or, deux frontignanais ont été décorés :

Sandrine Munoz, médaille de bronze et Alain Viola, médaille d’argent.jeune.Capture

Tous deux recoivent leur distinction pour leur investissement au service du sport et des autres.

 À noter que le comité va effectuer une demande de médaille ministérielle pour Marianne Beltrando, la célèbre multi-championne de BMX frontignanaise, pour une remise de médaille en Janvier prochain ou lors de l’AG suivante.

 La fédération

La Fédération Française des Médaillés de la Jeunesse, des Sports et de l'Engagement Associatif est placée sous le haut patronage du président de la République et du ministre de la Jeunesse, des sports et de la vie associative.

Association loi 1901 elle est reconnue d’utilité publique le 9 juillet 1958.

Le principe fondamental exige que tout membre d'une association a le droit d'en faire la demande.

 Pour les clubs, le mémoire est déposé en mairie.

Le citoyen peut s'adresser à une personnalité élue de son choix. L'ensemble de ces mémoires est recueilli et analysé par les directions départementales de la jeunesse et des sports.

En fonction du quota départemental, une liste est dressée puis soumise au préfet pour les trois niveaux, bronze (six années d’ancienneté), argent (dix années d’ancienneté), et or (quinze années d’ancienneté). Le préfet transmet les mémoires, or et argent, au ministre. L'attribution du niveau bronze reste l'une de ses prérogatives.

 La médaille

 Le 4 mai 1929, par décret du président de la République Gaston Doumergue, était créée la Médaille d'Honneur de l'Education Physique.

À cette époque, suite aux Jeux Olympiques initiés en 1896 par Pierre de Coubertin, le sport prenait de plus en plus d'importance. ce fait fut pris en compte par Gaston Roux, alors attaché de cabinet de Henri Paté, sous-secrétaire d'Etat chargé de l'Education Physique, qui proposa la création d'une médaille destinée à récompenser le dévouement à la cause sportive.

Le 4 mai, le décret était signé par le président Doumergue et contresigné par Pierre Parraud, ministre de l'Instruction Publique et des Beaux-Arts.

Le 3 décembre 1956, les démarches d'Henri Schumacher, premier président de l'Association Nationale des Médaillés de l'Education Physique et des Sports (ANMEPS), mise en place en 1951, aboutissent à la création de l'Ordre National du Mérite Sportif avec trois grades et l'institution d'une Médaille d'Honneur de la Jeunesse et des Sports à un seul grade.

En 1963, le président de la République Charles de Gaulle et son gouvernement décident la création de l'Ordre National du Mérite et suppriment 17 ordres dont l'Ordre National du Mérite Sportif.

En 1969, la Médaille d'Honneur de la Jeunesse et des Sports est remplacée par la Médaille de la Jeunesse et des Sports avec trois échelons : bronze, argent et or, les durées de services étant fixées à 8, 12 et 20 ans minimum.

En 2013, le 18 décembre, un nouveau décret élargit le bénéfice de la médaille de la jeunesse et des sports au domaine de l’engagement bénévole.

La médaille s’appellera désormais Médaille de la jeunesse, des sports et de l’engagement associatif.

L’ancienneté nécessaire pour obtenir les médailles de bronze, d’argent et d’or est en outre réduite.

Elles sont aujourd’hui décernées aux personnes pour les services rendus ou d’un engagement bénévole en faveur de l’intérêt général.

CONFERENCES ET MUSIQUES - FILOMER

georges-cabaret-par-jeanne-davy-j-ourne-es-filomer-16-au-20-juin-7057454

 

CENTENAIRE BRASSENS

Du 16 au 20 juin de 14h à 23h

L’association Filomer vous convie à des conférences, lectures, contes, spectacles et expositions autour de Brassens avec notamment Bruno Granier et Bambo Baliardo (Manitas et Brassens) Jacques Barthès (Brassens et ses amis), Joël Allain (Nos retrouvailles avec Graeme Allwright), Jacques Ibanès (Boby Lapointe) et Martine Bousquet (Barbara).

Programmation du 16 au 20 juin
 

Bateau Roquerols
Billetterie sur place ouen ligne
Conférences : tarifs inclus dans l’accès journée (6 à 3 €)
Concerts : 12€ / tarif réduit 9€

Mobilisation des agents hospitaliers devant l'Hôpital de Sète ce mardi 15 juin

Pour les agents hospitaliers manifestant devant l'Hôpital de Sète cette journée du mardi 15 juin 2021, fait suite aux différentes journées de mobilisation depuis le mois de mai de certains et certaines de leurs collègues,
Les sages-femmes, les IBODE, les IADE, les techniciens de labo, les psychologues, les cadres de santé …
Pour des revendications plus que légitimes.
 
Car depuis plusieurs années, la CGT, avec les salarié·e·s et professionnel·le·s des secteurs de la Santé et de l’Action Sociale, dénonce le manque de moyens financiers et humains alloués au système de santé et de protection sociale.hbt

 

COMMUNIQUE DE LA CGT DES HOPITAUX DU BASSIN DE THAU


"Les précédents gouvernements, comme l’actuel, essentiellement guidés par des logiques comptables, ont réduit les budgets de l’hospitalisation et supprimé des lits ainsi que des emplois, pour gérer l’Hôpital comme une entreprise à flux tendu.
Plus de 100 000 lits ont été supprimés en 20 ans.
 
Et malheureusement la casse de notre système de santé, continue.
La crise sanitaire dure depuis plus d’un an mais à l’hôpital rien n’a changé, les conditions de travail sont encore plus dégradées qu’avant la crise par manque d’effectifs et par des démissions de plus en plus importantes.
Le personnel fuit l’hôpital car il n’accepte plus de travailler dans ces conditions.
 
Ceux qui restent par choix ou le plus souvent par obligation continuent à se dévouer corps et âme, pour assurer une prise en charge de qualité et un accueil digne pour la population pendant cette période de pandémie COVID 19 qui persiste.
Mais il est grand temps de leurs donner les moyens humains, matériels et financiers nécessaires,
Les revendications portent sur :
l'amélioration des conditions de travail et d'exercice dans les différents secteurs
une meilleure reconnaissance de la pénibilité des métiers
une revalorisation salariale qui passe par un dégel du point d'indice en assurant un minimum de 300 € par mois
l'arrêt des suppressions de postes et de lits
un vaste plan de formation et d'embauches
un management bienveillant 
La colère gronde chez les hospitaliers, le gouvernement y répond en grande pompe par la revalorisation des grilles indiciaires au 1er octobre, mais pour seulement une partie des personnels hospitaliers, écartant 1/3 des effectifs.
De plus ce  reclassement va entraîner des allongements de carrière pour un gain négligeable.
Ces revalorisations sont très insuffisantes et exclues une grande partie des agents.
 
La CGT n’accepte pas que des agents soient mis de côté lors des revalorisations salariales, c’est méprisant et discriminant. La CGT exige des augmentations de salaire pour toutes et tous sans exclusion.
Les salarié·e·s de l’hôpital public sont essentiel·le·s notamment pour garantir à toutes et tous l’accès aux soins.
 
Mais combien de temps faudra-t-il, combien de crises pour que le gouvernement change radicalement de politique sociale et de santé ?
A quand une réelle politique en matière d’emploi et de salaire pour améliorer les conditions de travail des personnels ?
A quand une réelle politique de protection sociale avec des moyens pour répondre aux besoins de toutes et tous, accessible et dans la proximité !
A quand une réelle politique de développement d’une fonction publique de santé et d’action sociale.
 
L’intérêt général -la santé de la population et des salarié·e·s- doit être une richesse et non un coût !
 
La crise sanitaire, les confinements ont engendré une crise sociale avec des conséquences sur l’emploi et toute l’économie
qui vont nous impacter et avoir des conséquences néfastes sur plusieurs années.
 
L’hôpital public, les établissements du sanitaire, du médico-social et du social...
 
Tous ces secteurs d’activités pourraient être un fort vecteur de résorption du chômage.
C’est le moment de parler du partage du travail sans diminution de salaire.
32h00 par semaine ce n’est pas une utopie.
 
La fédération santé de la CGT a effectué une enquête sur le besoin humain dans nos secteurs d’activités, il en ressort que c’est :
 
400 000 emplois supplémentaires qui devraient être créés,
dont 100 000 mille dans les hôpitaux et
200 000 mille dans les EHPAD.
 
 
 
Notre Système de Santé et de Protection Sociale, c’est l’affaire de nous toutes et de nous tous faisons-nous entendre ensemble pour arracher dans la rue, ce qui ne peut s’obtenir dans les salons des ministères ! "

 

LA CGT DES HOPITAUX DU BASSIN DE THAU

Du 17 au 20 juin - au Comoedia - Cinétoiles N°2, LE Festival des associations cinéphiles sétoises

Le cinéma est un bon moyen pour connaître et penser le monde. C’est le credo des associations qui proposent et animent des projections cinématographiques à Sète.
 
Le festival Cinétoiles est né en 2019 de leur désir de s’associer pour illustrer la richesse et la variété de leurs actions.
Après le succès du premier Cinétoiles, 8 associations sétoises proposent une nouvelle édition prenant pour thème « Rupture(s) ».

Le choix du thème avait été fait avant la crise actuelle : ruptures dans l’équilibre écologique, bouleversements géopolitiques, arrachements liés aux migrations, émergence de nouvelles formes de protestation politique. Sans oublier les changements au niveau individuel avec des vies qui ressemblent de moins en moins à des lignes droites, où l’individu n’est plus ressenti comme doté d’une identité stable mais se voit défini par ses bifurcations, ses remises en question, ses nouveaux départs.
Les organisateurs précisent : "La rupture qui est intervenue en 2020 a transformé notre quotidien au-delà de ce que nous avions imaginé. Au moment où rouvrent les cinémas, nous souhaitons conserver cette thématique."TOILESIMG_20210602_114301 (1)

Le Programme :

 

Jeudi

17h: Ouverture du festival

17h30 : Projection du film Amare amaro,de Julien Paolini, présenté par l'association La Dante Alighieri

Italie, 2020, 90min, en VOSTF - Gaetano, jeune boulanger franco-sicilien, décide d'enterrer son frère, truand notoire, auprès de leur mère ; malgré les risques encourus, il rompt avec la « loi » locale, encouragé par la femme qu'il aime. Ressurgit alors le mythe d'Antigone au détour d'une tragédie très contemporaine...

19h30: Pot d'ouverture du festival

20h30 : Projection du film Renault 12,de Mohamed El Khatib, présenté par l'association Malabata Thau,en présence de Malika Chaghal, déléguée générale de la cinémathèque de Tanger

France, Espagne, Maroc, 2018, 79 min - La mère de Mohamed El Khatib meurt dans un hôpital d'Orléans. On va l'enterrer au pays, à Tanger. Un oncle du réalisateur lui intime de venir prendre possession de son héritage, dans le Rif, au volant de la vieille Renault 12 familiale. Cette mystérieuse injonction ouvre un parcours de deuil inattendu, une odyssée poétique et drôle rythmée par les réminiscences, les rencontres et les retrouvailles tour à tour émouvantes et cocasses, où alternent, au fil du voyage, accords et dissonances d'une double culture paisiblement assumée.

 

Vendredi

17h30: Projection du film Gaza, mon amour de Arab Nasser & Tarzan Nasser, présenté par l'association France Palestine 34, en présence de Hiam Abbas (à confirmer)

Issa, un pêcheur de soixante ans, est secrètement amoureux de Siham, une femme qui travaille comme couturière au marché. Il souhaite la demander en mariage. C'est alors qu'il découvre une statue antique du dieu Apollon dans son filet de pêche, qu'il décide de cacher chez lui. Quand les autorités locales découvrent l'existence de ce trésor embarrassant, les ennuis commencent pour Issa.

20h00 : Projection du film Enfin de bonnes nouvelles de Vincent Glenn, présenté par l'association ATTAC, en présence du réalisateur

Ils étaient au chômage et ils sont devenus immensément riches. Et bien sûr, ça leur pose quelques problèmes... Mais ce n'est pas l'essentiel. L'essentiel, c'est qu'ils ont complètement bouleversé l'économie mondiale. Comment s'y sont-ils pris ? C'est ce que cherche à comprendre l'animateur vedette de Radio France Plurielle.

 

BANDE ANNONCE CINETOILES 2021 from cinétoiles on Vimeo.

Samedi

17h30 : Projection du documentaire Emma, de Laurence Kirsch, présenté par l'association Quai des Docs, en présence de la réalisatrice

Pendant 9 ans, la réalisatrice suit Emma sur son chemin vers l'âge adulte. Entre la volonté de se libérer de ses carcans et la recherche d'un cadre rassurant, Emma devient une femme. Ce n'est pas en soi l'envol du nid qui est au coeur du film, c'est en fait à un envol idéologique que le film nous invite. Un envol radical dans sa rupture. Un acte fort de la part d'Emma.

19h30 : Projection du film La vie invisible d'Euridice Gusmão,de Karim Aïnouz, présenté par l'association S.A.L.S.A

Rio de Janeiro, 1950. Euridice, 18 ans, et Guida, 20 ans, sont deux sœurs inséparables. Elles vivent chez leurs parents et rêvent, l'une d'une carrière de pianiste, l'autre du grand amour. A cause de leur père, les deux sœurs vont devoir construire leurs vies l'une sans l'autre. Séparées, elles prendront en main leur destin, sans jamais renoncer à se retrouver.

 

 

Dimanche

16 h : Projection du documentaire Parlons utopie, de Dominique Gautier, présenté par La Palanquée

Le Village Emmaüs Lescar-Pau accueille depuis plus de 37 ans les exclus de l'économie libérale et les déçus de celle-ci qui cherchent une autre voie.
Ce film montre comment une microsociété composée d'environ 150 personnes, compagnes et compagnons, salariés, bénévoles, organisée autour de la récupération et la valorisation des déchets, peut créer un véritable système économique et social, alternatif, un vrai projet de vie collectif.

18 h : Projection du film Si le vent tombe, de Nora Martirosyan, présenté par l'association CinéCToi,en présence de la réalisatrice (à confirmer)

Auditeur international, Alain débarque dans une petite république autoproclamée du Caucase afin d'expertiser la possibilité d'ouverture de son aéroport. Au contact des habitants du Haut-Karabagh et d'un mys­térieux enfant, Alain s'ouvre à un monde nouveau et risque le tout pour le tout.

20h30 : Pot de clôture du festival

 

  • Informations pratiques :

 

Le lieu : les projections auront lieu au cinéma Comoediade Sète,6 Rue du 8 Mai 1945

Un barnum devant le cinéma permettra de prolonger les discussions, d'accueillir et renseigner le public.

 

Les tarifs:

1 entrée : 6 €

Pass 3 entrées : 15 €

Pass 6 entrées : 24 €

Les cartes Véo sont acceptées, et les réductions habituelles sont applicables.

 

Les associations partenaires :


AFPS 34 - Association France-Palestine Solidarité
L’association soutient le droit des Palestiniens à l’autodétermination ainsi que leurs droits humains individuels. Elle agit pour une paix réelle et durable entre Palestiniens et Israéliens fondée sur le droit international et les résolutions de l’ONU.

Attac Sète-Bassin de Thau
Fondée en 1998, Attac (Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne) milite pour la justice fiscale, sociale et écologique, et conteste le pouvoir pris par la finance sur les peuples et la nature. Localement, elle contribue au développement de l’éducation populaire par l’information, la communication et l’organisation d’actions culturelles et citoyennes.

Ciné C toi
Ciné C toi est une association d’amoureux du cinéma qui souhaitent faire partager leur passion du 7 ème art (affiliée à la FCCM – Fédération des ciné-clubs de la Méditerranée). Elle propose de voir et revoir, au Comoedia et au Palace, des films récents, des films d’auteurs et des classiques, sur le critère de la valeur cinématographique.

La Dante Alighieri de Sète
La Dante Alighieri de Sète est une association qui appartient à un réseau international de cinq-cents comités dont le siège central est à Rome, ayant l'objectif commun de diffuser et promouvoir la langue et la culture italiennes.

Malabata-Thau Sète-Tanger
L’association entend promouvoir le dialogue entre les cultures des deux villes portuaires de Sète et Tanger et de leur région, au moyen d’expositions, concerts, rencontres littéraires, cinéma, théâtre, coopération entre établissements scolaires, et tous évènements de nature à susciter des échanges entre les habitants des deux rives, à faire mieux connaître leur histoire, leurs traditions respectives, les réalités d’aujourd’hui et faciliter une meilleure compréhension réciproque.

La Palanquée
Ce tiers-lieu citoyen du Bassin de Thau inspire et accompagne vos initiatives économiques, écologiques et solidaires par la découverte et le faire-ensemble. Le tiers-lieu dispose d’un espace de coworking, de salles de réunion et d’entretiens à la location, d’un fablab fixe et d’un fablab mobile, et d’un incubateur de projets qui agissent en faveur de la transition écologique et de l’innovation sociale.

Quais des docs
Quais des docs c’est la rencontre d’un film, d’un réalisateur et du public, c’est un regard spécifique qui nous regarde tous via 10 projections – échanges au moins par an, c’est une équipe qui fait vivre le cinéma documentaire toute l’année à Sète pour explorer le monde.

S.A.L.S.A
Sète Amérique Latine (S.A.L.S.A), promeut la culture latino-américaine. Chaque année, SALSA proposE au public sétois une vingtaine de films et organisons en octobre une semaine de rencontres avec des films de fiction, documentaires, d’animation, une exposition, une rencontre littéraire et une soirée musicale en clôture.

Communiqué de la Fédération Nationale des Restaurants Interentreprises de La Poste

La Fédération Nationale des Restaurants Interentreprises de La Poste est une association visant à organiser la restauration des salariés des entreprises de son champs d’activités sur un modèle associatif. Notre but étant de produire un service de restauration peu cher et de qualité pour les postières, les postiers et les salarié.es des entreprises adhérentes.

Communiqué de la Fédération Nationale des Restaurants Interentreprises de La Poste

La Poste veut vendre les restaurants associatifs (cantines d’entreprise) géré par le personnel depuis 60 ans. Près de 2 millions de repas sont servis chaque année dans ce type de restauration qui fait ses preuves chaque jour de son efficacité. La Poste à lancé un appel d’offre européen sans concertation aucune avec les représentants du personnel, ce qui prouve une fois de plus la considération qu'elle porte à ses propres instances sociales. La Fédération nationale des restaurants Inter-Entreprises de la Poste (FNRIE) qui rassemble l’ensemble de ces restaurants associatifs de France refuse et combat cette décision unilatérale. Tous les agents de la Poste dont les facteurs, déjà si mal rémunérés, verront immanquablement une dégradation de la qualité du repas servi et des augmentations de prix qui vont enrichir un groupe privé et ses actionnaires. Cette vente des restaurants associatifs aurait pour conséquences la fermeture de nombre de ces cantines d’entreprise avec de nombreux licenciements et un impact négatif sur l’économie locale et sur les producteurs locaux avec lesquels ces restaurants travaillent actuellement. Le repas des salariés n’est pas une marchandise, les postiers n’acceptent pas un nouveau recul social.

ROUE LIBRE DE THAU : Les rendez-vous de l’été… a ne pas manquer

Dimanche 13 Juin, à vélo vers Marseillan pour assister au spectacle de Claire Diterzi et Stéphane Garin “Concert à table“. Il est indispensable de réserver ses place auprès du Théâtre Molière de Sète par ce lien.

Le spectacle dure une heure et commence à 17 h. Voici le programme proposé :

  • départ à 11 h des jets d’eau du Lido à Sète (avec masque et pique-nique)
  • pique-nique sur la plage à l’entrée 52
  • départ pour Marseillan depuis la plage à 15 h 30
  • arrivée à Marseillan pour 16 h 30 afin de retirer les places réservées
  • 17 h à 18 h spectacle Concert à table
  • Retour à Sète après le spectacle
    La balade fait 20 km (aller et autant pour le retour).

Le 21ème Congrés de la FUB a lieu du 1er au 4 Juillet à Montpellier. Un moment fort pour toutes les associations adhérentes à la FUB, comme la Roue libre de Thau. Tout savoir en allant sur le site de la FUB.

Le 22 juillet, la Roue libre de Thau sera au Festival de Thau à Mèze pour animer un atelier d’auto-réparation de vélos et proposer des parcours ludiques. Nous organiserons un départ à vélo de Sète, Frontignan et Balaruc pour rejoindre Mèze.

Une belle Assemblée générale pour la Roue Libre de Thau

Une belle assemblée générale ce samedi 5 juin avec 37 adhérents et des propositions pour aller de l'avant.

 

37 adhérents ce samedi 5 juin pour  participer à l’Assemblée générale annuelle de la Roue libre de Thau, sans compter les 6 procurations. Soit 43 votants pour valider le rapport d’activité, le rapport financier et renouveler le conseil d’administration.

Plusieurs groupes de travail ont planché sur l’organisation et les actions de l’association : les ateliers de réparation de vélos, les aménagements cyclables et relations avec les pouvoirs publics, l’organisation et la communication, les balades, la vélo-école…

Poursuivre sur le site de l'association : https://www.larouelibredethau.org/2021/06/06/une-belle-assemblee-generale/Une belle Assemblée générale - La Roue Libre de Thau

Photo : Roue Libre de Thau

Project Rescue Ocean Antenne Sète : c'était l'opération nettoyage du Brise-lames de Sète ce dimanche

Peut être une image de une personne ou plus, personnes debout, étendue d’eau et texte qui dit ’PROJECT RESCUE OCEAN sue2’

                                                          Photo Project Rescue Ocean qui précise :

                              "Merci à tous, résultat final, 1.600 kg de déchets qui ne retourneront pas à la mer".

Project Rescue Ocean Antenne Sète : L'opération nettoyage du Brise-lames de Sète ce dimanche.

Des volontaires, de nombreux plongeurs, des associations représentées comme celle des "Mordus"...

Et avec Project Rescue, entre-autres,  le service éducation à l’environnement de SAM et la brigade bleue...

 

 rescIMG_20210613_112003

Project Rescue Ocean Antenne Sète : c'était l'opération nettoyage du Brise-lames de Sète ce dimanche

Peut être une image de une personne ou plus, personnes debout, étendue d’eau et texte qui dit ’PROJECT RESCUE OCEAN sue2’

                                                          Photo Project Rescue Ocean qui précise :

                              "Merci à tous, résultat final, 1.600 kg de déchets qui ne retourneront pas à la mer".

Project Rescue Ocean Antenne Sète : L'opération nettoyage du Brise-lames de Sète ce dimanche.

Des volontaires, de nombreux plongeurs, des associations représentées...

Et avec Project Rescue, entre-autres,  le service éducation à l’environnement de SAM et la brigade bleue...

 

 rescIMG_20210613_112003