ASSOCIATIONS & Partis

Dia-Log34

Association  des familles des jeunes diabétiques de l'Hérault
Journée
accrobrancheà la base de Bessilles à Montagnac le dimanche 18 septembre 2016

 Programme

  • 11 h : accueil des familles à l’espace Barbecue
  • 12 h : repas
    Chaque famille apporte 1 ou 2 plats salés/sucrés à partager avec les autres de manière à ce que le pique-nique soit plus convivial et dans une ambiance de partage.
  • Vers 13h30 : activités selon formule

Formule Lilliputien de 3 à 6 ans ou (selon capacité de l’enfant) :
Accès à 2 parcours accrobranche dont 1 avec ligne de vie continue  (25 ateliers dont tyroliennes)
4.50 euros/personne à votre charge

 Formule Découverte à partir de 6 ans :
2 parcours douce découverte, découverte (30 ateliers avec tyroliennes) avec son toboggan géant
6 euros/personne à votre charge

 Formule Panoramique à partir de 10 ans :
Accès à 2 parcours : panoramique 45 ateliers (tyroliennes géantes inclus) + découverte (30 ateliers + accès toboggan géant)
8 euros/personne à votre charge

Sentier Pieds Nus :
Sentier de découverte sensoriel sur 5 thèmes : Forêt, vigne, littoral, montagne et garrigue, (durée 1h/1h30)
GRATUIT

Le club des familles prend à sa charge 50% du tarif
Mise à disposition du matériel de sécurité : baudrier, longes de sécurité, mousquetons automatiques,   poulie double.
L’équipement, la formation des élèves à l’usage du matériel de sécurité.  L’encadrement et la surveillance du parcours, de ses acrobates par des moniteurs diplômés.

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
- 07 84 16 36 65 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ah Bon ?

Ah Bon - École de Théâtre - Ateliers - Improvisations

C'est la 10ème rentrée de l'Association de théâtre Ah Bon ?
Spécialisée dans l'Improvisation Théâtrale (mais pas que) depuis 2006, cette école de théâtre associative donne des cours aux enfants (dès 5 ans), aux ados et aux adultes à Sète mais aussi à Frontignan et à Balaruc Le Vieux et nouveau cette année : Villeveyrac !
Pour connaître les dates, lieux, heures de rentrée, n'hésitez pas à contacter Thomas Andro au 06 20 46 28 63 ou par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. à visiter le blog : ahbontheatres.blogspot.fr ou à retrouver Ah bon? sur Facebook !

Salins nettoyés

 

L'association « Les Bons Samaritains », en partenariat avec la mairie de Castelnaudary, a réalisé ce mardi 05 juillet un nettoyage des salins de Villeroy sur le site du Listel. Un groupe de jeunes envoyés en vacances à Sète par la mairie de Castelnaudary ont souhaité faire un nettoyage de site pour se rendre utile. Les Bons Samaritains avaient également son équipe de jeunes. Cette belle initiative a permis aux deux groupes de partager un moment d'entraide et de solidarité pour une bonne cause.

Petits et grands se sont ainsi réunis dans la joie et la bonne humeur pour une matinée qui a permis la collecte d'un grand nombre de déchets en tout genre. Cette action s'est achevée par un agréable pique-nique autour d'une grande table. Notre association remercie les jeunes, les accompagnateurs et tous ses bénévoles pour leur mobilisation à cette action écocitoyenne.

Chateaux de sable

 

L'association sétoise Les Bons Samaritains organisait ce samedi 18 juin sa deuxième édition du concours de châteaux de sable. C'est sous un beau soleil qu'une vingtaine d'enfants ont pris plaisir à construire de magnifiques chef-d'œuvres en tout genre. La meilleure réalisation s'est vue récompensée d'un magnifique cadeau et des lots de consolations ont été également distribués.

Un grand goûter a clôturé cette belle action dans une ambiance conviviale et de partage. Les Bons Samaritains remercient tous leurs bénévoles pour leur mobilisation et pour avoir offert un moment de bonheur à des enfants issus de familles modestes.

Blouses roses

Créé en Décembre 2009, le comité des Blouses Roses de Sète et du Bassin de Thau est composé aujourd’hui  de 30 bénévoles. L’objectif de cette association nationale reconnue d’utilité publique est  de distraire adultes et  enfants  hospitalisés  tout comme les personnes âgées en maison de retraite. Pour cela, nous intervenons à l’hôpital de Sète (cardiologie, pédratrie, urgences, médecine B…), ainsi qu’aux  Pergolines  et depuis Février 2016 à la maison de retraite de Marseillan auprès des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Ateliers créatifs, confections  florales, goûters  karaoké, tout est fait pour rompre l’isolement des personnes vulnérables. Nous œuvrons également au plus près des résidents les moins autonomes en leur proposant des massages des mains, et surtout en prêtant une oreille attentive à leurs souffrances  physiques et morales.

De nombreux établissements ont sollicité notre intervention mais notre manque d’effectif ne nous permet pas d’y répondre. Nous avons donc besoin de vous ! 

Venez nous rencontrer le mercredi 18 mai sur notre stand des halles de Sète à l’occasion de notre marché de la fête des mères. En plus de trouver chaleur et bonne humeur,  vous pourrez acheter nos confitures et  gâteaux  maison, sans oublier une multitude de petits cadeaux faits mains. Parce que nous aider à financer nos actions, c’est aussi du bénévolat !  

Tél. : 07 71 66 63 57"

Les jardiniers frontignanais

Les jardiniers de la Graine signent pour un nouveau printemps.
Ce jeudi 17 mars, l’association de jardiniers frontignanais, la Graine, a fait coup double, en organisant à la salle Voltaire son assemblée générale ordinaire, précédée d’une assemblée générale extraordinaire.

Michel Voisin, en pleine argumentation

Un public très attentif

Lionel Hilth présente le bilan financier.

Les officiels de la mairie,
signataires de la Charte et du Commodat.

 

Deux signatures importantes

Cette dernière avait pour but d’entériner avec « la Mairie » de Frontignan, le projet d’une « Charte » de bonne conduite précisant les grandes valeurs citoyennes auxquelles se tenir, et d’un « Commodat », du fait du prêt à titre gratuit à la Graine par la municipalité, de parcelles de terrains au Caramus et à Mérévile. Cette charte n’existait pas encore, il fallait l’officialiser, a précisé Michel Voisin, le président de la Graine, devant Yannie Coquery, élue déléguée aux jardins partagé et les deux représentants du « Service Projets Citoyens, Jeunesse et Cohésion Sociale, Pôle Egalité des Chances », que sont Robert Fabre, directeur et Muriel René. Pour la Graine alors, il s’agissait d’adapter quelques articles des statuts, pour être en conformité avec cette Charte et ce Commodat.
Il s’avère donc que les jardins du Caramus sont prêtés par la mairie et partagés par trois associations : la Graine, Femmes en Languedoc-Roussillon et le LEPAP Clavel ; que Méréville est aussi en « jardins partagés », entre la Graine, le Secours Populaire et les écoles primaires de la Peyrade et que les jardins de la Calade se trouvant sur un terrain privé, sont pleinement « familiaux », avec le but de cultiver pour des besoins personnels et nourrir une famille. Cette signature de charte et du commodat se fera entre la Graine et la mairie chaque année.
Signature de charte et commodat, nouveaux statuts et règlement intérieur ont alors été approuvés par une très large majorité des 71 adhérents présents ou représentés.

Bilan moral en demi-teinte

Suivait alors l’assemblée générale ordinaire, ouverte par le président Michel Voisin, qui une fois le PV de l’AG 2014 adopté, a soumis à la soixantaine de présents, le rapport moral d’activités de l’année culturale passée (de novembre à novembre). Après avoir rappelé les décisions prises au cours de deux premiers conseils d’administration concernant l’investissement en matériel, un calendrier de formations, , l’informatisation de la comptabilité, la fête des jardins et le projet d’agrandissement du jardin de la Calade, le président a dû constater que « les décisions du C.A. étaient restées lettre morte » par le fait d’un manque d’investissement sur les projets, de réponses insuffisantes pour les formations proposées, d’élections au comité de jardin pas organisées, de dialogue rompu avec les voisins pour l’agrandissement du jardin de la Calade. Le désengagement de l’association de la Semaine Européenne du Développement Durable et de la Journée des Associations, ont grandement permis l’avancée du dossier sensible de la non signature de la Charte à Méreville, restée plus de deux ans dans les cartons, ce qui n'a en rien aidé les choses, a reconnu M.Voisin. Lequel a constaté que la présentation du projet de Charte qui définit le rôle des associations utilisatrices des terrains communaux de la Ville de Frontignan a été mené à son terme après bien des péripéties.
Toutefois, précise Michel Voisin, « …dans les jardins familiaux que sont ceux de la Graine, on ne peut pas faire n’importe quoi… on parle de solidarité mais on doit constater qu’un certain individualisme prédomine dans les comportements et que le règlement intérieur souffre de quelques atteintes… ; ce qui est bien dommage, car la liste d’attente pour un jardin est longue et l’on refuse du monde tous les jours.. » Et devant ce constat de manque d’implication des adhérents, Michel Voisin, a décidé de rendre son tablier, pas de jardinier, mais de président de la Graine. Ce que beaucoup, qui ont applaudi son action, ont manifestement regretté.

Finances saines.

Le bilan financier, présenté par Lionel Hilth, s’est révélé positif, du fait des « économies » réalisées, faute de dépenses. Des dépenses qui sont toutefois prévues pour la saison à venir vu que l’on pense à investir sur un broyeur, des grelinettes, des panneaux photovoltaïques, l’organisation d’animations dont la Fête Annuelle des Jardins.
Les cotisations ont baissé et passent à 30€ pour une parcelle de 50m2 et à 50€ pour une parcelle de 100m2. Le président s’est aussi déclaré contre la demande à la mairie d’une subvention à la Graine au vu des coups de main matériesl rendus par la municipalité.

Bilans moral et financier ont été adoptés par une très large majorité.
Les comités de jardin sont ainsi composés :

  • A la Calade : Sylvie Puget, Stéphane Vandaele et Michel Voisin.
  • Au Caramus : Nathalie Bonnal A Méréville : Rosemonde Artasone, Gilles Basso, Jean-Luc Boyer, Delphine Sultana et Philippe Dones.

Le nouveau bureau de la Graine est désormais ainsi composé :

  • Pierre Santiago, Président 
  • Isabelle Sinot, Secrétaire 
  • Lionel Hilt, Trésorier
  • Jean-Michel Stecher, Frédéric Durand, membres.

P.M

Réaction aux actes racistes et antisémites

Nous assistons aujourd’hui à une banalisation des actes racistes contre des citoyens français de confessions musulmanes et antisémites. La petite ville de Gigean dans l'Héraut n’échappe malheureusement pas à ce phénomène aux vues de ce qui a été tagué sur les murs d'une boucherie hallal visée pour la deuxième fois en un an.
Ensemble et Citoyens Pour Montpellier condamne et dénonce vigoureusement les tags racistes peints à Gigean. Des formules et symboles que l’on croyait d’un autre âge ont resurgis.
Peut-on aujourd’hui encore accepter l’inacceptable ? Cette résurgence des discours et des pratiques néofascistes inquiète les démocrates ainsi que tous les républicains engagés dans le combat contre l’extrême droite et les intégristes religieux. Elle appelle également à la responsabilité de tous citoyens qui dans leur vie quotidienne, se doivent d’être vigilants quant à la banalisation des discours de haine.
Ensemble et Citoyens Pour Montpellier demande aux autorités locales que toute la lumière soit faîte sur ces événements. Elle appelle à une réaction citoyenne franche et massive de tous les républicains.
Le jour où la haine s’allie, il est temps pour les forces républicaines et solidaires de réagir d’une manière unanime en condamnant des agissements insupportables.

Boudjemaa LALIAM, Président d'Ensemble et Citoyens Pour Montpellier
et de l'Observatoire de la laïcité Montpellier LR

Femmes victimes de violences : 1er bilan

 L’antenne sétoise du Centre national d’information sur les droits des femmes et des familles a fêté ses un an d’ouverture de son espace d’accueil de jour des victimes de violences conjugales.Cet anniversaire fut l’occasion de réunir dans les locaux du Cyber Espace tous les partenaires et professionnels travaillant avec le CIDFF comme la Ville de Sète, la C.A.F., Pôle Emploi, le C.C.A.S., l’agence de solidarité du département, l’association Via Voltaire, Solidarité Urgence Sétoise… pour un bilan de l’année écoulée.Plus de 50 victimes de violences conjugales ont été accueillies à l’accueil de jour afin de rencontrer une conseillère conjugale et familiale, une conseillère en insertion professionnelle ou une juriste  mais également afin de participer à des ateliers corporels.« Dès sa mise en place, ce dispositif d’Etat a été utilisé immédiatement par le public et le personnel, explique Maryelle Flaissier, Présidente de l’antenne sétoise du CIDFF. Cela signifie qu’il y avait un réel besoin. Nous pouvons ainsi soutenir et accompagner ces femmes victimes de violences, main dans la main avec les professionnels qui travaillent ici. Il y a encore beaucoup de chemin à faire cependant pour arriver à une véritable égalité entre les hommes et les femmes ! »Lieu ouvert sans rendez-vous, anonyme et gratuit, tous les lundis de 9h30 à 16h et les jeudis de 9h30 à 12h30 ou accueil téléphonique au 04 67 72 00 24. – Cyber Espace, rue Robespierre, quartier du Château Vert.

La Maison de la vie associative à l'heure du mécénat

 La Maison de la vie associative a proposé, jeudi 26 février, une conférence sur le mécénat animée par Véronique Cottenceau, chargée de la communication et du mécénat à la DRAC Languedoc Roussillon.
Une réunion d'information à laquelle ont assisté Christelle Espinasse, adjointe aux évènements culturels et Tiphaine Collet, directrice du service culturel. Soutien financier apporté sans contrepartie de la part d'une entreprise ou d'un particulier à une œuvre ou à une personne pour une activité présentant un caractère d'intérêt général, le mécénat est en plein essor depuis la loi Aillagon de 2003.
Jouant un rôle de médiateur, la DRAC aide les porteurs de projets à monter leur dossier et les accompagne dans leur recherche de fonds auprès des entreprises. Les divers thèmes abordés ont permis d'apporter aux représentants d'associations présents des éclaircissements sur les enjeux et les rouages de cette solution de financement encore trop méconnue.