ASSOCIATIONS & Partis

La Section de la Ligue des Droits de l'Homme de Sète et Bassin de Thau communique

Pour des conditions de vie plus décentes !

 Suite aux diverses expulsions des squats de l’avenue Martelli, et plus particulièrement du transfert de familles Roms vers un «village de transition», au bout de cette même avenue, à la toute extrémité de la Ville donc, la LDH (ligue des droits de l’Homme) de Sète tient à dénoncer tant les rumeurs sur les conditions matérielles de ce relogement que celles et ceux qui veulent, une fois de plus, faire des Roms les boucs émissaires des problèmes économiques et sociaux qui touchent notre ville

 En tant que membre du collectif (LDH, Cimade, RESF, Pastorale des migrants) qui tente depuis des années de venir en aide à ces familles, la LDH apprécie que Préfecture et Mairie aient respecté la loi (circulaire d’août 2012) qui requiert, en cas d’expulsion, des solutions alternatives de relogement ainsi qu’un accompagnement social. Mais nous devons malheureusement constater que cette nouvelle installation, même si elle est dite «transitoire», n’est pas conforme aux attentes.

 Des Algecos particulièrement exigus (30 m2 pour une famille de 5 personnes !) et sommaires sont placés sur un petit terrain non stabilisé, grillagé, en contrebas de l’échangeur routier et de la voie ferrée, collé à une usine gazière. Traversé, qui plus est, par une grosse conduite de gaz !

Cela se traduit par l’interdiction de stationner des voitures sur place, de faire des feux, barbecues et d’entreposer du matériel à l’extérieur des bungalows. Toutes choses importantes dans leur vie quotidienne.

 Les conséquences de ce choix au pis aller, dans le temps et l’espace, impliquent concrètement une plus grande difficulté d’insertion pour ces 58 personnes, dont 21 mineurs, un plus grand éloignement des établissements scolaires pour les enfants, (3kms pour les plus petits) et des lieux de vie pour les adultes, un stationnement très excentré pour leurs véhicules qu’ils ont besoin de surveiller et, enfin, l’immersion dans un milieu réellement inadapté.

 La LDH intervient donc auprès du Préfet et du Maire afin que soient prises toutes les mesures utiles pour donner à ces familles des conditions de vie plus décentes.

 Il en est de même, bien sûr, pour tous les autres SDF expulsés malgré la trêve hivernale.

La solidarité ne se partage pas ! Elle doit s’appliquer à tous nos concitoyens.

 LDH Sète et Bassin de Thau 17 rue Jean Jaurès 34200 Sète 06 31 92 47 09 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour Lou et ses copains

L’image contient peut-être : 9 personnes, personnes souriantes, personnes debout, enfant, plein air et nature
Lou compte sur vous!

L'AFSA (Association Française du Syndrome d'Angelman) syndrome de la petite Lou, de Sète, a été présélectionnée pour être l'association nationale choisi par le groupe Carrefour pour l'opération les Boucles du Coeur 2018 !

L'AFSA soutient la recherche génétique sur le syndrome d'Angelman.

 
L'Association Française du Syndrome d’Angelman (AFSA)  encourage aussi la recherche internationale sur le syndrome depuis plus de 25 ans.Bien que celle-ci ait considérablement évolué, beaucoup d’efforts restent à faire. L’objectif est de comprendre parfaitement les mécanismes neurologiques de cette maladie rare pour éventuellement aboutir à un traitement.

Le syndrome d’Angelman se caractérise par un déficit intellectuel et moteur sévère, une absence de langage, une jovialité et des accès de rire, des troubles de l’équilibre, un tremblement des membres, une épilepsie et des troubles du sommeil. Il a été décrit pour la première fois en 1965 par le pédiatre anglais Harry Angelman. Ce syndrome est d’origine génétique.


Les enfants de l'AFSA ont besoin de vous !

Si l'AFSA est sélectionnée, ce sont TOUS les magasins Carrefour de France qui participeront à la récolte de dons et qui feront parler d'elle et du syndrome !

Alors l'ASFA compte sur vous, ça ne vous prendra que 2 minutes et ce pour une grande et belle cause.
Partagez et votez pour que l'AFSA ait la chance de pouvoir être sélectionnée.

Merci à tous, https://www.facebook.com/syndrome.angelman.afsa/

Jusqu'au 1er mars on vote pour l'AFSA aux Boucles du Coeur : 1 vote / jour / personne (uniquement en France) ! L'enjeu est de taille, merci de partager : http://www.carrefour.fr/engage…/boucles-du-coeur/inscription

Une matinée bien remplie pour l'UNC

L'assemblée générale de l'UNC Poussan-Bouzigues se déroulait le samedi 3 février à Poussan : tous les adhérents y étaient cordialement invités.

Le corum étant atteint le Président Jean-Claude Peytavi ouvrit la séance par une minute de silence en la mémoire des anciens camarades disparus, avec une mention spéciale pour Mr.Jean Baqué porte-drapeau de Bouzigues et des OPEX morts en opération.uncccDSC_0034 (12)

Il remercia ensuite Mr.Jacques Adgé maire de Poussan ainsi que Mr.Michel Paquériaud 1er adjoint représentant Mm.Eliane Rosay maire de Bouzigues d’assister à l'assemblée générale car cela est très encourageant.

uncunc2018 02 03 (11)

Suivit l’ordre du jour, commençant par le rapport moral du Président qui en résumé remercia les 2 municipalités pour leurs aides, financière et logistique.

Il insista sur le fait que les 39/45, les anciens d’Algérie Maroc et Tunisie avaient besoin d’être remplacés et que la nouvelle génération OPEX (opérations extérieur) malgré leur jeune âge avaient le devoir de reprendre le flambeau.  Grâce à l’aide des deux Municipalité, la section sera représentée à Paris par Mr.Philippe Stein porte-drapeau pour l’opération 1000 drapeaux commémorant les 100 ans de la création de l’UNC par Georges Clémenceau et le Père Daniel Brottier.

La parole fut donnée au secrétaire Mr.Jean-Louis Lafon qui résuma les activités de la section et au trésorier Bertrand Caussel qui confirma la bonne santé financière de l'association approuvée par le vérificateur aux comptes Mr.Philippe Stein.

Le quitus fut voté par l’assemblée. Renouvellement du tiers du conseil d’administration, les 3 sortants ont été réélus à l’unanimité. Composition du bureau :

Président : Mr.Jean-Claude Peytavi

Vice-Président : Mr.Michel Paquériaud

Trésorier : Mr.Bertrand Caussel

Secrétaire : Mr.Jean-Louis Lafon

Secrétaire Adjoint : Mr.Antoine Scotto

Assesseurs : Mm.Mireille Cousinier, Mr.Patrick Delcroix, Mr.Maurice Fontès, Mr.Hubert Gal, Mr.Philippe Stein

Vérificateur aux comptes : Mr.Philippe Stein

 La séance fut close par Mr.Jacques Adgé Maire de Poussan qui souligna, le bon fonctionnement de l’association et invita l’assistance à l’apéritif qui fut suivi d’un excellent repas concocté par le traiteur Franck Figols. A l’année prochaine.

Voeux du Député Christophe Euzet

Mes chers concitoyens,

Le 18 juin dernier, vous m’avez fait l’immense honneur de me donner mandat pour vous représenter à l’Assemblée Nationale. Mon investissement est, je vous l’assure, à la hauteur de la confiance que vous m’avez accordée. Et c’est une expression qui a du sens pour moi. Vous l’avez fait parce que vous aviez compris que le vent qui se levait dépassait les querelles de clochers. Que le mouvement qui se dessinait allait aspirer le pays tout entier par sa vigueur. Que ceux qui allaient devoir le porter le feraient pour la France, pour les françaises et les français, pour nous tous et non pour eux-mêmes. 

Depuis six mois, nous avons voté des lois, autorisé et ratifié des ordonnances, lancé sous l’autorité du chef de l’Etat des réformes dans tous les domaines : le contrôle renforcé des élus,  la facilitation de la création d’emplois, la politique du logement, la vie des étudiants, une loi de finances ambitieuse, une loi de financement de la sécurité sociale qui l’est tout autant… Le rythme de travail est, de l’aveu de tous, sans précédent : mais programme pour l’année qui vient est encore plus chargé : asile, immigration, réforme de la justice, modernisation et démocratisation des institutions, de la formation professionnelle…  Nous faisons le maximum pour redresser le pays. Nous le faisons de notre mieux pour restaurer son image, rétablir sa puissance économique, redonner vie à sa fraternité tout en rendant à la parole publique fermeté et crédibilité.

Depuis six mois, nous nous employons,  avec une équipe enthousiaste et dynamique, implantée sur  nos vingt-deux communes et déterminée à contribuer activement au changement qu’a entrepris le chef de l’Etat, à jouer à plein le rôle désormais dévolu aux représentants de la Nation dans la circonscription : fini le temps de la réserve parlementaire et celui de la course aux mandats. Le député est aujourd’hui le facilitateur qui met en relation, avec ses collaborateurs, les problématiques locales et les décideurs de l’Etat au niveau des préfectures et des ministères. Il travaille les lois à Paris et porte au cœur des chancelleries les enjeux des territoires sur lesquels il a été élu. Nous ne prétendons pas à la perfection. Elle n’existe pas en politique. Nous ne prétendons pas davantage séduire tout un chacun : le monde est divers et les avis variés. Mais nous revendiquons d’ores et déjà un travail acharné. Et je vous le dis sans nuance : cela ne fait que commencer. Notre pays est sur la voie d’une transformation profonde et nous sommes, mon équipe et moi même, impliqués au premier chef :  

En 2018, plus que jamais, nous avons besoin de vous. De votre envie, de vos projets, de votre implication. De votre engagement. Un pays ne pas se redresser comme il le devrait s’il n’est composé que de téléspectateurs critiques et de commentateurs cyniques sur les réseaux sociaux. Il n’y a de démocraties véritables que celles qui engagent leurs citoyens dans une action réelle et dans une participation active au quotidien ! Le mouvement qui s’est dessiné ne fait que débuter. Au-delà des clivages politiques, il appellera dans les mois et les années qui viennent à la mobilisation de tous les talents. Pour accompagner le renouveau dont notre pays a tant besoin, il faudra rassembler toutes les énergies. Engagez-vous dans des démarches citoyennes, contribuez à donner vous-mêmes l’impulsion que vous appelez de vos vœux. Pour notre bien collectif. Pour notre bonheur individuel. Pour celui de nos enfants. Pour l’avenir de nos territoires et de notre beau pays.

Que 2018 soit l’année de la reconquête pour tous et du bonheur retrouvé pour chacun. Recevez, mes chers concitoyens, mes vœux les plus sincères. Je suis à vos côtés, avec toute ma détermination et mes sentiments les meilleurs.

Christophe Euzet

Député de la 7ème circonscription de l’Hérault

 

Bar des Sciences au Dôme en février

Tous les mois au Dôme se déroulent depuis plusieurs années des débats citoyens qui contribuent au dialogue entre sciences et sociétés. Le Bar des Sciences sous l'égide de l'Université de Montpellier est un lieu privilégié qui favorise les échanges entre les spécialistes d’un sujet donné et le grand public avec pour objectif de diffuser la culture scientifique.

Ce mois-ci, après le thème des "pesticides et abeilles" abordé en janvier, la problématique "La lutte biologique peut-elle sauver le monde ?" sera au cœur des échanges, le jeudi 8 février 2018 à 20h30.

Méthode de lutte contre les nuisibles, animal ou plante, au moyen d’organismes vivants antagonistes appelés agents de lutte biologique, la lutte biologique peut être utilisée volontairement, en agriculture, entre autres, en remplacement des pesticides conventionnels. La protection de l’environnement s’imposant de plus en plus comme une préoccupation mondiale majeure, elle pourrait représenter une alternative viable à la lutte chimique.

Ce débat sciences-société sera animé par :

• Fabrice Chandre, Chercheur à l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement), et notamment dans l’unité mixte de recherche Maladies infectieuses et vecteurs : écologie, génétique, évolution et contrôle (Laboratoire MIVEGEC). Il est par ailleurs Directeur du CNEV (Centre National d’Expertise dédié aux Vecteurs)

• Mylène Ogliastro, Chercheure en virologie à l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique), et notamment au laboratoire Diversité, Génomes et Interactions Microorganismes-Insectes (DGIMI).

Prochaine rencontre jeudi 15 mars " L'intelligence artificielle plus forte que le cerveau ? " dans le cadre de la Semaine du cerveau,  manifestation nationale qui se tiendra du 12 au 18 mars.

Brasserie le Dôme 2, Avenue Georges Clémenceau – 34000 Montpellier
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Pour aller plus loin, découvrir le site du Service culture scientifique

Gestes qui sauvent

2e session « Les Samedis Secourisme, initiation aux gestes qui sauvent » le samedi 3 février

La 2e session gratuite des « Samedis secourisme, initiation aux gestes qui sauvent » organisée par le service de la vie des quartiers, les Conseils de quartier, le service des sports et les Maitres nageurs sauveteurs du Languedoc (MNSL), se déroulera samedi 3 février de 10h à 12h salle Bellevue Château Vert.  Les sétois peuvent encore s'inscrire, il reste quelques places disponibles.
Au programme : une première approche des grandes thématiques des premiers secours, alerter, masser, défibriller, faire face aux hémorragies… « Les séances se déroulent dans une ambiance bon enfant, et les gens se rendent compte que ces gestes sont vraiment utiles dans la vie quotidienne, dans la rue, pour utiliser par exemple les nombreux défibrillateurs installés dans la ville », explique David Farran, le coordinateur de ces formations, responsable du pôle secourisme de l’association des Maitres nageurs sauveteurs du Languedoc (MNSL).
Les séances sont ouvertes à tous, de la fin de l’école primaire aux années sénior.
Prochaines séances :
-       Samedi 10 mars : salle Pierre Dumoulin, rue des Gerfauts (pour les résidents P1)

-       Samedi 7 avril : salle Bellevue du Château Vert (local MNSL) (pour les résidents P3)

-       Samedi 12 mai : centre sportif Maurice Clavel, rue Maurice Clavel (pour les résidents P6 et 7)

La perle des Motards en assemblée

PERLECapturele samedi 20 janvier 2018 à 20 h à Bouzigues, l'association la perle des motards a tenu son assemblée générale pour réaliser le bilan de l'année 2017 et pour se projeter en 2018. Avec son équipe, Patrick Onorato a établi un nouveau programme tout en remerciant la Mairie pour son aide durant toutes les manifestations à Bouzigues.