ASSOCIATIONS & Partis

Rassemblement de motards en hommage à Melanie Lemee

300 motards de tout le département et de la région se sont retrouvés à Pézenas ce samedi pour une manifestation en hommage à Melanie Lemee. La BMO Lodève et les gendarmes de la compagnie de Pézenas ont établi un dispositif de sécurisation de la manifestation.

Avec l'APAVH à l'adoption cette semaine, SNOOPY, 3 ans, câlin et affectueux

 Thau-Infos.fr en partenariat avec l'association APAVH propose régulièrement un chien ou un chat pour une adoption qui doit toutefois être un engagement réfléchi. 

 L'association APAVH se bat au quotidien afin d’aider les animaux en détresse, pour leur trouver de bons maîtres et leur offrir une seconde chance.
"Tous les jours, nous sommes appelés pour des situations d' urgence : soins, abandon, maltraitance, négligence…

Nous sauvons les animaux grâce à des familles d'accueil qui s'occupent bénévolement de nos petits protégés, le temps de leur trouver
une famille d'adoption définitive. 

Tous nos animaux sont vus par un vétérinaire, nous les faisons identifier, vacciner et stériliser.
Ils sont ensuite proposés à l'adoption."
Toutes ces actions coûtent cher, et l'association ne reçoit aucune subvention et fonctionne uniquement grâce aux dons et à la solidarité.

"Ceci n’est possible que grâce à vous, c’est pourquoi nous faisons appel à votre générosité pour des dons financiers ou matériels (croquettes, litière, colliers/laisses, jouets, médicaments…), et humain pour du bénévolat ! Grâce à votre soutien nous pouvons continuer nos actions."

Avec l'APAVH à l'adoption cette semaine, SNOOPY, 3 ans, câlin et affectueuxlumeachiCapture

Il fallait bien un nom comme celui-là pour adoucir la bouille de ce poilu.
Ok Snoopy a la tête un chouïa carrée, de celles qui font peur, BOUH !
Les idées reçues ont la vie dure, l'habit ne fait pas le moine et Snoopy est un vrai gentil. Quand il vous fait ses yeux de merlan frit et qu'il planque ses oreilles en arrière, on dirait un bébé phoque !
Voilà un chien câlin et affectueux, un gentil on vous dit. Ces derniers temps il devenait fou enfermé en box, il naviguait inlassablement de gauche à droite et de droite à gauche toute la journée, prenant appui sur un côté pour repartir. C’est le même phénomène chez les animaux captifs, les éléphants par exemple qui se balancent : un vrai signe de souffrance.

 

"lumeachi22CaptureNous attendions d’avoir une famille d’accueil adaptée à ses besoins. Nous avons confié Snoopy à Cécile et José.
En arrivant Snoopy était terrorisé par ce nouvel environnement : un cycliste, un ballon, un jogger, lui faisaient peur. Tout était nouveau et Cécile nous a dit : « on dirait un chiot qui découvre le monde ».
Depuis qu’il est en famille d’accueil tout a changé. Finis les tocs. Snoopy est méconnaissable par rapport au premier jour ! S’il ne voit toujours pas l'intérêt de jouer à la balle avec les humains, il adore y jouer tout seul tous les soirs sur la terrasse
Snoopy, c’est « que de la gueule ! » En quête de réconfort constant, c’est une boîte à câlins qui apprend doucement à respecter l'espace vital de ses humains.
Il a beaucoup d'amour à donner et à recevoir, il a besoin d'une famille aimante et stable avec qui il nouera des liens plus forts que tout. "

Quoi que Snoopy ait vécu ces dernières années, cela lui a fait perdre confiance… en lui et en les autres, humains ou chiens. Et malgré sa tête carrée, c’est la queue entre les jambes qu'il appréhende de nouvelles situations !
Il y a là une jolie histoire à créer… parce que Snoopy n'attend que ça, une vraie famille stable et aimante. Quand il rencontre un copain chien, Snoopy est partagé entre la méfiance et l'envie de jouer, de courir. Il est ultra sociable et adore jouer avec d'autres chiens.
C'est un vrai plaisir d'aller se balader avec lui.

Il est un peu brusque et cela lui arrive souvent de bousculer les humains sans le faire exprès. Avec les petits chiens il fait plus attention qu'avec les gros avec qui le jeu est plutôt agité !!
Snoopy apprendra avec le temps à se détendre, à prendre confiance en lui. Rester tout seul ne le met pas très à l’aise, mais Cécile et José y travaillent.
Une famille bienveillante avec un chien équilibré lui permettra de s'adapter plus sereinement.
Signe de ce que Snoopy lui inspire, Cécile l’a rebaptisé Snoopychou et ça lui va trop bien.

Sur le site : https://www.apavh.com/snoopy-2019
Contact : 06 58 73 25 62

Avec l'APAVH à l'adoption cette semaine, mesdemoiselles GIPSY ET LUMEA SONT À L'ADOPTION

 Thau-Infos.fr en partenariat avec l'association APAVH propose régulièrement un chien ou un chat pour une adoption qui doit toutefois être un engagement réfléchi. 

 L'association APAVH se bat au quotidien afin d’aider les animaux en détresse, pour leur trouver de bons maîtres et leur offrir une seconde chance.
"Tous les jours, nous sommes appelés pour des situations d' urgence : soins, abandon, maltraitance, négligence…

Nous sauvons les animaux grâce à des familles d'accueil qui s'occupent bénévolement de nos petits protégés, le temps de leur trouver
une famille d'adoption définitive. 

Tous nos animaux sont vus par un vétérinaire, nous les faisons identifier, vacciner et stériliser.
Ils sont ensuite proposés à l'adoption."
Toutes ces actions coûtent cher, et l'association ne reçoit aucune subvention et fonctionne uniquement grâce aux dons et à la solidarité.

"Ceci n’est possible que grâce à vous, c’est pourquoi nous faisons appel à votre générosité pour des dons financiers ou matériels (croquettes, litière, colliers/laisses, jouets, médicaments…), et humain pour du bénévolat ! Grâce à votre soutien nous pouvons continuer nos actions."

 lumechat22Capture

Avec l'APAVH à l'adoption cette semaine, mesdemoiselles GIPSY ET LUMEA SONT À L'ADOPTION, Femelles de 4 mois

Leurs CARACTÈRES:

** Gipsy la petite tigrée : "
je suis la ronronnante du duo, je ronronne même quand je joue et lorsque je mange ! J’adore la pelle et la balayette ( chacun ses lubies ;)) ! "

** Luméa : la petite isabelle :
je suis la discrète ! J’ai tendance à me cacher facilement car je suis une petite trouillarde ! Mais quand je vois du thon et que je reçois des gratouilles dans le bas du dos, je me laisse facilement amadouer ! Il faudra un peu de temps pour que je sois en confiance mais le jeu en vaut vraiment la chandelle !

NOS BESOINS :
un jardin pour toutes les deux est indispensable ! Nous ne pouvons pas côtoyer d’enfants en bas âge ! Nous devons être adoptées avec un autre chat dans la maison . lumechatCapture

Pour nos adoptions, on vous demandera le remboursement de nos frais d’identification et un engagement de stérilisation à six mois. Contactez Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour nous adopter.

Le 7 sur Sete , l’association stardust et laurent Vidal évents ont eu le plaisir de remettre un chèque de 1000 euros aux aînés

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes debout et chaussuresLe 7 sur Sete , l’association stardust et laurent Vidal évents ont eu le plaisir de remettre un chèque de 1000 euros aux aînés de l’Ephad des pergolines .
"Nous sommes fiers de ce geste et nous vous remercions grandement d’avoir contribué à différentes actions comme celles sur le Môle St Louis pour récupérer des fonds" . (Semi marathon et triathlon des confinés ) .
Merci à tous...

Générations futures : demandez la fin des pesticides dans tous les espaces publics !

 
Participez à cette consultation en cliquant ici!
Vous avez jusqu'au 16 août!
Demandez la fin des pesticides dans tous les espaces publics ! 
 
Pour rappel, le 1er janvier 2017, la loi Labbé avait interdit aux personnes publiques d'utiliser des pesticides de synthèse pour l'entretien des espaces verts, forêts, promenades et voiries. Cependant, toutes les zones non agricoles n'étaient pas couvertes...
 
Etaient jusqu'à présents exempts de cette interdiction, les jardins des copropriétés, les parcs et jardins privés, les résidences hôtelières, les campings, les jardins familiaux, les parcs d'attractions, les zones commerciales, les lieux de travail, les cimetières, les établissements d'enseignement et les établissements de santé.
 
Grâce à l'action d'ONG, dont Générations Futures et Noé, ainsi qu'à l'action menée sans relâche du sénateur Joël Labbé, un nouveau projet d'arrêté a été mis en consultation depuis début juillet pour proposer d'étendre l'interdiction consacrée par la loi Labbé à tous les lieux de vie à la seule exception des terrains de sport de haut niveau.
 
C'est une très bonne nouvelle que le ministère de l'Ecologie souhaite cet élargissement de l'interdiction (notamment cette question des copropriétés dans lesquelles il est encore possible d'avoir recours à ces pesticides dangereux).

Mais il y a encore des améliorations possibles à obtenir de ce texte car certaines zones sont toujours non couvertes. 
 
 

Communication de Laura Seguin du groupe Ensemble pour Sète

Communication de  Laura Seguin du groupe Ensemble pour Sète :

Délégations accordées au maire.

"Le Conseil Municipal est amené à voter pour la délégation de décision sur 29 compétences. Une fois accordée, il ne pourra plus intervenir sur ces délégations et ne sera qu’informé a posteriori des décisions que vous seuls prendrez.
Cette décision ne doit pas être perçue comme une simple formalité. Elle aura en réalité des conséquences lourdes sur la vie démocratique de notre conseil municipal, de notre commune, durant ces 6 prochaines années. Les compétences de gestion qui sont du ressort du conseil municipal, donc d’une assemblée, sont mises dans les mains d’un seul homme.
Certaines compétences peuvent effectivement être déléguées car elles concernent le bon fonctionnement de la vie municipale et permettent d’agir avec plus de rapidité et d’efficacité.


Mais un certain nombre de compétences sont à garder au sein du conseil municipal pour faire l’objet d’un débat démocratique et constructif au sein de notre assemblée : la signature des prêts bancaires, l’affectation du patrimoine communal, l’exercice du droit de préemption, la signature de convention pour la création d’une ZAC (Zone d’aménagement concertée) pour les projets d’aménagement.
Mais aussi les décisions concernant les attributions de marchés publics passés par la commune. Certes on peut donner délégation au maire pour certains marchés publics, mais au delà d’un certain seuil de montant, qui concerne donc des projets importants, la décision devrait relever du conseil municipal et non du maire seul.


Enfin, le pouvoir d’organiser la participation du public par voie électronique pour les projets qui font l’objet d’une évaluation environnementale mais non soumis à enquête publique. On sait que les projets de construction portant atteinte à l’environnement, il y en a encore de programmés : est-ce qu’il ne serait pas judicieux de pouvoir décider en conseil municipal quels projets devraient être soumis à participation des habitants pour évaluer leur opportunité, pour comprendre s’ils répondent bien à leurs besoins, etc. Je crains que si la participation des habitants ne relève que du pouvoir d’un seul homme, elle ne soit jamais réellement mise en oeuvre dans les années à venir.
Certes, la loi autorise le Maire à avoir tout pouvoir de décision sur ces compétences. Mais elle ne n’interdit pas de les maintenir au sein du débat démocratique et de notre assemblée riche de sa diversité politique. C’est la conception de la gestion des affaires publiques que nous défendons.
Le maire a dit dans une interview vouloir nourrir « le dialogue républicain et démocratique » dont le pays a besoin, et dans une autre que « le temps est venu du travail en commun », c’est le moment de mettre ses actes en accord avec ses paroles."

Intervention de Laura Seguin

Communication de Madeleine Estryn Conseillère Municipale, à Sète

Communication de Madeleine Estryn Conseillère Municipale, à Sète :

"Engagements au Pacte de Transition Ecologique
En tant que Conseillère Municipale d’opposition, je souhaite souligner deux aspects auxquels je serai particulièrement attentive pendant ce mandat de 6 ans. Je m’engage à consulter nos concitoyens sur ces points et à relayer leurs avis.
Le premier est justement celui de la démocratie et il me semble indispensable que les grands choix de cette ville puissent être débattus en Conseil Municipal et que les citoyens soient informés au préalable des enjeux de ces choix."

"Le Conseil Municipal ne peut être seulement la chambre d’enregistrement de décisions prises par le maire seul. Même si la possibilité existe, elle n’est en rien obligatoire et le Conseil Municipal ne devrait pas déléguer certaines de ses attributions, pour la durée du mandat, concernant des aspects aussi cruciaux que :
- l’affectation des propriétés communales,
- la réalisation d’emprunts,
- la préparation et la passation de marchés,
- les zones d’aménagement concerté
- ou encore les droits de préemption.
Le second point, auquel je serai particulièrement attentive, concerne le Pacte pour la Transition. Ce pacte de 32 propositions pour accélérer la transition écologique, sociale et démocratique a été signé par les têtes de nos trois listes. L’échelle locale est en effet primordiale pour cette transition indispensable pour la planète et la qualité de notre vie à tous. Si la nature et l’ampleur des engagements pris diffèrent entre nos listes, nous pouvons prendre l’engagement de suivre la mise en oeuvre des engagements signés par François Commeinhes et de le faire en lien avec les habitants. La liste majoritaire a pris 26 engagements sur les 32 mesures du Pacte.
J’en reprends ici quatre qui impliquent une inflexion très nette de la politique menée jusqu’ici :
Mesure N° 8. Préserver et développer les trames vertes (couvert végétal), bleues (cycles de l’eau), et noires (éclairage) pour redonner sa place au vivant sur le territoire
La signature de l’engagement de protéger l’existant et de zéro artificialisation des sols aurait permis d’empêcher la construction sur le parc du carmel. J’attends donc après cette signature, l’arrêt des projets réduisant le couvert végétal.
Mesure N° 24. Assurer l’accès à un logement abordable et décent pour toutes et tous."
"La signature de cet engagement demande un strict respect de la loi SRU (25% de logements sociaux, la demande sociale n’étant pas couverte), et de construire les nouveaux logements de manière non ségrégée (intégrés dans des immeubles ou quartiers à loyer du marché, et bien insérés dans les réseaux de transports en commun). J’attends donc une priorité au logement social en centre-ville."

Madeleine Estryn Conseillère Municipale, à Sète

FACE A L'INACCEPTABLE, SOYONS HUMAINS, AGISSONS !

 
 L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises, plein air et eauDepuis 2016, SOS MEDITERRANEE France a porté secours à plus de 30 000 personnes en détresse, sans discrimination. L’OceanViking sillonne la Méditerranée afin de secourir des personnes en danger de mort.
Ce bateau, c'est le nôtre, c'est le vôtre. Pour le maintenir en mer et continuer de tendre la main à ces hommes, femmes et enfants qui fuient la misère ou l'oppression, le Département de l'Hérault vient de débloquer la somme de 20 000€.
Vous aussi, faites un geste pour sauver des vies en mer, faites un don ici : www.sosmediterranee.fr