ASSOCIATIONS & Partis

Café solidaire du secours catholique

Secours Catholique - Café Andrans

Le Café Solidaire est ouvert tous les jeudis et vous accueille de 9h30 à 12h00 au 4, rue Andrans à Frontignan, pour un moment de partage. L'équipe recrute des bénévoles en vue des futurs ateliers.

Premier atelier le 28 Avril: Atelier insertion - Café Emploi, thèmes: comment choisir et comment financer sa formation."

Pour le Groupe F aller porter plainte, ce n'est pas si facile que ça

PayeTaPlainte : 500 témoignages.

"Le Groupe F·a publié sur les réseaux PayeTaPlainte, une enquête inédite lancée par Le Groupe F et Paye ta police. Le Groupe F précise : "Au moment où les témoignages de violences se sont multipliés sur les réseaux sociaux autour de #MeToo, des voix se sont élevées pour expliquer que « la justice ne se rend pas sur les réseaux sociaux », « il faut aller porter plainte ». Problème, de nombreuses femmes ont témoigné à cette époque qu’aller porter plainte, ce n'était pas si facile que ça. Les pouvoirs publics disent que les forces de l’ordre sont formées à accueillir les femmes victimes de violences. Que les mauvaise prises en charge sont des cas isolés. On a donc décidé de vérifier. #PayeTaPlainte" 

Début mars, le Groupe F et Paye ta Police ont lancé un appel à témoignages, garantissant l'anonymat des participant.e.s. La personne, victime ou témoin, indiquait le lieu et la date.

En quelques lignes, elle résumait la façon dont les forces de l’ordre l’avaient accueillie. 10 jours après, plus de 500 témoignages avaient été envoyés. "Nous les avons relus, synthétisés, placés sur une carte et, pour chacun, avons indiqué quels étaient les problèmes rencontrés. - - -

"Voici les résultats."Rajoute le Groupe F : #PayeTaPlaintehttps://www.facebook.com/notes/le-groupe-f/payetaplainte-500-t%C3%A9moignages-gla%C3%A7ant/583295492042710/

 

Avec l'APAVH, Freya la sportive est à l'adoption

Thau-Infos.fr en partenariat avec l'association APAVH vous propose régulièrement un chien ou un chat pour une adoption qui doit toutefois être un engagement réfléchi :

L’association APAVH se bat au quotidien afin d’aider les animaux en détresse, pour leur trouver de bons maîtres et leur offrir une seconde chance.

"Tous les jours, nous sommes appelés pour des situations d' urgence : soins, abandon, maltraitance, négligence…Nous sauvons les animaux grâce à des familles d'accueil qui s'occupent bénévolement de nos petits protégés, le temps de leur trouver une famille d'adoption définitive. Tous nos animaux sont vus par un vétérinaire, nous les faisons identifier, vacciner et stériliser. Ils sont ensuite proposés à l'adoption."apavhCapture

Toutes ces actions coûtent cher, et l'association ne reçoit aucune subvention et fonctionne uniquement grâce aux dons et à la solidarité.

"Ceci n’est possible que grâce à vous, c’est pourquoi nous faisons appel à votre générosité pour des dons financiers ou matériels (croquettes, litière, colliers/laisses, jouets, médicaments…), et humain pour du bénévolat ! Grâce à votre soutien nous pouvons continuer nos actions."

Retrouvez nous sur notre site www.apavh.com ou bien sur facebook".

http://blog.ville-poussan.fr/wp-content/uploads/2018/04/freyIMG_00081.jpg

Cette semaine Freya la sportive est à l'adoption.

Notre belle Braque est une chienne élégante et racée. Freya a la taille d'un épagneul mais elle est plus fine et légère. Si elle est vive, elle est d'une grande douceur qui n'a d'égal que l'amour qu'elle a à offrir à ses futurs maîtres. Freya est toujours joyeuse et ses petits yeux couleur caramel sont remplis de curiosité. Elle ne demande qu'à découvrir le monde avec sa famille...

freyIMG_0131

De par ses origines et parce que c’est un jeune chien, Freya a besoin de sorties régulières pour se dépenser, pas juste le tour du pâté de maison...

De vraies belles promenades. Comme elle a un bon rappel, il vous suffira de continuer son éducation pour faire d’elle un chien parfaitement éduqué.


"Freya est très à l'écoute et joueuse alors il n’est pas difficile de lui apprendre de nouvelles choses. Elle sera la compagne idéale de maîtres sportifs (vive le Canicross !) ou d’une famille avec des enfants. Un jardin fera son bonheur même si elle vit actuellement en appartement. Elle est sociable avec ses congénères, cherche à jouer, c’est agréable en balade de croiser d’autres chiens sans s’inquiéter..."

freyIMG_0111

"Freya est aussi ok avec les chats, enfin si ceux-ci lui tiennent tête parce qu’elle aime les attraper, sans leur faire de mal, mais encore faut-il que ça leur convienne aussi ! Elle n'hésite pas à se coucher près d'eux sur le canapé... Freya aime la compagnie des humains et des autres chiens, c’est une chienne très intelligente qui fera tous les efforts nécessaires pour devenir une compagne dont vous serez très fiers. Sur les photos on devine deux "carrés" sans poils sur ses flancs...ils vont repousser, c'est à case de la stérilisation!"

Type Braque Allemand, femelle stérilisée, environ 12 mois

  Retrouvez Freya sur notre site : https://www.apavh.com/freya-2018


www.apavh.com

Un nouveau véhicule pour le GIHP financé par Sète Agglopôle

Ce mardi 3 avril, devant le Bâtiment de Sète Agglopôle méditerranée avait lieu la présentation du nouveau véhicule du GIHP, financé par la communauté d’agglomération.

Le GIHP National fédère des associations de personnes handicapées qui partagent les mêmes valeurs : autonomie, citoyenneté, libre choix, accès pour tous…

ghiP1030564   

Aujourd’hui, les associations du réseau, outre leurs activités de défense des droits des personnes handicapées, développent des services à la personne, des services d’auxiliaire de vie, des services de transports adaptés, des unités de logement et services (ULS), des foyers d’hébergement pour étudiants. Elles participent au développement de l’offre culturelle, sensibilisent et forment tout public au handicap…

En octobre 1964, l’histoire du GIHP débutait avec Gérard CROMBEZ, un étudiant tétraplégique inscrit à la Faculté des Sciences de Nancy, qui déclarait : « Je vous propose l’aventure la plus lucide, la plus raisonnable et la plus merveilleuse que vous puissiez vivre ».

Ainsi, sous l’impulsion de son Président fondateur, des étudiants handicapés désirant prendre en main les problèmes liés à leur propre insertion professionnelle, sociale et culturelle, décidèrent de créer, en 1964, une association qui deviendra le Groupement pour l’Insertion des personnes Handicapées Physiques (GIHP).

L’ambition de cette association « pluri-handicaps » physiques réside dans la volonté de faire des personnes atteintes de handicaps moteurs, sensoriels ou organiques, des citoyens intégrés dans la société en tant qu’individus à part entière, capables de compenser leur déficit par un développement intellectuel, culturel et matériel. L’objectif du GIHP est de faire en sorte qu’elles puissent vivre comme tout le monde, avec l’aide de services adaptés et professionnalisés pour une vie plus facile.

De fait, afin de permettre une meilleure réalisation de sa vocation, le GIHP a fondé plusieurs délégations régionales. C’est ainsi qu’a vu le jour à Montpellier, en juin 1966, la Délégation du Languedoc-Roussillon, grâce à la volonté et la créativité d’une poignée de bénévoles et sous l’impulsion de Josiane CRISCUOLO.

En 1969 : Le GIHP est reconnu d’utilité publique par Décret en Conseil d’Etat. Création à Montpellier de l’activité de transports adaptés des étudiants handicapés.

En 1982 : Le GIHP-LR (Groupement pour l’Insertion des personnes Handicapées PhysiquesLanguedoc-Roussillon) se diversifie et ouvre le 1er service d’aide à domicile.

En 1989 : Création du 1er service de transport adapté départemental dans l’Hérault

Et en 2006 : Ouverture d’un accueil de jour et d’un service d’auxiliaires de vie sur le bassin de Thau. Ouverture d’un service de transport adaptés à Perpignan

Et en 2009 : Ouverture d’un service de transport adaptés sur le bassin de Thau.

Le GIHP, c’est tout d’abord un pôle médico-social avec le SAAD – Service d’Aide et d’Accompagnement à Domicile, une unité de Logements et Services (ULS), un Foyer d’Accueil Médicalisé du Millénaire, un accueil de Jour Étang de Thau, un Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés (SAMSAH) et une Équipe d’évaluation.

ghiP1030549

Côté Mobilité il s’agit de l’Aide et Accompagnement à la Mobilité dans l’Hérault :

  • avec un service qui s’adresse aux membres de l’association ayant un handicap permanent :
  • Handicap moteur (en fauteuil roulant) et/ou Handicap visuel “cécité” ou “étoile verte” ou “canne blanche” et/ou “Besoin d’Accompagnement”.
  • Pour les communes du Département non desservies par un service adapté existant.

Le service assure les transports de 7h à 21h avec plusieurs nocturnes par semaine, toute l’année, samedis compris. Les nocturnes peuvent avoir lieu jusqu’à 1h du matin.

Une souplesse est apportée à ces horaires pour des transports plus matinaux ou plus tardifs sous réserve d’un délai de prévenance suffisant (quelques jours) et du respect de la réglementation sociale.

Des planificateurs sont à l’écoute de 9h à 12h et 14h à 17h00, pour les réservations ; et de 9h à 18h, pour toute autre information. Les transports peuvent se faire 365 jours par an et 24H/24.

Les demandes sont traitées dans un délai de 48h maximum (jours ouvrés). Une confirmation horaire est envoyée systématiquement par le même moyen que celui utilisé pour la réservation.

Pour s’inscrire si vous êtes concernés ou pour des informations, ou pour poser toute question sur le fonctionnement du service téléphoner au 04 67 20 59 45

Dans le secteur de Sète Agglopôle, le service s’adresse aux membres de l’association avec les mêmes handicaps et habitant les communes du secteur de l’agglomération du Bassin de Thau : Sète, Frontignan, Marseillan, Mèze, Bouzigues, Balaruc-les-Bains, Balaruc-le-Vieux, Gigean, Poussan, Villeveyrac, Mireval, Vic-la-Gardiole, Loupian, Montbazin.

ghiP1030547

L’inscription au service se fait sur dossier et le service assure toujours les transports du lundi au samedi de 7 h à 19 h, des nocturnes là aussi sont assurées selon les demandes, ainsi que les dimanches et jours fériés.

Une souplesse est apportée à ces horaires pour des transports plus matinaux ou plus tardifs sous réserve d’un délai de prévenance suffisant.

  • Cependant il faut savoir que le GIHP, c’est aussi le Transport d’établissement avec répond aux sollicitations des établissements de type IME (Institut Médico-Educatif), ADJ (Accueil de Jour), ITEP (Institut thérapeutique éducatif et pédagogique), MAS (Maison d’Accueil Spécialisée) ou ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail) afin d’assurer la prise en charge quotidienne des personnes inscrites, de leur domicile respectif à l’établissement d’accueil.
  • C’est encore du Transport scolaire pour les élèves des établissements d’enseignement de l’Hérault (écoles primaires, collèges et lycées) des communes du bassin de Montpellier disposant d’une prise en charge spécialisée.
  • Et c’est enfin, la mise à disposition de véhicules aménagés sans conducteur, rend services aux adhérents. Elle prolonge le service transport en repoussant notamment les limites géographiques. Les utilisateurs peuvent ainsi se déplacer dans toute la France et même à l’étranger.
  • Ce mardi 3, en présence de nombreux membres et utilisateurs des véhicules de l’association, en présence du directeur du GIHP Lr ,Pascal Brousse et du Président, Thierry BALIX,  François Commeinhes, Président de Sète Agglopôle et Norbert Chaplain, Vice Président délégué aux politiques de mobilité, ont remis à l’association un 4ème véhicule pour le territoire de Thau, suite à la fusion des Agglos et donc à l’agrandissement du secteur :

 » Sète Agglopôle souhaitant favoriser l’accès aux transports urbains et le déplacement sur le territoire des personnes à mobilité réduite, en 2018 il alloue au GIHP une subvention de 200 000€."

"Un service indispensable pour que des personnes handicapées puissent sortir de chez elles plus facilement. Des minibus modulables permettent ainsi de transporter en toute sécurité des personnes en fauteuils roulants. Nous tenons à financer un véhicule qui était devenu nécessaire." Précisait François Commeinhes.

Le Président du GIHP remerciait ensuite la Communauté d’agglomération pour tous ses efforts qui malgré un contexte difficile continue dans le bon sens et développe son soutien au GIHP.

ghiP1030559Avant que les membres de l’association ne partagent une collation dans la convivialité, tous se joignaient à la délégation de Sète Agglopôle pour découvrir ce 4ème véhicule, un Citroën Jumper équipé d’un hayon élévateur, avec toutes les sangles(4) et ceintures(3) pour chacune des personnes transportées sur un fauteuil, pouvant prendre en charge 3 fauteuils, mais aussi grâce à des marchepieds, deux personnes avec un handicap visuel à l’avant.

 La cotisation est de 25€ par an, le coût des transports est de 2€40 dans la journée et ensuite de 3€80  ainsi que pour les week-end et jours fériés.

En 2017, sur le secteur, 7024 personnes transportées avec 88 transports par jour (plusieurs personnes) en moyenne, 161 bénéficiaires au 31 décembre 2017.

4569 missions, principalement à partir de Sète et de Frontignan pour 92359.KM.

Un service bien utile  et nécessaire assuré par 150 véhicules sur l’Hérault dont 4 sur le territoire de Thau financés par la SAM.

Pour conclure le GIHP rajoutait : "Grâce au soutien de Sète Agglopôle Méditerranée, le dispositif met en place un véhicule supplémentaire. En effet, ces dernières années, l’activité a augmenté de manière importante (+ 31 % entre 2015 et 2017). Avec ce nouveau véhicule, le GIHP s’attend à effectuer 2000 déplacements supplémentaires par an."

« Espoir pour un enfant »: les bénévoles vous remercient : 3560€

 

Comme chaque année, les membres bénévoles de l’association « Espoir pour un enfant Hérault » organisaient leur braderie de printemps au foyer des Campagnes. La manifestation se déroulait ce vendredi 23 mars et samedi 24 avec son ouverture au public.

Ce fut un très bon résultat pour l’association avec un bénéfice de 3560€. Les bénévoles vous adressent un grand merci.

Avec ferveur et énergie, elles préparent cette braderie car c’est toujours pour  l’association un des meilleurs moyens pour récolter de l’argent. Celui-ci leur permet de mieux s’occuper de l’enfance en détresse, que ce soit en France ou à l’étranger ou bien encore d’assurer d’autres actions caritatives envers les enfants qui en ont besoin.

Toujours à la recherche d’autres bénévoles qui souhaiteraient s’impliquer dans l’association, elles apprécient ces journées qui au-delà de la vente sont faites de rencontres et d’échanges, de convivialité et de gentillesse. A commencer par une bénévole qui durant deux jours œuvre dans l’ombre en réalisant de très bonne crêpes qu’elle propose aux visiteurs. Elle ne s’en lasse toujours pas.

Paule Pastre, responsable sur Poussan, désire se reposer un peu car cela fait plus de 20 ans qu’elle s’en occupe.met toute son énergie pour que ces événements soient au top depuis près de 20 ans. Elle souhaiterait que petit à petit des personnes de bonne volonté viennent la seconder, qu’elles puissent prendre le relais tout en étant aidées par des bénévoles d’autres communes. Et Paule resterait quelques temps pour aider celui ou celle, un Poussannais de préférence qui prendrait sa place.

Pour contacter Paule : 04.67.78.21.36.

bradiP1020511Elle précise aussi qu’il est préférable pour ceux qui désirent déposer et offrir des éléments pour la vente, pour des raisons de logistique, de se rendre à Saint Jean de Védas, les lundis, jeudis et samedis, de 14 h à 16 h 30, 7ter rue Font de l’Hospital, Boutique rue Lou Planas.

C’est aussi un réconfort pour les organisateurs que de se sentir aidées par les services techniques municipaux pour la mise en place ainsi que par des volontaires très nombreux et même par les commerçants du centre de Poussan qui ne manquent pas .d’apporter leur soutien de multiples façons… Dons, fleurs et autres, apéritifs, aide logistique.

Ils viennent à la rescousse en offrant même certains articles à vendre.  

Les dames qui s’occupent de cette braderie vivent durant ces deux jours des moments forts avec des échanges amicaux, de l’amitié et de la convivialité. Un plaisir que de nombreux visiteurs partagent et qui se renouvelle.

SOS MEDITERRANEE à Escale à Sète

SOS MEDITERRANEE est une association indépendante de tout parti politique et de toute confession, qui se fonde sur le respect de l’homme et de sa dignité, quelle que soit sa nationalité, son origine, son appartenance sociale, religieuse, politique ou ethnique.



SOS MEDITERRANEE a vocation à porter assistance à toute personne en détresse sur mer se trouvant dans le périmètre de son action, sans aucune discrimination. Les personnes concernées sont des hommes, femmes ou enfants, migrants ou réfugiés, se retrouvant en danger de mort lors de la traversée de la Méditerranée.

SOS MEDITERRANEE est financée par des dons privés et des subventions publiques. Les fonds collectés sont alloués à la location du bateau, aux frais quotidiens d’entretien et de sauvetage (soit au total 77 000 euros par semaine).

Ce jeudi 29 mars; alors que se déroulait une soirée ouverte au public à la Maison des Gens de la mer, dans le cadre d'Escale à Sète, Francis Vallat, Président de SOS Méditerranée France a précisé que l'association devait rester présente au large de la Lybie.

"27 707 personnes secourues par les équipes de SOS MEDITERRANEE, ce sont 27 707 histoires de vie.  « Certaines personnes ont du mal à voir l’humain dans cette crise et pour moi c’est ça l’horreur. C’est une situation bien réelle avec de vraies expériences humaines, pas juste des numéros » rappelle Max Avis, marin sauveteur à bord de l’Aquarius."

Challenge anti-gaspillage du 16 au 20 Avril spécial ALSH

Afin de sensibiliser les enfants au gaspillage alimentaire, API Restauration vous propose un "challenge anti-gaspillage alimentaire" qui se déroulera durant la première semaine des vacances de Pâques du 16  au 20 Avril 2018.

Images intégrées                                                          2

Il s'adresse aux ALSH.

SI VOUS SOUHAITEZ FAIRE PARTICIPER VOTRE ÉCOLE À CE CHALLENGE, VOUS DEVEZ  CONFIRMER VOTRE INSCRIPTION ;

LAMOUREUX Camille

 

Diététicienne Technico-commerciale

 

Cuisine centrale du BASSIN DE THAU

 

3 rue Nicolas Appert - ZAE La Clau 3 - 34770 GIGEAN

 

Tél. 06.50.79.05.63


En cas de demande d'informations complémentaires, n'hésitez pas à me
contacter au 06.50.79.05.63 ALSH.

 

L'Entre2Pots rencontre Fronticoop Energies

SAMEDI 07 AVRIL frontCapture

Rencontre avec Fronticoop Energies 

Rencontre et présentation de l'association Fronticoop Energies à l'origine de la création de la coopérative de production d'énergie renouvelable "Thau Energies Citoyennes"

Venez les rencontrer à L'Entre2pots le samedi 7 avril à partir de 18h30

- apéro guinguette avec le Réveil pignanais

- table ronde autour des énergies renouvelables organisée par l'association Fronticoop Énergies

- animation musicale

Entrée libre à partir de 18h30

Des Garrigues à New-York

Ils sont 6 étudiants de Montpellier Business School en Licence 3 et ils doivent réaliser un projet associatif avec un Collège classé REP + (Réseau d'éducation prioritaire), le Collège les Garrigues de Montpellier dans un partenariat avec les Cordées de la réussite.

L’objectif de ce projet est de permettre à ces collégiens issus d’une Zone Urbaine Sensible (ZUS) de réaliser un voyage en 2019 a priori inabordable. Plus précisément, il s’agit de les emmener à New York pour leur faire découvrir le multiculturalisme américain et les amener à se questionner sur leur place de futurs citoyens dans la République et sur l’intérêt de s’ouvrir au monde.

garrCapture

L'Association des Amis du Château de Castries présente à Escale à Sète du 27 Mars au 2 Avril.

Quel est le lien entre le grandiose événement Escale à Sète, qui se tiendra du 27 mars au 2 avril prochains à Sète, la frégate l’Hermione, dont la magistrale réplique a vu le jour à Rochefort, et le Château de Castries, qui domine majestueusement l’Est de la métropole montpelliéraine ? 


Pour trouver la réponse, il faut remonter à la guerre d’indépendance américaine à la fin du 18ème siècle.

Nous sommes en 1780. Le marquis Charles-Eugène de Castries, alors gouverneur de Montpellier et Sète, brillant général d’infanterie, est nommé ministre de la marine par Louis XVI. L’année suivante, en 1781, il organise l’envoi en Amérique d’une flotte française prestigieuse pour aider les insurgents américains alors en guerre contre l’armée de colonisation anglaise.

Scipion de Castries, un cousin, comte de Vagnas, va participer à cette guerre durant de long mois comme troisième officier à bord de l’Hermione au large des côtes américaines.

Dans le même temps, son cousin Armand de Castries et fils du ministre, va servir comme colonel en second du régiment de Saintonge dans l'armée de Rochambeau qui se bat aux côtés de l’armée américaine sous le commandement de Washington.

L’évènement Escale à Sète va nous replonger dans cette illustre époque grâce à la présence exceptionnelle, aux côtés d’autres grands vaisseaux, de la réplique de cette mythique frégate qu’est l’Hermione. Notons que c’est elle qui emmena en Amérique La Fayette, grand précurseur du soutien de la France dans l’indépendance américaine.

Pour mieux faire revivre l’épopée de la famille de Castries durant ces années de guerre américaine, c’est l’association castriote Les Amis du Château de Castries qui animera un stand au pied de l’Hermione.

Le meilleur moyen d’en savoir plus sur le rôle qu’a tenu cette noble famille, les « de Castries », dans la guerre d’indépendance américaine, sur mer et sur terre, à Versailles comme à Newport, aux Antilles comme en Virginie, c’est de se rendre à Escale à Sète du 27 mars au 2 avril prochain pour y rencontrer les Amis du Château de Castries.

Retrouvez toute l'actualité d'Escale à Sète en cliquant ICI (link is external)

Si vous croisez un chien ou un chat errant, ne détournez pas le regard

CHIENCapture

"Alors la mort dans l’âme, sur les conseils du vétérinaire et en concertation avec la famille d’accueil, nous avons pris la décision d’abréger ses souffrances. Véronique et son fils Ange ont décidé que cette petite misère aurait quand même un nom, Glimm car « glimmer of hope » signifie lueur d'espoir… Alors voilà maintenant Glimm est au paradis des chiens.Mais que de souffrances. Cette petite chienne a été vue errante des semaines auparavant par des habitants du village, elle était à ce moment là sur ses 4 pattes, courant la campagne, mais personne ne s’en est inquiété. Un chien comme elle tout le monde s’en fout. Cela n’émeut et ne touche personne. Ce n’est qu’un chien de chasse. Personne ne lui a donné à boire, ni même de quoi manger. Glimm est morte lentement mais sûrement. Elle est morte de faim, de soif, de fatigue. Glimm est morte de notre indifférence à tous. Enfin presque tous...

» associations