ASSOCIATIONS & Partis

Hommage aux Instituteurs et Instructeurs tués en ALGERIE

Ce 26 mars 2018 , ils étaient une cinquantaine , rassemblée ,autour de la stèle érigée , sur l’Esplanade à SAINT CLAIR –SETE - ,sur l’impulsion de M. Gabriel CHAUDET, décédé depuis de nombreuses années et ancien président de l’Association des anciens Instituteurs en ALGERIE.

med023

Mme CASSANY , conseillère Municipale, a pris la parole pour cet hommage aux Instituteurs et Instructeurs tués en ALGERIE et a rappelé , que cette date était également la commémoration de celle du 26 mars 1962 , dénommée depuis «  fusillade de la Rue d’ISLY » , en l’honneur des nombreuses victimes .

Ce jour- là , a- t -elle souligné , une manifestation pacifique était organisée en soutien aux habitants d’un quartier d’ALGER «  BAL EL OUED » soumis à un blocus implacable de la part des forces de l’ordre .medg013

Cette foule, composée d’enfants , de femmes et de personnes âgées , s’est mise en mouvement , précédée par les porte -drapeaux des Anciens Combattants en entonnant l’Hymne National et les Africains. 

Les deux premiers barrages ont cédé sans violences alors qu’au troisième , composé de soldats du 4ème RT , l’usage des armes automatiques ( fusil mitrailleur, pistolet mitrailleur)a été effectué , sans sommations , en direction des civils désarmés.

Malgré de nombreux appels à «  CESSER LE FEU » de nombreuses victimes ( de 14 à 65 ans , entre 40 et 90 morts ) et plus de 200 blessés sont restés au sol en attente de secours …

Il semble qu’aucune suite n’ai été donnée à cette ouverture du feu en direction de civils !

Cela a sonné le glas de l’ALGERIE FRANCAISE et , en quelques semaines , près d’un million de Français d’Algérie ont traversé la méditerranée.

Mme CASSANY n’a pas oublié , dans ses propos , les massacres de supplétifs ou de Harkis , survenus , dès le 19 mars 1962 !

Avant de déposer une gerbe , en compagnie de la vice -présidente de la Maison du PIED NOIR , Mme PRUNIAUX , elle a demandé qu’une minute de silence soit observée ,en particulier pour le Lieutenant-Colonel Arnaud BELTRAME , victime du terrorisme , le 24 mars dernier !

Les AFRICAINS et l’HYMNE NATIONAL  ont été chantés à cappella avant que les participants soient invités à se rendre à la Maison du PIED NOIR pour clôturer ensemble cette cérémonie .

Texte :Henri SABATIER

Photos ; Roger CANTAREL

A la découverte du Burkina Faso.

Bernadette Denoyelle

L’association Bienvenue au Pays est une association dynamique qui propose à ses adhérents de découvrir notre région où ils ont choisi de s’installer.

La présidente Bernadette Denoyelle proposait à ses adhérents une fois n’est pas coutume, une conférence sur ce pays enclavé d’Afrique de l’Ouest, le Burkina Faso.

C’est à Pézenas dans la salle Bonnafous que Bernard Bals a fait découvrir l’ancienne Haute Volta qu’il côtoie depuis 30 ans et apporte son aide à des associations sur place. Depuis 1989, la population a doublé, elle est passée de 8,5 à 17,3 millions.

Ce pays est classé 183ème sur 187 à l’indice de développement humain. C’est le pays le plus accueillant de l’Afrique de l’Ouest, mais aussi le plus pauvre. L’éducation est un véritable cauchemar pour l’Etat qui consacre 16% de son budget ce qui est insuffisant. Seul 2,2% des enfants sont préscolarisés. Les classes sont surchargées de 80 à 120 élèves et mal équipées.

Viennent s’ajouter l’absentéisme à cause des travaux des champs, les difficultés de transport pour se rendre à l’école, le mariage forcé pour les filles. Heureusement des associations se mobilisent comme Denro sur Pézenas, Montagnac, Bélarga pour l’éducation. Pays essentiellement rural, l’agriculture occupe 80% de la population mais se caractérise par son coté archaïque. L’élevage est excédentaire et s’exporte vers les pays voisins du Sud. Le Burkina est un producteur de coton, de canne à sucre, d’haricots verts, de riz, d’arachides, de fruits, mangues, bananes, ananas, citrons verts. Le tourisme régresse à cause des attentats terroristes qui ont frappé la capitale et cela est bien dommage, car c’est un peuple de traditions et de coutumes à découvrir. L’artisanat est très développé avec les bronzes, masques et sculptures sur bois, les poteries. Les terres de ce pays sont convoitées par les chinois et les universités américaines, à tel point que l’opposition propose de rebaptiser le pays, Burchina Faso.

On parle de croissance, mais pour qui ? Les investisseurs freinent le développement en pratiquant une politique d’achat qui ne laisse aucune place aux investissements. Reste la culture, avec le cinéma et son Fespaco. Pour terminer, un sujet qui fait réagir, les aides d’Etat, celles des ONG et les associations humanitaires pour quels résultats? Un goûter a clos cet après midi.

Les prochaines sorties sont à consulter sur « Bienvenue au pays ».

 

F de Martino

Mettre la finance en échec, Couper les banques en deux

Message de Julie Péréa, militante S&P

 "En juillet 2017, Solidarité & Progrès initiait une mobilisation nationale pour "moraliser la vie bancaire" rejoint par deux autres partis depuis. Notre arme ? Une proposition de loi pour protéger l'épargne de la spéculation folle qui nous conduit vers un krach financier aux conséquences économique et sociale plus catastrophiques qu'en 2008 tant le niveau de spéculation est plus élevé."

pere20180317_145300[1]

 Parmi les 2600 signataires de la pétition qui portent à la connaissance des parlementaires leur intérêt à cette proposition de loi, plus de 300 d'entre eux se sont engagés à rencontrer leurs députés et sénateurs. Plus de 40 départements sont concernés.  

150 citoyens ont déjà rencontrés 170 députés, toutes tendances confondues. Ces derniers sont plus ouverts au dialogue qu' au moment de la loi Moscovici (2013) qui n'a rien régulé du tout en matière bancaire après la crise de 2008. Quatre députés de la majorité ont même posé des questions au gouvernement dès le mois d'août. Réponse de Bruno Le Maire, ministre l'économie : tout va bien, nos banques sont trop grosses pour faillir ! On croirait entendre la Fédération des banques françaises ...
 
Des militants, sympathisants et citoyens d'autres mouvements grossissent les rangs des mobilisations nationales. Notre présence sur le terrain est passée d'une quinzaine de villes à une trentaine et de 50 à plus de 100 personnes, en l'espace de 5 mois depuis novembre.
 
Julie Péréa, militante S&P et ex-candidate aux législatives, vous attend avec vos amis vendredi 30 mars dès 18h30, à la salle de la Crèche, place de la mairie à Poussan, pour plus d'informations sur la mobilisation et la proposition de loi afin que vous signiez la pétition "moralisationbancaire.fr" et vous mobilisez à votre tour, à nos côtés.
 
Quelques députés bien décidés à déposer la proposition de loi en commission attendent de nous que nous allions voir leurs collègues et que nous diffusions autour de nous la bataille pour rétablir le vrai métier de banque.
 
Contact
Julie Péréa
Militante S&P
06 15 49 44 84

Avec l'APAVH, Minnie à l'adoption

Thau-Infos.fr en partenariat avec l'association APAVH vous propose régulièrement un chien ou un chat pour une adoption qui doit toutefois être un engagement réfléchi :

L’association APAVH se bat au quotidien afin d’aider les animaux en détresse, pour leur trouver de bons maîtres et leur offrir une seconde chance.minDSCN1754 (Copier)

"Tous les jours, nous sommes appelés pour des situations d' urgence : soins, abandon, maltraitance, négligence…Nous sauvons les animaux grâce à des familles d'accueil qui s'occupent bénévolement de nos petits protégés, le temps de leur trouver une famille d'adoption définitive. Tous nos animaux sont vus par un vétérinaire, nous les faisons identifier, vacciner et stériliser. Ils sont ensuite proposés à l'adoption."apavhCapture

Toutes ces actions coûtent cher, et l'association ne reçoit aucune subvention et fonctionne uniquement grâce aux dons et à la solidarité.

"Ceci n’est possible que grâce à vous, c’est pourquoi nous faisons appel à votre générosité pour des dons financiers ou matériels (croquettes, litière, colliers/laisses, jouets, médicaments…), et humain pour du bénévolat ! Grâce à votre soutien nous pouvons continuer nos actions."

Retrouvez nous sur notre site www.apavh.com ou bien sur facebook".

minIMG_9051

Cette semaine Minnie est à l'adoption : Minnie comme une petite souris

"Voici la plus jolie, la plus mignonne, la plus douce, la plus affectueuse, la plus joueuse, la plus chipie, en un mot : la plus adorable de nos poilus! Elle a les grandes oreilles de Dumbo, le doux regard de Bambi et la gentillesse de Balou! Minnie est une rescapée...nous l'avions récupérée dans des conditions difficiles. Puis elle a été adoptée par une famille qui nous avait déjà adopté un vieux chien, Minnie est partie juste avant l’été en Normandie... "

Grosse surprise en Février, ses maîtres ayant des problèmes personnels nous ont rappelées pour abandonner Minnie. Nous étions bien tristes et nous avons commencé à envisager son retour. Finalement les choses se sont bien goupillées puisque Annie qui habite elle aussi la Normandie souhaitait rencontrer Castano…

Le trajet de 800km à lui seul est un roman! Annie est tombée en panne sur l’autoroute, les gendarmes les ont pris en charge avec ses filles et Minnie direction le garage, puis elles sont reparties avant de tomber à nouveau en panne cette fois ci complètement bloquées du côté de St Flour!

Minnie est montée sans soucis dans la dépanneuse, a passé la nuit à l’hôtel sur le lit des enfants, ravie, puis a fini par arriver en taxi!

Vous en connaissez beaucoup  des chiens qui s'adaptent à autant de situations dans la même journée!? En plus avec des gens qu'elle ne connaissait pas avant de monter dans leur voiture!

"Depuis son retour Minnie a pu se poser chez Audrey et sa famille, avec les cockers et les chats de la maison. Elle n'a pas changé, enfin si elle a grandi mais elle a conservé ses plis et sa bouille de gros BB,  toujours aussi gentille et attachante. Minnie est très sociable, elle s'entend avec tout le monde, et tout le monde l’aime c’est un bonbon ! La douceur et la gentillesse incarnées.  Elle adore les enfants qui l’adorent eux aussi, attention toutefois aux tous petits parce qu’elle peut les bousculer sans le vouloir comme n’importe quel gros chiot maladroit!"

Pour être bien dans ses coussinets Minnie a impérativement besoin de la compagnie d'un autre chien, mâle ou femelle peu importe, parce qu’elle joue beaucoup et aime s'endormir contre un copain. Elle est aussi trés à l'aise en voiture et n'hésite pas à poser sa truffe sur le tableau de bord pour regarder la route!minDSCN1733 (Copier)

Minnie est intelligente, elle s’adapte facilement pour peu qu'il y ait de la bienveillance et de l'amour, mais une maison avec un jardin à la campagne feront son bonheur. Bien plus qu’un chien de compagnie, Minnie est une compagne de tous les instants de la vie, attentive et très proche des humains.

Type "joyeux mélange de St Hubert? Beagle? Bruno du Jura?", femelle stérilisée, environ 12 mois

Retrouvez Minnie sur notre site : https://www.apavh.com/minnie

Contactez nous au 06 58 73 25 62

 


 

Le goût du partage à travers « Culture de France »

Les membres fondateurs de l’association « Culture De France » ont pour objectif de partager des activités linguistiques et culturelles entre français et non-francophones à Bessan, au travers de cours de langues ou d’ateliers divers ; d’accueillir et former les personnes non-francophones, installées ou de passage dans notre région ; et de mettre en relation des étrangers avec des français désireux d’échanger et de partager leur culture et leur langue.

Les activités débuteront dès le mois de mars grâce à l’initiative des trois personnes constituant le bureau : Joëlle Pernel, présidente, Noëlle Galas, trésorière, et Christian Stefan, secrétaire. Chacune d’entre elles a plus de vingt ans d’expérience dans l’enseignement, l’ingénierie de la formation et la culture française (art, gastronomie, histoire et patrimoine…).

Renseignements sur les activités proposées par cette nouvelle association au : 07 68 77 58 38, ou par courriel à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Collecte de matériel de sécurité en mer

 Le but de la collecte est de récupérer du matériel de sécurité en mer, qui sera re-distribué et utilisé à bord de leur navire L'Aquarius lors de leurs missions de sauvetage des migrants en mer Méditerranée.

 

Aucun texte alternatif disponible.

 

Môle St Louis

Bungalow du port de plaisance, bac couvercle orange

Jours et horaires : le samedi 31/03 et le dimanche 01/04 de 14h à 18h

Lien vers votre site/association : Dossier collect'huma #2.pdf

https://drive.google.com/…/1V5q0qXm1zwK1HVb6Sk-r8j3sDq…/view

Type de matériel recherché :
Merci de votre participation 

« Espoir pour un enfant »: les bénévoles vous attendent

 

A  Poussan, comme chaque année, les membres bénévoles de l’association « Espoir pour un enfant Hérault » organisent leur braderie de printemps au foyer des Campagnes. La manifestation se déroule ce vendredi 23 mars et samedi 24 avec son ouverture au public.

Avec ferveur et énergie, elles préparent cette braderie car c’est toujours pour  l’association un des meilleurs moyens pour récolter de l’argent. Celui-ci leur permet de mieux s’occuper de l’enfance en détresse, que ce soit en France ou à l’étranger ou bien encore d’assurer d’autres actions caritatives envers les enfants qui en ont besoin.

bradiP1020511

Toujours à la recherche d’autres bénévoles qui souhaiteraient s’impliquer dans l’association, elles apprécient ces journées qui au-delà de la vente sont faites de rencontres et d’échanges, de convivialité et de gentillesse. A commencer par une bénévole qui durant deux jours œuvre dans l’ombre en réalisant de très bonne crêpes qu’elle propose aux visiteurs. Elle ne s’en lasse toujours pas.

Paule Pastre, responsable sur Poussan, met toute son énergie pour que ces événements soient au top depuis près de 20 ans. Elle souhaiterait que petit à petit des personnes de bonne volonté viennent la seconder, qu’elles puissent prendre le relais tout en étant aidées par des bénévoles d’autres communes.

Pour contacter Paule : 04.67.78.21.36.

Elle précise aussi qu’il est préférable pour ceux qui désirent déposer et offrir des éléments pour la vente, pour des raisons de logistique, de se rendre à Saint Jean de Védas, les lundis, jeudis et samedis, de 14 h à 16 h 30, 7ter rue Font de l’Hospital, Boutique rue Lou Planas.

C’est aussi un réconfort pour les organisateurs que de se sentir aidées par les services techniques municipaux pour la mise en place ainsi que par des volontaires très nombreux et même par les commerçants du centre de Poussan qui ne manquent pas .d’apporter leur soutien de multiples façons… Dons, fleurs et autres.

Ils viennent à la rescousse en offrant même certains articles à vendre.  

Les dames qui s’occupent de cette braderie vivent durant ces deux jours des moments forts avec des échanges amicaux, de l’amitié et de la convivialité. Un plaisir que de nombreux visiteurs partagent et qui se renouvelle.

Solidarité SEMILLA

L’Association Saint Louis soutient depuis plusieurs années l’action d’éducation et de développement du groupe Semilla crée par des paysans en Equateur.

semilCapture

"Rayon d'Espoir" un projet d'électriciens sans frontières

Une mission de 4 bénévoles de l'ONG d'électriciens sans frontières se prépare à partir à Madagascar mardi 20 mars pour une mission de 4 semaines.

Conduit par un Sétois, Robert OLIVE, le projet, au nom évocateur de "Rayon d'Espoir", consiste à réaliser 3 pompages solaires photovoltaïques pour irriguer des terres cultivables et électrifier toujours en solaire photovoltaïque les logements de 30 familles, afin qu'elles puissent vivre correctement de leur travail agricole.logo

Ils se dirigent vers  Andranavelona  qui est située dans l'Ouest du pays, à 250 kilomètres à l'ouest de Tananarive, sur le District de Tsiroanomandidy dans la région de Bongolava (Province d’Antananarivo), à la limite de la région d’Itassy. Ils vont Contribuer à faire vivre et à sédentariser,  sur le site « Rayon d’Espoir », 30 familles (une population de 180 jeunes personnes), issues du milieu urbain par un accès à l’eau permettant l’irrigation des cultures et par un accès raisonné à l’électricité. Le projet vise à réaliser des stations de pompage d’eau en solaire photovoltaïque, pour irriguer les terres cultivables de la communauté « Rayon d’Espoir » et pour fournir de l’eau consommable aux bénéficiaires sur leurs lieux d’habitation.

 Cela consistera à l’électrification des habitations, des installations du site, des locaux communs dont deux classes de pré-scolarisation de jeunes enfants tout en apportant une aide à la formation de 3 techniciens lors de la réalisation, de façon à permettre à la communauté de faire toute la maintenance des installations lorsque le chantier sera terminé.

4) Comment le projet répond-il à ces finalités (Impact sur les bénéficiaires) :

 Impacts sociaux :

 - Libérer les femmes et les enfants de la corvée d’aller chercher de l’eau pour l’irrigation et l’utilisation de la cuisine journalière.
- Sédentariser les familles à la campagne pour limiter l’exode rural.

- Assurer l'autosuffisance alimentaire de l'ensemble de la communauté « Rayon d'espoir ».

 - Permettre aux enfants d’étudier le soir grâce à un accès raisonné à l’électricité (éclairage).
- Permettre le financement de l’écolage des enfants de la communauté 'Rayon d'espoir'

 Impacts économiques :

 - Permettre aux familles de vivre décemment de leur travail de cultivateur en ayant un salaire mensuel

- Diversifier les cultures en favorisant 5 productions rentables et générer des surproductions de denrées alimentaires pour les vendre, en circuit court sur les marchés locaux (par les femmes) et chez quelques grossistes

  • Obtenir des récoltes régulières indépendamment des conditions climatiques (période de sécheresse) par un accès à l’eau d’irrigation facilité.

  • De nombreux partenaires se sont associés au projet :
  • Le montant total du projet s'élève à environ 45.000€.

    La Fondation EDF.

    ROTARY Club de SETE.

    Le Syndicat Intercommunal d'Energie de l'Aveyron (SIEDA).

    HEXIS.

    Electriciens Sans Frontières.

    Dons de particuliers.

    7) Les partenaires don de matériel.

    LEGRAND (matériel électrique) ; NEXANS (Câbles) ; PHILIPS (lampes basse consommation) ; EDF Energies nouvelles (panneaux solaires).

 Composition de l'équipe mission : composée de 4 bénévoles.

-Robert OLIVE (de Sète) retraité EDF, chef de projet et chef de mission.

-Delphine POUGENQ (de Rodez) Directrice financière et administrative du SIEDA.

-Charles FAURE (de NEZIGNAN L'EVEQUE) Retraité d'HEXIS.

-Philippe GUISTINATI ( de SAINT QUENTIN LA POTERIE) Responsable entreprise EC SOLAR (installations photovoltaïques).

Si vous croisez un chien ou un chat errant, ne détournez pas le regard

CHIENCapture

"Alors la mort dans l’âme, sur les conseils du vétérinaire et en concertation avec la famille d’accueil, nous avons pris la décision d’abréger ses souffrances. Véronique et son fils Ange ont décidé que cette petite misère aurait quand même un nom, Glimm car « glimmer of hope » signifie lueur d'espoir… Alors voilà maintenant Glimm est au paradis des chiens.Mais que de souffrances. Cette petite chienne a été vue errante des semaines auparavant par des habitants du village, elle était à ce moment là sur ses 4 pattes, courant la campagne, mais personne ne s’en est inquiété. Un chien comme elle tout le monde s’en fout. Cela n’émeut et ne touche personne. Ce n’est qu’un chien de chasse. Personne ne lui a donné à boire, ni même de quoi manger. Glimm est morte lentement mais sûrement. Elle est morte de faim, de soif, de fatigue. Glimm est morte de notre indifférence à tous. Enfin presque tous...

» associations