ASSOCIATIONS & Partis

Grande collecte d'été pour les plus démunis

Grande collecte d'été pour les plus démunis et les personnes en difficulté ( migrants). Deux points de collecte sont à votre disposition :

N°1 Magasin LASSALE 1175 Bd de Verdun Sète du mardi au samedi de 9h00 A 12h00 et de 17h00 A 19h00

N°2 SELECT PRESSING 1116 Bd de Verdun Sète du lundi au vendredi de 8h00 A 12h00 et de 14h00 A 19h00
Merci pour votre générosité et votre geste de partage.

Aucun texte alternatif disponible.

L’image contient peut-être : texte

Voile Latine de Sète et du Bassin de Thau fête ses 30 ans

Cette année, Voile Latine de Sète et du Bassin de Thau fête ses 30 ans.

vlaCapture

A cette occasion un rassemblement festif se tiendra le Samedi 30 juin 2018 au chantier de la Plagette.

 Au programme :

-12h00 Accueil avec un apéritif-buffet

-15h00 Navigation avec les embarcations de Voile Latine de Sète et Voile Latine de Bouzigues sur l’étang de Thau (en fonction de la météo).

Les barques des particuliers peuvent participer au rassemblement mais ne disposeront pas d’abris ou de mouillages en cas de changement de météo.

 -18h00 Apéritif – dînatoire avec brasucade.

 "Une fanfare et une chorale de chants marins animeront cette soirée que nous espérons sera pleine de belles rencontres et d’échanges."

Un beau concours de château de sable

Venez nombreux et n'oubliez pas de vous inscrire vite ! Car le nombre de participants est limité.

Téléphone : 07 89 75 79 19 ou par Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

De beaux lots sont à gagner.

L’image contient peut-être : texte

Campagne de Crowfunding pour un nouvel Entre2pots

Le projet de l’association L’Entre2pots était de créer un lieu multiculturel et intergénérationnel sous la forme d’un café culturel associatif, ce pari fou a vu le jour il y a plus de 3 ans dans une zone  industrielle de la ville de Sète.

trtCapture

Vous avez été nombreux à faire partie de l'aventure, mais nous devons malheureusement quitter les locaux pour des raisons financières bien évidemment car l'augmentation de nos frais de fonctionnement ne nous permettent pas de rester dans ces locaux (privés).

Pour info l’Entre2pots c’est un lieu autogéré et autofinancé à 90% depuis bientôt 3 ans avec près de 90 concerts et soirées organisées, des stages de cirque réguliers pour les enfants avec CDCA Balthazar, des spectacles jeunes publics, des marchés d'artisans créateurs, des vide greniers, des ateliers d'artistes, des résidences, des Rdv Amap, des Baleti..... Les aides attribuées cette année par la ville prévue pour la mise aux normes du lieu (système d’alarme et SAS) doivent être rendues, la situation devenant compliquée nous préférons partir.

Bref  je vous passe les détails ennuyeux … l’association l’Entre2pots veut continuer à exister en proposant des évènements éphémères en attendant de trouver un nouveau lieu où poser ses cartons !  Comme nous n’avons pas dit notre dernier mot et que nous sommes des warriors nous lançons une campagne de crowfunding pour nous permettre de financer un nouveau départ (nouveau lieu, nouvelles études, ERP… caution etc… )

Le lieu trouvé pourra faire varier le budget, mais dans l'idéal nous cherchons un local avec jardin, sans trop de travaux.

On vous en dit un peu plus ci -dessous:

https://www.helloasso.com/associations/l-entre2pots/collectes/pour-un-nouvel-entre2pots

Voiles Latines : pour transmettre le patrimoine

L'association des Voiles Latines de Sète et du Bassin de Thau  va fêter bientôt son 30ème anniversaire de la plus belle des façons.

Avec ses 122 membres, l'association qui tient à sauvegarder tout un patrimoine a racheté le chantier Aversa à Nanou de Santis en 2002. Et depuis, outre l'accueil des bateaux pour refaire leur carénage ou pour les réparer, l'association a aussi un volet restauration dans sa palette d'activités.

freeP1020266

Comme le chantier naval de la Plagette fondé en 1930 a presque gardé son état d’origine, ses équipements, ses bâtiments bardés de bois, ses treuils et ses chariots de levages montés sur rails, les conditions sont idéales pour restaurer les vieux bateaux qui portent tant de souvenirs.

"Tous les visiteurs sont attachés à leur embarcation, toujours prêts à partager leurs connaissances et savoir faire, à les confronter parfois, ou à prodiguer des conseils émaillés d'anecdotes.
 Cette activité permanente, auprès des membres de l'association, faite d’échanges et de transmissions de savoir entre utilisateurs fait de ce lieu une réelle source de connaissances qu’il s’agisse de charpente, de pêche ou de vie locale. Ainsi le nouveau venu est-il-plongé dans l'univers de la marine en bois et progressivement initié à ses pratiques et à son parler spécifique et original. 
 C’est cet espace de richesses humaines, ce patrimoine culturel bien vivant, que l’association Voile Latine veut conserver et pérenniser.
 Valeur patrimoniale."

 

freeP1020268

L'association entretient donc une flottille de bateaux traditionnels associatifs, barquettes, nacelles, bussi catalan qui naviguent et participent aux rassemblements de vieux gréements car le chantier de la Plagette est le dernier témoin d’une époque où prospérait la construction navale traditionnelle.

freeP1020271

Et l'association connaît depuis plusieurs mois une montée en puissance de ses activités et de son rayonnement avec notamment un nombre accru de nouveaux adhérents impliqués dans la restauration des barques et la navigation.

Si l'atelier peut être classé dans le patrimoine industriel et commercial du siècle dernier, il vit dans un esprit méditerranéen tout en étant lié à d'autres pays et régions. Les restaurations d'une nacelle et d'un bateau breton en sont la preuve. Et celle d'un feering norvégien, aussi.

Mais d'un autre côté, l'atelier est ouvert dans un souci de transmission avec celle des précisions qui caractérisent les bateaux : plans, bois, normes, voiles... D'ailleurs, dans la mesure du possible, tout est réalisé sur place, comme avant...

"La tradition ne s'invente pas mais elle se transmet."

L'association accueille donc des néophytes jeunes et beaucoup moins jeunes, des visiteurs venus de milieux corporatifs, des élèves du Lycée de la mer et en juin, ce sera des membres d'un chantier international pour travailler sur un vieux bateau.

"Car il est indispensable que ce patrimoine soit transmis de génération en génération pour que vivent les voiles latines."

 

Jean-François ELIAOU, 1 an déjà…

Élu du groupe LREM, parti du président de la République, Jean-François ELIAOU s'est déplacé à Mèze dimanche 24 juin pour rencontrer la presse locale et s'adresser aux élu(e)s du secteur ainsi qu'à celles et ceux qui l'ont soutenu lors de sa candidature. Le député de la 4ème circonscription de l'Hérault, est élu au suffrage universel pour cinq ans. À l’Assemblée nationale, il participe au travail législatif et au travail de contrôle du gouvernement.

Ses activités parlementaires, au nombre de sept, se partagent de la manière suivante :

  • Membre de la Commission des lois,
  • Rapporteur du groupe de travail sur la réforme de l'Assemblée Nationale,
  • Membre de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (bioéthique),
  • Rapporteur pour avis de la commission des lois, plus précisément sur la loi de la programmation militaire 2019-2025,
  • Vice-président des groupes d'amitiés France-Japon, France-Seychelles et membre du groupe d'amitiés France-Canada,
  • Membre des groupes de travail internes à LREM (agriculture, mobilités/transport, eau et assainissement, loup)
  • Membre des groupes d'étude : cheval, responsabilité sociale des entreprises, économie du sport, enjeux de la ruralité, cinéma, santé et numérique, sport, vigne, vin et œnologie, fin de vie (OPECST) et sécurité.

Souhaitant "faire et bien-faire", le député est guidé par "sa passion du cœur et de la vérité". De plus, il s'est découvert une inclination vers le droit constitutionnel. Son programme est riche, vaste et varié : c'est ce que nous avons retenu au travers d'un entretien courtois et ouvert…

Un auditoire d'une quarantaine de personnes concernées

Avec l'APAVH, Lady, la jolie minette, est à l'adoption

 Thau-Infos.fr en partenariat avec l'association APAVH vous propose régulièrement un chien ou un chat pour une adoption qui doit toutefois être un engagement réfléchi :

L’association APAVH se bat au quotidien afin d’aider les animaux en détresse, pour leur trouver de bons maîtres et leur offrir une seconde chance. Tous les jours, nous sommes appelés pour des situations d' urgence : soins, abandon, maltraitance, négligence…Nous sauvons les animaux grâce à des familles d'accueil qui s'occupent bénévolement de nos petits protégés, le temps de leur trouver une famille d'adoption définitive.

>Tous nos animaux sont vus par un vétérinaire, nous les faisons identifier, vacciner et stériliser. Ils sont ensuite proposés à l'adoption."apavhCapture Toutes ces actions coûtent cher, et l'association ne reçoit aucune subvention et fonctionne uniquement grâce aux dons et à la solidarité. Ceci n’est possible que grâce à vous, c’est pourquoi nous faisons appel à votre générosité pour des dons financiers ou matériels (croquettes, litière, colliers/laisses, jouets, médicaments…), et humain pour du bénévolat !

Grâce à votre soutien nous pouvons continuer nos actions." Retrouvez nous sur notre site www.apavh.com ou bien sur facebook".

Cette semaine, Lady, la jolie minette, est à l'adoption.

"Je suis une jolie minette Tuxedo âgée de 9 ans. Tuxedo veut dire que mon pelage est noir & blanc et en ce qui concerne mes coussinets : ils sont soit noirs, soit roses, soit les 2 mélangés, ce qui me donne au final de jolies patounes !"

chou1

"J'ai mon œil droit qui est un tout petit peu aveugle mais sinon j'ai de très jolis yeux. Leur couleur varie entre le vert clair et noisette avec de petites tâches rondes par-ci par-là ! Ma maman d'accueil m'a nommé "Lady Sweet Purr Paws" car je suis une demoiselle avec d'adorables coussinets, une vraie machine à ronrons dès que l'on me caresse ou que l'on me parle. Elle m’appelle aussi "Choupinette", "Ma Jolie Minette" ou encore "Mademoiselle"!"

chou88

Elle m'a appris à ne pas utiliser les griffes, à ne pas mordre lorsque je ne suis pas contente ou lorsque j'ai envie de jouer, mais je me rebelle toujours un peu, je suis un chat... Il me reste des choses à apprendre, comme le fait de "boulanger". Je n'ose pas encore totalement le malaxage intensif de tout ce qui peut me paraître moelleux. Je miaule souvent, pour vous rappeler que c'est le moment de jouer avec moi ou de me faire des caresses, de me brosser.

J'ai découvert le plaisir que procure les massages à picots ! Je suis exigeante, j'ai besoin d'être brossée matin et soir. Suffit juste de quelques minutes pour que je sois relaxée et heureuse ! Je suis avant tout une minette d'extérieur. La vie en intérieur, c'est chouette mais pour une minette active, c'est encore mieux si vous avez un jardin ou un espace pour gambader / écouter les oiseaux / devenir copine avec les écureuils ou autres animaux de compagnie.

PS: Je ronfle ! Discrètement mais joliment !chouohi

Pour m'adopter, on vous demandera une participation à mes frais d'identification et de stérilisation."

Minette de 9 ans Pucée et stérilisée Visible sur Montpellier Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour offrir une seconde vie à une minette qui n'a jamais connu le bonheur !

www.apavh.com

Raih interrompt ses activités

En décembre dernier, le Conseil départemental de l’Hérault avait voté à huis clos une nouvelle vague de subventions pour des associations d’aide aux migrants.

L’Hérault avait alors voté 230 000 € de subventions pour l’accueil et l’aide aux migrants

Ainsi, l’association RAIH (Réseau Accueil Insertion Hérault), à qui le Département de l’Hérault avait déjà attribué une subvention de 116 000 euros en juin dernier, avait reçu une nouvelle subvention de 90 000 euros. Cette somme devait servir à animer une « permanence et plateforme d’accueil de Mineurs Non Accompagnés » (anciennement Mineurs Isolés Étrangers), évaluer « la situation du Mineur Non Accompagné » et accompagner « la constitution de l’état civil et la régularisation du jeune ». 

Hors il semblerait que la qualité des tests d’évaluation de minorité pratiquée par l’association serait considérée comme insuffisante selon la collectivité, compétente en matière de protection de l’enfance.

Rupture entre le Département et Raih qui aurait un regard trop militant lors des évaluations. A suivre...

"Communiqué" des Libres Penseurs de l'Hérault

Le 16 juin 2018, 80 militants laïques, libres penseurs, syndicalistes de 16 départements se sont réunis à l’appel du groupe Victor Hugo des libres penseurs de l’Hérault. L’assemblée était convoquée sur 3 thèmes principaux.

Le premier, inscrit sur la banderole de tribune disait : « Maternelle comme élémentaire, Fonds publics à la seule école publique, Abrogation de la loi Debré ! » avait trait au projet Macron d’extension du financement public aux écoles maternelles privées confessionnelles, le deuxième portait sur le retour des cléricaux au gouvernement, le troisième concernait le combat contre la guerre.

« La laïcité appartient à tout le monde ». Aucun fléchissement n’est possible, il doit se poursuivre. C’est la volonté unanimement partagée par tous les militants présents qui annoncent que, d’ores et déjà, plusieurs centaines de laïques ont contresigné  l’appel pour le retrait du projet Macron de financement des maternelles confessionnelles, qu’il a été repris par l’assemblée des DDEN de l’Hérault, qu’il a fait l’objet d’une motion dans un récent congrès laïque de Côte d’Or, qu’il concerne donc tous les groupements laïques et qu’il peut par conséquent permettre l’union la plus large  des laïques pour faire céder le gouvernement. Il a été montré dans la deuxième partie que le gouvernement Macron revendique ouvertement la restauration d’un lien organique entre l’Eglise Catholique et l’Etat. Effrayé par les conséquences prévisibles de sa propre politique, appelée pudiquement  « décrue des solidarités », encore trop coûteuse cependant puisqu’ « on y met un pognon de dingue », Macron appelle l’Eglise à « être une composante majeure de cette partie de la Nation qui a décidé de s’occuper de l’autre partie. » Il s’agit ni plus ni moins que de « refonder » le pays dans l’équilibre harmonieux de la charité !   Avec Macron, le Versaillais, les cléricaux sont de retour. Ils  les appellent à la rescousse. Cela mérite bien quelques  « indulgences » ! Les travaux pratiques ont commencé. La doctrine sociale  de l’Eglise devrait régenter les conflits de classe. Ils appellent ça la « concertation » ! Cela appelle de la part des laïques, la plus grande vigilance et de mener l’enquête partout contre les incursions de l’Eglise dans le domaine public. Dans leur déclaration finale, laïques et libres penseurs ont donc pris l’engagement - rappelant les termes du serment de Vincennes de 1960 -  « de lutter sans trêve et sans défaillance pour obtenir que l’effort scolaire de la République soit uniquement réservé à l’Ecole publique ».

Le président Macron  aime la guerre et le prouve : augmentation des crédits militaires et renfort des opérations extérieures au Moyen Orient et en Afrique. Devant les menaces de guerre, la déclaration exige « l’arrêt immédiat de toutes les interventions à l’étranger de l’armée française et le retrait de toutes troupes des différents théâtres d’opérations extérieures, pour l’affectation des crédits militaires aux services publics, à l’école, l’Université, la Santé, la Culture ». Déclaration votée à l’unanimité des présents qui ont convenu d’un Bulletin laïque de discussion et d’échanges pour se tenir mutuellement informés des progrès de leur campagne et envisager la suite de leur combat commun.

soutien à la navette des plages mireval-vic- frontignan plage

 

L'an passé, à la demande des élus vicois et mirevalais, une navette des plages avait été mise en circulation par le service transport de l'agglomération du bassin de Thau. La société Carpostal, délégataire du service transport de Sète Agglopôle Méditerranée avait toutefois posé les conditions suivantes pour que celle -ci soit reconduite: les recettes devront couvrir à minima 20% des dépenses évaluées à 33 000 euros.
La fréquentation de cette navette n'a probablement pas répondu à ces conditions puisque sur juillet-août 876 passagers ont été dénombrés. Mais il faut savoir que l'an passé, ce service avait été mis en place tardivement avec peu de communication. En outre le circuit  ne desservait pas les centres -villages ni le camping Altéa et le quartier de la roubine, obligeant les personnes éloignées du parking relais à sortir leur voiture pour rejoindre celui-ci....

Le tarif a été également un frein à l'utilisation de ce bus des plages, notamment pour les familles. Le tarif est le même que les autres services de bus de l'agglo, soit 2,20 euros aller/retour en tarif plein, coût supplémentaire non négligeable dans le budget vacances pour une famille. L'utilisation de la carte 10 trajets permet de réduire le coût, encore faut-il connaître son existence et mettre en place des points de vente appropriés (campings, offices de tourismes). Même si nous avons toujours tendance à minimiser le coût de la voiture pourtant non négligeable, pour que l'utilisation d'une navette des plages soit optimisée, il faut que son prix soit attractif.
Malgré les défaillances de l'an passé, bon nombre d'usagers ont utilisé cette navette avec satisfaction, notamment ceux qui se trouvaient près du parking relais (camping clos fleuri) et les jeunes.

Que fera le service transports de l'agglo cette année pour cette navette? Le bilan d'un tel service ne doit-il être que financier ?

Nous devons prendre en compte le bénéfice en matière environnementale quand le nombre de voitures diminue au profit d'un bus sur le site protégé des Aresquiers ainsi que le bien-être procuré par un transport collectif pour se rendre à la plage sans stress. (Demandons aux anciens qui se souviennent de l'ambiance chaleureuse du petit train de Palavas!)
Plusieurs cités touristiques l'ont compris , mettant en place des navettes estivales gratuites (entre autres île d'Oléron, la Baule, Pornichet). Tout est question de volonté politique: à titre d'exemple, pour la ville de Sète,  les moyens ont été trouvés pour proposer un service gratuit de bateaux bus desservant le marché et le théâtre de la mer.

Face à ces interrogations concernant ce service de navette des plages Mireval-Vic la Gardiole-Frontignan plage, des citoyens, au titre de collectif de soutien à cette navette, ont pris l'initiative de faire circuler une pétition sur les communes de Mireval et Vic la Gardiole pour demander, non seulement le maintien mais aussi l'amélioration de ce service pour l'été 2018. Les signataires revendiquent un  tarif  revu à la baisse ou la gratuité ainsi qu'une modification du trajet permettant de desservir le centre village et le camping Altéa.

 Affaire à suivre........

 

                                                                                                                                                                   Propos recueillis par S.Vimont Rispoli

 

 

Le Souvenir Français ,Comité de SETE, en assemblée

Assemblée Générale du 23 juin 2018

 Le comité de SETE du SOUVENIR FRANCAIS , s'est réuni , le 23 juin dernier, en Assemblée Générale.

La Présidente , Véronique GAUTIER-ROBERGEON, dans son rapport moral a rappelé son action et demandé une minute de silence en hommage aux défunt de l'année écoulée avec une pensée particulière pour le Colonel BELTRAME victime du devoir à TREBES 11.

kermDSCF0007

Elle remercie chaleureusement les représentants de BALARUC et l'ancien président de l'ALESSE

Excuse la municipalité et les membres des associations retenus par ailleurs.

Le secrétaire Henri SABATIER précise qu'outre ses fonctions , il est également porte drapeau et à ce titre , participe à toutes les cérémonies de SETE et dans le Département.

Le trésorier, Mario MERENDA a donné un bilan financier en équilibre avec même , un petit bénéfice de 100 euros !!!

Il regrette , toutefois , que peu de personnes adhérent alors que le SOUVENIR FRANCAIS , n'est pas une association d'Anciens combattants mais qu'elle a la charge du DEVOIR DE MEMOIRE;

Il cite , en particulier , la cérémonie du 1er Novembre où, au cimetière le Py, les tombes des soldats morts pour la France au cours des différents conflits sont remises en valeur , par l'action du Comité et le concours, très actif, du conservateur du cimetière .

Pour clore l'Assemblée , la présidente déclare que le Bureau est démissionnaire , dans sa totalité , mais qu'il est également candidat à sa réélection.

Personne , dans l'assistance n'étant volontaire , le Bureau est réélu.

 

Président d'Honneur : CB (hre) Raymond FOUCAULT

Président Actif : Mme GAUTIER-ROBERGEON Véronique

Vice- Président : Emmanuel CARILLO

Secrétaire : Henri SABATIER

Porte drapeau Henri SABATIER

Porte drapeau supp Charles BACAVE

 

Mme GAUTIER-ROBERGEON remet à Henri SABATIER un magnifique stylo en remerciement du travail accompli.

L'assemblée Générale se termine sous des applaudissements nourris et tous les membres, sont invités à partager un verre de l'amitié en poursuivant des conversations animées .

 Le secrétaire

 H. SABATIER

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations