ASSOCIATIONS & Partis

REUNION DU COMITE DE SETE DU SOUVENIR FRANCAIS

DELIIMG_1393Madame GAUTIER ROBERGEON véronique , Présidente du Comité de SETE , du souvenir Français a invité ses adhérents et les présidents des associations patriotiques de SETE pour l'organisation de la cérémonie au Cimetière LE PY le 1er novembre prochain et surtout celle de la quête , destinée à l'entretien des tombes , au cours des journées des 30 et 31 octobre et également le 1 er novembre.

 Outre les adhérents ,ont été présents le Président des Médaillés Militaires de SETE , M. GIMENO , ancien président de l'ALESSE , M. ORSINI ancien président de la Fédération Maginot

 Ont été excusés les autres présidents retenus pas leurs obligations.

 Au cours de cette réunion, M. DELRIEU a signé avec Mme GAUTIER ROBERGEON une convention de partenariat à l'instar des autorités nationales des MEDAILLES MILITAIRES et du SOUVENIR FRANCAIS.

DELIIMG_1396

 Les lieux de quêtes ont été pourvus au cimetière par les adhérents présents , mais pas en nombre suffisant .

 Avant de se séparer , la Présidente a convié les participants au partage du verre de l'amitié.

DELIIMG_1397 (1)

Les Bons Samaritains recherchent des bénévoles

Contactez l'association par téléphone au 0696865791 ou 0680213097 ou encore par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L’image contient peut-être : texte

 

Le premier stage tango sous la conduite d’ Audrey ANSELMI avec Luciole Ateliers

Le premier stage tango sous la conduite d’ Audrey ANSELMI et Patrice BARTHÈS se déroulera à Luciole le  Dimanche 14 octobre.

Il concerne les débutants et les intermédiaires.

Pour de plus amples renseignements (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser._body" href="https://webmail1k.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=112010&check=&SORTBY=1" target="_blank">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 06 74 51 86 25 / 06 19 22 92 83).

Dates :

LES 14/10, 18/11 et 09/12 2018

- de 11h à 12h30 cours débutant

- de 14h à 15h30 cours intermédiaire.

 Le tango argentin est une danse  de couple improvisée où chaque rôle est différent et bien défini.

Au-delà de l’indispensable technique individuelle, l’interconnexion et l'écoute réciproque sont au centre de l’apprentissage .

 

1 heure 30 de cours par niveau pour 15 couples maximum par niveau.

* Le niveau débutant abordera le travail sur les structures de base (la marche, salida, huit avant, huit arrière) et ses combinaisons pour une pratique dans les bals.

* Le niveau intermédiaire  proposera, à partir des structures de base, un travail technique autour de l’axe et du poids, l’apprentissage du tour avec sacadas, barridas ainsi que des combinaisons pour des figures plus complexes.

 Les Professeurs :

Patrice Barthès commence à danser tango en l’an 2000. Il suit l’enseignement de Santiago Giachello alors installé à Montpellier pendant 8 années.

Il rencontre ensuite Federico Rodriguez Moreno qui deviendra son mentor. Patrice Barthès a suivi cinq sessions de formation professionnelle avec “Fédé” avant de commencer à enseigner et à faire des démonstrations en duo avec Katerina Sakka, Karina Pantaleo, Lory Perez et aujourd’hui Audrey Anselmi.

Audrey Anselmi débute le tango en 2010 et explore plusieurs styles de tango et d’abrazo (ouvert ou fermé). Elle suit l’enseignement de Federico Moreno et Catherine Berbessou.

Ses expériences scéniques en tant que danseuse, chorégraphe ou encore comédienne complètent son expression pour une interprétation actualisée du tango argentin.

En 2013, elle rencontre Patrice Barthes, professeur, danseur et chorégraphe. Complices dans l’approche et la vision du tango, ils décident de travailler ensemble. Audrey spécialise son travail en équilibre entre qualité et précision du mouvement et plaisir de l'interprétation dansée.

Patrice et Audrey ont une approche exceptionnelle du tango argentin en raison de leur expérience de danseurs et de chorégraphes professionnels de danse contemporaine.

Leur tango est caractérisé par l’énergie qu’ils puisent dans la musique et par la qualité des appuis dans le sol. Alors que certains danseurs privilégient la posture, Patrice et Audrey proposent une connexion bienveillante, en mouvement, précise dans les positions et dans l’abrazo. En découlent des figures fluides et rythmiques pour le plaisir d’un tango souple, sensuel et des moments de grâce suspendus dans un peu d’espace…

Pour aider 22V’là Georges

Pour préparer son festival, du 22 au 29 octobre, sur la place de la République, l’association Cap Brassens organise une tombola.

Les tickets d’une valeur de 5 € sont à retirer dans divers commerces locaux du quartier ainsi qu’à l’ouverture de la vente des tickets pour la “Brassenade”. Le tirage aura lieu lundi 29 octobre à 20 h.

1er prix : guitare folk et un livret Brassens

2ème : un violon alto et ses accessoires avec un livret Brassens

3ème : une guitare classique et un livret Brassens.

Le chapitre de la confrérie Croustade et Rosé de Bessan

C’était le 18e chapitre de la confrérie « Croustade et Rosé de Bessan ». Programmé comme chaque année le premier dimanche d’octobre, il réunit une trentaine de confréries de toute la France, et même de l’étranger, pour célébrer ensemble les produits de leur terroir. Et pour une journée, le vin rosé de Bessan a côtoyé (entre autres) les tripes d’Alès, les coquillages du bassin de Thau, le Muscat de St Jean de Minervois, la Pignate de Valras, la Tarte Tatin, la Pouteille et le Manouls de la Canourgue l'Escargot du Roussillon,les vins du Quercy, les figues de Nézignan-l’Evêque...

Pour débuter comme il se doit pour ces confrères venus souvent de loin, la matinée a débuté par un petit déjeuner copieux. Puis ce furent les danses du Petit Âne, toujours très admiré par les participants des confréries qui apprécient de voir avec ce Petit Âne et ses jeunes danseurs que les traditions sont bien vivantes à Bessan.

Puis, vêtus de leurs superbes toges de cérémonie et précédés de leurs oriflammes, les représentants de chaque confrérie ont traversé en cortège le marché dominical pour se rendre à l’église où les confréries ont placé leurs oriflammes dans le chœur et suivi la messe, dite en partie en occitan, qui a été célébrée par le père Claude et le père Joseph.

De retour à la salle des fêtes, le Grand Maistre Gaby Tissot de la confrérie bessanaise a intronisé quatre nouveaux chevaliers dans l’ordre de la Croustade et du Rosé de Bessan, après qu’ils aient goûté les deux produits phares : Yvan Bossa, Lucien Driey, Suzie Izquierdo et Benoit Schumann.

Après quoi, tous ont partagé un excellent et joyeux repas tout naturellement arrosé de Rosé et terminé par une croustade géante réalisée par la pâtissier Patrick Bénézech.

Les Petits Frères des pauvres et les plus de 50 ans

Les Petits Frères des pauvres de Sète accueillent, bénévolement, au 15 rue du Général-de-Gaulle, les personnes âgées de plus de 50 ans en situation de solitude, de précarité ou de maladie, ainsi que les familles et les aidants, tous les mardis et vendredis, de 14 h 30 à 16 h 30.

Contacts : 04 67 43 82 23 ou 06 48 75 61 83.

L’assemblée générale de l’association patriotique du Souvenir Français

L’équipe de Bessan-Nézignan l’Evêque du Souvenir Français a tenu cette année son assemblée générale au foyer rural de Nézignan, en présence de nombreux représentants des comités du département. Emmanuel Garcia, président du comité local, a accueilli François Colombier, président départemental, et les élus, dont Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan et Alain Ryaux, représentant la ville de Nézignan l’Evêque.

Les débats ouverts ont permis de mieux appréhender l’action du Souvenir Français dans la vie patriotique, notamment en faveur du devoir de mémoire et de la réhabilitation des monuments aux morts.

La réunion s’est clôturée par la remise à Emmanuel Garcia de la médaille vermeille de l’association pour l’ensemble de son action en faveur du Souvenir Français, avant que tous les participants, porte-drapeaux en tête, se rendent en cortège au monument aux morts pour le traditionnel dépôt de gerbes.

Rappelons que c’est la deuxième fois cette année, qu’un Bessanais est honoré par le Souvenir Français. En effet, avant la médaille d’Emmanuel Garcia, et durant les cérémonies du 14 juillet, c’est le porte-drapeau Jacky Gautier qui s’est vu remettre la médaille de bronze pour son implication constante dans ce rôle essentiel.