ASSOCIATIONS & Partis

Electriciens sans frontières : mission à la Dominique après le passage de l'ouragan Maria

Du 27 octobre au 16 novembre 2017 après le passage de l'ouragan Maria aux antilles une équipe d'ESF, Electriciens sans frontières y est partie en mission.

Le 18 septembre, la Dominique était frappée par l’ouragan Maria. Fin septembre, une mission conjointe avec Joël Dogue, ESF et Marc Frampton, consul de Dominique en Martinique, se sont rendus sur place pour une évaluation de la situation et des besoins et le 5 octobre l’intervention d’ESF était décidée. L’objectif : une aide concrète aux populations locales, manquant d’électricité et ne pouvant espérer un rétablissement du réseau à court et moyen terme.

dom2Capture

Deux techniciens retraités d’Enedis et adhérents ESF, Catherine Bouguer chef de mission.

"Le travail sur place a consisté d’une part, à installer, raccorder, et mettre en service des groupes électrogènes portables, dans des centres de santé, des maisons de docteurs (maisons prêtées par le gouvernement), écoles, et d’autre part, à distribuer des lampes solaires aux communautés concernées. Nous avons formé sur deux matinées, une cinquantaine de personnes issues principalement des secteurs de la santé et de l’éducation, pour la maintenance des groupes électrogènes." Précise Catherine Bouguer Déléguée Régionale d'Electriciens sans frontières Languedoc-Roussillon.

La mission était composée de 3 personnes : Vincent Laulom, Bertrand Deldicque et Catherine Bouguer, Chef de mission, qui disposaient d’un stock d’une soixantaine de générateurs et de lampes solaires rechargeables avec connectique USB. Schneider Electric en a donné environ 600.

domCapture

Selon Catherine, "Les bénéficiaires directs de cette mission peuvent être estimés à quelques 5 000 personnes. Ce sont les usagers des centres de santé rendus de nouveau opérationnels, les élèves des écoles réouvertes et les personnes sans-abris, encore hébergés dans les hurricane Shelter qui en ont profité avec toutes les familles ayant reçu des lampes solaires. Dans la continuité du travail fait par la première équipe, toujours en concertation avec les instances gouvernementales de la Dominique, l’ONG PAHO (Pan American Health Organization) pour les centres de santé et Doctor’s House, et l’UNICEF avec le Premier Secrétaire du Ministère de l’Education pour la liste des écoles, nous avons organisé notre feuille de route afin de couvrir l’ensemble des health center et Doctor’s houses de l’île et les écoles non endommagées."

"Quant à la distribution des lampes, nous avons pris l’initiative de les donner directement aux personnes nécessiteuses, au fil de nos rencontres. Nous avons travaillé avec l’ONG Organisation internationale de la migration pour la distribution des lampes solaires."

Toujours dans la continuité de la première équipe, les pompiers ont sur toute la durée de notre mission mis à leur disposition un véhicule 4x4, et un chauffeur. Ces chauffeurs, pompiers permanents, ont ouvert tous les accès, localisé tous les villages, trouvé les personnes compétentes, et aidé à dialoguer avec la population.

dom3Capture

"Cette aide a été cruciale pour nous, et s’est vu récompensée par l’allocation de lampes solaires pour nos chauffeurs et leurs familles ayant à reconstruire leurs maisons et l’installation de générateurs dans les quatre centres de pompiers. La contribution appréciable de la compagnie de ferry »Express des Iles » qui a accepté de transporter gracieusement quelques 12m3 de matériel entre la Martinique et la Dominique.Schneider Electric nous a fait don de 2 000 lampes supplémentaires. Une première livraison doit avoir lieu fin novembre (400 lampes) et une seconde, mi-décembre (1 600). C’est Joël Dogue, adhérent ESF établi en Martinique qui prendra le relai." Le gouvernement de la Dominique est favorable pour collaborer avec ESF pour du plus long terme (ESF pourrait être en appui d’une expertise indépendante sur la stratégie de rénovation du réseau électrique (micro-grids, enfouissement, etc), contribuer à l’implantation de lampadaires solaires, etc).

 A noter la Participation de certains partenaires :

Les groupes électrogènes ont été fournis par SDMO.

Les lampes solaires ont été fournis par Schneider Electric.

Les câbles, par Nexans

Legrand nous a fait don du petit matériel de raccordement.

Les ampoules par Philips.

Un exemple d'intervention à Saint Martin en octobre 2017 :

 

Animaux du cirque : communiqué des gardiens de Thau ses ports et sa lagune

Communiqué des gardiens de Thau ses ports et sa lagunecirDSCF0032

Samedi 2 décembre le matin nous organisons un rassemblement contre les cirques avec animaux pour demander à Monsieur le Maire de Sète un arrêté municipal interdisant la venue de ces cirques dans notre ville.

"Nous savons que la mairie n'est pas sensible à ce genre de demande pour diverses raisons qui leur est propre mais qui ne le sont pas pour nous à partir du moment ou l'on enferme un animal sauvage dans une cage de 2 m2 toute sa vie. Même nos plus grands criminels ne sont pas traités de la sorte. Nous nous battons pour ces êtres qui n'ont aucune possibilité de se défendre contre notre race de grand prédateur l'HOMME."

"La dernière actualité sur Paris, nous montre bien que ces cirques n'ont aucune compétence pour le bien être de leurs animaux sauf de les tuer (alors que c'est leur gagne pain) quant ils viennent à s'échapper pour fuir leur enfer !"

"Nous donnons Rendez-Vous samedi matin de 10 H à 12 H sur le parvis de la mairie de Sète à tous ceux qui font preuve d’humanité qui ne signifie plus simplement de respecter les êtres humains mais tout être vivant pourvu de sensibilité et les animaux en font partie."

La ressource en eau potable par le Présisent du Comité des Usagers du Bassin du Thau Cycle de l'eau

Par le Président du Comité, Henri LOISON

"Nous constatons que les communes du Bassin de Thau sont dépendantes du Syndicat d’Adduction d’Eau du Bas Languedoc (S.A.E.B.L.) approvisionné principalement par le fleuve Hérault et par l’eau du Rhône (usine de potabilisation de Fabrègues).Le Syndicat Intercommunal d’Adduction d’Eau Potable de Frontignan depuis l’arrêt de la source CAUVY achète la totalité de son eau potable au S.A.E.B.L."

"La Commune de Sète malgré l’eau dite « d’Issanka » est obligée en ces périodes de sécheresse d’acheter son eau potable au S.A.E.B.L.Le S.A.E.B.L. est donc incontournable pour l’approvisionnement des populations du Bassin de Thau en sachant qu’il dessert en plus 20 communes du Département soit plus de 80 000 habitants et les Communes d’Agde et de Mèze."

"Pour l’instant, le S.A.E.B.L. peut faire face aux demandes des communes mais l’avenir semble plus compliqué au regard des possibilités de pompage dans le fleuve Hérault et l’urbanisation des communes. De fait, il n’est pas obligatoire que le Syndicat Mixte du Fleuve Hérault autorise des prélèvements supplémentaires en sachant que certaines communes proches du fleuve ont l’impossibilité de se développer faute de ressource en eau potable."

Notre Comité a déjà alerté les populations sur cette situation et nous ne sommes pas les seuls, des initiatives sont organisées par des associations, des institutions publiques pour sensibiliser les usagers, les élus.

Des études coûteuses sont initiées pour comprendre les eaux souterraines de notre Bassin de Vie, les recherches de nouvelles ressources en eau potable étant difficiles.

Sans vouloir noircir le tableau, il faut que nous puissions répondre à une question fondamentale : à qui appartient l’eau, que nous définissons comme un bien universel et non marchand.

Doit-on admettre par exemple que l’eau du fleuve Hérault ne puisse pas se partager et doit-on définir des territoires qui ont droit d’en bénéficier et d’autres non ? Ou, mettons-nous nos énergies en commun pour que chaque habitant puisse avoir accès à l’eau potable.

C’est toute la démarche de notre Comité qui milite pour la création d’un service national de l’eau s’appuyant sur les Agences de Bassin aux missions redéfinies dans le cadre de l’intérêt général en relation avec les collectivités territoriales et l’inscription dans la Constitution du droit à l’accès à l’eau.

"La gestion privée des services de l’eau potable" :

Que ce soit le S.A.E.B.L. et les communes desservies, les communes de Sète, d’Agde, le SIAEP de Frontignan, en 2016 des contrats d’affermage sont la règle, seule la commune de Mèze est en régie publique datant de la fin du XIXème siècle.

Nous constatons les mêmes constantes au niveau de l’entretien des réseaux, les prix, des difficultés à suivre le cheminement de notre argent dans les méandres du Compte Annuel de Résultat de l’Exploitation des Délégations (CARE).

Première remarque générale, les rendements des réseaux ne sont pas au niveau du rendement minimum défini par la loi dite Grenelle 2 du 12 juillet 2010. Le seuil de rendement minimal est fixé à 85% pour les collectivités les plus urbanisées, et à 65% pour les plus rurales.

 On constate un rendement répondant au seuil pour le S.A.E.B.L. (88,21%) mais en aucune façon pour les communes qu’il dessert (moyenne 80,13%). La Commune de Sète est en recul, voyant son rendement reculer de 2,89% en deux années (79,11%), le SIAEP de Frontignan partant de si bas qu’on ne peut qu’espérer le voir progresser (74%). Les pertes cumulées sur les réseaux S.A.E.B.L. et communes desservies, communes de Sète, Agde, Mèze et SIEAP de Frontignan sont de 6 532 822 m3 soit la desserte en eau potable de 85 000 à 95 000 habitants.

 

Dans ces périodes de manque d’eau, les premières actions sont la modernisation et le renouvellement des réseaux. Nous constatons que ces actions n’ont pas été réalisées depuis de nombreuses années et que les entreprises privées qui sont chargées de l’entretien des réseaux n’ont pas fait preuve d’efficience dans ce domaine. Le choix des élus de poursuivre avec les délégataires du service public de l’eau potable est un handicap pour les collectivités, les délégataires ayant avant tout un objectif de rentabilité financière en répondant aux attentes de leurs actionnaires.

 

Une remarque particulière sur la gestion 2016 du service de l’eau potable de la ville de Sète. Les élus majoritaires de cette commune ont décidé de créer une Société d’Economie Mixte à Opération Unique (SEMOP) au 1er février 2017 avec un actionnaire privé majoritaire SUEZ et la gestion du service sous forme de concession d’une durée de 10 ans. Nous sommes dans l’état actuel de la législation régissant les services d’eau potable pour la création de régies publiques à autonomie financière dotées de la personnalité morale. Pour autant, la délégation de service public d’un délégataire en l’espèce VEOLIA n’est pas terminée tant que le bilan de la délégation de service public n’est pas présenté devant le Conseil Municipal et publié.

 

Après l’audit du cabinet ESPELIA et le rapport de la Chambre Régionale des Comptes « Occitanie » nous constatons que le délégataire du service public de l’eau potable VEOLIA a surévalué certains postes de charges en particulier celui du personnel. Le Cabinet ESPELIA a évalué à 934 000 € par an la différence entre les comptes du délégataire et les coûts reconstitués par l’audit. Nous avons demandé au Maire de Sète dans un courrier en date du 19 novembre 2016 de récupérer ces sommes auprès de VEOLIA et nous avons proposé de les allouer au budget annexe de l’eau potable ou d’effectuer un reversement aux usagers.

 

A ce jour, nous n’avons ni connaissance du bilan de la délégation du service public de l’eau potable de la Commune de Sète, ni des actions intentées par la Commune contre VEOLIA. Dans ces conditions, les usagers peuvent-ils se satisfaire de cette situation ou doivent-ils agir pour défendre leurs droits ? Face au silence et à l’inaction de la Commune de Sète au détriment des usagers, nous pensons qu’ils sont en droit d’engager une action judiciaire pour rétablir l’équité et la transparence financière.

Solidarité Urgence Sétoise a besoin de vous

Solidarité Urgence Sétoise est une association caritative qui met en oeuvre, pour la période hivernale allant du 27 novembre 2017 au 3 avril 2018, des dispositifs de renfort hivernal sur le territoire du Bassin de Thau :

- Un hébergement supplémentaire de 12 places,

- Une équipe de maraude 7j/7j,

- Une prestation alimentaire en soirée.

A cette occasion, l'association Solidarité Urgence Sétoise sollicite le don de couvertures chaudes. Celles-ci peuvent être déposées en journée du lundi au vendredi, au 35 rue Pierre Sémard à Sète. su1su2Capture

Avec l'APAVH, Charlie est à l'adoption

Thau-Infos.fr en partenariat avec l'association APAVH vous propose régulièrement un chien ou un chat pour une adoption qui doit toutefois être un engagement réfléchi :

L’association APAVH se bat au quotidien afin d’aider les animaux en détresse, pour leur trouver de bons maîtres et leur offrir une seconde chance.

"Tous les jours, nous sommes appelés pour des situations d' urgence : soins, abandon, maltraitance, négligence…Nous sauvons les animaux grâce à des familles d'accueil qui s'occupent bénévolement de nos petits protégés, le temps de leur trouver une famille d'adoption définitive. Tous nos animaux sont vus par un vétérinaire, nous les faisons identifier, vacciner et stériliser. Ils sont ensuite proposés à l'adoption."apavhCapture

Toutes ces actions coûtent cher, et l association ne reçoit aucune subvention et fonctionne uniquement grâce aux dons et à la solidarité.

"Ceci n’est possible que grâce à vous, c’est pourquoi nous faisons appel à votre générosité pour des dons financiers ou matériels (croquettes, litière, colliers/laisses, jouets, médicaments…), et humain pour du bénévolat ! Grâce à votre soutien nous pouvons continuer nos actions."

Retrouvez nous sur notre site www.apavh.com ou bien sur facebook"

Cette semaine voici Charlie qui est à l'adoption qui espère faire chavirer votre cœur.

apavhIMG_6875

"Charlie et Nina sont frère et sœur, ce sont deux chiots que nous avons récupérés parce qu’ils allaient être euthanasiés.
Ils sont issus d’un élevage où sont produits des Borders et des Bergers Allemands. Malheureusement pour eux leur maman a échappé à la surveillance de l’éleveur et s’est accouplée avec le mauvais papa, c'est-à-dire un papa de l’autre race ! Puisqu’ils étaient nés et déjà assez grands, nous n’avons pas eu le cœur de les laisser mourir. Alors lorsque Carole, qui a adopté Vegas cet été, nous a contactées pour voir si nous pouvions les sauver, nous avons dit oui. Charlie et Nina ressemblent à des oursons, ils sont câlins et adorables, curieux de tout ce qui les entoure, prêts aussi à toutes les bêtises."

Le mélange Border/Berger Allemand, n'en déplaise à l'éleveur, est parfait ! Voilà des chiens qui sont intelligents et très réceptifs à l'éducation.
Comme TOUS les chiots de son âge, Charlie n'est pas encore propre, sa vessie est toute petite alors il ne peut pas se retenir.
Comme TOUS les chiots, Charlie a besoin de présence, canine, féline ou humaine, voire les trois !
Comme TOUS les chiots, Charlie dort beaucoup et souvent, il a besoin que les enfants en particulier respectent ses plages de repos et le laissent tranquille.
Comme TOUS les chiots, Charlie joue beaucoup, il a des petites dents très pointues qui abîment objets.
Comme TOUS les chiots, Charlie aura besoin d'éducation, en douceur, pas de se faire crier dessus.
C'est une grande responsabilité d'adopter un chiot, plus grande encore que d'adopter un chien adulte. Charlie deviendra le chien que vous allez en faire...

Attention c'est un bébé mais pas un accessoire de mode. Charlie est un chien, ce qui implique de l'éducation, avec un professionnel de préférence pour vous aider (ce n'est pas aussi simple et c'est un budget à prévoir), de la dépense d'énergie, pas juste le tour du pâté de maison mais de belles balades et surtout du jeu...Le chien est un animal social et sociable, on ne le dira jamais assez.

Si vous avez conscience de tout cela, Charlie, comme tous les chiens, va changer votre vie pour le meilleur, inversement si vous n'êtes pas de bons maîtres alors ce sera pour le pire! N'oubliez pas qu'un chien vit une quinzaine d'année et que c'est un engagement sur la durée...quoiqu'il arrive. On peut déménager (avec son chien), partir en vacances (avec son chien), attendre un enfant (avec son chien), se séparer (un des deux gardera le chien), perdre son boulot (garder son chien), etc...

Bref ce sont les choses de la vie, alors pensez-y avant de prendre un chien, parce que tout cela n'a rien d'exceptionnel et pourtant ce sont les "raisons" données par ceux qui abandonnent leur chien.

Retrouvez Charlie sur notre site www.apavh.com ou sur Facebook
Type Border, mâle, sera stérilisé à 5 mois, environ 2,5 mois
www.apavh.com

Le Relais Assistants Maternels (RAM) du « canton de Mèze »

Le Relais Assistants Maternels (RAM) du « canton de Mèze » a ouvert ses portes le 1er Novembre 2002.

L’inauguration du RAM – Antenne de POUSSAN est prévue le 30 novembre prochain à 10h.

Bien que porté et géré par le CCAS de Mèze, le RAM est dès le départ intercommunal puisque son animatrice, Christine MORANTA, intervient sur les communes de Bouzigues, Gigean, Loupian, Mèze, Montbazin, Poussan et Villeveyrac ; Les locaux du RAM étant situés sur la Ville de Mèze.

 

 Le RAM est un lieu d’information, de rencontre et d’échange au service des parents, des assistants maternels et des professionnels de la Petite Enfance :

- Les parents et les futurs parents peuvent y recevoir gratuitement des conseils et des informations sur l’ensemble des modes d’accueil.

L’animatrice les accompagne dans les démarches administratives parents-employeurs ; les informe sur les aides auxquelles ils peuvent prétendre ; leur propose une liste actualisée des places disponibles chez les assistants maternels ; établit un échange sur les questions éducatives ou relationnelles…

 - Les assistants maternels y trouvent un soutien et un accompagnement dans leur pratique quotidienne.

L’animatrice leur propose une information actualisée sur l’ensemble des démarches administratives (demande d’agrément, statut, missions, droits et obligations) ; un soutien et des conseils dans les relations avec les enfants et/ou les parents-employeurs ; une écoute, un échange et un soutien dans l’exercice quotidien de leurs fonctions ; un accueil pendant les ateliers organisés par le RAM ; des formations et conférences pour se perfectionner dans l’exercice de leur fonctions.

 - Des ateliers éducatifs collectifs sont proposés, qui constituent des temps d’éveil et de socialisation pour les enfants accueillis par les assistants maternels.

Ces temps permettent aux enfants de rencontrer d’autres enfants, d’autres adultes ; de participer et découvrir différentes activités pour favoriser leur développement ; de se préparer à la vie en collectivité et notamment l’entrée à l’école au travers d’une socialisation douce et progressive.

 Face au nombre important d’assistants maternels recensés sur le territoire, une deuxième antenne, située sur la commune de Poussan a ouvert ses portes le 1er Septembre 2016. Celle-ci a permis d’une part de désengorger l’antenne de Mèze, jusque-là saturée, d’autre part de permettre une plus grande proximité géographique pour les assistants maternels habitant sur les communes de Gigean, Montbazin et Poussan. Cette deuxième antenne est animée par Françoise ADELINO.

 Actuellement, près de 160 assistants maternels libéraux, proposant plus de 600 places d’accueil, peuvent bénéficier de ce service en sollicitant les deux animatrices, Christine MORANTA et Françoise ADELINO, toutes les deux étant Educatrices de Jeunes Enfants.

 Le coût global de fonctionnement du RAM est pris en charge par :

- Le Conseil Départemental de l’Hérault, qui participe au financement du salaire des deux animatrices ;

- la CAF de l’Hérault par le biais de la Prestation de Service Unique (PSU) et la prestation de service dans le cadre du Contrat Enfance Jeunesse (CEJ) ;

- les 7 communes membres qui financent le reste à charge, au prorata du nombre d’habitants.

La République En Marche

Le comité local de La République En Marche de Sète organise son premier anniversaire Le 30 Novembre 2017 à 19h salle Tarbouriech à Sete. A cette occasion de nombreux comités du département ont répondu favorablement à l’invitation. Ce sera le moment choisi par William NICOLAS pour présenter les actions locales en cours mais également évoquer l’avenir de notre mouvement dans notre ville .Ce sera également l'occasion pour notre député, Christophe EUZET de faire un point sur toutes les actions engagées au cours de ces 5 mois de députation. Yolaine Vignaud , notre référente départementale nous honorera de sa présence . Un apéritif amical clôturera cette réunion. Tous les sympathisants sont cordialement invités

Fête de la chataîgne pour les enfants

Dimanche 26 novembre 2017, la 7ème édition de notre fête de la châtaigne dès 13h30 est organisée par l'association des parents d’élèves au profit des écoles publiques de Cournonterral dont l'école maternelle "La Calendrette".

Animations gratuites : 
spectacle théâtral "Voyage au pays des p'tits biscuits", animations, jeux en bois, musique. Buvette. Vente de crêpes et de châtaigne. Formule apéro en soirée.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Les recettes seront reversées aux écoles.