Journée de la sédentarité le 10 avril au Staps

La Journée de la prévention de la sédentarité au travail, une première en France spécifiquement dédiée à la sédentarité, se déroulera le 10 avril  à l'UFR STAPS de l'Université de Montpellier, la sédentarité renvoyant aux activités réalisées en position assise et non pas à un manque d'activité physique.

Les étudiants et l’équipe enseignante du Master « Prévention, éducation pour la santé, activité physique » (PESAP) organisent la 8ème Rencontre PESAP dans le cadre de la semaine des métiers de l’UFR STAPS de Montpellier.

Elle se déroulera de 8h30 à 16H30 et s’adresse aussi bien aux professionnels, qu’aux étudiants ainsi qu’à tout public intéressé par la thématique de la sédentarité au travail.

Cette année, la réflexion s’articulera autour d’une thématique au centre des politiques de santé publique actuelles et qui nous interroge sur différents points. En effet, elle aura pour sujet :

« La sédentarité au travail : Quelles stratégies de prévention ? »

La journée permettra de croiser les opinions d’universitaires et de professionnels sur cette thématique et d’échanger sur les actions menées, mais aussi sur l’évolution des compétences et des métiers dans le secteur de l’éducation pour la santé et de la promotion de la santé par les activités physiques.

Journée des métiers - Rencontre PESAP - l’UFR STAPS
700 Avenue du Pic Saint-Loup, 34090 Montpellier

Contact : 06.10.07.26.79
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour s'inscrire : Ici

Programme de la journée et intervenants :

 

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations