Population : l'étincelle humaine

L’humanité est à présent proche de la phase finale d’une longue évolution qui l’a fait passer du clan à la tribu, de la tribu au peuple, du peuple à l’état-nation, de l’état-nation à l’état continental, dernière étape avant le monde global. Riche de toute sa diversité génétique et culturelle acquise tout au long de son histoire, l’humanité s’apprête à constituer désormais un tout sur une planète finie.
La population et donc le nombre de cerveaux humains n’ont cessé de croître dans des proportions vertigineuses. Au cours de ce siècle, la masse de la matière grise des êtres humains va dépasser les 15 millions de tonnes, 1.000 fois plus qu’à l’époque de l’invention de l’écriture.

Avec ce formidable potentiel d’intelligence, de plus en plus connecté, l’espèce humaine développe de fantastiques capacités technologiques. Elle acquière de nouveaux pouvoirs et repousse de nombreuses limites.

Elle est même en situation d’agir sur sa propre nature et d’étendre son emprise au-delà de la Terre.
Les êtres humains sont par contre devenus tellement nombreux qu’ils approchent du moment où la planète ne pourra plus les faire vivre en aussi grand nombre qu’actuellement.

 

Pour en savoir plus : http://futuroscopie.org/index.php/demographie/86-population-l-etincelle-humaine

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations