Pour la plongée des récifs artificiels

C'EST PARTI POUR LE PROJET DE RECIF ARTIFICIEL PAYSAGER SPECIAL PLONGEE AU LARGE DU CAP D'AGDE  

Le premier atelier de concertation sur ce projet, prévu pour 2020, s'est tenu au Centre Nautique du Cap d'Agde avec une quinzaine de participants représentant quasiment tous les clubs de plongée associatifs et professionnels agathois. Une vraie séance de travail sous forme de 3 ateliers, conduite par l'équipe de la direction du milieu marin d'Agde et celle du partenaire, la société montpelliéraine Seaboost.
 Une première séance très positive où chacun a pu donner son avis sur le site potentiel dans l'Aire marine protégée de la côte agathoise, le type de récif, le design, les matériaux de la structure, ses fonctions biologiques ou d'usages ciblés sur la plongée...

C'est un vrai défi technologique et d'ingénierie écologique qui attend les concepteurs, pour un projet pionnier en France ! Issu du projet général Recif'lab dont la ville d'Agde est nationalement lauréate et d'un PIA (Programme Investissements d'Avenir), il bénéficie du soutien financier de l'Ademe, de la Région Occitanie et de l'Agence de l'Eau.

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations