Paris rapatrie pour la première fois de Syrie des enfants de jihadistes

 AFP

Après des semaines d'atermoiement, la France a rapatrié vendredi cinq enfants de jihadistes français, "orphelins et isolés", qui se trouvaient dans le nord-est de la Syrie, suscitant le soulagement mais aussi "l'angoisse" des avocats de familles pour le sort des enfants toujours sur place.

Ces enfants, dont trois frères de cinq, trois et un an, sont les premiers à être rapatriés seuls de Syrie. Trois enfants ont déjà été ramenés d'Irak avec l'accord de leur mère française, Mélina Boughedir, condamnée en juin 2018 à Bagdad à la perpétuité pour avoir rejoint l'EI.

En savoir plus : https://www.afp.com/fr/infos/334/