Matignon annonce une enquête sur Rugy, empêtré dans une nouvelle affaire

 AFP

François de Rugy reste pour l'heure au gouvernement et s'engage le cas échéant à "rembourser chaque euro contesté" après les révélations de Mediapart sur des dîners fastueux et des travaux dans son ministère, qui plongent la majorité dans l'embarras.

Dans la soirée, le ministre s'est retrouvé empêtré dans une nouvelle affaire révélée par Mediapart, celle de la location d'un appartement à Orvault, près de Nantes et qui serait "à loyer social préférentiel", au prix de 622€ par mois.

Il a dû se défendre sur son compte Facebook, alors que pour Mediapart le ministre "est toujours locataire d'un appartement à vocation sociale en dépit du fait d'être l'un des élus les mieux rémunérés de la République".

"Mediapart affirme qu’il s’agit d’un +logement à loyer social préférentiel+ (...) Cette information, si elle est avérée, je n’en n’ai moi-même jamais eu connaissance", affirme-t-il en publiant ses échanges de courriels avec l’agence immobilière, son bail et ses réponses aux questions de Mediapart et expliquant utiliser cet appartement pour accueillir ses enfants lorsqu'il en a la garde le weekend.

Au cœur d'une polémique depuis deux jours, le ministre de la Transition écologique a été reçu jeudi après-midi à Matignon, après avoir écourté un déplacement dans les Deux-Sèvres.

En savoir plus : https://www.afp.com/fr/infos/334/