Aude: pollution dans la "vallée de l'arsenic", 38 enfants surexposés

 AFP/

Trente-huit enfants surexposés à l'arsenic selon le dernier bilan: 15 ans après sa fermeture, le legs de la mine d'arsenic de Salsigne (Aude), qui fut la plus grande au monde, alimente dans la région la crainte d'une pollution tenace et toxique.

"On est dans un pays où les règles ne sont pas les mêmes si on se trouve à Paris ou au fin fond de la province", s'emporte le maire de Lastours, Max Brail. "A Paris (où les travaux de décontamination des sols pollués au plomb après l'incendie de Notre-Dame viennent de débuter), on y met les moyens, mais chez nous, non", ajoute-t-il à l'AFP.

Fin juin, la découverte de taux d'arsenic plus élevés que la moyenne chez trois garçonnets avait confirmé les craintes des habitants sur de possibles écoulements provenant des déchets toxiques. Le 8 juillet, un dispositif de surveillance des populations de la vallée de l’Orbiel, au nord de Carcassonne, avait été mis en place.

Un mois plus tard, les résultats sont sans appel: sur 103 enfants de 11 ans ou moins testés, 38 ont un taux d'arsenic dans l'urine par gramme de créatinine supérieur à 10 microgrammes/gramme, qui est la valeur de référence, indique mardi l'agence régionale de santé (ARS Occitanie). Dix d'entre eux ont même un taux supérieur à 15 µg/g.

Dans le cas de tels dépassements, "il est recommandé d’effectuer un prélèvement de contrôle 2 mois après avoir supprimé ou limité les sources d'exposition", souligne l'ARS, pour qui "un seul dosage ne peut montrer l'exposition au cours du temps puisque c'est le reflet d'une exposition récente, et non d'une exposition chronique".

Aller plus loin : https://www.afp.com/fr/infos/334/