Coronavirus : la chloroquine promue par le professeur Raoult peut augmenter le risque de décès, selon une étude

Une étude publiée dans The Lancet ce vendredi 22 mai démontre que ni la chloroquine, ni son dérivé l'hydroxychloroquine, ne sont efficaces contre le Covid-19. Les molécules augmentent le risque de décès et d'arythmie cardiaque.

La chloroquine, un traitement utilisé dans le monde entier pour lutter contre le coronavirus, préconisé par le désormais célèbre professeur Didier Raoult.

Donald Trump a lui-même annoncé lundi 18 mai qu'il en prenait, depuis deux semaines, comme traitement préventif. Pourtant, selon une vaste étude parue ce vendredi 22 mai dans The Lancet, ni la chloroquine, ni son dérivé l'hydroxychloroquine ne se montrent efficaces contre le Covid-19 chez les malades hospitalisés. Pire : ces molécules augmentent même le risque de décès et d'arythmie cardiaque. L'étude recommande de ne pas les prescrire en dehors des essais cliniques.Menée sur près de 15.000 malades, il s'agit de la "première étude à large échelle" à montrer une "preuve statistique robuste" que ces deux traitements qui font couler tant d'encre, "ne bénéficient pas aux patients du Covid-19", déclare dans un communiqué le docteur Mandeep Mehra, auteur principal de l'étude publiée dans la prestigieuse revue médicale.

En savoir plus : https://actu.orange.fr/france/