La France fustige le comportement "inadmissible" de la Turquie et évoque un renforcement des sanctions

Par la voix du ministre délégué au Commerce extérieur, le gouvernement appelle à un "discours de vérité" face au comportement d'Ankara, notamment dans la crise du Haut-Karabakh, qui oppose Arménie et Azerbaïdjan.

Le prochain Conseil européen se penchera sur la Turquie et pourrait la contraindre "beaucoup plus" à cause de son comportement "inadmissible" au Haut-Karabakh, a mis en garde le ministre français délégué au Commerce extérieur, Franck Riester, samedi 21 novembre.  A l'antenne de France Inter, le ministre a fustigé l'attitude d'Ankara autour des appels à boycott de produits français dans certains pays musulmans sur fond de controverse sur les caricatures du prophète Mahomet."L'enjeu, c'est de pouvoir mettre à disposition ces vaccins", juge le ministre Franck Riesterpar France Inter

Aller plus loin : https://actu.orange.fr/monde/la-france-fustige-le-comportement-inadmissible-de-la-turquie-et-evoque-un-renforcement-des-