Bon à savoir

24 juin : Journée mondiale anti contrefaçon

 
Journée mondiale anti contrefaçon

La journée mondiale anti-contrefaçon existe déjà depuis 1998.

C'est une journée internationale d'origine anglo-saxonne, aussi connue sous le nom "Global Anti Counterfeiting Group".

Elle est traditionnellement célébrée à la toute fin du mois de mai ou au début du mois de juin.

En France, c'est l’Unifab (Union des Fabricants) qui est le moteur de cette journée. Son objectif est de sensibiliser le grand public aux conséquences de la contrefaçon, tant du point de vue économique que de celui de l'environnement ou encore de la santé. A l'occasion de la journée 2013, le musée de la contrefaçon réouvre ses portes tous les après-midi (infos pratiques dans le site de l'UNIFAB).

Un fléau qui touche de nombreux secteurs

  • industries du luxe
  • médicament
  • pièces automobile
  • appareils électroniques
  • habillement
  • logiciels
  • films, ...

Les coûts pour les entreprises sont colossaux et on estime aujourd'hui qu'une baisse de 10 points du taux de produits contrefaits vendus dans l'hexagone permettrait une création nette d'emploi de plusieurs dizaine de milliers...

Un site à visiter : www.unifab.com

Festival Lost in the Fifties

Du 29 juin au 1er juillet 2018, un Festival entièrement voué au Rock'n roll, avec 8 concerts dont 6 gratuits, exposition de voitures anciennes et de motos, démonstrations de danse, stands et des animations pendant tout le week-end.

Deuxième édition de Lost in the Fifties à Lattes au Port Ariane

Place à la danse lors du lancement du festival vendredi dès 21h avec le groupe irlandais autour de Gavin Povey et deux D'J's jusqu'à minuit. Pendant trois jours, dans la sphère rockabilly, les musiciens se succèderont.

Samedi : 12h hommage à Elvis Presley par le chanteur parisien Chris Everett ...

Tous les concerts 

Le samedi 30 juin et dimanche 1er juillet 2018, sur les deux rives du port Ariane, vous pourrez admirer de belles mécaniques dès 11h avec des expositions statiques de motos anciennes, de Vespas et de Panhard.

Pour réserver sa place : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour découvrir l'interview de Jean-Paul Palluel, l'organisateur du festival invité sur radio Clapas

Des stands : Que vous soyez amateurs de vinyls, de CDs, de bijoux, de bibelots, de vêtements, de petits meubles ou d’objets de décoration dans la thématique rock’n roll / fifties, vous trouverez votre bonheur dans les stands qui seront présents tout au long du week-end à Port Ariane.

Les Estivales 2018 de Montpellier jusqu'au 31 août

C'est parti ! A compter du  6 juillet au 31 août 2018, tous les vendredis de l'été, plus de 160 domaines viticoles et 100 stands d'artisans et de restaurateurs présentent toute la richesse des terroirs locaux.

Les Estivales de Montpellier, c’est aussi de grands moments de convivialité avec des concerts, des animations et des initiations gratuites à la danse ou à l'œnologie.

De 18h30 à 23h30 sur l’esplanade Charles de Gaulle à Montpellier.

Au programme le vendredi, des dégustations de vin, des produits régionaux et des concerts. Le prix reste le même : deux dégustations pour 5 €.

Et pour les amateurs, inscrivez-vous aux ateliers d’initiation à la dégustation de vin et aux conférences, organisés en partenariat avec Les Côteaux du Languedoc. Sous la houlette d’œnologues et de conférenciers confirmés, c'est l'occasion de reconnaître les arômes et les saveurs, à parler du vin, à découvrir son élaboration, sa composition et son vocabulaire.

GRATUIT, 30 personnes maxi.
Sur inscription à l’Office de tourisme ou au 04 67 60 60 60. Dans les jardins de la Maison des relations internationales Esplanade Charles de Gaulle.

Initiation à l'oenologie à 18h30 et 19h30 chaque vendredi - sauf le 13 juillet - durée 45 mn.

Les restaurants de plage vous attendent

Depuis mai, une dizaine de bar-restaurants vous attendent sur le sable. C'est aussi cela, l'art de vivre le Sud : une pause fraîcheur à midi quand le soleil se fait rude, la douceur d'une soirée aux accents musicaux qui s'attarde, un voyage de saveurs… 


Répartis tout au long de nos 12 km de plage, ils sont ouverts d'avril à septembre inclus et proposent restauration et services de plage.
 

Restaurant de Plage Cote Mer Sete
Cuisine : salades et grillades, coquillages, spécialités sétoises. Tous les soirs, tapas et Brochettes.  De 4,50 € à 25,00 €. Formule du midi (hors juillet et août) de 15,00 ...
 
La Parenthèse
La Parenthèse Votre nouvelle plage à Sète, nichée entre Le Mont St Clair et les Salins, un endroit hors du temps pour profiter des moments en famille ou entre amis dans un cadre qui se...
 
Restaurant Plage Les Salines Sete
Cuisine : grillades au feu de pieds de vignes de viandes et de poissons, salades-repas, pizzas, desserts maison. Location Transat parasol : - Journée : 12,00 € - Demi journée (ju...
Restaurant de Plage La Praia Sete
Cuisine singulière, teintée d'exotisme : prix de 5,00 à 20,00 € (Tapas - Entrées - Plats - Desserts). Restauration sur le pouce - Paninis et Sandwichs de 3 à 5,00 €. Soirées c...
Restaurant-plage-la-voile-rouge Sete
Cuisine : spécialités méditerranéennes, poissons et salades, à partir de 13,90 €.    Boulodrome  Location transat parasol :  Tarif journée : 12,00 €  Formule T...
Chaînes, Labels, Classements
  • Guide du Routard
Le Cabanon de la Plage Sete
Repas 25€ environ : Poissons grillés, salades, spécialités locales. Location de transat. Ouvert de mai à septembre (sous réserve).  
Restaurant plage La Ola Sete terrasse
Cuisine : restaurant de fruits de mer, spécialités méditerranéennes et sétoises et au feu de bois. Carte de 8€ à 18€. Boulodrome, animation musicale les vendredis et samedis...
 
 
La Canopée” nouvelle paillote à Sète.
Une ambiance chic, décor naturel et bois clair.Paillote simple et dépaysante. Restauration basée sur les produits frais. Carte cocktail qui invite au voyage.
 
Pour y aller : plagCapture

Les restaurants de plage vous attendent

Depuis mai, une dizaine de bar-restaurants vous attendent sur le sable. C'est aussi cela, l'art de vivre le Sud : une pause fraîcheur à midi quand le soleil se fait rude, la douceur d'une soirée aux accents musicaux qui s'attarde, un voyage de saveurs… 


Répartis tout au long de nos 12 km de plage, ils sont ouverts d'avril à septembre inclus et proposent restauration et services de plage.
 

Restaurant de Plage Cote Mer Sete
Cuisine : salades et grillades, coquillages, spécialités sétoises. Tous les soirs, tapas et Brochettes.  De 4,50 € à 25,00 €. Formule du midi (hors juillet et août) de 15,00 ...
 
La Parenthèse
La Parenthèse Votre nouvelle plage à Sète, nichée entre Le Mont St Clair et les Salins, un endroit hors du temps pour profiter des moments en famille ou entre amis dans un cadre qui se...
 
Restaurant Plage Les Salines Sete
Cuisine : grillades au feu de pieds de vignes de viandes et de poissons, salades-repas, pizzas, desserts maison. Location Transat parasol : - Journée : 12,00 € - Demi journée (ju...
Restaurant de Plage La Praia Sete
Cuisine singulière, teintée d'exotisme : prix de 5,00 à 20,00 € (Tapas - Entrées - Plats - Desserts). Restauration sur le pouce - Paninis et Sandwichs de 3 à 5,00 €. Soirées c...
Restaurant-plage-la-voile-rouge Sete
Cuisine : spécialités méditerranéennes, poissons et salades, à partir de 13,90 €.    Boulodrome  Location transat parasol :  Tarif journée : 12,00 €  Formule T...
Chaînes, Labels, Classements
  • Guide du Routard
Le Cabanon de la Plage Sete
Repas 25€ environ : Poissons grillés, salades, spécialités locales. Location de transat. Ouvert de mai à septembre (sous réserve).  
Restaurant plage La Ola Sete terrasse
Cuisine : restaurant de fruits de mer, spécialités méditerranéennes et sétoises et au feu de bois. Carte de 8€ à 18€. Boulodrome, animation musicale les vendredis et samedis...
 
 
La Canopée” nouvelle paillote à Sète.
Une ambiance chic, décor naturel et bois clair.Paillote simple et dépaysante. Restauration basée sur les produits frais. Carte cocktail qui invite au voyage.
 
Pour y aller : plagCapture

Journée mondiale des veuves le 23 juin

"Lorsqu’elle perd son mari, la femme ne devrait pas perdre ses droits. Pourtant, 115 millions de veuves vivent dans la pauvreté et 81 millions ont été victimes de violences physiques. Les filles mariées à des hommes beaucoup plus âgés sont particulièrement vulnérables."

M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l'ONU

Protéger les personnes fragilisées

On doit cette journée, célébrée depuis 2011, à la Première Dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba. Ell s'est en effet engagée dans la promotion et la protection des droits des personnes fragilisées.

Sous son impulsion, le Gabon a porté aux Nations Unies un projet de résolution qui a été adopté par l’Assemblée Générale des Nations-Unies le 21 décembre 2010.

De nombreux pays, notamment sur le continent africain, ont apporté leur parrainage à cette initiative tant elle rejoint les préoccupations actuelles. Par cet journée, la Communauté internationale s’engage à accorder une attention particulière à la situation des veuves dans le monde.

Le 23 juin : Journée mondiale pour la fonction publique

 
Journée mondiale pour la fonction publique

"Tous les pays et tous les peuples doivent pouvoir compter sur une fonction publique compétente, bien équipée et dotée de ressources suffisantes. La fonction publique doit être diverse et éthique. Elle doit être véritablement au service de la population, améliorant les vies des plus pauvres et des plus vulnérables."

M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l'ONU (Message 2016)

Cette journée, souhaitée par l'ONU, met en avant l'idée forte d'une fonction publique efficace et réellement au service des populations.

Vers le développement durable

L'ONU s'est engagée très tôt dans la promotion de cette journée, allant même jusqu'à créer un "prix de la fonction publique" qui -signe des temps ?- ne sera pas remis en 2016, année consacrée à une réflexion sur les objectifs de ce prix et la meilleure intégration des objectifs du développement durable.

De nombreux pays relaient cette initiative, dont la France, qui se trouve même dotée d'un "ministère de la fonction publique". Tout un programme...

Un site à visiter : www.un.org

"Grand Site de France" Gorges de l'Hérault

Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault, accompagné de Jérôme Millet, sous-préfet de Lodève, a participé, ce mercredi, à la cérémonie de renouvellement du label "Grand Site de France" Gorges de l'Hérault.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, arbre, plein air et nature

La cérémonie avait lieu à Brissac, entre la Séranne et la vallée de l'Hérault, l'occasion pour le préfet de mettre en avant le travail et volontarisme des acteurs locaux et des citoyens œuvrant pour la préservation et la mise en valeur du patrimoine naturel et architectural du territoire:

"Ce label n'est pas seulement la récompense de nombreux efforts. C'est une responsabilité.

L'Avèze qui prend ici sa source et coule à nos pieds nous le démontre encore: c'est à partir de petits ruisseaux que naissent les grandes rivières. C'est votre engagement quotidien qui constitue la garantie la plus sûre pour préserver la beauté de ces paysages."

L'extension de l'installation de stockage de déchets non dangereux de Villeveyrac.

Approuvée à la majorité avec 10 abstentions lors du dernier Conseil Comunautaire, cette déclaration d'intérêt  Général de la déclaration de projet n'a pas fait l'unanimité.

 

Après dossier soumis à l'Enquête publique, après de nombreux avis favorables et considérant que le projet d'extension de l'SDND et l'acquisition des terrains nécessaires à sa réalisation présentent un caractère d'intérêt général sachant que l'opération comprend la création du nouveau casier à L'ISDND d'OÏKOS à Villeveyrac d'une capacité de 535 ooo T pour 520 000m3 et des installations connexes, l'on ne pourra pas y entreposer plus de 14 000 tonnes par an... Le Commissaire enquêteur ayant rendu sur les 3 points principaux un avis favorable sans réserve en janvier 2017, elle a été proposée au vote.

Certains élus ont préféré s'abstenir, comme  Michel Garcia,  faisant remarquer que d'après lui les avis des agriculteurs n'auraient pas été pris en compte, bien qu'il n'ait rien à reprocher à l'Agglo et à cette délibération.

Le soucis pourrait être une atteinte aux récoltes des producteurs à proximité par les volatiles présents sur le site, une augmentation des insectes nuisibles pour ces mêmes productions, due à l’éclairage artificiel présent sur tout le site, l'envol de papiers plastiques avec aussi la nécessité de maîtriser tous les effluents et rejets qui pourraient avoir un effet négatif sur les cours d’eaux à proximité, et sur l’environnement de manière générale.

Journée nationale de la macula au CHU de Montpellier

Dépistage gratuit le jeudi 28 juin 2018
Hôpital Gui de Chauliac de 9h à 18h - 1er étage

Le service d'ophtalmologie de l'hôpital Gui de Chauliac au CHU de Montpellier participe aux « Journées nationales d’Information et de dépistage de la DMLA » - dégénérescence maculaire liée à l’âge. Le dépistage s'adresse aux personnes suivantes :

- Toute personne de 55 ans ou plus non suivie ou n'ayant pas bénéficié d'un examen depuis plus d'une année ;

- Toute personne souffrant de diabète n'ayant pas bénéficié d'un examen depuis plus d'une année.

L'examen réalisé permettra d'identifier les patients à risque ou atteints d'une maladie de la macula. La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) et la maculopathie diabétique sont des maladies qui peuvent passer inaperçues car la vue est conservée dans un premier temps.

Rendez-vous obligatoire : 04 67 33 79 26 

Sans dépistage, de graves lésions oculaires peuvent apparaître avec pour conséquence la malvoyance ou même la perte complète de la vue alors que, diagnostiquées à temps, ces maladies peuvent être traitées.

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est une maladie de l’œil qui apparaît après 50 ans et atteint le centre de la rétine. Elle s’installe souvent progressivement, sans que l’on ressente le moindre symptôme et peut, en l’absence de traitement, évoluer vers une perte de la vision centrale.

Sauf exception, la DMLA ne rend jamais complètement aveugle, mais elle atteint la vision centrale, gêne pour lire, conduire, regarder la télévision, voir les détails, coudre, reconnaître des visages dans la rue.... La maculopathie diabétique est une complication fréquente du diabète, d'autant plus quand ce dernier est ancien. Au début, la maladie ne génère aucune douleur ni signes particuliers. Les personnes diabétiques peuvent ainsi en être atteintes, sans même le savoir. Comme la DMLA, elle touche la vision centrale et peut entraîner un handicap visuel rendant difficile l’exécution des tâches nécessitant une vision des détails.

Ce dépistage sera assuré par les Docteurs Anne Lise Montcriol (Praticien Hospitalier) et le Docteur Gauthier Aldebert (Chef clinique Assistant des Hôpitaux) rétinologues du service d’ophtalmologie du CHU de Montpellier. Ce dépistage n'est pas une consultation et ne permettra pas la prescription de correction optique. A la suite de ce dépistage, d'autres examens complémentaires ophtalmologiques pourront être proposés et programmés ultérieurement.

Aux concours des Maisons et Villages fleuris

Ces concours connaissent toujours un franc succès, et Bessan y est chaque année très bien représenté.

Pour débuter, parlons de celui des Maisons fleuries, organisé par l’agglomération Hérault-Méditerranée, destiné aux particuliers ou commerçants qui fleurissent joliment leurs jardins ou balcons visibles depuis l’espace public, et veillent à choisir pour cela des plantes méditerranéennes adaptées au climat, solides et peu gourmandes en eau. La remise des récompenses de ce concours a eu lieu dans la salle polyvalente de Lézignan-la-Cèbe, devant un nombreux public d’élus et de lauréats venus des 16 communes participantes, sur les 20 que compte l’agglo. En tout, près de 500 familles s’y sont portées candidates cette année.

Pour Bessan, le 1er prix, un vase d’Anduze et une corbeille de produits locaux, est revenu à Jeanne Millan, une fringante nonagénaire de 96 ans qui cultive elle-même son jardin : « Non, ce n’est pas trop dur ! Au contraire, c’est cela qui me garde en vie et en bonne santé ! », répond-elle en riant aux questionneurs. Les 6 prix d’encouragement ont été distribués à Marie-Antoinette Bourrié, Jean de la Cova, René Fabre, Josette Roca, Roseline Teychenne et Paul Vital, joint à un présent utile.

De plus, tous les lauréats qui le souhaitent peuvent participer à un voyage à Elne où ils visiteront entre autres un des superbes jardins de la ville.

***

Pour le concours des Villages Fleuris

Bessan participe régulièrement au concours des villes et villages fleuris « Plus belle ma commune » organisé par le département de l’Hérault récompensant à la fois l’embellissement des villes et villages, et les efforts de gestion durable dans les espaces verts.

Les membres du jury départemental aux côtés de Véronique Poirier, venus se rendre compte des efforts de Bessan en ce sens, ont rencontré les agents intercommunaux chargés des espaces verts à Bessan, ainsi que le maire Stéphane Pépin-Bonet, l’adjoint à la vie quotidienne André Albertos, et la conseillère municipale Michèle Texier. Très attentifs, ils ont constaté la valeur des dernières actions engagées en faveur de l’environnement immédiat des habitants : l’espace de stationnement du centre social, la base de loisirs de la Guinguette, l’aménagement récent de l’avenue Condorcet, la gestion de l’arrosage des plantations, et l’abandon total des produits phytosanitaires.

Les résultats du concours sont attendus en fin d’année.