Bon à savoir

Session de remplacement du diplôme national du brevet

Les épreuves écrites du diplôme national du brevet communes à tous les candidats, initialement prévues les jeudi 27 et vendredi 28 juin 2019, ont eu lieu les lundi 1er et mardi 2 juillet, sauf pour les académies de Guyane, Guadeloupe et Martinique.

Une session de remplacement a lieu les lundi 16 et mardi 17 septembre 2019. Outre les motifs réglementaires, les justificatifs de départ en vacances ou autres obligations/impossibilités liées à des départs pour raison familiale, séjour linguistique, ou tout autre motif seront acceptés sous réserve que des justificatifs (par exemple, des titres de transport) soient fournis aux chefs d’établissement dans les meilleurs délais et au plus tard le 2 septembre 2019. Sur la base de ces justificatifs les chefs d’établissement pourront autoriser les élèves à passer le DNB à la session de septembre.

 

 
 

Épreuves écrites du diplôme national du brevet 2019

 


Métropole, La Réunion, Mayotte

 


Guadeloupe et Martinique

 

Guyane

 


Saint-Pierre-et-Miquelon

 

Lundi 1er Juillet  
ou jeudi 27 juin (Guyane, Guadeloupe et Martinique)

Tous candidats

 

Session de remplacement : lundi 16 septembre

 

Français 1re partie
(grammaire et compétences linguistiques - compréhension
et compétences d’interprétation - dictée)
9h - 10h30

Français 2e partie (rédaction)
10h45 - 12h15

Mathématiques
14h30 - 16h30
 

 

Mathématiques
8h30 - 10h30

Français 1re partie
(grammaire et compétences linguistiques - compréhension
et compétences d’interprétation - dictée)
13h - 14h30

Français 2e partie (rédaction)
14h45 - 16h15
 

 

Mathématiques
9h30 - 11h30

Français 1re partie
(grammaire et compétences linguistiques - compréhension
et compétences d’interprétation - dictée)
14h - 15h30

Français 2e partie (rédaction)
15h45 - 17h15
 

 

Mathématiques
10h30 - 12h30

Français 1re partie
(grammaire et compétences linguistiques - compréhension
et compétences d’interprétation - dictée)
15h - 16h30

Français 2e partie (rédaction)
16h45 - 18h15

 

Mardi 2 juillet
ou vendredi 28 juin (Guyane, Guadeloupe et Martinique)

Tous candidats (sauf épreuve de langue vivante étrangère réservée aux candidats individuels)

 

Session de remplacement : mardi 17 septembre

 

Histoire et géographie
enseignement moral et civique
9h - 11h

Sciences
(physique-chimie et/ou sciences de la vie et la
Terre et/ou technologie*)
13h30 - 14h30

Langue vivante étrangère**
15h - 16h30
 

 

Sciences
(physique-chimie et/ou sciences de la vie et
la Terre et/ou technologie*)
8h - 9h

Histoire et géographie
enseignement moral et civique
9h15 - 11h15

Langue vivante étrangère**
13h30 - 15h
 

 

Sciences
(physique-chimie et/ou sciences de la vie et
la Terre et/ou technologie*)
9h - 10h

Histoire et géographie
enseignement moral et civique
10h15 - 12h15

Langue vivante étrangère**
14h30 - 16h

 

Sciences
(physique-chimie et/ou sciences de la vie et
la Terre et/ou technologie*)
10h - 11h

Histoire et géographie
enseignement moral et civique
11h15 - 13h15

Langue vivante étrangère**
15h30 - 17h

*Deux disciplines sur les trois
**Pour les candidats individuels

Objectifs

Délivré par un jury, le brevet est un diplôme qui atteste les connaissances et compétences acquises en fin de collège.

L'attribution du brevet ne conditionne pas l'accès à une classe supérieure en fin de troisième.

Quelles sont les épreuves du brevet ?

Le brevet en bref

L'évaluation du socle commun représente 400 points.

La maîtrise de chacune des huit composantes du socle commun est appréciée lors du conseil de classe du 3e trimestre de la classe de 3e :

  • Maîtrise insuffisante (10 points)
  • Maîtrise fragile (25 points)
  • Maîtrise satisfaisante (40 points)
  • Très bonne maîtrise (50 points)

Les épreuves de l'examen représentent 400 points.

  • Sont évalués sur 100 points :
    - le français
    - les mathématiques
  • Sont évaluées sur 50 points :
    - l'histoire-gérographie
    - les sciences (physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre, technologie)
  • L’épreuve orale est évaluée sur 100 points

Des points supplémentaires sont accordés aux candidats ayant suivi un enseignement facultatif selon le niveau qu'ils ont acquis à la fin du cycle 4 au regard des objectifs d'apprentissage de cet enseignement :

  • 10 points si les objectifs d'apprentissage du cycle sont atteints
  • 20 points si les objectifs d'apprentissage du cycle sont dépassés

L’élève est reçu s’il cumule 400 points sur les 800.

Selon le total des points obtenu, les élèves peuvent se voir attribuer des mentions : "assez bien", "bien" ou "très bien". Les mentions "bien" et "très bien" permettent, sous certaines conditions, de bénéficier de bourses au mérite. Il obtient la mention :

  • assez bien s’il cumule plus de 480 points
  • bien s’il cumule plus de 560 points
  • très bien s’il cumule plus de 640 points
 

Pour les candidats scolaires, l'obtention du diplôme national du brevet (DNB) repose sur l'évaluation du socle commun et cinq épreuves obligatoires passées en fin du cycle 4 (classe de troisième).

Une épreuve orale

L'épreuve orale porte sur un projet mené en histoire des arts ou dans le cadre d'un EPI ou de l'un des parcours éducatifs : elle permet notamment d'évaluer la qualité de l'expression orale.

L'épreuve orale peut se dérouler selon deux modalités :

  • soit, via un entretien individuel de 15 minutes (5 minutes d’exposé et 10 minutes d’entretien).
  • soit, via un entretien collectif de 25 minutes (10 minutes d’exposé et 15 minutes d’entretien).

Les candidats individuels ne passent pas d'épreuve orale.

Quatre épreuves écrites

Les épreuves écrites portent sur :

  • le français (3h) : à partir d'un extrait de texte littéraire et éventuellement d'une image, évaluation des compétences linguistiques (grammaire - dont réécriture-, lexique...) et des compétences de compréhension et d'interprétation + dictée + rédaction
  • les mathématiques (2h) : exercices, dont certains assortis de tableaux ou de schémas, et dont un exercice d'informatique
  • l'histoire et géographie (2h) : analyse et compréhension de documents + utilisation des repères historiques et géographiques + mobilisation des compétences de l'enseignement moral et civique
  • les sciences (1h) (2 disciplines sur les 3) : physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre, technologie

BEER LOVE FEST 2019 - MONTPELLIER

Beer love Fest 2019 © Alice MazelLa 3ème édition du Festival de la Bière artisanale se déroule du 16 au 21 septembre à Montpellier. Découvrez la bière autrement : ateliers, conférences, dégustations, brassages, portes ouvertes, grand final et bien d’autres réjouissances...

Le Grand Final se tiendra à la Halle Tropisme le 21 septembre (25 brasseurs locaux et internationaux invités, concerts, animation et restauration).

Programme (quelques temps forts):

Lundi 16 septembre
Inauguration du festival

Mardi 17 septembre
BRASSIN CALIN
Microbrasserie La Barbote
18h à 1h
Entrée libre
Venez découvrir le vrai visage de la Barbote ! A l’occasion du Beer Love Fest, le brewpub montpelliérain vous ouvre les portes de son atelier pour un brassin public, pour vous faire (re)décourvrir les étapes de fabrication de la bière expliquées avec amour.

A LA DECOUVERTE DES IPA
Couleurs de Bières Nord (Philippidès)
de 17h à 1h
Entrée libre
Qu’est ce qu’une Aïe Pi Hey ? Les IPA ont-elles toutes le même goût, les mêmes ingrédients, la même couleur ? Amateurs de bières houblonnées, cette soirée est faite pour toi :
Une dizaine de bières à déguster (10cl par bière) avec les explications avisées de Thomas, l’un des deux tenanciers de Couleurs de Bières.

FOODPAIRING DE LA MER
Bear’s House
20h15
En prévente
6 accords autour des produits de la mer et de dégustations de bières (10cl)
D’un côté la Brasserie Nautile (Nantes) et de l’autre le chef Sétois de Oh Gobie.
Explication du bièrologue Antoine Blain sur les accords et de la Brasserie Nautile pour la création des bière. On va déguster !

Jeudi 19 septembre
MINI BEER FEST
Drapeau Rouge
de 17h à minuit
Entrée libre
4 brasseries internationales, une soirée mondaine avec Mr l’Ambassadeur.

BREWERY TOUR
Venez visiter les brasseries de Montpellier !
de 9h30 à 18h sur réservation - 70 € / personne - réservation via beerlove.fr

Vendredi 20 septembre
TTO international au Bear's house

Samedi 21 septembre
GRAND FINAL !
Halle Tropisme
à 12h à 00h30
30 brasseurs – de la musique – des gens sympas.
Réservation en ligne

Les brasseries artisanales invitées annoncées:

Wylam Brewery (GB) — LIC Beer Project (USA) — Brasserie Du Mont Salève (FR) — Brasserie Haarddrëch (FR) — Brasserie Artisanale Le Détour (FR)
Brew By Numbers (UK) — Sibeeria Craft Brewery (CZR) — Brasserie du Grand Paris (FR) — La Berlue / Fabrique de bières (FR) — ZooBrew Brasserie Animale (FR)
Alefarm Brewing (DK) — Boundary Brewing (IRL) — BrewFist (IT) — Brasserie des Garrigues (FR) — O'clock Brewing (FR)
Cierzo Brewing Co. (ESP) — The Garden Brewery (HR) — Brasserie du Haut Buëch (FR) — Brasserie La Malpolon (FR) — Hoppy Road (FR)
Odyssey Brew Co (UK) — FUERST WIACEK (All) — Le Père l'Amer FR) — Microbrasserie La Barbote (FR) — Brasserie Nautile FR)


*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Que faire en cas d’accident et comment éviter le sur-accident ?

Aucune description de photo disponible.

Si vous êtes victime d’un accident, respectez les procédures pour votre propre sécurité et celle de tous les usagers de la route. Vous devez toujours avoir à l’esprit trois actions à accomplir en cas d’accident : protéger, alerter, secourir.

Que faire en cas d’accident et comment éviter le sur-accident ?

Vous êtes victime d’un accident

  • Allumez vos feux de détresse ;
  • Si vous le pouvez, garez-vous (sur la bande d’arrêt d’urgence sur autoroute) sans gêner l’accès aux véhicules de secours ;
  • Mettez vos passagers à l’abri ;
  • Prévenez les secours ;
  • Sur route, balisez l’accident au moyen d’un triangle de pré-signalisation placé à 200 mètres en amont du sinistre ;
  • Interdisez de fumer à proximité pour éviter un incendie.

En cas de départ de feu d’un véhicule, utilisez votre extincteur sous le moteur. 
Si le feu est déjà déclaré, éloignez-vous au plus vite après avoir mis les éventuelles victimes en sécurité.

Si vous êtes témoin d’un accident, et qu’il y a des blessés 

  • Ne les déplacez pas, sauf en cas de danger imminent (incendie par exemple) ;
  • Si la victime est inconsciente et que vous êtes détenteur d’un brevet de secourisme, placez-la en position latérale de sécurité ;
  • En cas d’hémorragie importante, comprimez la plaie ;
  • Couvrez les victimes et réconfortez-les en leur parlant ;
  • Demandez aux passants de vous aider ou de s’éloigner ;
  • Ne retirez pas le casque d’un motard ;
  • Ne donnez ni à boire, ni à manger à un blessé ;
  • N’essayez pas d’ôter les vêtements d’un brûlé.

Évitez le sur-accident 

  • Si vous n’êtes pas impliqué dans l’accident et que vous n’êtes ni secouriste, ni témoin direct des circonstances, prévenez les secours et dégagez les lieux, surtout si vous circulez sur la voie en sens inverse ;
  • Si vous ne pouvez pas dégager, allumez vos feux de détresse, garez-vous en prenant soin de ne pas entraver la progression des véhicules de secours, mettez vos passagers à l’abri et prévenez les secours ;
  • Si vous n’êtes pas titulaire d’un brevet de secourisme, restez à l’écart et conservez votre calme.

Bien prendre un rond-point et éviter l’accident

Un rond-point, ou carrefour giratoire, est toujours signalé par un panneau. Vous devez alors : 

  • Freiner et regarder sur la gauche si une voiture est déjà engagée. Dans ce cas, vous devez céder le passage ;
  • Vous devez ensuite vous engager vers la droite, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

Comment se placer 

  • A droite, si vous ne savez pas quelles sorties emprunter, ou si vous prenez la prochaine sortie. 
  • A gauche, si vous prenez une des sorties suivant la première. Pensez à contrôler la voie de droite. 

Lorsque vous souhaitez emprunter la prochaine sortie, contrôlez une nouvelle fois la voie de droite, en veillant à l’angle mort, mettez votre clignotant pour indiquer votre direction, et déportez-vous vers la droite. 

N’oubliez pas 

Signalez-vous ! Mettez vos clignotants pour indiquer la direction que vous prenez en vous engageant sur le rond point, puis pour indiquer la direction de votre sortie.

Comment remplir un constat ?

  • Votre assureur doit vous remettre un constat européen d’accident, couramment appelé « constat amiable ». Il sert à faciliter la déclaration à partir de laquelle se fera le calcul de l’indemnisation.
  • En cas d’accident, vous devez remplir ce constat sur les lieux de l’accident, avec l’autre conducteur, le tout sur un seul constat. Il doit être signé par les deux conducteurs pour être valable. Chaque partie conserve un exemplaire de la partie commune.

La partie déclaration peut être remplie plus tard par chacun des conducteurs. 

  • Une fois complété, vous devez remettre le constat à votre assureur, dans les 5 jours ouvrés suivant l’accident. Il est possible de joindre des photographies du lieu de l’accident et de votre voiture ;
  • Si l’accident implique plusieurs véhicules, vous devez remplir un constat avec le conducteur du véhicule qui vous précédait, et un autre avec le véhicule qui vous suivait ;
  • Si un conducteur ne souhaite pas remplir le constat, ce qui peut être le cas s’il n’est pas assuré, pensez à relever sa plaque d’immatriculation et sollicitez des témoins dont vous pouvez prendre les coordonnées qui pourront appuyer votre témoignage. Vous pouvez ensuite prévenir la police.

Accident de la route et assurance : que dit le code ?

La conduite sans assurance est un délit. Lors d’une première interpellation, la peine encourue pour le défaut d’assurance est une amende de 3 750 euros. 

Les victimes d’un accident causé par un conducteur sans assurance seront indemnisées par les fonds de garantie des assurances obligatoires (FGAO).

En revanche, le responsable de l’accident non assuré ne sera en aucun cas indemnisé pour ses propres blessures ou dégâts matériels. En outre, il devra rembourser au FGAO la totalité des sommes engagées pour l’indemnisation des victimes de l’accident.

En cas d’accident, les dommages peuvent atteindre des sommes très importantes. Le conducteur responsable de l’accident devra donc rembourser chaque mois une mensualité calculée en fonction de ses revenus, parfois durant toute sa vie.

Pour éviter ça, assurez-vous !

Festival pour l'école de la vie

 

DU 20 AU 22 SEPTEMBRE 2019 5ÈME ÉDITION DU FESTIVAL POUR L’ÉCOLE DE LA VIE AU CHÂTEAU DE FLAUGERGUES À MONTPELLIER

L’évènement de la rentrée des classes pour découvrir le meilleur des innovations pédagogiques. Grand public, parents, futur parents, enseignants, professionnels de l’éducation nationale, professionnels de l’accompagnement, étudiants… vous êtes tous les bienvenus !`

Être parent est la plus belle mission qui puisse nous être donnée, mais également la plus compliquée ! Et bien évidemment, un enfant n’arrive pas avec son mode d’emploi !  Alors, comment permettre à son enfant de devenir un adulte épanoui ? Comment accompagner ses élèves dans la voie qui est faite pour eux ? Quelle sont les méthodes éducatives qui sont vraiment adaptées aux enfants d’aujourd’hui ?  Notre souhait à travers ce festival est de proposer un panel des divers outils, techniques, activités qui existent autour de l’éducation pour le bien-être de nos enfants et semer en vous des graines d’espoirs et d’inspiration.

 Même si le modèle éducatif parfait n’existe pas, de nombreuses techniques existent pour accompagner les éducateurs dans ce parcours. En effet, dans le monde entier, des personnes de tous âges et de toutes origines, se mobilisent depuis de nombreuses années autour de l’éducation. Elles se mobilisent pour améliorer la qualité d’être de nos enfants, et ainsi leur offrir un avenir meilleur, grâce à des actions simples comme : la psychologie positive,  la création d’outils pédagogiques novateurs… elles aident naturellement les enfants, parents et enseignants à être en phase avec eux mêmes et avec le monde qui les entourent.
35 conférences autour de l’éducation, 220 exposants, un marché en plein air (bijoux, livres, vêtements, huiles essentielles, produits bio etc.),  des ateliers thématiques pour enfants et adultes, des tables rondes autour de l’éducation, des concerts, une restauration bio privilégiant les circuits courts…et bien des surprises, pour un rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte !

detail
Château de Flaugergues
1744 Avenue Albert Einstein
34000
Montpellier
10 euros/jours
 
Cet évènement est accessible aux personnes handicapées

Ric Ocasek, chanteur du groupe The Cars, est mort

 GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

Ric Ocasek, chanteur du groupe The Cars, pionniers de la new wave, a été retrouvé mort dimanche à l'âge de 75 ans, selon la police de New York.

Cette dernière (NYPD) a reçu un appel vers 14h00 (20h00 GMT) "pour un homme inconscient (...). Son décès a été prononcé sur place" et le corps a été identifié comme étant celui de Ric Ocasek, a indiqué le NYPD dans un communiqué.

Le décès ne semble pas suspect, rapporte le quotidien USA Today.

Matières premières: vers la pénurie?

En 1900, l’humanité consommait 7 gigatonnes de matières premières [1]. Actuellement nous en utilisons 12 fois plus et nous extrayons quelque 85 gigatonnes de la planète. Les pays les plus riches consomment encore en moyenne dix fois plus de matières chaque année que les pays les plus pauvres : entre 20 et 25 tonnes par an et par habitant en Europe et en Amérique du Nord, 14 en Chine, 13 au Brésil, 9 à 10 en Amérique latine et 3 en Afrique.

Selon une étude2 dirigée par Alicia Bárcena Ibarra, dans le cadre du programme des Nations-Unies pour l’environnement, si le monde continue à fournir des logements, du transport, de la nourriture, de l'énergie et de l'eau au même rythme qu'actuellement, les dix milliards d'habitants de la planète Terre auront besoin de 180 milliards de tonnes de matières premières chaque année à l'horizon 2050 afin de pouvoir 
satisfaire la demande.


Consommation mondiale de matières premières [2]
en gigatonnes

 

L'accélération de la consommation mondiale des matières premières à partir des années 2000 résulte du décollage économique des pays émergents, comme la Chine, qui connaissent des transformations industrielles et urbaines nécessitant des quantités de fer, d'acier, de ciment, d'énergie et de matériaux de construction sans précédent.

» Lire la suite

Prévention de la maladie d’Alzheimer au CHU de Montpellier

Venez tester votre mémoire et vous informer sur la prévention de la maladie d’Alzheimer au CHU de Montpellier  le vendredi 20 septembre 2019 dans le hall d'accueil de l’hôpital Gui de Chauliac CHU Montpellier

Lors de cette journée « Portes Ouvertes au CMRR », de 8h30 à 17h30,  le Pr Audrey GABELLE et son équipe, seront à votre disposition pour répondre à vos questions sur le sujet de la détection des troubles cognitifs, des axes de prévention de la maladie d’Alzheimer et bien d’autres thématiques autour de la cognition.

Vous pourrez tester votre mémoire et vous informer sur différents stands (détection, recherche, prévention, éducation thérapeutique…).

  • La visite du service du CMRR sera également possible.
  • CHU de Montpellier - 80 avenue Augustin Fliche, 34295 Montpellier

La maladie d’Alzheimer : Vers la prévention !

La maladie d’Alzheimer est une affection neuro-dégénérative dont les enjeux sont majeurs en terme de santé publique et d’un point de vue scientifique, éthique, sociétal et économique. La maladie d’Alzheimer représente la première cause de démence. D’ici 2050, le nombre de cas de démences est estimé à 1 813 000 soit 2,6% de la population totale et 6,2% de la population active.
En Occitanie, ce nombre est majoré par l’apport de sujets âgés en raison, notamment, de l’héliotropisme. L’âge n’est pas l’unique facteur de risque, cette affection est d’origine multifactorielle incluant des éléments génétiques, environnementaux et un impact majeur des facteurs de risques cardiovasculaires (hypertension, diabète…), nutritionnel, de l’activité physique, des interactions sociales. Cliniquement, la maladie d’Alzheimer typique se caractérise par des pertes progressives et insidieuses de la mémoire des faits récents (amnésie épisodique hippocampique) associées à une atteinte des autres systèmes cognitifs et des troubles psycho-comportementaux.

L’ensemble de ces déficits entraîne un retentissement sur les activités de vie quotidienne et une perte d’autonomie. La prise en charge de cette dépendance physique et cognitive est donc essentielle non seulement pour les patients mais également pour les aidants et leurs familles. Il existe plusieurs présentations de la maladie, chaque malade est unique. La maladie peut exister avec des présentations initiales langagières, comportementales, psychiatriques, mais également des formes de début précoce (avant 60 ans) et des profils de déclin plus ou moins rapides.

 

De nombreuses avancées dans le domaine du diagnostic permettent d’avoir des outils de type biomarqueurs qui sont très performants et qui peuvent être utilisés en pratique clinique. Les biomarqueurs diagnostiques sont en perpétuelle évolution en lien avec les développements technologiques et les avancées dans le domaine des marqueurs sanguins sont considérables. Toutefois, de nombreuses questions restent encore à explorer dans ce domaine. Ainsi, il semble nécessaire de poursuivre les investigations sur la pertinence diagnostique de ces biomarqueurs dès les stades précoces de la maladie clinique, en particulier chez les sujets à risque, de proposer une prise en charge personnalisée qui ne pourra être adaptée que lorsque nous pourrons mieux caractériser les différentes présentations cliniques et les profils de déclin.

Dans l’attente d’un traitement curatif, un axe de prévention doit être proposé en intégrant de nombreux facteurs qui pourraient permettre de ralentir le déclin cognitif.

Sobre, le chanteur Renaud rassure sur son état de santé

 

(Pour le plaisir, à écouter)

Renaud, qui s'apprête à sortir un nouvel album, est sorti de son silence. Dave était l'invité du Journal Inattendu sur RTL, ce samedi 14 septembre.

Venu présenter son nouvel opus intitulé Souviens-toi d'aimer, Renaud lui a fait la surprise d'intervenir en direct. Il a également pris le temps de parler de sa santé, sans tabou.

En savoir plus : https://actu.orange.fr/societe/people/

Retraites : après la RATP, les avocats se mobilisent contre la réforme

Justice, Statue, Lady Justice

 

La mobilisation des avocats s'annonce massive lundi. Un rassemblement est prévu à Paris et une grève des audiences est annoncée dans les tribunaux.

Après une première mobilisation massive à la RATP contre la réforme des retraite, c'est au tour des avocats d'appeler au rassemblement.

Une mobilisation massive est prévue lundi 16 septembre à 13h place de l'Opéra à Paris, à l'appel du Conseil national des barreaux (CNB). Le CNB s'attend à une "mobilisation extrêmement forte" contre la réforme des retraites voulue par Emmanuel Macron.

En savoir plus : https://actu.orange.fr/france/

Selon Météo France : sécheresse et toujours peu de pluie en perspective

 

 

Depuis le début du mois, il ne pleut pas ou très peu selon les régions ! Si le mercure fléchit la semaine prochaine, les conditions restent anticycloniques dans les dix prochains jours, surtout au nord du pays, sous l'influence de hautes pressions sans cesse réalimentées sur l'Europe de l'ouest. Une situation qui risque d'aggraver la sécheresse des sols déjà marquée.

Un début d'automne météo anticyclonique

Depuis le début du mois, l'anticyclone n'est jamais bien loin du pays, avec une cellule de hautes pressions qui s'est régulièrement positionnée sur l'Atlantique, entraînant un flux de nord-ouest par moment bien frais, mais à tendance nettement anticyclonique. 
 

Peu de pluie dans les pluviomètres…

Dans ce contexte de hautes pressions, une perturbation faiblement active a réussi à donner un tout petit peu de pluie le week-end dernier dans le Nord-Est. Lundi 9, une autre perturbation a apporté un peu de pluie de la Bretagne aux côtes aquitaines. Enfin, le 10, le Var et les Pyrénées orientales ont bénéficié d'un arrosage conséquent, mais insuffisant sur le reste du pourtour méditerranéen... 
Septembre 2019 : Rapport à la moyenne mensuelle de référence 1981-2010 des cumuls de précipitations
En moyenne sur la France, depuis le début du mois, le cumul de précipitations partiel est de 9,8 mm. Cette valeur n'est pas un record pour la période (huit années sont plus sèches depuis 1956), mais cache des disparités régionales assez importantes. 
En particulier, une très grande majorité de régions, dont le Limousin, le Centre, l'Auvergne, Rhône-Alpes, n'a pas dépassé les 5 mm depuis le début du mois. Ce faible cumul sur douze jours, notamment en fin de période estivale n'est pas inédit. Mais il fait suite à un déficit chronique de pluie dans certaines régions depuis parfois de longs mois.
 

Pas de pluie à Paris depuis le 18 août dernier !

Il n'a pas plu à Paris depuis le 18 août dernier. Depuis le 19, cela fait donc 26 jours qu'il n'a pas plu, et compte tenu des prévisions, cette série devrait dépasser les 30 jours... Une série potentiellement inédite depuis 1895 pour un second semestre (de juillet à décembre). Cette série est d'autant plus stupéfiante qu'elle succède à une autre période sans pluie de 27 jours, du 21 juin au 17 juillet 2019. Jamais Paris Montsouris n'avait enregistré deux séries « sèches » si longues (d'au moins 25 jours) dans la même année, a fortiori dans le même été !
 

Poursuite des conditions anticycloniques

Les prévisions à court et moyen terme indiquent qu'une puissante dorsale d'altitude va nous accompagner encore plusieurs jours, et probablement jusqu'à l'équinoxe d'automne le 23 septembre. Cette dorsale d'altitude sera associée à un temps estival ce week-end, jusqu'au nord du pays. Le rafraichissement des températures au nord la semaine prochaine ne remettra pas en cause la domination des hautes pressions, qui se positionneront durablement sur les îles britanniques. Cette situation dite de « blocage » devrait se maintenir plusieurs jours avec la bise sur le nord du pays, qui contribuera à l'assèchement des sols. Au sud, la chaleur résistera mieux, et pourrait de nouveau gagner le nord le week-end suivant... Dans tous les cas, mise à part un peu d'instabilité orageuse essentiellement sur le relief du sud, aucune perturbation pluvieuse d'envergure n'est prévue. La situation de sécheresse des sols superficiels risque donc de s'aggraver.