Bon à savoir

A VILLEVEYRAC, DES LABELS POUR L’ENVIRONNEMENT

yraclabel environnement

APICITÉ est un label national pour les communes qui aiment et s’engagent pour l’abeille et les pollinisateurs sauvages.

Le label a pour objectif de valoriser les politiques locales en matière de protection des abeilles domestiques et des pollinisateurs sauvages. Dans un contexte de déclin des populations d’abeilles, les communes labellisées sont encouragées à mettre en place des mesures offrant un environnement et un habitat plus favorable à la faune pollinisatrice. Il faut préciser que l’abeille, première ouvrière de la biodiversité est en danger, victime de la dégradation de notre environnement.

L’attribution de ce label repose sur un questionnaire d’évaluation portant sur le développement durable, la gestion des espaces verts, la biodiversité, l’apiculture et la sensibilisation. Le label est établi pour une durée de 2 ans reconductibles.

Nous sommes heureux de vous annoncer que pour sa seconde participation, le label APIcité récompense une nouvelle fois par 2 abeilles la commune de VILLEVEYRAC, ce qui correspond à la mentions « démarche remarquable. Notre engagement en faveur des abeilles et de la biodiversité a, donc, été félicité et mis à l’honneur.

LE CONCOURS CAPITALE FRANÇAISE DE LA BIODIVERSITÉ 2018 :

Les communes sont des acteurs clés de la biodiversité. Partout en France, à l’échelle locale, élus, agents techniques, associations et citoyens peuvent faire la différence quand il s’agit de préserver la biodiversité. Le thème de l’année 2018 était « Conception et gestion écologique des espaces de nature ». Il était, donc, mis en avant les actions en matière de conception écologique des espaces de nature et de gestion écologique, qu’il s’agisse d’espaces de nature ordinaire ou plus spécifique, espaces verts urbains tout autant que réserves naturelles.

La commune de VILLEVEYRAC a été récompensée par l’attribution de deux libellules.

Strasbourg : les théories du complot se multiplient sur des groupes Facebook des Gilets Jaunes

Sur des groupes Facebook des "gilets jaunes"

De nombreux internautes assurent que le gouvernement, ou les services secrets, sont à l'origine de l'attaque survenue mardi soir à Strasbourg, qui a fait au moins deux morts. Des théories fermement démenties par le gouvernement.

Voir sur France Infos : "Un attentat "organisé par les services secrets" ou "les politiciens" pour "déclencher l'état d'urgence" et "casser le mouvement". Dans des groupes Facebook des "gilets jaunes", le scepticisme est de mise sur la nature des coups de feu qui ont été tirés près du marché de Noël de Strasbourg, mardi 11 décembre au soir, faisant au moins trois morts et 13 blessés, dont 8 graves, selon un bilan de la préfecture du Bas-Rhin diffusé vers 11 heures."

En savoir plus : https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/fusillade-a-strasbourg/

Premier marché de noël à L'Arthautek

Venez passer un moment convivial et chaleureux ce week-end au premier marché de noël à L'Arthautek au 54, Bd Camille Blanc à Sète.

Participez au concours du plus original gant ménager customisé.

Lâchez-vous dans votre création.

Ce week-end plusieurs artisans seront présents. Des musiciens d'horizons différents joueront pour animer ces 2 jours.

L’image contient peut-être : texte

Mardi, les lycéens continuaient les blocages et manifestaient

Ce mardi, à Montpellier, les lycéens continuaient les blocages et manifestaient :

A Montpellier, ce mardi matin, des lycéens bloquaient l'entrée au lycée Joffre et à Jean Monnet, à Montpellier.

Ils protestaient contre la réforme du bac, le système d'accès à l'enseignement supérieur et le service national universel.

Les lycéens se sont rassemblés à 11h30 au Peyrou, puis à midi à la Comédie.

Tout savoir sur les mouvements : https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/herault/montpellier/

VIGIPIRATE - Sécurité renforcée Urgence attentat

Actuellement l'ensemble du territoire est placé au niveau : VIGIPIRATE - Sécurité renforcée Urgence attentat

Le plan Vigipirate poursuit deux  objectifs :

 

- développer une culture de la vigilance et de la sécurité dans l’ensemble de la société,  afin de prévenir ou déceler, le plus en amont possible, toute menace d’action terroriste ;
- assurer en permanence une protection adaptée des citoyens, du territoire et des intérêts de la France contre la menace terroriste.
 

Un plan consolidé en 2016 :

 
Les attaques terroristes de 2015 et 2016 et les dispositions législatives adoptées en 2016 ont conduit à une révision du plan VIGIPIRATE pour l’adapter à une menace particulièrement élevée.
Cette nouvelle version du plan VIGIPIRATE repose sur trois piliers :
- le développement d’une culture de la sécurité individuelle et collective élargie à l’ensemble de la société civile.
- la création de 3 niveaux adaptés à la menace et matérialisés par des logos visibles dans l’espace public :

  • Le niveau de vigilance correspond à la posture permanente de sécurité et à la mise en œuvre de 100 mesures toujours actives.
  • Le niveau sécurité renforcée – risque d’attentat adapte la réponse de l’Etat à une menace terroriste élevée, voire très élevée. Plusieurs mesures particulières additionnelles peuvent alors être activées en complément des mesures permanentes de sécurité et selon les domaines concernés par la menace (aéroports, gares, lieux de cultes, etc.). Ce niveau de sécurité renforcée peut s’appliquer à l’ensemble du territoire national.
  • Le niveau urgence attentat peut être mis en place à la suite immédiate d’un attentat ou si un groupe terroriste identifié et non localisé entre en action. Ce niveau est mis en place pour une durée limitée: le temps de la gestion de crise. Il permet notamment d’assurer la mobilisation exceptionnelle de moyens, mais aussi de diffuser des informations susceptibles de protéger les citoyens dans une situation de crise.

- la mise en œuvre de nouvelles mesures renforçant l’action gouvernementale dans la lutte contre le terrorisme.
 

LES NIVEAUX VIGIPIRATE
 
 
 - voir en plus grand

 

 

Comment fonctionne le plan :

 
La mise en œuvre du plan VIGIPIRATE repose sur la combinaison de 3 principes majeurs :

  • évaluer la menace terroriste en France et à l’encontre des ressortissants et intérêts français à l’étranger ;
  • connaître les vulnérabilités des principales cibles potentielles d’attaque terroriste afin de les réduire ;
  • déterminer un dispositif de sécurité répondant au niveau de risque.

 
Ainsi, les services de renseignement évaluent la menace terroriste et leurs analyses permettent au Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) d’établir une posture générale de sécurité VIGIPIRATE. Cette posture spécifie les mesures devant être mises en œuvre :
- dans le cadre de grands événements nationaux (tels que l’Euro 2016, la COP 21, etc.) ;
- à certaines dates clés de l’année telles que la rentrée scolaire et les fêtes de fin d’année ;
- après un attentat, en France ou à l’étranger, pour adapter, en urgence, le dispositif national de protection.
 
En tout, le plan VIGIPIRATE comprend environ 300 mesures parmis lesquelles des mesures permanentes appliquées à 13 grands domaines d’activité (transports, santé, etc.) et des mesures complémentaires activées en fonction de la menace terroriste. Une partie de ces mesures sont classifiées.
 

Les autres plans PIRATE :

 
Le plan VIGIPIRATE  est prolongé dans certains domaines par des plans d’intervention spécifiques qui mettent en œuvre des moyens spécialisés (plans NRBC, PIRATAIR-INTRUSAIR, PIRATE-MER, PIRANET, METROPIRATE, INTERCEPTION PROLIFERATION).

 

Vigipirate en quelques dates

 
Pour en savoir en plus :
Le citoyen au coeur du nouveau dispositif VIGIPIRATE

 

La France passe en "urgence attentat"

Trois morts dans l'attaque de Strasbourg: le tireur en fuite traqué,

Plusieurs centaines de membres forces de sécurité étaient mobilisées dans la nuit de mardi à mercredi pour tenter de retrouver l'auteur en fuite de la fusillade qui a fait au moins trois morts mardi soir sur le Marché de Noël de Strasbourg, alors que le gouvernement décidait de placer la France en "urgence attentat".

Quelque 350 personnes, dont 100 membres de la police judiciaire, des militaires et deux hélicoptères, sont aux trousses de l'assaillant, a indiqué le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner lors d'une déclaration depuis la préfecture du Bas-Rhin à Strasbourg, où il a été dépêché par le président Emmanuel Macron.

Mardi soir, "à partir de 19h50", le tireur a ouvert le feu et "semé la terreur" en "trois points" de Strasbourg, a déclaré M. Castaner sans dévoiler son identité.

 

En savoir plus : https://www.romandie.com/news/ZOOM-Trois-morts-dans-l-attaque-de-Strasbourg-le-tireur-en-fuite-traqu-la-France-passe-en-urgence-attentat_RP/979131.rom

Fusillade à Strasbourg

Deux morts et dix blessés, le tireur en fuite

 AFP

Une fusillade a fait deux morts et dix blessés mardi sur le Marché de Noël de Strasbourg, les forces de l'ordre étant à la recherche du tireur qui a pris la fuite, selon la préfecture du Bas-Rhin.

Le président Emmanuel Macron a dépêché sur place le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, a indiqué l'Élysée.

"Il y a un décédé et dix blessés sur le Marché de Noël et la police est à la poursuite du tireur", a déclaré la préfecture avant que le bilan ne soit révisé à la hausse.

Le traditionnel marché de Noël de Strasbourg qui a connu dans le passé des menaces d'attentat, est protégé en permanence par un important dispositif de surveillance.

En savoir plus sur : https://www.afp.com/fr/infos/334/

"Gilets jaunes" : après ses mesures sociales, Macron obtient l'aide des banques

Paris - Encore un geste concret pour tenter d'apaiser des "gilets jaunes" toujours en colère: Emmanuel Macron a obtenu mardi une limitation des frais bancaires, qui s'ajoutera aux aides sociales annoncées lundi.

Le chef de l'Etat poursuivait ainsi ses efforts pour calmer un mouvement qui ne semblait pas s'éteindre mardi, les "gilets jaunes" jugeant les concessions insuffisantes même si le soutien global des Français au mouvement diminue.

Convoqués à l'Elysée, les patrons des grandes banques françaises ont accepté de geler leurs frais bancaires pour 2019 et de plafonner les frais d'incidents bancaires à 25 euros mensuels pour les 3,6 millions de personnes "les plus fragiles". Ce qui reviendra, selon la Banque de France, à rendre aux ménages 500 à 600 millions d'euros de pouvoir d'achat.

 

En savoir plus : https://www.romandie.com/news/

"Gilets jaunes": Macron et Philippe s'efforcent d'enrayer le mouvement


 POOL/AFP /

Après les annonces, place au service après-vente: le Premier ministre a défendu mardi devant l'Assemblée les mesures déclinées la veille par Emmanuel Macron pour montrer qu'elles répondent aux demandes des "gilets jaunes", toujours nombreux à se déclarer déçus et à vouloir poursuivre leur mobilisation.

"Le président de la République a entendu la colère qui s'exprime et a apporté les réponses qui s'imposaient", a assuré Édouard Philippe en détaillant les annonces du chef de l'État la veille, des mesures "massives" pour que "le travail paie", financées par l'Etat, a-t-il plaidé.

En savoir plus sur : https://www.afp.com/fr/infos/334/

Le 12 décembre ce sera la Journée internationale de la musique Metal

 Journée internationale de la musique  Metal

Voilà une journée qui, jusqu'à présent, n'avait pas fait beaucoup de bruit. Les amateurs de ladite musique apprécieront le fait à sa juste valeur !

Quoiqu'il en soit, la journée mondiale de la musique Metal existe bel et bien et son origine est britannique. Son créateur est Iron Mathew Collins, un fan de Metal qui a voulu dédier cette journée à tous les amateurs de ce genre musical.

Il souhaitait trouver une date "mémorisable" et a choisi le 12ème jour du 12ème mois, en l'année 2012. Soit le 12/12/12. La tradition de l'International Day of Heavy Metal s'est perpétuée ainsi.

Une reconnaissance difficile

La musique Metal a toujours du mal à être reconnue comme genre à part entière par les amateurs de musique. Cela peut suffire, en soi, à justifier l'existence de cette journée si elle nous permet au moins de nous poser la question.

Dans l'histoire récente, la musique Metal a eu ses martyrs et on ne peut que se souvenir de la triste soirée du 13 novembre 2015 et de l'attentat du Bataclan à Paris. Rappelons aux moins avertis que l'attaque terroriste a été perpetuée durant un concert du groupe Eagles of Death Metal.

ndlr : plusieurs internautes nous ont indiqué que le groupe cité plus haut ne faisait "absolument pas" du Metal. Dont acte. Ne souhaitant pas arbitrer un débat entre les pros et les antis, nous laisserons le lecteur écouter les uns et les autres et se faire sa propre opinion.

Un site à visiter : www.heavymetalday.co.uk

Giratoire des soufflantes une vidéo d'Agnès Fornells

POC ! présente
Projection de Giratoire des soufflantes une vidéo d’Agnès Fornells et de Dithyrambe pour Dionysos un film de Béatrice Kordon jeudi 13 décembre 2018 Cinéma le Palace, Sète, 20.00.

I.
LES PROJECTIONS

Giratoire des soufflantes une vidéo d'Agnès Fornells

Cette vidéo explore l’environnement d’un vestige : les soufflantes, machines qui alimentaient en air chaud les hauts-fourneaux fabriquant de la fonte à Decazeville et dont le projet de sauvegarde est au centre des préoccupations du Musée du Patrimoine Industriel et Minier de la ville. Ces machines abandonnées s’y révèlent progressivement, à travers des images énigmatiques, accompagnées par le souffle de voix éparses, mémoire présente d’une époque révolue. « Giratoire des soufflantes » s’appuie sur l’empreinte toujours visible de l’activité passée, qui a fondé la ville, pour suggérer le désir de permanence de la population qui en est issue. Dans cette évocation poétique d’une ville comme en suspens, Agnès Fornells rassemble des fragments pour recomposer une image brisée, autour d’un patrimoine ignoré, représenté par les soufflantes.

Vidéo 16/9, 20:12 min, 2018. Réalisée en collaboration avec L’Association de Sauvegarde du Patrimoine Industriel du Bassin de Decazeville Aubin (ASPIBD) pour la 7e édition de « In Situ Patrimoine et Art Contemporain », manifestation portée par le Passe-Muraille, sur une invitation de Marie-Caroline Allaire-Matte.

Dithyrambe pour Dionysos
et avec la nuit reviendra le temps de l’oubli, un film de Béatrice Kordon.

Dionysos-le-maître-du-vin, fils de Zeus et d’une simple mortelle, mi-homme mi-dieu, ni homme ni dieu, tout à la fois mortel et immortel, nous ouvre à un monde où les identités ne sont pas tranchées et le temps non linéaire… Au-delà de l’histoire, le film cherche à retrouver le sens du geste mythique — recréer, à partir d’une réalité contemporaine, un récit intemporel, an-historique, nous parlant des rapports que l’homme entretient avec le monde.

Genre : essai. Super 8 et vidéo DV Cam. Couleur, 56 minutes. 2007.

Réalisation, image, montage image et son : Béatrice Kordon.

Avec les voix de : Yves Lecat, Frédérique Marion, Sébastien Moine, Sharmila Naudou, Taïdir Ouazine, Flavien Tassart, Béatrice Kordon. Prise de son : Antoine Brochu.

Mixage : Laure Arto. Production : Violaine Favart, Violaine Delteil et Béatrice Kordon pour l’Atelier 46. Avec le soutien financier des Syndicats des crus Banyuls et Collioure. De la mairie de Banyuls sur mer. De Pierre Lenel. De Claire Mercier.

La séance sera suivie d’une rencontre avec l’artiste et la réalisatrice.

Informations sur la page Facebook : POC Passeurs d’Œuvres Contemporaines. Réservation conseillée sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Entrée tarif plein : 7 €

Tarif réduit : 4 €

Bénéficiaires : + 65ans, étudiants, -18 ans, demandeurs d’emploi, familles nombreuses, etc.

II.

L’ARTISTE ET LA RÉALISATRICE

Agnès Fornells

Agnès Fornells est artiste, diplômée de l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier. Elle utilise principalement l’image photographique et vidéo, parfois aussi le texte. Le tissu urbain où elle est étrangère est le terrain principal des images qu’elle élabore, particulièrement en Espagne et en Amérique Latine. Son travail porte notamment sur l’espace public, ses usages et son occupation, en lien avec différentes expressions de la culture. Elle réalise ses images sans mise en scène, dans un espace social. Ce matériau capturé sur le vif, ou collecté dans la rue, est ensuite remis en jeu par les choix de cadrage, de montage ou de présentation dans un autre contexte. Depuis 5 ans, c’est dans la ville de Mexico, à l’occasion de séjours renouvelés, qu’elle déchiffre les signes d’une culture et d’une société à la fois persistantes et globalisées. Entre 2006 et 2017, elle a fait partie du collectif Aperto qui s’occupe de la galerie d’art contemporain du même nom à Montpellier et avec lequel elle a développé un travail de création parallèle à sa pratique personnelle.

Béatrice Kordon

Après des études à la Femis, Béatrice Kordon s’oriente rapidement vers un cinéma qui explore et interroge l’écriture cinématographique elle-même. Ses films se situent ainsi à la croisée des pratiques documentaires, du cinéma expéri-mental et des arts plastiques. Elle a notamment réalisé Héros Désarmés (1997) et Tu crois qu’on peut parler d’autre chose que d’amour (1999), en co-réalisation avec Sylvie Ballyot, et Dithyrambe pour Dionysos (2007), Les Insensés (2014), deux volets d’un triptyque dont le troisième est en cours de réalisation. Parallèlement à ses films, elle travaille avec d’autres réalisateurs à la prise de vue ou au montage, anime des ateliers de mise en scène et vidéo, et mène depuis 2013 un travail de sculptures sur bois et d’installation.

Contact POC ! :

Emmanuelle Guerry

06.73.38.67.79

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L’image contient peut-être : texte

2