Bon à savoir

Nous sommes toujours en vigilance orange

vigilCapture

Situation actuelle :
Un axe de pluies très marquées et parfois orageuses s’est mis en place au cours des six dernières heures depuis les Pyrénées Orientales vers le département de l’Aude (notamment au nord de Carcasonne) et remontant vers le Tarn (Monts de Lacaune principalement).
Sous cet axe pluvieux le plus actif et quasi stationnaire, les intensités horaires sont de l’ordre de 30 à 50 mm en une heure.
On a relevé sous cet axe des cumuls de 180 à 200 mm.
La zone pluvieuse englobe tout l’est de Midi-Pyrénées vers le Roussillon et l’est du Languedoc.
Sur l’Aude et les Pyrénées, on a relevé depuis la mi-journée, 58 mm à Perpignan, 61 mm à Elne (Pyrénées-Orientales), 69 mm à Padern (Aude), 103 mm à Trèbes (Aude).
Au cours des 12 dernières heures, on relève 58 mm à St-Sulpice, 59 mm à Lavaur, 71 mm à Vielmur-sur-Agout (Tarn), 52 mm à Caylus (Tarn-et-Garonne),.Sur le relief de la Montagne noire, on relève 80 mm à 110 mm.

vigi4Capture
Evolution prévue :
Aude en vigilance rouge
Jusqu’en fin de matinée, l’axe des fortes pluies reste quasi stationnaire des Corbières jusque vers la région de Carcassonne et la Montagne Noire rajoutant une lame d’eau de 100 à 150 mm aux précipitations déjà tombées depuis le début de l’épisode. Le cumul total atteindra entre 200 et 350 mm sur cette zone.
Zone en vigilance orange
A partir de la fin de matinée, les pluies orageuses se décaleront vers l’Hérault, les précipitations diminueront d’intensité sur l’Aude, la Haute-Garonne, l’ouest du Tarn et les Pyrénées-Orientales. Elles persisteront plus longtemps sur l’est du Tarn et l’Aveyron et sur l’Hérault.
Sur l’épisode les cumuls de pluies attendus en 24 heures sont :
sur le Sud du Tarn, l’Aveyron et le Nord-Est de la Haute-Garonne, 50 à 80 mm, localement 150 à 200 mm sur le relief (Monts de Lacaune, Montagne Noire),
sur l’Hérault et les Pyrénées Orientales de l’ordre de 100 à 140 mm en plaine et jusqu’à 200 mm sous les plus fortes pluies sur l’Hérault en limite de l’Aude. Amélioration sur les Pyrénées Orientales en milieu de matinée de lundi.
Sous les orages de violentes rafales de vent sont possibles.
De plus, le fort vent de sud est qui souffle vers 60 à 80 km/h en pointe contrarie l’écoulement des eaux vers la mer.
Vigilance orange crues sur plusieurs cours d’eau: consulter le site vigicrues.

Le 15 octobre : la Journée Internationale de la Canne Blanche

Journée Internationale de la Canne Blanche

Chaque année, le 15 octobre, au cours de la Quinzaine du Glaucome, a lieu la Journée Internationale de la Canne Blanche.

La canne blanche est le symbole de la cécité et de la malvoyance.

Elle permet aux personnes aveugles et malvoyantes de se déplacer en rue, prévenant ainsi automobiles et piétons de leur handicap.

Il s'agit d'une invention récente : c'est en 1930 qu'une jeune Parisienne, Guilly d'Herbemont, en eut l'idée. Elle constata qu'en rue, le public, tant piétons qu'automobilistes, ne faisaient pas attention aux aveugles.

S'inspirant du bâton blanc des agents de police, elle parvint à convaincre la Préfecture de police de Paris d'autoriser l'usage de la canne blanche pour les aveugles et les malvoyants. Cette initiative audacieuse et novatrice fut bientôt connue et suivie, tant en France que dans le monde entier.

Notons qu'il existe différentes sortes de cannes blanches ainsi que des cannes jaunes. Leurs critères d'attribution sont extrêmement stricts.

Un site à visiter : www.liguebraille.be

Le remaniement dans la dernière ligne droite

 AFP

Près de deux semaines après la démission de Gérard Collomb, le remaniement du gouvernement est attendu pour le début de la semaine. Alors que l'opposition pointe des hésitations et désaccords au sommet de l'Etat, les soutiens d'Emmanuel Macron ont fait dimanche l'éloge de la lenteur.

Guetté depuis des jours, considéré comme quasiment acquis dès mardi dernier, le dénouement de ce remaniement, qui va toucher plusieurs postes ministériels, pourrait être une question d'heures. Une fenêtre de tir s'ouvre d'ici la prochaine session de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale mardi à 15H00.

Tout savoir sur : https://www.afp.com/fr/infos/334/le-remaniement-dans-la-derniere-ligne-droite-doc-1a071b3

Le 15 octobre : la Journée mondiale contre la douleur

Journée mondiale contre la douleur

L'OMS s'associe à la Journée mondiale contre la douleur célébrée tous les ans le 3° lundi du mois d'octobre.

Le traitement de la douleur et les soins palliatifs font partie intégrante du droit à jouir d'une bonne santé, estime l'Organisation mondiale de la Santé.

"C'est en majorité dans les pays à revenu faible ou moyen, où les maladies chroniques comme le cancer et le Sida gagnent du terrain, que les malades sont privés de traitement anti-douleur", explique le Dr Catherine Le Galès-Camus, chargée à l'OMS du groupe Maladies non transmissibles et santé mentale. "Ce n'est pas parce que les ressources sanitaires sont comptées que les malades et leur famille doivent se voir refuser ce traitement".

L'Association internationale pour l'étude de la douleur (IASP) et la Fédération européenne des sections locales de l'IASP (EFIC) coordonnent les actions mises en place pour cette Journée mondiale.

Selon l'IASP et l'EFIC, une personne sur cinq souffre de douleurs chroniques modérées à fortes, et la douleur rend une personne sur trois incapable ou difficilement capable de mener une vie indépendante. En outre, une personne sur quatre rapporte que la douleur perturbe ou détruit ses relations avec sa famille et ses amis.

La morphine par voie orale s'est avérée d'un bon rapport coût-efficacité pour le traitement de la douleur modérée à forte chez les cancéreux et les personnes vivant avec le VIH/SIDA, note l'OMS dans un communiqué. Toutefois, ces analgésiques ne sont pas partout disponibles, en particulier dans les pays en développement à cause d'une méconnaissance de leur usage médical, de restrictions réglementaires et de leur prix.

"Le soulagement de la douleur devrait être un droit de tout être humain, qu'il soit atteint d'un cancer, d'une infection à VIH/SIDA ou de n'importe quelle autre maladie douloureuse", affirme Sir Michael Bond, président de l'IASP.

Pour le Pr. Harald Breivik, président de l'EFIC, "la douleur chronique est l'un des problèmes les plus sous-estimés par les services de santé dans le monde aujourd'hui" alors qu'elle devrait être considérée comme "une maladie en tant que telle".

Un site à visiter : www.aegis.com

Fête du miel et des abeilles à Cournonsec

 

Sentinelles de l'environnement, les butineuses sont les reines de la fête du miel à Cournonsec. Dimanche 21 octobre 2018, est organisée  par Montpellier Méditerranée Métropole, la Mairie de Cournonsec et les syndicats professionnels l'Abeille Héraultaise et le Groupement de Défense Sanitaire Apicole - GDSA - la manifestation apicole de la filière courte et directe de 10h à 18h sur l'esplanade Briou Garenne.


Yoann Colaisseau à gauche, producteur à Saint-Jean-de-Védas

Des ateliers enfants, atelier cuisine, atelier de dégustation, ouverture et visite commentée d'une ruche, conférence sur l’apithérapie et le rappel du rôle majeur de ce petit insecte pour l'alimentation mondiale animeront cette 8e édition.

Vente de produits gourmands : divers miels de la région, pollen frais ou séché, gelée royale, cire, propolis, hydromel, nougat et pain d'épices qui renforceront vos défenses pour l'hiver.

Les petits ânes de l'association Beau Nez d'ânes seront là pour promener les petits enfants et participer à cette belle fête et soutenir les abeilles qui sont en danger.

La démarche BoCal lancée par Montpellier Méditerranée Métropole

Vous rencontrerez des apiculteurs passionnés venant de Prémian, d'Avène, de Saint-Drézéry ou de St Jean-de-Védas qui produisent une exceptionnelle variété de miels de printemps, de chataîgnier, de garrigue ou de sapin et qui par leur travail contribuent à la sauvegarde des abeilles. 
"L'objectif de cette journée est aussi de sensibiliser les consommateurs aux produits du terroir et de mettre en avant les atouts d'une filière courte et directe.
Manger "local", ce n'est pas seulement l'opportunité de consommer des produits plus savoureux et plus frais, c'est également permettre à des producteurs de travailler "au pays" et de réduire notre "empreinte Carbone", tout en participant positivement à l'économie de proximité."

Mtp-infos

En novembre, le Mois sans tabac

#MoisSansTabac, c’est un défi collectif qui propose à tous les fumeurs d’arrêter pendant un mois avec le soutien de leurs proches.

Au mois de novembre 2018 :

Pour se préparer au mieux !

Pour mettre toutes les chances de votre côté, préparez-vous en contactant un tabacologue ou un professionnel de santé qui définira avec vous la stratégie d’arrêt la mieux adaptée.

Tout savoir sur : https://mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr/

Je choisis ma stratégie :

 

taba22Capture

tabaCapture

 

ENEDIS autour de et à Loupian : nouveaux problèmes

Aucun texte alternatif disponible.Vous avez peut-être remarqué à nouveau que votre compteur électrique ne basculait pas en heures creuses depuis quelques temps, ce qui a pour conséquence de ne pas déclencher la mise en service de votre ballon d'eau chaude.

Votre installation électrique ou votre cumulus ne sont pas en cause. ENEDIS rencontrait des difficultés pour transmettre le signal heures creuses et travaillait  sur les transformateurs. A priori, tout était revenu normal mais voilà depuis le dernier week-end, nouveaux problèmes.

Toutefois, les personnes touchées par ce problème doivent maintenant porter réclamation auprès de leur fournisseur d’électricité, en composant le numéro qui apparaît sur leur facture, afin d’obtenir une régularisation.

Et en attendant, elles doivent mettre leur système en mode forcé

Le Festival International de Cinéma Méditerranéen à Montpellier (Cinémed)

Le rendez vous annuel des meilleures productions méditerranéennes avec de nombreux films projetés et des invités de la profession du cinéma.

Le festival international du cinéma méditerranéen de Montpellier

Il y a 100 ans, la grippe espagnole de 1918,

Une tueuse plus efficace que la Grande Guerre. En effet, avec au moins 50 millions de morts, l'épidémie de grippe espagnole a provoqué de 1918 à 1920 une hécatombe bien pire que la Grande Guerre et ses 10 millions de soldats tués.

Scientifique Pathologiste Microscope Doubl

- Espagnole ? -

Les origines de l'épidémie n'ont probablement rien à voir avec le pays de Cervantes. Alors pourquoi cette grippe a-t-elle été appelée espagnole ?

Sans doute à cause du secret militaire qui entourait la .santé des soldats durant la Première Guerre mondiale : il était impossible pour les journaux d'évoquer un virus qui décimait les troupes. En revanche la presse pouvait écrire sans retenue sur la grippe qui frappait l'Espagne, pays neutre et non soumis à la censure.

La grippe de 1918, dite « grippe espagnole » alors qu'elle avait pour origine probalement la Chine (pour le « virus père ») et les États-Unis (pour sa mutation génétique), car seule l'Espagne – non impliquée dans la Première Guerre mondiale – publia librement les informations relatives à cette épidémie2,3, est due à une souche (H1N1) particulièrement virulente et contagieuse de grippe qui s'est répandue en pandémie de 1918 à 1919.

Cette pandémie a fait 50 millions de morts selon l'Institut Pasteur, et jusqu'à 100 millions selon certaines réévaluations récentes, soit 2,5 à 5 % de la population mondiale. Elle serait la pandémie la plus mortelle de l'histoire dans un laps de temps aussi court, devant les 34 millions de morts (estimation) de la peste noire. Toutefois, cette dernière estimation est plus qu'incertaine. Selon l'historien Niall Johnson qui se base sur la fourchette basse, les plus grandes pertes ont touché l'Inde (18,5 millions de morts, soit 6 % de la population), la Chine (4 à 9,5 millions de morts selon les estimations, soit 0,8 à 2 % de la population) et l'Europe (2,3 millions de morts, soit 0,5 % de la population).

Les caractéristiques génétiques du virus ont pu être établies grâce à la conservation de tissus prélevés au cours d'autopsies récentes sur des cadavres inuits et norvégiens conservés dans le pergélisol (sol gelé des pays nordiques). Ce virus est une grippe H1N1 dont l'origine aviaire est fortement suspectée à la suite de l'identification en 1999 de la séquence complète des 1701 nucléotides du gène de l'hémagglutinine12. Le virus est à l'origine de trois vagues principale

Tout savoir surhttps://fr.wikipedia.org/wiki/Grippe_de_1918#Le_virus_de_1918

On estime que tous les virus grippaux de type A circulant aujourd'hui chez les humains sont des descendants directs ou indirects de la souche du virus de 1918, mais d'une bien moindre virulence.

 

La campagne nationale de vaccination contre la grippe

L’épidémie de grippe en France métropolitaine survient chaque année au cours de l’automne et de l’hiver et touche entre 2 et 6 millions de personnes. Plus de 90% des décès liés à la grippe (9 000 en moyenne en France) surviennent chez des personnes de plus de 65 ans.

Virus, Malades, Maladie, Renifler, Froid

La grippe est une infection respiratoire aiguë due à un virus Influenza qui comprend essentiellement deux types :

  • le type A, potentiellement le plus dangereux car il peut se modifier de façon importante et radicale. Il engendre alors, trois ou quatre fois par siècle, une pandémie qui peut être très meurtrière ;
  • le type B, également responsable d’épidémies.

La grippe est une maladie contagieuse. Elle se transmet par voie aérienne (projection de sécrétions par les postillons, la toux ou les éternuements), par contact rapproché avec une personne malade, ou par contact avec les mains ou des objets contaminés (poignée de porte, couverts…) Après la contamination par le virus de la grippe, la maladie se déclare sous 48h en moyenne. Les personnes infectées restent contagieuses jusqu’à cinq jours après le début des premiers signes (jusqu’à sept jours chez l’enfant).

mamie

Habituellement, elle apparaît brutalement sous la forme d’une forte fièvre, de courbatures, de maux de tête, de fatigue intense, d’un malaise général et de symptômes respiratoires : toux sèche, nez qui coule. La maladie dure environ une semaine, mais une fatigue est fréquemment ressentie pendant les trois ou quatre semaines suivantes. Une toux sèche peut persister durant deux semaines.

La grippe est souvent considérée comme une maladie peu dangereuse, ce qui est le plus souvent le cas lorsqu’elle survient chez des sujets jeunes en parfaite santé. Or, la grippe peut être grave, voire mortelle en particulier chez les personnes fragiles, comme les personnes âgées ou atteintes de certaines maladies chroniques, les femmes enceintes, les personnes obèses ou les nourrissons. Des complications peuvent alors apparaître, telles que :

Le traitement de la grippe associe le repos, la réhydratation, et la prise de médicaments contre la fièvre et les douleurs (antipyrétiques).

Le recours à un médicament antiviral spécifique contre la grippe peut être proposé par le médecin traitant dans certaines situations. Dans ce cas, le traitement est efficace s’il débute dans les deux jours après l’apparition des symptômes.

Lors de l’épidémie de la saison 2015-2016, près de 80% des cas graves admis en réanimation avaient un facteur de risque. La vaccination reste donc la solution de prévention individuelle à privilégier pour les personnes à risque.

La vaccination contre les virus grippaux saisonniers concerne les personnes fragilisées vis-à-vis de l’infection et à risque de complications, notamment les personnes âgées, celles atteintes de certaines maladies chroniques, les femmes enceintes et les personnes obèses. Elle permet à la fois :

  • de réduire le risque d’être contaminé par la grippe ;
  • de réduire le risque de faire des formes graves de la grippe.

La vaccination des femmes enceintes protège également le nourrisson dans ses premiers mois de vie.

Les souches de virus de la grippe en circulation ne sont pas les mêmes d’une année à l’autre et la durée de protection du vaccin peut s’estomper après quelques mois. C’est pourquoi il faut se faire vacciner chaque année.

Recommandations générales

Une vaccination tous les ans contre la grippe est recommandée pour toutes les personnes de 65 ans et plus.

Recommandations particulières

La vaccination contre la grippe est recommandée :

En milieu professionnel

La vaccination contre la grippe est recommandée chez les professionnels de santé et chez tout professionnel en contact régulier et prolongé avec des personnes à risque de grippe sévère. Elle permet en effet d’éviter que le personnel soignant (médecins, infirmiers, puéricultrices, aide-soignants…) ne transmette la grippe aux patients les plus fragiles. 

Elle est également recommandée au personnel navigant des bateaux de croisière et des avions, ainsi qu’au personnel de l’industrie des voyages accompagnant les groupes de voyageurs.

N’hésitez pas à vous renseigner, selon votre situation, auprès de votre médecin traitant ou de votre médecin du travail.

Recommandations pour les voyageurs

La vaccination contre la grippe est recommandée chez toutes les personnes concernées par les recommandations générales, en particulier lorsqu’elles participent à un voyage, notamment en groupe ou en bateau de croisière.

Schéma de vaccination

Vaccin trivalent : Influvac® 

  • de 6 mois à 3 ans : 1 ou 2 demi-doses (2 s’il s’agit d’une primovaccination) à 1 mois d’intervalle et 1 dose annuelle ensuite.
  • de 3 à 8 ans : 1 ou 2 doses (2 s’il s’agit d’une primovaccination) à 1 mois d’intervalle et 1 dose annuelle ensuite.
  • à partir de 9 ans  : 1 dose annuelle.

Vaccins tétravalents : Fluarix Tetra® et Vaxigrip Tetra®

  • de 6 mois à 3 ans : 1 ou 2 doses (2 s’il s’agit d’une primovaccination) à 1 mois d’intervalle et 1 dose annuelle ensuite. 
    La vaccination avec les vaccins grippaux quadrivalents est effectuée avec une dose entière dès l’âge de 6 mois.
  • de 3 à 8 ans : 1 ou 2 doses (2 s’il s’agit d’une primovaccination) à 1 mois d’intervalle et 1 dose annuelle ensuite. 
  • à partir de 9 ans : 1 dose annuelle.

Vaccin tétravalent : Influvac Tetra®

  • à partir de 18 ans : 1 dose annuelle.
Pour en savoir plus : https://www.ameli.fr/medecin/sante-prevention/vaccination/vaccination-grippe-saisonniere