Bon à savoir

Les 5 chantiers du Gouvernement pour transformer l’offre de soins en France

Découvrez les 5 chantiers du Gouvernement pour transformer l’offre de soins en France :

L’image contient peut-être : texte

http://www.gouvernement.fr/presentation-de-la-strategie-de-transformation-du-systeme-de-sante #MieuxSoigner

"Édouard Philippe, Premier ministre, et Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, ont présenté mardi 13 février 2018, la stratégie du Gouvernement pour transformer l’offre de soins en France. Celle-ci s’articule autour de cinq grands chantiers."

Le congrès Innovation en éducation

Il existe une multitude de possibilités, de méthodes, de recherches, de points de vue qui gravitent autour de l’éducation. Le congrès Innovation en éducation est un point de départ, une porte ouverte pour échanger, envisager de nouvelles options et continuer à avancer dans cette voie qui nous rassemble : tendre vers une éducation meilleure. 14 conférenciers seront présents pendant ces deux jours afin de partager leurs connaissances dans des domaines divers et variés autour de l’éducation. Les solutions existent, c’est un rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte !

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

LA BILLETTERIE DU 1ER CONGRÈS INNOVATION EN ÉDUCATION EST OUVERTE !

3-4 MARS 2018 À MONTPELLIER

http://www.innovation-en-education.fr/wp/billetterie/

Les chantiers de la Justice début 2018

Le 15 janvier 2018, Nicole Belloubet, ministre de la Justice, garde des Sceaux, a reçu les rapports des cinq chantiers de la Justice à la Chancellerie. Ces travaux ont pour objectifs de transformer en profondeur la Justice et de répondre efficacement aux attentes des justiciables.

 

5 axes de travail :

Les référents des cinq chantiers de la Justice ont chacun présenté leurs travaux :

Transformation numérique

Amélioration et simplification de la procédure pénale

Amélioration et simplification de la procédure civile

Adaptation du réseau des juridictions

Sens et efficacité des peines

Les conclusions de chaque chantier aboutiront au printemps à la formulation du projet de loi de programmation pour la justice 2018 - 2022 et des projets de loi de simplification pénale et civile.

Et pour le budget 2018 du Ministère de la Justice : http://www.presse.justice.gouv.fr/dossiers-de-presse-10097/archives-des-dossiers-de-presse-de-2017-12860/budget-2018-pour-la-justice-30876.html/

Tout savoir sur le Baccalauréat 2021

Tout savoir sur le Baccalauréat 2021 :

L'ESSENTIEL

Le baccalauréat 2021 reposera pour une part sur un contrôle continu et pour une autre part sur des épreuves terminales.

L'épreuve anticipée écrite et orale de français se déroulera comme aujourd'hui en fin de première.

En terminale, deux épreuves écrites portant sur les disciplines de spécialité auront lieu au printemps et deux épreuves se dérouleront en juin : l'écrit de philosophie et l'oral préparé au long des années de première et terminale (cycle terminal).

Le contrôle continu sera composé d'épreuves communes organisées pendant le cycle terminal

Baccalauréat 2021 : quelles nouveautés ? : http://www.education.gouv.fr/cid126438/baccalaureat-2021-un-tremplin-pour-la-reussite.html/

LGV en Occitanie : appel commun des élus de la Région

Retour à la page d'accueilLe Conseil d’Orientation des Infrastructures (COI), présidé par Philippe Duron, a rendu début février ses conclusions à la Ministre des Transports Elisabeth Borne.

Saisi cet été par le gouvernement, ce Conseil d’experts rappelle ce que les élu(e)s d’Occitanie, défendons avec force depuis toujours : l’impérieuse nécessité de notre pays à maintenir un niveau d’investissements important en faveur de grandes infrastructures de transports indispensables à la mobilité du quotidien des Français.

Alors qu’un certain nombre de projets sont reportés sine die, le rapport confirme l’utilité et la nécessité des infrastructures structurantes que sont les Lignes à Grande Vitesse (LGV) Bordeaux-Toulouse et Montpellier-Béziers-Perpignan.

La Région avait donc précisé : "Une nouvelle étape de notre mobilisation débute."

"L’équation n’est plus technique ou financière mais bien politique, ce qui renvoie aux choix que devront faire dans les prochaines semaines le gouvernement et les parlementaires dans le cadre de la future loi d’orientation des mobilités. La ligne LGV Bordeaux-Toulouse comme la ligne nouvelle Montpellier-Perpignan doivent s’inscrire dans le scénario n°3, le plus volontariste, du rapport. Alors que le COI appelle à un aménagement du territoire équilibré et à une plus grande équité, nous redemandons que ces choix politiques prennent en compte les grandes difficultés de déplacement des 6 millions d’habitants de l’Occitanie, région la plus dynamique de France en termes d’emplois et d’habitants."

C’est pourquoi La Région sollicite auprès de monsieur le Président de la République une audience, en délégation, avant l’écriture du projet de loi.

Le Conseil départemental a voté son budget

Accueil

Le Conseil départemental a voté son budget les 12, 13 et 14 février derniers. Michaël Delafosse, conseiller départemental en charge des finances revient sur les principales mesures adoptées.

 Comment se présente l’année 2018 pour le Département ?

"Nous arrivons à mi-chemin de ce mandat et les choix faits par l’équipe de Kléber Mesquida portent aujourd’hui leurs fruits (lire le dossier du magazine). La fibre optique sera accessible à tous les Héraultais au plus tard en 2022 (lire page 14), le plan irrigation va être adopté cette année, afin de mieux maitriser la ressource en eau et soutenir ainsi toute la filière agricole. Un effort budgétaire significatif sera fait pour permettre aux pompiers d’assurer leur mission de service public. De nombreux projets au service de tous les Héraultais sont lancés, avec un budget de 1,490 milliards d’€, avec une maitrise de la fiscalité. Il n’y aura pas d’augmentation des impôts en 2018. Le poids de la dette du Département passe de 501€/habitant à 459€/habitant pour cet exercice."

 Pour connaître les principales mesures adoptées : http://www.herault.fr/2018/02/14/budget-2018-solidarite-heraultais-23542

Et des précisions sur ce budget : http://www.herault.fr/2018/02/12/un-budget-departemental-2018-ambitieux-solidaire-23537

 

Le Conseil de Développement en Assemblée

Le Conseil de Développement de Sète Agglopôle méditerranée est une Instance de propositions qui a pour objectif de promouvoir le bien-être des habitants du bassin de Thau.

aggggCapture

Ses membres seront réunis ce jeudi  15, à 17 h 30, au siège de l’Agglo, en assemblée plénière extraordinaire. Les 102 membres, issus de la société civile et bénévoles, sont invités à travailler sur l'élaboration du projet de territoire qui concernera les 14 communes du Territoire


Jean-Guy Majourel, le président du Conseil de Développement, et le bureau du conseil ont précisé : " Le projet du territoire vise à déterminer une stratégie territoriale à horizon 2040 , il est un guide pour l'action publique  dans un cadre pluriannuel et partagé . Le Président de Sète Agglopôle Méditerranée souhaite associer étroitement le conseil de développement à la démarche d'établissement de ce projet de territoire. Cette assemblée plénière aura pour but d'échanger et de nous mobiliser , pour répondre présent à cette opportunité de co-construction du projet de territoire avec les élus désignés."

 

 

Remise de la galette par la Fédération des boulangers et des pâtissiers

Remise de la galette par la Fédération des boulangers et des pâtissiers

 Ce mercredi matin a eu lieu la remise de la traditionnelle galette par la Fédération des boulangers et des pâtissiers à la préfecture de l'Hérault.

Monsieur Patrick Puel, président de la Confédération Générale de l'Alimentation en Détail de l'Hérault (CGAD 34) a ouvert la cérémonie en prononçant un discours devant les membres de corps préfectoral, les artisans boulangers du département conviés à l'événement ainsi que le président des bouchers et la présidente des chocolatiers de l'Hérault.

Le préfet de l'Hérault a ensuite pris la parole :

« Vous avez toutes les raisons d’être optimistes et le Président de la République soutient le projet d’inscription au patrimoine mondial immatériel de l’UNESCO de la baguette française. »

La remise de la galette est un moment convivial permettant de discuter avec les représentants de la profession.

La retenue à la source sur les traitements, salaires, pensions...

La retenue à la source sur les traitements, salaires, pensions et rentes viagères prélevée par votre employeur ou votre caisse de retraite en N est calculée par tranches de revenus aux taux de 0, 12 et 20 % (0 %, 8 % et 14,4 % pour les revenus provenant des DOM), selon un barème annuel et après un abattement de 10 %.

Exemple pour l'année 2016 (le barème peut évoluer et être différent chaque année) :

Taux applicable

Année

Trimestre

Mois

Semaine

Jour

0 % pour la fraction de la rémunération inférieure à :

moins de

14 446 €

moins de

3 612 €

moins de

1 204 €

moins de

278 €

moins de

46 €

12 % pour la fraction des revenus comprise entre :

14 446 €
à
41 909 €

3 612 €
à
10 477 €

1 204 €
à
3 492 €

278 €
à
806 €

46 €
à
134 €

20 % pour la fraction des revenus supérieure à :

au-delà de

41 909 €

au-delà de

10 477 €

au-delà de

3 492 €

au-delà de

806 €

au-delà de

134 €

 

Au moment de la déclaration de revenus en N+1 ainsi que les années suivantes (N+2...) , que vous déclariez en ligne ou en papier, vous devez obligatoirement souscrire une déclaration 2041-E afin que le service des impôts des particuliers non résidents (SIPNR) puisse prendre en compte la retenue à la source dont vous avez fait l'objet lors du calcul de votre impôt sur le revenu.

Cette déclaration 2041-E est mise à disposition dans votre espace Particulier ou envoyée par courrier quelques jours avant la déclaration n° 2042 à compter de N+2 si vous avez déclaré de la retenue à la source en N+1 lors de la déclaration de vos revenus de l'année N (de votre départ). Elle prend la forme d’une notice et d’un formulaire en dernière page. C’est ce formulaire que vous devez compléter et renvoyer avec la déclaration de revenus n° 2042, après avoir reporté le cas échéant le montant total de la retenue à la source dans la case 8TA.

Ce formulaire permet de détailler les salaires ou pensions perçus et la prise en compte de la retenue à la source prélevée par votre employeur ou votre caisse de retraite, afin de déterminer avec exactitude le montant de l’impôt restant dû.

À titre d'exemple : vous êtes partis à l'étranger en 2016 et avez fait l'objet d'une retenue à la source par votre employeur sur vos salaires (ou votre caisse de retraite sur vos pensions) perçus de la date de votre départ au 31 décembre 2016. Dans ce cas vous ne pourrez la déclarer à l'administration fiscale qu'en 2017 lors de votre déclaration de revenus.
En 2017, vous ne recevrez pas la déclaration n° 2041-E. Vous devrez la cocher dans les annexes lors de votre déclaration en ligne ou la télécharger sur le site impots.gouv.fr en cas de déclaration papier. Privilégiez la déclaration en ligne car la retenue à la source que votre employeur a prélevé directement et que vous déclarez sur votre notice 2041-E pourra être reportée directement dans la case 8 TA en acceptant ce report.
En 2018, vous recevrez la déclaration n° 2041-E papier avant la déclaration de revenus n° 2042.

La déclaration n° 2041-E, millésime 2016 (en fin de déclaration), vous donne deux exemples chiffrés pour vous aider à bien remplir le formulaire (tableau) de déclaration de la retenue à la source.

Pour tout savoir : https://www.impots.gouv.fr/portail/international-particulier/questions/comment-declarer-la-retenue-la-source-prelevee-par-mon-employeur

Vous souhaitez obtenir des précisions sur la notion de retenue à la source libératoire, reportez-vous à la question "Comment comprendre mon avis d'impôt" de la rubrique International particuliers.

Proposez vos évènements pour la 1ère Quinzaine franco-allemande en Occitanie !

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et l'Ambassade d'Allemagne, avec le soutien de la Fondation Groupe Dépêche, organisent la 1ère Quinzaine franco-allemande en Occitanie du 14 septembre au 3 octobre 2018.

Les collectivités, associations ou encore professionnels souhaitant prendre part à ce grand rendez-vous peuvent désormais proposer un événement directement sur le site dédié : https://www.15francoallemandeoccitanie.fr/OCCICapture

 Initié en juin 2017 dans le cadre de la coopération entre la Région et l'Allemagne, la 1ère Quinzaine franco-allemande en Occitanie se tiendra à travers toute la région à la rentrée prochaine, avec pour vocation de renouveler l'évènement chaque année à la même période, en alternance entre la France et l'Allemagne.

 Le site internet dédié à la manifestation https://www.15francoallemandeoccitanie.fr/, désormais en ligne, permet de consulter l'agenda des événements mais aussi de proposer son propre projet dans les domaines culturels, économiques, éducatifs et sportifs à la labellisation Quinzaine franco-allemande.

Le règlement relatif à la labellisation est téléchargeable sur le site. Les candidatures pourront être déposées en quelques clics en ligne par toute collectivité, association ou professionnel souhaitant participer à la Quinzaine. Un formulaire est également disponible sur le site pour les candidats privilégiant un dépôt de leur dossier par voie postale. La date limite de dépôt est fixée au 31 mai.

Cette manifestation à vocation populaire, festive, culturelle et économique sera l'occasion de faire vivre l'amitié franco-allemande au plus près des citoyens en valorisant toutes les initiatives créatives tournées vers l'avenir et qui illustrent la relation particulière entre les deux territoires.

« Avec cet évènement inédit en France, nous voulons montrer que l'Europe est non seulement une réalité mais surtout une chance, en particulier pour les jeunes. » rappellent ainsi Nikolaus Meyer-Landrut, Ambassadeur d'Allemagne en France et Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

 De nombreux partenaires sont déjà engagés : Fondation Groupe Dépêche, Goethe Institut, la Maison de Heidelberg, la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC), la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) Occitanie, la Chambre Régionale de métiers et de l'artisanat (CRMA) Occitanie, la Chambre Régionale d'Agriculture (CRA), l'Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ), les rectorats des académies de Toulouse et Montpellier, les Universités fédérales de Toulouse et Montpellier, les Maisons de l'Europe, les Clubs d'Affaires franco-allemands CAFA et RAFAL, la Chambre franco-allemande de Commerce et d'Industrie (AHK Frankreich), l'Office allemand d'Échanges universitaires (DAAD), Europe Direct Pyrénées, les Centres d'information Europe Direct (CIED), Airbus, les Clusters VINSEO et Leader-Occitanie, l'Agence de développement économique de la Région Occitanie, le Centre Régional des OEuvres Universitaires et Scolaires (CROUS) Occitanie, le Centre Régional Information Jeunesse (CRIJ) Occitanie, l'Observatoire Régional de la Parité d'Occitanie, l'A.F.A.M., de nombreux comités de jumelage, la Cinémathèque de Toulouse...

L’agglopôle s’engage toujours plus pour le développement durable

L’agglopôle s’engage toujours plus pour le développement durable.

Notre territoire est désormais équipé de 19 bornes de rechargement pour véhicules électriques réparties sur les 14 communes du territoire (chacune disposant de 2 points de charge).

Que vous soyez un utilisateur occasionnel ou un abonné (tarifs de recharge moins chers pour les abonnés), une appli vous permet de repérer l’emplacement de ces bornes, leur disponibilité… http://bit.ly/2ssw6Mq

 

Aucun texte alternatif disponible.