Bon à savoir

Tous les Produits au rappel

14/06/2019 - Avis de rappel d’un siège-auto Aygo de la marque 4BABY
Risque de blessures pour l'enfant en raison d'une absorption insuffisante de l'énergie cinétique par le siège-auto

14/06/2019 - Avis de rappel de pots en verre d'origan de marque Albert Ménès
Présence d’alcaloïdes pyrrolizidiniques en concentration supérieure aux recommandations émises par les autorités européennes

14/06/2019 - Avis de rappel de mélange classique et mélange exotique 250g de marque Simplement bon et bio
Présence de mycotoxines à un taux supérieur à la réglementation

14/06/2019 - Avis de rappel de chaises hautes pliantes TINEO
Problème de sécurité lié au système de fermeture et au châssis

13/06/2019 - Avis de rappel d’une fusée lumineuse
Risque de lésions oculaires

13/06/2019 - Avis de rappel de la glacière Sea-Doo LinQ
Risques de piégeage et de suffocation

« Que Choisir » publie régulièrement une liste de produits rappelés par les marques et distributeurs. Restez vigilants, ces produits défectueux peuvent se révéler très dangereux pour votre sécurité.

Jour J pour le bac

Avec la philo ou le français et une grève de la surveillance

 AFP

La boule au ventre ou décontractés, quelque 740.000 candidats ont franchi lundi les portes des lycées pour passer la première épreuve écrite du bac, qui devrait se dérouler "normalement" selon le ministère malgré un appel à une grève de la surveillance.

A 08H00, les 554.000 candidats des bacs généraux et technologiques ont découvert leur sujet de philosophie. Pour les 190.000 candidats du bac professionnel, ce sera l'épreuve de français, à 09H30.

Aller plus loin : https://www.afp.com/fr/infos/334/

La 1ère signature en France d’une convention CARSAT/ARS

L’ARS Occitanie, la Carsat Languedoc-Roussillon et la Carsat Midi-Pyrénées s’engagent à renforcer leur coopération et leur coordination pour l’amélioration des conditions de travail des personnels des structures sanitaires et médico-sociales.

Pour ce faire, les partenaires se proposent de signer une convention, ce qui représente une première en France. Les signataires s’accordent à agir sur les domaines de coopération suivants :

- concertation technique et examen des dossiers devant l’instance « Comité de concertation des contrats locaux d’amélioration des conditions de travail (CLACT) » ;

- coordination des actions lors du lancement de projets de restructurations lourdes impactant les conditions de travail dans les établissements sanitaires et médico-sociaux ;

- partage d’études ou d’informations relatives aux conditions de travail dans les établissements ;

- coopération entre agents autour d’un comité de suivi de cette convention ;

- enrichissement mutuel des offres de services auprès des publics communs.

La convention a été signée ce mercredi 12 juin par Pierre RICORDEAU, Directeur Général de l’ARS Occitanie, Madeleine MEDOLAGO, Directrice de la Carsat L-R et Joëlle SERVAUD-TRANIELLO, Directrice de la Carsat M-P.

Un besoin confirmé par les statistiques accidents du travail/maladies professionnelles : avec un indice de fréquence moyen national de 94,3 dans les établissements d’hébergement médicalisé pour personnes âgées (106,8 en L-R, 92,3 en M-P) et un indice de fréquence moyen national de 31,2 dans les établissements d’activités hospitalières (40,5 en L-R, 33,6 en M-P), il est clair que le secteur sanitaire et médico-social est une priorité d’investigation afin d’améliorer les conditions de travail des personnels soignants.

Laurent Nicollin raconte comment Louis Nicollin a créé la section féminine du MHSC

Interviewé par le journal L’Equipe, le Président du Montpellier Hérault Sport Club, Laurent Nicollin, est revenu sur la création de la section féminine du MHSC par Louis Nicollin.

“Mon père était quelqu’un  de déroutant qui aimait bien emmerder les gens et les prendre à contre-pied. Il a du se dire : “Tiens, je vais bien rigoler en créant une équipe féminine !” Ça a été un énorme pied de nez vis-à-vis de tous ceux qui avaient certains préjugés sur lui.”

“Non, non ! L’idée de départ était honorable et sympathique. Moi, je lui ai juste demandé comment ça marcherait côté finances. Après il a fallu du temps pour que la section s’ancre dans le club. Pour certains, ça faisait forcément un peu bizarre de voir des filles sur le même terrain d’entraînement que les garçons. Mais parfois, il faut forcer le destin. Ce sont des paliers à franchir. On continue à avancer, petit à petit. Et si les choses sont bien gérées, peut-être que cette Coupe du monde en France nous permettra d’envisager un meilleur avenir pour le football féminin. Peut-être.”

Panne d'électricité totale en Argentine et en Uruguay, normalisation en vue

 AFP /

Une panne d'électricité aussi inédite que massive a plongé dimanche dans le noir 44 millions d'Argentins et 3,5 millions d'Uruguayens, à la suite d'un dysfonctionnement du réseau électrique argentin.

Après plusieurs heures de coupure totale dans la matinée, le courant se rétablissait progressivement dans les deux pays d'Amérique du Sud, ont indiqué les autorités.

"Ce matin, une coupure de l'énergie électrique s'est produit dans tout le pays, due a une panne du système de distribution, dont nous ne pouvons pas encore préciser les causes", a déclaré le président de centre droit Mauricio Macri.

Aller plus loin : https://www.afp.com/fr/infos/334/

Avec La Boutique d'écriture, une journée autour des langues au parc Clémenceau

Ce samedi 15 juin 2019, l'association La Boutique d'écriture a enchanté petits et grands au parc Clémenceau.

De midi à 20h, avec Le temps des Murmures, un événement ouvert à la diversité des rencontres, des cultures, des langues, avec spectacles. Par ailleurs, les ateliers créatifs de pop up, de calligraphie en hindi, arabe, japonais et chinois, les lectures d'albums jeunesse en plusieurs langues offraient des moments de détente sous les marronniers, les magnolias et les sureaux du parc. Tout pour célébrer la question de la langue sous toutes ses formes et le plurilinguisme, de la fabrication aux concerts en passant par des expositions. 

"Dans le jardin des dieux", un récit autour des mythes méditerranéens par la conteuse montpelliéraine Clélia Tavoillot, férue de mythologie gréco-romaine pour la Compagnie l'Oiseau lyre


Depuis des années, La Boutique d'écriture mène un travail de qualité dans le quartier de Figuerolles à Montpellier couvrant plusieurs champs... la suite sur Montpellier infos

Récoltes "foutues" et état de catastrophe naturelle

 Après les orages de grêle dans la Drôme

 AFP / PHILIPPE DESMAZES Des abricots détruits par la grêle dans un verger de la Roche-de-Glun à l'ouest de Romans-sur-Isère, épicentre de la tempête, le 16 juin 2019

"C'est irréversible": effaré, un arboriculteur constate les dégâts causés par la grêle dans les vergers du nord de la Drôme, que l'Etat va déclarer en situation de catastrophe naturelle et de calamité agricole après de violents orages samedi.

"La quasi-totalité de ma récolte est foutue", estime dimanche Grégory Chardon, exploitant à La Roche-de-Glun à l'ouest de Romans-sur-Isère, épicentre de la tempête qui a balayé la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Bon à savoir : https://www.afp.com/fr/infos/334/

Le 17 juin ce sera la Journée Mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse

 

Journée Mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse

Le 17 juin 1992, l’ONU a adopté la convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD). Cette journée a pour but de nous rappeler les dangers de la désertification et de la sécheresse dans le monde.

Tout d’abord, il est important de souligner que les déserts ne sont pas uniquement des lieux où l’on trouve des dunes de sables et des nomades les parcourant (et Tintin aussi ! Mais là c’est une autre histoire). Ainsi l'Antarctique, ou le grand Nord, sont des espaces désertiques, parce que l'eau y est prise en glace. Deuxièmement, l’homme n’est pas responsable, a l’origine, des déserts mais aujourd’hui il y contribue.

Selon les critères de l’UNCCD, la désertification est la dégradation des sols dans les zones arides et semi-arides. Quand les sols sont fragilisés, le couvert végétal s'amenuis et le climat impitoyable fait le reste.

Cela représente 4 milliards d’hectares de terres émergées (soit 1/3 de la surface du globe) ou encore 1/5ème de la population mondiale. Chaque année, ce sont des milliers d'hectares de sols fertiles qui disparaissent. 30% du territoire des États-Unis est affecté par la désertification. Le nombre de personnes touchées directement par le problème est en forte croissance et on estime que 280 000 personnes sont mortes des suites de la sécheresse entre 1990 et 2000.

Quels impacts ?

Les impacts les plus visibles se situent au niveau de l’environnement, car la désertification rend les terrains inondables, ce qui entraîne une salinisation des sols, et donc une détérioration de la qualité de l’eau.

En second lieu, l’impact est aussi économique. En effet, au niveau planétaire le manque à gagner s’élève, selon la banque mondiale, à 42 milliards de dollars pour les régions touchées par la désertification (paradoxalement, le coût annuel de la lutte contre la désertification est seulement de 2.4 milliards)

Enfin, la dégradation des sols entraîne la pauvreté et la migration de masse à cause des famines qu’elle génère. (environ 60 millions de personnes partiront des zones désertifiées de l’Afrique sub-saharienne pour le Maghreb et l’Europe entre 1997 et 2020).

Des pistes de solutions ?

En la matière, la pânacée n'existe pas mais des solutions locales peuvent -et doivent- être mises en oeuvre rapidement pour faire bouger les choses. Parmi elles, et pas forcément très coûteuses, nous pouvons relever la régénération des sols et sa fertilisation grâce au compost et sa matière organique. Le reboisement est aussi une solution car les arbres permettent de fixer les sols, renforcer la fertilité et absorber l’eau lors des fortes précipitations. La technique ancestrale de la jachère constitue aussi une alternative intéressante...

Un site à visiter : www.notre-planete.info

Le 17 juin ce sera la Journée Mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse

 

Journée Mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse

Le 17 juin 1992, l’ONU a adopté la convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD). Cette journée a pour but de nous rappeler les dangers de la désertification et de la sécheresse dans le monde.

Tout d’abord, il est important de souligner que les déserts ne sont pas uniquement des lieux où l’on trouve des dunes de sables et des nomades les parcourant (et Tintin aussi ! Mais là c’est une autre histoire). Ainsi l'Antarctique, ou le grand Nord, sont des espaces désertiques, parce que l'eau y est prise en glace. Deuxièmement, l’homme n’est pas responsable, a l’origine, des déserts mais aujourd’hui il y contribue.

Selon les critères de l’UNCCD, la désertification est la dégradation des sols dans les zones arides et semi-arides. Quand les sols sont fragilisés, le couvert végétal s'amenuis et le climat impitoyable fait le reste.

Cela représente 4 milliards d’hectares de terres émergées (soit 1/3 de la surface du globe) ou encore 1/5ème de la population mondiale. Chaque année, ce sont des milliers d'hectares de sols fertiles qui disparaissent. 30% du territoire des États-Unis est affecté par la désertification. Le nombre de personnes touchées directement par le problème est en forte croissance et on estime que 280 000 personnes sont mortes des suites de la sécheresse entre 1990 et 2000.

Quels impacts ?

Les impacts les plus visibles se situent au niveau de l’environnement, car la désertification rend les terrains inondables, ce qui entraîne une salinisation des sols, et donc une détérioration de la qualité de l’eau.

En second lieu, l’impact est aussi économique. En effet, au niveau planétaire le manque à gagner s’élève, selon la banque mondiale, à 42 milliards de dollars pour les régions touchées par la désertification (paradoxalement, le coût annuel de la lutte contre la désertification est seulement de 2.4 milliards)

Enfin, la dégradation des sols entraîne la pauvreté et la migration de masse à cause des famines qu’elle génère. (environ 60 millions de personnes partiront des zones désertifiées de l’Afrique sub-saharienne pour le Maghreb et l’Europe entre 1997 et 2020).

Des pistes de solutions ?

En la matière, la pânacée n'existe pas mais des solutions locales peuvent -et doivent- être mises en oeuvre rapidement pour faire bouger les choses. Parmi elles, et pas forcément très coûteuses, nous pouvons relever la régénération des sols et sa fertilisation grâce au compost et sa matière organique. Le reboisement est aussi une solution car les arbres permettent de fixer les sols, renforcer la fertilité et absorber l’eau lors des fortes précipitations. La technique ancestrale de la jachère constitue aussi une alternative intéressante...

Un site à visiter : www.notre-planete.info

"Gilets jaunes": faible mobilisation pour l'acte 31, heurts à Toulouse

 AFP

Le mouvement des "gilets jaunes" a faiblement mobilisé samedi en France pour l'acte 31, avec toutefois près d'un millier de "gilets jaunes" à Paris et à Toulouse où le cortège a été dispersé par les forces de l'ordre quelques minutes après son départ.

Selon le ministère de l'Intérieur, ils étaient quelque 7.000 manifestants sur l'ensemble du territoire - contre 10.300 la semaine dernière -, soit la plus faible mobilisation nationale enregistrée depuis le début du mouvement le 17 novembre. Les "gilets jaunes" contestent les chiffres officiels.

Comme pour l'acte 30 à Montpellier, un appel avait été lancé sur les réseaux sociaux pour faire de Toulouse la "capitale" nationale du mouvement, le jour même où la Ville rose accueillait Laeticia Hallyday pour un hommage à Johnny.

Ainsi, plus d'un millier de personnes - "plusieurs centaines" selon la préfecture - se sont mises en marche au cri des slogans habituels anti-Macron, mais la tension est rapidement montée quand, selon plusieurs "gilets jaunes", les forces de l'ordre les ont chargés pour confisquer les banderoles.

En savoir plus : https://www.afp.com/fr/infos/334/

Lancement du Service National Universel

Le Service National Universel commence ce dimanche dans 13 départements pilotes. Le programme se déroule jusqu'au 28 juin pour les 2.000 adolescents qui vont inaugurer le dispositif.