Bon à savoir

Se déplacer intelligemment...

Guillem Sala aime bien boire un verre de temps en temps. Guilleme Sala n'aime pas le fait que les chauffeurs d’Uber qu'il utilise  soient payés 5 euros de l'heure.  Guillerm Sala qui habite Sète et sort de temps en temps à Montpellier est  un des deux créateurs de Moov, plateforme de réservation de transport originale et ludique.

L’application de co-voyage qui sera mise en service dès demain est née de la rencontre de deux sociétés.Vortex, crée en 1999 qui est un des leaders du transport de personnes en véhicules légers et un spécialiste de personnes en situation de handicap et  LRD, une entreprise de service du numérique spécialiste des solutions intégrées. Elle a été présentée hier au Spot,  à Frontignan plage,  et a pu être téléchargée par toutes les personnes présentes. Avant tout, Moov sert à favoriser le "co voyage" dans le sens où plus on est nombreux plus moins la course est onéreuse. Les co-voyageurs peuvent choisir des points différents sur un même itinéraire avec des heures de départs et d’arrivées connues. L’application permet également de partager une course planifiée sur les réseaux sociaux afin de recruter des co-voyageurs potentiels. Hier, des navettes gratuites – des vans prémium pouvant accueillir jusqu’à 7 passagers - ont fait les allers-retours entre Frontignan et Sète et le Spot jusqu’à 1 heure du matin. A partir de demain, sept véhicules seront mis en service entre Sète et Montpellier sachant que d’autres attendent en  garage dans la perspective d’un développement national. Les conducteurs sont recrutés sur un modèle de salariat, leur donnant accès aux dispositifs de protections sociales. Le concept Moov qui se situe en quelque sorte entre Uber et Blablacar est née d’un certains nombres de constats,  comme l’essor du covoiturage, l’explosion du coût lié à la voiture individuelle avec le VTC qui vient la concurrencer dans les grandes villes ou encore une demande non satisfaite dans les petites et moyennes villes. C’est celles –ci que ciblent particulièrement  les concepteurs de la plateforme qui ouvrira ses réservations ce vendredi 3 août, 24 heures sur 24. Pour les effectuer,  il suffit de se rendre sur son store, de rechercher MOOVAPP, de créer son compte, saisir le code de 4 chiffres reçu par SMS, … et c’est parti !  

RÉVISION DES LISTES ÉLECTORALES

Liberté Égalité Fraternité

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

 
A V I S  A U X  É L E C T E U R S

L’inscription sur les listes électorales n’est pas seulement un devoir civique, mais résulte également d’une obligation légale en vertu de l’article L. 9 du code électoral. Elle est indispensable pour pouvoir voter.

Si la loi n° 2016-1048 du 1er août 2016 rénovant les modalités d’inscription sur les listes électorales et son décret d’application n° 2018-350 du 14 mai 2018 modifient les modalités d’inscription sur les listes électorales, ces textes n’entreront en vigueur que le 1er janvier 2019. Ils ne s’appliquent donc pas aux demandes d’inscription déposées en 2018. Les demandes d’inscription peuvent être effectuées en mairie pendant toute l’année jusqu’au 31 décembre 2018 inclus. Elles doivent être déposées par les intéressés eux-mêmes.

Toutefois, les personnes qui ne peuvent se présenter elles-mêmes à la mairie peuvent adresser leur demande par correspondance à l’aide du formulaire prévu à cet effet, disponible en mairie, ou la faire présenter par un tiers dûment mandaté. Les demandes peuvent également se faire en ligne pour les communes qui proposent cette téléprocédure. Les demandes d’inscription déposées en 2018 et validées par la commission administrative permettront aux personnes concernées de voter à compter du 11 mars 2019, notamment pour l’élection des représentants au Parlement européen qui se déroulera le 26 mai 2019.

Tous les Français et Françaises majeurs jouissant de leurs droits civils et politiques et qui ne sont pas déjà inscrits sur une liste électorale ou qui ont changé de commune de résidence doivent solliciter leur inscription.

Les ressortissants des autres États membres de l’Union européenne résidant en France peuvent demander à être inscrits sur les listes électorales complémentaires en vue de l’élection des représentants au Parlement européen et d’éventuelles élections municipales partielles. Les électeurs ayant changé de domicile à l’intérieur de la commune sont invités à indiquer leur nouvelle adresse à la mairie pour permettre leur éventuel rattachement à un nouveau bureau de vote à cette même date. S’ils n’ont pas changé de domicile ou de résidence au sein de la commune, les électeurs déjà inscrits sur une liste électorale n’ont en revanche aucune formalité à accomplir. Les électeurs trouveront tous renseignements complémentaires dans les mairies.

PUBLICATION DES LISTES ÉLECTORALES

Le tableau des rectifications apportées à la liste électorale de chaque commune à la suite des opérations de révision au titre de l’année 2018 sera déposé le 10 janvier 2019 au secrétariat de chaque mairie et affiché aux lieux accoutumés pendant dix jours. Il demeurera, durant cette période, à la disposition de tout électeur désireux d’en prendre communication ou copie.

Les recours contre ces modifications sont formés par déclaration orale ou écrite, faite, remise ou adressée au greffe du tribunal d’instance compétent dans le ressort du lieu de résidence, entre le 10 et le 20 janvier 2019 inclus.

A partir du 21 janvier 2019, aucune réclamation ne sera admise.

INFRACTIONS EN MATIÈRE D’INSCRIPTION SUR LES LISTES ÉLECTORALES Toute personne qui aura réclamé et obtenu une inscription irrégulière s’expose aux sanctions pénales prévues par les articles L. 86 et L. 88 du code électoral, soit un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende.

PIÈCES A PRODUIRE À L’APPUI DES DEMANDES D’INSCRIPTION

Pour se faire inscrire sur les listes électorales, tout demandeur doit fournir la preuve de sa nationalité, de son identité et de son attache avec la commune.

- La preuve de la nationalité et de l’identité peut s’établir notamment par la présentation d’une copie de la carte nationale d’identité ou du passeport en cours de validité, ou dont la validité a expiré dans l’année précédant le dépôt de la demande d‘inscription ;

- L’attache avec la commune peut être établie par tout moyen pouvant justifier, soit du domicile réel, soit des six mois de résidence exigés par la loi (avis d’imposition, quittances de loyer, d’eau, de gaz ou d’électricité, etc.).

Le droit à l’inscription au titre de contribuable s’établit par la production d’un certificat du service des impôts ou, à défaut, des avis d’imposition des cinq années en cause.

- Pour les ressortissants de l’Union européenne, une déclaration écrite doit en outre être produite précisant leur nationalité, leur adresse sur le territoire Français et attestant de leur capacité électorale.

Le 3 août ce sera la Journée mondiale de la bière

 
Journée mondiale de la bière

Ce sont quatre Californiens qui en ont eu l'idée en 2008, probablement après une soirée largement arrosée avec le dit breuvage, la journée mondiale de la bière est fêtée depuis chaque premier vendredi du mois d'août.

Depuis ces temps (héroïques), la célébration s'est largement étendue et, en 2011, ce n'étaient pas moins de 23 pays et 138 villes qui célébraient l'événement (source Wikipedia), autour d'une bonne bière.

La boisson la plus consommée au monde

Une des particularités de la bière est d'être le breuvage le plus consommé au monde, brassé dans le plus grand nombre de pays au monde et existant depuis l'antiquité (chez les Sumériens au 4ème millénaire avant Jésus-Christ).

Palmarés mondial

Bien que la consommation de bière ne soit pas un sport olympique, on ne résistera pas au plaisir de donner ici le podium des plus gros consommateurs mondiaux:

  1. l'Allemagne avec 160 litres / an / habitant
  2. la République Tchèque avec 157 litres / an / habitant
  3. l'Irlande avec (seulement) 141 litres / an / habitant

Dans ce classement, la France fait office de "petite joueuse" puisque la consommation n'y dépasse pas les 35 litres / an / habitant.

Loi instaurant un "droit à l'erreur"

Le Parlement adopte définitivement le projet de loi sur le "droit à l'erreur"

 AFP

Le Parlement a adopté définitivement mardi soir, via un vote de l'Assemblée, le projet de loi instaurant un "droit à l'erreur", qui permettra, sous réserve d'être "de bonne foi", d'éviter des sanctions de l'administration au premier manquement.

Approuvé par la majorité LREM-MoDem ainsi que les députés UDI-Agir et socialistes, ce projet de loi "pour un Etat au service d'une société de confiance" traduit ainsi une promesse du candidat Emmanuel Macron. Les Insoumis, qui ont défendu en vain une motion de rejet, les communistes et, "à contre-coeur", les LR, se sont prononcés contre.

Tout lire sur https://www.afp.com/fr/infos/334/le-parlement-adopte-definitivement-le-projet-de-loi-sur-le-droit-lerreur-doc-1819q94

Routes à 80 km/h: deux fois plus de véhicules flashés en juillet

Le nombre d'automobilistes flashés sur les routes où la vitesse a été abaissée à 80 km/h a doublé en un an, au risque de raviver les critiques contre cette mesure gouvernementale entrée en vigueur il y a tout juste un mois.

ne la vitesse 5

Au total, plus de 500.000 véhicules ont été flashés sur les routes secondaires à double sens sans séparateur central (muret, glissière) concernées par cette réglementation entrée en vigueur le 1er juillet, soit 251.893 de plus par rapport à juillet 2017, a indiqué le délégué interministériel à la Sécurité routière Emmanuel Barbe à l'AFP, confirmant une information d'Europe 1.

"On peut sans beaucoup d'hésitation attribuer cette hausse au passage au 80 km/h" qui concerne 40% du réseau routier français, a-t-il poursuivi, précisant toutefois que seuls 62% des flashs avaient généré une contravention.

Parents : en été, redoublez de vigilance !

 

 
 Les enfants sont particulièrement vulnérables aux affections liées à la chaleur (déshydratation, hyperthermie, coup de chaleur). En période estivale, il est donc essentiel de les prévenir, les reconnaître et les traiter.

Comment protéger son enfant du soleil ?

Les enfants de moins d’un an ne doivent pas être exposés au soleil.

Un enfant ne doit pas être exposé au soleil entre 12 heures et 16 heures. Une exposition prolongée au soleil ou à une atmosphère surchauffée multiplie le risque d’insolation ou de coup de chaleur. D’une manière générale, veillez à limiter les durées d’exposition.

Quels que soient l’heure et le lieu d’exposition, protégez le de la chaleur en veillant à ce qu’il porte un t-shirt, un chapeau et des lunettes de soleil. Toutes les parties non couvertes de vêtements (visage et corps) exposées au soleil doivent être crémées (indice 50) toutes les deux heures et après chaque baignade.

Cette double protection, combinée à une hydratation régulière, est la meilleure alliée contre les rayonnements ultraviolets.

Boire régulièrement pour éviter la déshydratation

Il est recommandé de faire boire régulièrement les jeunes enfants, même s’ils n’en font pas la demande.

Les enfants se déshydratent lorsqu’ils perdent plus de liquide en transpirant ou en urinant qu’ils n’en consomment.

Chez l’enfant de moins de 6 mois, la perte d’eau peut être très rapide. Ameli Santé rappelle que le corps du nourrisson est riche en eau ; sa fragilité est donc maximale : « l’eau représente 75 % à 80 % du poids d’un nouveau-né, 65 % de celui du nourrisson de plus d’1 an. »

De plus, une déshydratation augmente les risques d’affections liées à la chaleur.

Une perte de poids anormale, des urines moins abondantes et plus foncées peuvent être les signes d’une déshydratation.

Pour aller plus loin :

L’impact des fortes chaleurs, des symptômes faciles à détecter

Ces symptômes, qui peuvent être nombreux ou limités à quelques-uns, sont rapidement décelables chez les enfants :

  • forte fièvre : chaleur interne pouvant atteindre plus de 40 degrés ;
  • bouche sèche ;
  • pouls rapide ;
  • somnolence anormale ;
  • hyperexcitabilité ;
  • yeux creux et pupilles dilatées ;
  • nausées et vomissements ;
  • perte de conscience.

Devant de tels symptômes, placez votre enfant à l’ombre, déshabillez et rafraîchissez le, faites le boire et mouillez sa peau.
Il faut intervenir rapidement, car un coup de chaleur non soigné peut entraîner un coma et des séquelles irréversibles. Si les symptômes sont sévères et si la situation dure depuis un certain moment, appelez le 15 (ou le 112).

En voiture, des niveaux de température mortels

Selon l’association prévention routière, même avec une température extérieure assez fraîche (15°C-20°C), la température à l’intérieur d’un véhicule peut grimper au-delà des 45°C. L’augmentation peut être fulgurante, de l’ordre de 10°C en seulement 10 minutes !
Il ne faut donc jamais laisser un enfant seul dans une voiture immobilisée au soleil.
En cas de trajet en voiture par forte chaleur, il faut prévoir des vêtements amples pour l’enfant, en coton et de couleur claire et penser à le faire boire et à le rafraîchir régulièrement. Avec un brumisateur par exemple.

Pour aller plus loin :

Fenêtre ouverte = danger

Les grosses chaleurs estivales nous poussent tout naturellement à ouvrir les fenêtres. Pourtant, ce geste, aussi banal soit-il, peut constituer un véritable danger pour les enfants.

Un enfant ne doit jamais être laissé seul près d’un balcon ou d’une fenêtre ouverte. Il ne faut laisser sur un balcon ou près d’une fenêtre aucun meuble sur lequel l’enfant pourrait grimper. Le risque est que l’enfant perde l’équilibre et chute gravement.

Chaque année, des dizaines de défenestrations d’enfants de moins de 15 ans ont lieu. Ces chutes accidentelles touchent particulièrement les enfants de moins de 6 ans (62 %).

Fiest'A Sète : programme 1 et 2 août au Théâtre de la Mer

 
 
 
18 JOURS . 10 LIEUX . 23 CONCERTS . 200 ARTISTES DE 25 PAYS . EXPOSITIONS . CINEMA . TCHATCHES MUSICALES . ATELIERS ENFANTS & ADOS . BEFORE SUR LA  PLAGE ...
 
Après le succès des concerts de cette première semaine haute en couleur, c'est l'heure de l'apothéose de Fiest'A Sète et ses 7 soirées thématiques au Théâtre de la Mer.
 
 
 
Jeudi 2 août . 21h . 20 ans d'Ethiopiques
Théâtre de la Mer, promenade du Maréchal Leclerc 34200 Sète
 
GILI YALO

Ethiopie - Comme de nombreux jeunes Noirs grandis dans une société blanche, Gili Yalo s'est choisi comme héros Snoop Dogg et Marley. Mais même dans la très cool et hédoniste Tel-Aviv, l'intégration des Beta Israël, communauté qui est la sienne de juifs éthiopiens, ne va pas toujours de soi. Ce constat pousse le musicien à se réapproprier son patrimoine culturel : la musique qu'écoutaient ses parents avant l'exil. L'éthio-jazz a le vent en poupe, le surdoué Yalo en deviendra donc un nouvel ambassadeur. On a toutes les raisons de le croire, à l'écoute de ses chansons groovy et de ses interprétations sensibles, habitées, au son résolument moderne.
+ d'infos et vidéos
 
MAHMOUD AHMED, ETENESH WASSIE,
GIRMA BEYENE & AKALE WUBE


Ethiopie - France - Au-delà de la joie des retrouvailles avec le James Brown d'Addis Abeba, le flamboyant Mahmoud Ahmed, cette célébration est aussi l'occasion de découvrir un autre pionnier de l'éthio-jazz, le pianiste et chanteur Girma Bèyènè, ainsi qu'une bouleversante héritière de la tradition azmari, Éténèsh Wassié. L'occasion aussi de mesurer la portée universelle de cette musique miraculée (merci Francis Falceto) qui continue de chavirer les cœurs des musiciens d'ici et d'ailleurs, comme les excellents Parisiens de Akalé Wubé, accompagnateurs haut de gamme pour tout ce beau monde...
+ d'infos et vidéos
 
Et aussi :
30/07 > 03/08 . Ateliers enfants et ados
MIAM 23 Quai Maréchal de Lattre de Tassigny 34200 Sète
En partenariat avec la Petite épicerie du MIAM

Du lundi au vendredi, participez à ces ateliers au son de la musique du festival, inventez des instruments, découvrez les affiches du festival, et bien plus avec les enseignantes de l'école des beaux-arts Claire Giordano et Sylvette Ardoino.
> Inscriptions :  04 99 04 76 44 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
+ d'infos
01/08 > 07/08 . Before
Plage de la Ola 201 Promenade Du Lido 34200 Sète
En partenariat avec la Ola

> Avant les concerts au Théâtre de la Mer, rendez-vous plage de la Ola pour des apéros musicaux.
1, 2, 3 et 4 août : DJ set . Radio Nova crew
5, 6 et 7 août : DJ set . Sirk
+ d'infos
Expositions
POP COLLECTION . Art populaire contemporain . outsider art par la Pop Galerie
MELODIES DE FEMMES . Photos de Bill Akwa Betote
PARIS 80 "PULSATIONS". Photos de Bill Akwa Betote
EXPOCHETTES
+ d'infos

La sécurité sur les plages, conseils de la Gendarmerie

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises, plein air et eau

C’est l’été ! C’est l’occasion de profiter de la plage pendant les vacances. Pendant cette détente bien méritée, n’oubliez pas de rester vigilants.

- Ne laissez pas des objets de valeur apparents sur vos serviettes, fermez vos sacs.
- En groupe, organisez une veille permanente de vos affaires. N’hésitez pas à demander à vos voisins de plages de garder un œil lorsque vous vous baignez.
- A la plage emportez juste le nécessaire à la baignade et à la détente.

Bonne vacances à tous !

Portes ouvertes Sète ULM


Baptême de l'air
Aire de loisirs du Pont-Levis - 10, 11 et 12 août
Infos et réservations : 06 11 51 14 99 / 06 60 04 37 68

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

Le 1er août ce sera la Journée internationale de la frite belge

Journée internationale de la frite belgeLes belges revendiquent l'invention de la frite et entendent la célébrer comme elle le mérite. C'est certainement pour cela qu'ils ont instauré une journée "internationale" de la frite "belge".

French patatoes

Quelle est donc l'origine de cette journée ? Il semblerait bien que l'histoire commence par une réponse à une injustice latente ressentie par tous les Belges en visite à l'étranger. Pour commander des frites, ils sont contraints de demander des "french patatoes"... Terrible humiliation pour les inventeurs de la frite !

Et le 13 juillet ?

On se perd en conjectures, d'autres sites mentionnent la date du 13 juillet comme étant le "French Fries Day". En passant, les frites belges sont devenues françaises... passons donc sur l'origine (controversée) de l'invention de la frite et réjouissons-nous avec tous ceux qui préparent de vraies frites maison (à base de vraies pommes de terre...) et savourons !

Au fait, aujourd'hui, c'est aussi la journée mondiale de la bière. Beau clin d'oeil...

Semaine Mondiale de l'allaitement maternel

Semaine Mondiale de l'allaitement maternel

Chaque année, la Semaine Mondiale de l'Allaitement Maternel est l'occasion pour des organisations, des associations, des hommes et des femmes dans le monde entier, de soutenir, d'encourager et de protéger l'allaitement maternel. L'OMS en fixe traditionnellement la date durant la première semaine du mois d'août. En France, la SMAM a lieu durant la troisième semaine du mois d'octobre...

D'où vient cette initiative ?

C'est à l'hôpital Innocenti (Florence, Italie), en août 1990, qu'a eu lieu une réunion internationale consacrée à l'allaitement maternel rassemblant des représentants de 30 gouvernements, de nombreuses organisations des Nations-Unies et d'organisations non gouvernementales (ONG). A la suite de cette réunion, en février 1991, les organisations et personnes souhaitant protéger, soutenir et encourager l'allaitement maternel créèrent un réseau mondial dénommé WABA (World Alliance for Breastfeeding Action, en français Alliance Mondiale pour l'allaitement maternel), avec le soutien de l'UNICEF.

L'une des actions principales de ce réseau est l'organisation d'une semaine mondiale annuelle consacrée à l'allaitement maternel, dans le but de donner une visibilité à l'allaitement, et de permettre à chacun dans le monde d'exprimer son soutien à ce qui est aujourd'hui une préoccupation internationale de santé publique.

Un site à visiter : www.coordination-allaitement.org