Bon à savoir

A la RATP, une grève monstre contre la réforme des retraites

 AFP/Subway, Underground, City, Manhattan

Du jamais-vu depuis 12 ans: les transports en commun de la RATP circuleront au compte-gouttes vendredi en région parisienne, où le trafic de la régie sera fortement perturbé par une grève très suivie, première salve des mobilisations annoncées contre la réforme des retraites.

"Un premier coup de semonce", avertissent de leur côté les syndicats qui ont appelé à la grève, dont les trois organisations représentatives, Unsa, CGT et CFE-CGC. Ils ont décrété la "mobilisation générale" contre la réforme des retraites et pour le maintien du régime spécial des agents de la régie des transports parisiens.

Du jamais-vu depuis 12 ans: les transports en commun de la RATP circuleront au compte-gouttes vendredi en région parisienne, où le trafic de la régie sera fortement perturbé par une grève très suivie, première salve des mobilisations annoncées contre la réforme des retraites.

Avec dix lignes de métro fermées, d'autres "partiellement ouvertes", une poignée de RER uniquement aux heures de pointe et seulement un tiers des bus en circulation, le trafic sera "extrêmement perturbé", a prévenu la direction de la RATP.

"Un premier coup de semonce", avertissent de leur côté les syndicats qui ont appelé à la grève, dont les trois organisations représentatives, Unsa, CGT et CFE-CGC. Ils ont décrété la "mobilisation générale" contre la réforme des retraites et pour le maintien du régime spécial des agents de la régie des transports parisiens.

Les syndicats soulignent que ce régime tient compte des "contraintes spécifiques" et des "pénibilités liées à (leur) mission de service public". Un dispositif appelé à disparaître avec la mise en place du "système universel" de retraite par points voulu par le président Emmanuel Macron.

Aller plus loin : https://www.afp.com/fr/infos/334/la-ratp-une-greve-monstre-contre-la-reforme-des-retraites-doc-1k80gc2

Population : l'étincelle humaine

L’humanité est à présent proche de la phase finale d’une longue évolution qui l’a fait passer du clan à la tribu, de la tribu au peuple, du peuple à l’état-nation, de l’état-nation à l’état continental, dernière étape avant le monde global. Riche de toute sa diversité génétique et culturelle acquise tout au long de son histoire, l’humanité s’apprête à constituer désormais un tout sur une planète finie.
La population et donc le nombre de cerveaux humains n’ont cessé de croître dans des proportions vertigineuses. Au cours de ce siècle, la masse de la matière grise des êtres humains va dépasser les 15 millions de tonnes, 1.000 fois plus qu’à l’époque de l’invention de l’écriture. Avec ce formidable potentiel d’intelligence, de plus en plus connecté, l’espèce humaine développe de fantastiques capacités technologiques. Elle acquière de nouveaux pouvoirs et repousse de nombreuses limites. Elle est même en situation d’agir sur sa propre nature et d’étendre son emprise au-delà de la Terre.

 


Les êtres humains sont par contre devenus tellement nombreux qu’ils approchent du moment où la planète ne pourra plus les faire vivre en aussi grand nombre qu’actuellement.

Comme il est illusoire de penser qu’ils pourraient s’établir rapidement sur une autre planète, la population humaine va inexorablement diminuer comme n’importe quelle espèce vivante placée dans un espace limité. Sur ce plan, l’homme n’est pas différent des bactéries placées dans une boite de Petri qui voient l'arrêt de leur prolifération quand s’épuise leur milieu de culture. Comme toute espèce animale qui se met à pulluler dans un environnement favorable, l’accroissement du nombre d’individus n’est pas infini. Après le pic de l’envolée des effectifs suit une baisse rapide et une stabilisation à faible niveau de la population.
L’exemple classique pour illustrer ce phénomène est celui des lapins qui ont ravagé l’Australie au 19ème siècle. En 1859, Thomas Austin, un britannique installé en Australie importe 12 couples de lapins. En quelques années, sans aucun prédateur pour réguler leur nombre, ils sont plusieurs centaines de millions et sont à l’origine d’une des pires catastrophes qu’a connue le pays. Ce n’est qu’après avoir épuisé la flore de l’immense île que les lapins ont pu être ramenés à un niveau gérable de population.

la population la chute annoncée

» Lire la suite

Le 13 septembre ce sera la Journée Mondiale contre la Septicémie

 

Journée Mondiale contre la Septicémie

Assez peu mentionnée dans le web francophone, il semble que cette journée soit d'origine anglo-saxonne et remonte à 2012. Son nom originel est World Sepsis Day et sa date est fixée au 13 septembre.

Combattre le sepsis est une urgence

Cette maladie concerne près de 30 millions de personnes sur la planète et causerait la mort de 6 à 9 millions de personnes.

La Journée mondiale contre le Sepsis a pour but de sensibiliser le grand public et les décideurs à ce problème majeur de santé publique, et d’aider à la mise en place d’une recherche à la hauteur des enjeux identifiés.

Mieux connaître le sepsis

Le sepsis désigne les conséquences néfastes sur les fonctions vitales des infections graves qui provoquent une mortalité très élevée en dépit des avancées de la médecine.

On parle de septicémie lorsque les pathogènes se retrouvent dans la circulation sanguine, utilisant parfois le terme d'empoisonnement sanguin.

Le sepsis est un réel problème de santé publique qui s’illustre par un nombre d’hospitalisations qui a presque doublé ces dix dernières années. Dans les pays "avancés", la mortalité due au sepsis est équivalente à celle due à l’infarctus du myocarde.

Même si elle touche essentiellement les personnes âgées dans les pays développés, le sepsis touche également de nombreux nouveau-nés et est la deuxième source de décès après les hémorragies des femmes ayant accouché.

La résistance accrue des bactéries aux antibiotiques, la manque de tests de diagnostic rapide et précis, les coûts des traitements ainsi que les conséquences neurologiques chez les survivants nous indiquent que des efforts soutenus doivent être consentis pour combattre cette maladie.
 

Un site à visiter : www.worldsepsisday.org

Le 13 septembre ce sera la Journée Mondiale des programmeurs et développeurs

 
Journée Mondiale des programmeurs et développeurs

A priori, nous en sommes en face d'une journée mondiale très improbable... et pourtant elle existe vraiment.

Une journée mondiale russe

L'origine de cette journée mondiale est russe et elle est fixée au 256ème jour de l'année*. Ce qui fait que la journée est fixée au 13 septembre, sauf les années bissextiles...

Chacun aura immédiatement remarqué que 256 est une puissance de 2 (28 très exactement) et que c'est même la plus grande puissance de 2 qui soit inférieure au nombre de jours dans une année...

Pour arriver ensuite à la journée mondiale, il faut revenir au Russe Valentin Balt, alors employé par une entreprise de développement internet, qui a lancé (en 2002) une pétition au gouvernement pour demander que soit accordé un jour de congé à tous les développeurs.

Jour de congé

Le plus étonnant est qu'il ait obtenu gain de cause et qu'en 2009, le ministère russe de la culture et de la communication de masse (cela ne s'invente pas) fasse le nécessaire pour la création d'un tel jour.

En 2009, le président de la fédération de Russie, Dmitry Medvedev signa le décret, officialisant le jour de congé des programmeurs, chaque 256ème jour de l'année.

Par chance, cette journée n'a pas été imitée dans les autres pays.

* c'est le calendrier Grégorien qui a servi de référence pour déterminer le jour en question et non le calendrier Julien (utilisé par les orthodoxes). Rappelons que la Russie a adopé le calendrier gréogrien en 1918. Un hommage (involontaire) au Pape.

Le 13 septembre ce sera la Journée Mondiale des programmeurs et développeurs (2)

 
Journée Mondiale des programmeurs et développeurs

A priori, nous en sommes en face d'une journée mondiale très improbable... et pourtant elle existe vraiment.

Une journée mondiale russe

L'origine de cette journée mondiale est russe et elle est fixée au 256ème jour de l'année*. Ce qui fait que la journée est fixée au 13 septembre, sauf les années bissextiles...

Chacun aura immédiatement remarqué que 256 est une puissance de 2 (28 très exactement) et que c'est même la plus grande puissance de 2 qui soit inférieure au nombre de jours dans une année...

Pour arriver ensuite à la journée mondiale, il faut revenir au Russe Valentin Balt, alors employé par une entreprise de développement internet, qui a lancé (en 2002) une pétition au gouvernement pour demander que soit accordé un jour de congé à tous les développeurs.

Jour de congé

Le plus étonnant est qu'il ait obtenu gain de cause et qu'en 2009, le ministère russe de la culture et de la communication de masse (cela ne s'invente pas) fasse le nécessaire pour la création d'un tel jour.

En 2009, le président de la fédération de Russie, Dmitry Medvedev signa le décret, officialisant le jour de congé des programmeurs, chaque 256ème jour de l'année.

Par chance, cette journée n'a pas été imitée dans les autres pays.

* c'est le calendrier Grégorien qui a servi de référence pour déterminer le jour en question et non le calendrier Julien (utilisé par les orthodoxes). Rappelons que la Russie a adopé le calendrier gréogrien en 1918. Un hommage (involontaire) au Pape.

Grand rendez-vous de tous les acteurs du territoire, Ora maritima aura lieu les 27 et 28 septembre

Grand rendez-vous de tous les acteurs du territoire, Ora maritima aura lieu les 27 et 28 septembre avec des temps forts à Sète et à Mèze et une foule d’animations gratuites dans toutes les villes du bassin de Thau. Le le itmotiv : faire naître et valoriser les idées pour inscrire notre territoire dans la transition écologique.  
 
  maritimaCapture

Le bassin de Thau est un territoire à taille humaine, riche d’une incroyable biodiversité et fort d’une identité lagunaire et maritime inédite. Ora maritima est l’occasion de redécouvrir celui-ci et de s’interroger, d’échanger autour des enjeux qui lui sont propres.  

Cet espace d’échanges et de réflexion aura pour thème cette année la transition écologique. L’objectif de cet événement est de mettre en avant les idées portées par les acteurs du territoire pour inscrire le bassin de Thau dans le développement durable.

Pour cela, de nombreuses animations seront proposées à la fois à l’attention des acteurs institutionnels, scientifiques, professionnels et privés mais aussi bien sûr du grand public.

Pour plus d’informations et inscriptions, rendez-vous sur https://www.oramaritima.fr/

Le programme en un coup d’œil  ci-dessous
maritimahjkCapture

Vendredi 27 septembre Ateliers et rencontre plénière
 
Une journée rythmée par des ateliers et une rencontre plénière avec la participation des partenaires du futur Contrat de transition écologique et de gestion intégrée du territoire de Thau
 
Ouvert au public sur inscription
Journée grand public
 

Samedi 28 septembre Toute la journée Dans toutes les villes du bassin de Thau
Promenade en bateau, visites, dégustation, baptême, projection… A l’occasion d’Ora maritima, de nombreuses structures ouvrent leurs portes et proposent plus de 20 animations gratuites pour s’informer, s’étonner… et apprendre à mieux connaître le territoire et ses enjeux.
 
Gratuit, ouvert à tous sur inscription
Temps fort  

Ora maritima Ora maritima est organisé par le Syndicat mixte du bassin de Thau avec le soutien de l’ADEME, de l’Agence de l’eau, de la Région Occitanie et le soutien technique des villes de Sète et Mèze. Ces assises du territoire sont un espace de réflexions et d’échanges associant acteurs institutionnels, professionnels, scientifiques, partenaires, grand public…

Cet événement s’inscrit dans le cadre de l’animation du futur Contrat de transition écologique et de gestion intégrée du territoire de Thau et contribue à une gouvernance innovante des politiques contractuelles.   Ora maritima est l’occasion d’aborder collectivement les grands enjeux du territoire : la thématique de l’eau a été retenue en 2015, l’édition 2017 était dédiée aux activités de pêche et de cultures marines, 2019 sera placé sous le signe de la transition écologique et de l’adaptation au changement climatique.

Le contrat de transition écologique  Le bassin de Thau a été sélectionné aux côtés de 60 autres territoires français comme lauréat du dispositif de contrats de transition écologique proposé par le Ministère de la transition écologique et solidaire.

La nouvelle a été annoncée mardi 9 juillet, à Paris par François De Rugy, ministre de la transition écologique et solidaire et Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat auprès du ministre en présence du président du SMBT et des représentants élus des 61 territoires sélectionnés au plan national.
 
Ce Contrat de transition écologique s’inscrit dans la continuité des efforts collectifs fournis depuis plusieurs années pour rendre le territoire vertueux au plan environnemental, au regard notamment de la préservation des activités de pêche et de cultures marines.
 
Véritable levier d’accélération des politiques publiques, ce contrat va permettre au bassin de Thau de bénéficier d’une attention particulière des services de l’Etat pour le suivi technique et administratif et le financement de tous les projets inscrits dans ce futur contrat.  
 
Le SMBT dispose désormais de quatre à cinq mois pour élaborer ce contrat. Cette construction est un travail multipartenarial dans lequel chacun devra amener sa pierre à l’édifice, y compris la société civile. L’événement Ora maritima, assises du territoire de Thau sera le premier espace de réflexions et d’échanges grand public organisé pour alimenter le futur contrat.
 Les CTE Les Contrats de transition écologique sont un dispositif innovant mis en place par l’Etat pour accompagner et soutenir la transformation écologique des territoires. Ils prennent en compte les spécificités et les besoins de chaque territoire. Les projets sont concrets, au service du quotidien des habitants et des salariés. L’objectif est de démontrer par l’action que l’écologie est un moteur de l’économie et un levier de développement de l’emploi local. 

Journées européennes du patrimoine

 

Les Journées européennes du patrimoine se déroulent les 21 et 22 septembre 2019 sur le thème "Arts et divertissement". La manifestation s'élargit au vendredi 20 septembre sur l’ensemble du territoire national avec le programme "Levez les yeux" qui favorise l’accès au patrimoine du jeune public scolaire. Chaque année, ce rendez-vous culturel permet au grand public d'explorer la richesse patrimoniale de la France.

Un grand rendez-vous national autour de la richesse du patrimoine français

Chaque troisième week-end de septembre, petits et grands peuvent franchir les portes de plusieurs dizaines de milliers de monuments, dont certains sont fermés au public le reste de l'année. Parcs et jardins, bâtiments religieux ou civils, etc, sont autant d'occasions de redécouvrir l'histoire française et européenne à travers la sculpture, l'architecture et l'art en général.

Les journées du patrimoine 2019 : "arts et divertissement"

Les Journées européennes du patrimoine 2019 se tiennent les 21 et 22 septembre 2019. Cette année, cet événement culturel, célébré dans une cinquantaine de pays européens, est placé sous le thème "Arts et divertissement".

La manifestation s’élargit, comme l’année passée, au vendredi 20 septembre sur l’ensemble du territoire national afin de favoriser l’accès au patrimoine du jeune public scolaire avec le programme "Levez les yeux"

"Levez les yeux : Le patrimoine en met plein la vue"

Les ministères de l'Éducation nationale et de la Jeunesse et de la Culture créent une journée du patrimoine destinée aux élèves la veille des Journées européennes du patrimoine, le vendredi 20 septembre 2019.

Durant cette journée, les professeurs de la maternelle à la classe de terminale amènent leurs élèves à la rencontre de lieux de patrimoine. Il peut s’agir du patrimoine de proximité (le bâtiment de l’école, l’église, le lavoir d’un village ou les rues et monuments d’une ville) ou de lieux remarquables comme les monuments historiques.

Le programme des Journées européennes du patrimoine 2019 au ministère

L’hôtel de Rochechouart accueillera, comme les années précédentes, le public pour découvrir les richesses de ce bâtiment du 18ème siècle rénové en 2016.

Le 110 bis, lab d'innovation de l'éducation nationale, est également ouvert au public tout au long des deux jours pour présenter au public des dispositifs innovants au service de la (re)constitution et de la préservation des différentes formes de patrimoine.

Les Journées sont l’occasion de proposer aux visiteurs un parcours de visite ponctué d’animations tournées vers le jeune public et sa sensibilisation à l’histoire de la Nation et à l’histoire de l’art et du divertissement, ou encore aux métiers du patrimoine accessibles grâce aux formations professionnelles.

Pour enrichir l’expérience du visiteur, les élèves de l’École du Louvre interviennent en tant que "guide conférenciers" au cours du parcours.

Exposition d’un "village des formations et des métiers du patrimoine"

Dédiée aux formations pré et post-bac aux métiers du patrimoine, cette exposition permet aux visiteurs de découvrir ou redécouvrir une nouvelle facette du patrimoine, celle du divertissement. 

Des établissements professionnels tels que l’école Boulle, le lycée Diderot, le lycée Hector Guimard, seront ainsi présents pour présenter leurs formations et faire découvrir les métiers qui en découlent.

Informations pratiques

Le ministère se situe au 110 rue de Grenelle, dans le 7e arrondissement de Paris et ouvre ses portes les samedi 21 septembre de 10h à 18h et dimanche 22 septembre de 10h à 17h.

 

Mutuelles de Bretagne : Richard Ferrand mis en examen pour "prise illégale d'intérêts"

Le président de l'Assemblée nationale est sous le coup d'une enquête dans le cadre de l'affaire des "Mutuelles de Bretagne", révélée en mai 2017 par Le Canard Enchainé. Il n'entend pas quitter ses fonctions, disant avoir pris acte d'une "mesure procédurale qui va lui permettre de pouvoir se défendre".

Richard Ferrand, président La République en Marche (LREM) de l'Assemblée nationale, a été mis en examen dans la nuit de mercredi 11 à jeudi 12 septembre à Lille pour "prise illégale d'intérêts" dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne.

Le quatrième personnage de l'Etat a aussitôt balayé toute velléité de départ, indiquant être "déterminé à poursuivre (sa) mission" à la tête de la Chambre basse. Le parquet de Lille a précisé que le locataire du "perchoir" de l'Assemblée a été mis en examen tard dans la soirée, à l'issue d'un "interrogatoire de première comparution" de près de 15 heures au tribunal de grande instance de Lille, où l'affaire a été dépaysée il y a un an. "Les trois juges d'instruction saisis du dossier ont décidé de mettre en examen Richard Ferrand pour prise illégale d'intérêts", précise la juridiction.

 

En savoir plus : https://actu.orange.fr/politique/illegale-d-interets-magic-CNT000001iXk3b.html

Violences contre les élus

Près de 10% des maires ont répondu au questionnaire envoyé par le Sénat

D'après les premiers résultats de cette consultation, certains maires disent éprouver un sentiment de solitude ou d'insécurité.

Près de 10% des maires de France ont déjà répondu au questionnaire envoyé par le Sénat à la mi-août, après la mort du maire de Signes (Var), renversé par une camionnette, révèle franceinfo jeudi 12 septembre.

3 380 questionnaires ont déjà été reçus, et la commission des lois du Sénat table sur 3 500 pour la fin de la consultation dimanche. Cette consultation doit prendre la mesure des menaces et des agressions dont les élus peuvent faire l'objet. 

Environ 500 de ces questionnaires ont pour l'instant été analysés. Les premières réponses confirment le sentiment de solitude et surtout d'insécurité des élus. Ces maires sont confrontés à de simples réflexions, des menaces verbales, des agressions physiques. Leurs familles sont parfois menacées. En cause souvent, des problèmes de voirie, de stationnement, de dépôt d'ordure ou d'occupation illégale du terrain.

Les maires veulent davantage de soutien de l'État

En savoir plus : https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/mort-du-maire-de-signes/

Produits au rappel Alimentation