Mobilier - décoration

Pour figurer dans les bonnes adresses de Thau-infos, faire connaître votre activité, présenter vos offre commerciale et plus généralement relayer vos informations dans les  rubriques de Thau-infos ou plus largement dans le département voire plus loin encore, via nos autres journaux numériques, contacter Jean-Marie Philipon (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les Fauteuils d'Agnès

 

Agnès Thomas, artisan tapissière et décoratrice d'ameublement, a appris en Avignon, auprès d'un Maître d'Apprentissage Certifié, l'art de la rénovation des chaises et des fauteuils.
Installée à Sète depuis 2008, elle vous accueille dans son atelier pour vous conseiller sur la rénovation de vos chaises, fauteuils et canapés de tous styles, selon les techniques traditionnelles ou plus modernes.
Elle offre à sa clientèle un vaste choix de tissus provenant des grands éditeurs de tissus français et étrangers.
Elle crée également à partir de carcasses de fauteuils chinées dans un grenier ou une brocante des oeuvres uniques alliant le conformisme des formes au modernisme des matières et des couleurs.

Agnès Thomas est à votre disposition pour répondre à vos besoins et vous conseiller dans vos recherches adaptés à votre personnalité et à votre style de maison. Pour plus d'informations, n'hésitez pas à la contacter.

 



 

 

 

Agnès Thomas
Tapissier décorateur d'ameublement
2, impasse de L'orée du bois
(rue Caraussane)
34200 Sète

Tél. :  06 73 40 64 98

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

http://agnes.t.monsite-orange.fr/

 

         

La cocotte-minute va-t-elle bientôt siffler ?

Depuis des siècles, partout en Europe, les causes profondes des révoltes sont toujours les mêmes : un État avec des caisses vides, un endettement abyssal, une fiscalité écrasante, des inégalités et une insécurité croissantes. Dans un tel contexte c’est le plus souvent la jeunesse, sans perspective d’avenir, qui déclenche le processus insurrectionnel.
Selon l’INSEE, la France compte près de 9 millions de personnes vivant en deçà du seuil de pauvreté. La moitié d’entre elles sont des jeunes de moins de 30 ans, chômeurs, stagiaires, précaires allant de petits boulots en petits boulots. La situation dans le Midi est plus dégradée encore que dans le reste du pays et dans certaines villes de l’Hérault le chômage des jeunes dépasse même les 50%. .Dans ce contexte, un sondage indique que les deux tiers des 18-34 ans sont prêts à un mouvement de révolte de grande ampleur...

» suite de l'édito