Aménagement urbain : un Site internet pour tout savoir

Le centre de « Sète agglopôle méditerranée »  fait aujourd’hui l’objet d’un grand projet de renouvellement urbain autour de quatre secteurs distincts mais complémentaires (Entrée Est de Sète, Zone commerciale de Balaruc, Les Hierles et le site Lafarge à Frontignan).

"Reconquérir, redynamiser et apporter une nouvelle offre dans les domaines de l’habitat, de l’économie ou encore du tourisme et de la culture … telles sont les ambitions affichées pour cette reconquête du territoire." pour la SAM.

proCapture

Vous voulez tout savoir sur les 4 projets d’aménagement menés par notre collectivité ? Vous avez des questions à poser ?

Un Site internet entièrement dédié donne toutes les informations sur cette grande opération.

Visitez le Site Internet Projets Urbains 

Les 4 projets menés par l’agglopôle :

Le projet d’aménagement est situé à l’entrée de la ville de Sète, à proximité du futur pôle d’échanges multimodal de la gare. Il s’agit d’un projet d’envergure qui doit permettre de développer des emplois, une offre de logements de qualité et de nouveaux équipements en cœur d’agglomération.

L’agglopôle a lancé un projet de requalification et d’extension. Le projet vise à améliorer l’attractivité de la zone, sécuriser les accès et les cheminements, favoriser la création d’emplois par l’accueil de nouvelles enseignes et développer le confort et la qualité du site.

Ce projet résidentiel de 600 à 800 logements (avec une forte part de logement social) s’accompagnera de celle d’un grand parc de plusieurs hectares. Cet espace aménagé aura une vocation de loisirs et récréative, avec la mise en place de parcours de santé, de voies piétonnes et de pistes cyclables.

Le site se divise en deux parties : la cimenterie à l’Ouest et à l’Est, l’ancienne carrière. La carrière sera aménagée en espace de loisirs de plein air. La cimenterie deviendra un lieu d’accueil (tourisme d’affaire, palais des congrès, commerces de promotion du terroir…) et d’activités balnéaires, notamment nautiques.

Si vous croisez un chien ou un chat errant, ne détournez pas le regard

CHIENCapture

"Alors la mort dans l’âme, sur les conseils du vétérinaire et en concertation avec la famille d’accueil, nous avons pris la décision d’abréger ses souffrances. Véronique et son fils Ange ont décidé que cette petite misère aurait quand même un nom, Glimm car « glimmer of hope » signifie lueur d'espoir… Alors voilà maintenant Glimm est au paradis des chiens.Mais que de souffrances. Cette petite chienne a été vue errante des semaines auparavant par des habitants du village, elle était à ce moment là sur ses 4 pattes, courant la campagne, mais personne ne s’en est inquiété. Un chien comme elle tout le monde s’en fout. Cela n’émeut et ne touche personne. Ce n’est qu’un chien de chasse. Personne ne lui a donné à boire, ni même de quoi manger. Glimm est morte lentement mais sûrement. Elle est morte de faim, de soif, de fatigue. Glimm est morte de notre indifférence à tous. Enfin presque tous...

» associations