La brigade territoriale de Sète Agglopôle

samCapture

Créée en 2010 sur le territoire de l’ex-CCNBT, la brigade territoriale a vu son périmètre d’intervention élargi depuis la fusion des deux agglos du bassin de Thau, le 1er janvier 2017. Elle emploie cinq agents de terrain qui veillent 24h/24 sur le territoire de Sète agglopôle Méditerranée pour défendre le bien commun contre les comportements inciviques qui mettent l’environnement en danger et qui nuisent à la grande majorité des habitants.

Ces gardes-champêtres ont un champ de compétence judiciaire très étendu et sont habilités à rédiger un procès verbal qui peut donner lieu à des poursuites.. Leur mission est de faire remonter l’information jusqu’aux élus lorsqu’ils constatent un réseau endommagé, un comportement qui pourrait aboutir à un incendie, une construction illicite…

Leurs missions :

  • la police de l’eau : l’étang est un milieu fragile. Chaque mois, les agents font des prélèvements dans les ruisseaux du bassin versant (analysés en laboratoire) et répondent présents quand ils sont saisis par une commune qui suspecte une pollution. Ils surveillent attentivement le réseau pluvial et le réseau assainissement pour détecter tout dysfonctionnement.
  • la police de l’urbanisme : ils interviennent contre toute construction illicite en zone agricole ou littorale, et contre l’aménagement non autorisé de voiries. Ils sont également chargés de vérifier la conformité des assainissements non collectifs des habitats afin de protéger les milieux naturels d’une éventuelle pollution.
  • la surveillance des espaces naturels : ils sont présents sur les sentiers de la Gardiole et sur tous les espaces naturels protégés du territoire, pour faire respecter le droit à la circulation motorisée et lutter contre les abus de certains usagers : moto-cross, circulation de véhicules sur des chemins protégés, dépôts sauvages, chasse et pêche illégales…
  • la police des bois et forêts : ils interviennent dans le cadre de la lutte contre les incendies pour vérifier que les habitants des zones proches des massifs forestiers appliquent l’obligation légale de débroussaillage.  
  • la compétence AGV : ils assument une mission d’accompagnement et de protection en collaboration avec le service Habitat de l’agglopôle, et veillent aux conditions d’accueil et d’entretien des aires réservées aux gens du voyage.