L’archéologie préventive

L’archéologie préventive a pour objectif d’assurer la détection et l’étude scientifique de vestiges patrimoniaux susceptibles d’être détruits par des travaux liés à l’aménagement du territoire. Quand il est question de mettre en œuvre un grand aménagement d’intérêt général, réduire les délais d’intervention au profit de la collectivité ou de l’aménageur, c’est un plus !

preveCapture

Une équipe de professionnels agréés par l’État (4 agents), spécialistes du Néolithique, de l’Âge du Bronze, du 2ème Âge du Fer, de l’Antiquité et du Moyen-Âge, est habilitée à mener des fouilles et à dresser des diagnostics sur les 14 communes de notre territoire. Si la découverte est exceptionnelle, l’État  peut décider d’approfondir les fouilles. Sinon, le terrain est rebouché et  remis à disposition de l’aménageur.

Une convention de partenariat a été établie entre l’agglopôle et l’INRAP (Institut national de recherches archéologiques et préventives). En tant qu’opérateur agréé, ce service peut également être missionné sur tout le territoire national. Il peut donc répondre à des appels d’offres publics ou privés et faire appel à d’autres archéologues et scientifiques spécialisés selon les chantiers.

Le service participe également aux fouilles et études scientifiques menées sur des secteurs non menacés par des travaux d’aménagement. Nos quatre archéologues surveillent aussi les petits travaux de voirie, ce qui permet parfois d’observer des vestiges sans pour autant arrêter les travaux.

CYCLE DE CONFÉRENCES 2018 PATRIMOINE / ARCHÉOLOGIE