SAM : la requalification des Zones d’Activités Économiques

Depuis le transfert des Zones d’Activités Économiques (ZAE) à l’agglomération (29 à ce jour représentant 800 entreprises et près de 6 000 emplois), la collectivité a décidé d’investir dans leur requalification (14 millions d’euros d’ici 2020).reeqCapture

En préambule à cet ambitieux programme, certains travaux de sécurisation et de jalonnement ont été réalisés. Panneaux départementaux, totems, relais Info Service avec carte, noms de rues, de restaurants et d’hôtels à bonne hauteur pour les automobilistes, numéros des entreprises…devraient permettre aux usagers de mieux s’orienter dans le dédale des ZAE.

Les nombreuses réunions menées avec les entreprises de ces Zones ont permis de déterminer les priorités en fonction de critères d’emplois et de taille des entreprises.

5 de ces parcs d’activités sont concernés (les travaux vont s’échelonner jusqu’en 2019) :

  • Massilia à Marseillan (37 entreprises et 249 emplois) → démarrage fin août 2017 / livraison fin juin 2018
  • La Clau à Gigean (43 entreprises et 460 emplois) → démarrage fin août 2017 / livraison fin juin 2018
  • La Peyrade à Frontignan (34 entreprises et 322 emplois) → Date de début des travaux à définir
  • Les Eaux Blanches à Sète (69 entreprises et 713 emplois) → de juin 2018 à juillet 2019
  • Le Parc Aquatechnique à Sète (124 entreprises et 658 emplois) → démarrage février 2018 / date de livraison à définir

Globalement, les travaux consistent à refaire les bitumes des rues et avenues, l’éclairage public, les réseaux d’assainissement ou encore l’aménagement d’espaces verts. En parallèle du programme de requalification, l’agglopôle intervient sur le déploiement d’une nouvelle signalétique à l’intérieur des 18 ZAE que gérait l’ex Thau agglo (après la fusion avec l’ex CCNBT au 1er janvier 2017, 11 ZAE supplémentaires sont venues compléter le nombre de zones sous gestion communautaire). Un travail de diagnostic sur ces ZAE est actuellement en cours.