Aujourd’hui, NE PAS TRIER, TUE !

 letri

Chaque minute, l’équivalent d’un camion poubelle de plastique est déversé dans le milieu marin.

Nous produisons en moyenne 300 millions de tonnes de plastiques par an et on estime qu’entre 8 et 12 millions de tonnes finissent dans nos océans...

Une fois répandus, il est très difficile, voire impossible de nettoyer ces déchets. Ils flottent des régions polaires à l’équateur, à toutes les profondeurs. La problématique est encore plus dramatique en méditerranée, une mer « fermée »…

Eliminer le plastique à la source reste donc la meilleure solution pour lutter contre cette pollution. Pour cela, nous devons trier ! Autant que possible… car aujourd’hui, NE PAS TRIER TUE !

Si le nettoyage des plastiques en mer semble un chantier titanesque dont personne ne veut assumer la paternité ni les coûts, il est de la responsabilité des décideurs politiques d’adopter des mesures efficaces de réduction à la source des déchets en sensibilisant leurs populations aux gestes du tri, puis de garantir le recyclage des déchets.

C’est le sens de l’action que mène cet été Sète agglopôle méditerranée, en mettant en place des nouveaux visuels « NE PAS TRIER TUE » sur certains containers en point d’apports volontaires (PAV).

letri22preview_OM

letri33preview_verre

Les visuels, volontairement « réalistes », traduisent les effets désastreux de la pollution qui touche particulièrement les tortues marines et les oiseaux de mer, mais n’épargne pas les autres mammifères marins et les poissons.

Les PAV (Verre – Ordures ménagères – Emballages) seront mis en place dans les centres-ville de certaines communes, à proximité immédiate du milieu marin afin de sensibiliser les usagers, touristes et commerçants.

Les premiers PAV (34 au total) sont à découvrir à partir de mercredi 24 juillet, quai du Général Durand à Sète (en face du restaurant La Marine).