agglo bassin de Thau

Le Conseil de développement s'engage dans le cadre du Grand Débat national

Engagement du Conseil de développement dans le cadre du Grand Débat national

Le conseil de développement de Sète produira donc une contribution au Grand Débat National

 

Le Conseil de développement de Sète agglopôle Méditerranée, instance de démocratie participative, est engagé depuis sa création en 2015 en faveur du mieux vivre des habitants du territoire et ceci dans de nombreux domaines : déplacements, habitat, environnement, économie, bien-être.samCapture

 

Ainsi, depuis plus de 3 ans, le conseil de développement produit des avis et contributions à destination des instances locales. Très attaché à la construction collective, ses travaux sont nourris par des échanges intenses au sein de ses 3 groupes de travail.

 Le Conseil de développement, animé d’une volonté d’apporter son expertise citoyenne au contenu des politiques publiques locales, a été sollicité pour participer en 2018, à la co-construction du projet de territoire de l’agglomération, à l’horizon 2040.

 Le Conseil de développement, fort de son expérience relative à l’élaboration de ce projet de territoire, souhaite contribuer au Grand Débat National.

 Ainsi, les 102 membres sont conviés lundi 18 février 2019, à 18h, à l’agglo, pour débattre et formaliser des propositions au Grand Débat National.

 

Le Conservatoire de musique et d’art dramatique

Le Conservatoire communautaire est composé (depuis le transfert au 1er janvier 2016) du Conservatoire de Sète et de l’école de musique de Frontignan. Les équipes pédagogiques en place restent les mêmes et chaque établissement conserve ses spécificités. Ces deux établissements forment dorénavant le Conservatoire à Rayonnement Intercommunal (CRI) et leur tarif d’entrée est identique depuis septembre 2017 (59€ pour les 2).servaCapture

Un bâtiment de plus de 6 400 m2 qui comportera un auditorium de 400 places ouvert à d’autres manifestations, sera construit d’ici la rentrée 2019 à Sète. Il s’inscrit dans un vaste programme culturel de réhabilitation des chais des Moulins, situés le long du canal de la Peyrade, dans le contexte du réaménagement de l’entrée Est de Sète. Le jury a choisi l’agence Rudy Ricciotti pour mener à bien ce projet estimé à 20 M€.

De cette structure, pourra être conçu un réseau autour de l’enseignement musical faisant de ce CRI un véritable lieu ressources. Le futur Conservatoire proposera un enseignement artistique très large avec une fourchette de prix parmi les plus bas. L’agglopôle va également créer son propre réseau animé par un dispositif original, le label « Écoles associées » qui s’adresse aux écoles de musique et d’art dramatique (une seule structure par commune pourra intégrer ce dispositif). Pour l’obtenir, l’école devra être signataire d’une charte.

Ce label vise à garantir l’uniformisation de l’offre pédagogique entre les écoles partenaires et le Conservatoire. Mais également à réduire les coûts d’inscription en ajustant les tarifs des écoles sur ceux du futur Conservatoire. Grâce à une subvention aux écoles partenaires, l’agglopôle prendra en charge une partie du coût annuel de l’inscription. Ce dispositif en faveur des familles permettra un accès égalitaire et facilité à l’enseignement artistique et plus largement à la culture.

Une balade pour traquer les fuites de chaleur…

Les Nuits de la Thermographie, organisées ce mardi 5 février à Bouzigues par l’Espace Info Énergie du Gefosat en partenariat avec l’agglopôle,  avaient pour objectif d’expliquer les avantages tant sur le plan économique qu’écologique de l’amélioration de la performance thermique de son logement.

Pour tout comprendre et tout savoir sur le sujet, les participants, accompagnés par des spécialistes, ont arpenté les rues de la commune avec une caméra thermique, permettant de visualiser en temps réel :

  • les défauts d’isolation des bâtiments
  • les fuites et/ou infiltrations d’air
  • les ponts thermiques…

L’énergie la moins chère, c’est celle qu’on ne consomme pas !

EN SAVOIR + SUR L'ESPACE INFO ÉNERGIEremoP1190026

Emporter ses racines, pour s'enraciner à nouveau...

Avec NOSTOS de Christ Mattia "Emporter ses racines, pour s'enraciner à nouveau..."


C'est la réflexion que suscite ce travail, qui se présente sous forme
d’installation.


Tissées de draps de coton et de fils de nylon, des racines à l’aspect organique s’échappent de la coque d'une barque ou se retrouvent
en empreintes sur de grandes toiles peintes.
Cet ensemble témoigne du déplacement permanent des êtres vivants et des traces qu’ils laissent ou emportent tout au long de leurs vies. Le poids et l’enchevêtrement des racines assemblées, qui mesurent entre 2 et 3 mètres, soulignent la difficulté qu'engendre le déracinement.

www.patrimoine.agglopole.fr
Vernissage le vendredi 22 février à 18h30
Exposition du 23 février au 19 mai
Musée Ethnographique de l’Etang de Thau, Quai du port de pêche,

34140 Bouzigues, Tél : 04 67 78 33 57nostosCapture

réouverture des Thermes de Balaruc-les-Bains

SaM vous y emmène...
Lignes 10/ 14N / 14S
+ d'infos: www.mobilite.agglopole.fr

L’image contient peut-être : nuage, ciel et texte

dès lundi,

6 h 00 pour la réouverture des Thermes de Balaruc-les-Bains.

Amis curistes du mois de février, une heure d’accès à la Magie de l’eau au spa thermal O'balia - 1er spa thermal méditerranéen vous sera OFFERTE.
Offre réservée uniquement aux curistes débutant leurs cures, les 04/02/19, 11/02/19 et 18/02/19.

OPAH RU et OPAH COMMUNAUTAIRE

ATTENTION : Soyez vigilants aux démarchages abusifs !!

 Dans le cadre des aides délivrées par l’Anah (Agence nationale pour l’habitat) pour l’amélioration du parc de logements privés, une plateforme dématérialisée dénommée « monprojet.anah.gouv.fr » est mise en place pour le dépôt des demandes de subventions des propriétaires.

Sète agglopôle Méditerranée souhaite attirer l’attention, en tant que délégataire de l’Anah, sur des démarches abusives de la part de certaines entreprises qui pourraient contacter, se présentant comme missionnées par l’Anah et proposer leurs services pour la réalisation des travaux.

Avant toute prise de décision, il est vivement conseillé de relever leurs coordonnées (nom et numéros de téléphone) et d’avertir le service Habitat de Sète agglopôle méditerranée, au 04.67.46.47.82.

L’Anah centrale a été saisie.

Sur le Forum Sport & Santé

Petit clin d'oeil de Stéphane Diagana, figure légendaire de l'athlétisme français, sur le Forum Sport & Santé que nous organisons ce jeudi 31 janvier au Casino de Balaruc-les-Bains.

Très investi pour démontrer les bienfait de l’activité physique, il vous invite à nous rejoindre en vous parlant notamment de la table ronde "Sport et Santé : un duo gagnant" à laquelle vous pourrez assister dès 13h45.

De nombreux autres témoignages et échanges avec le public rythmeront cette journée qui s’adresse aussi bien aux sportifs de haut niveau qu’à de simples amateurs.…

N'oubliez pas de vous inscrire sur https://www.weezevent.com/forum-sport-sante

https://www.facebook.com/seteagglopolemediterranee/videos/

Un chantier d’insertion au cimetière marin de Sète

C’est parti : à l’initiative de la Ville, le chantier du mur du cimetière marin vient de commencer. Il sera suivi par la création d’un jardin du souvenir.

Douze personnes, en insertion professionnelle avec l’association Passerelles Chantiers, participent actuellement au chantier de démolition puis reconstruction du mur de pierre longeant le cimetière marin, côté rue du cimetière.

Il s’agit là de refaire à l’identique le mur de clôture qui a vieilli. A la fin du chantier, la Ville y intégrera sur la partie haute, un columbarium et un jardin du souvenir face à la mer, où les familles pourront disperser les cendres des défunts.

” Nous sommes sur le chantier 26 heures par semaine, du lundi au jeudi, explique Lionel Yzombard, encadrant technique chez Passerelles Chantiers. Les personnes sur le terrain ne sont pas forcement toutes du métier. Elles apprennent jour après jour la maçonnerie, mais surtout des techniques qui se perdent de nos jours. Ces chantiers d’insertion sont mis en place pour remettre ces personnes qui n’ont plus de travail dans le bain, les faire venir à l’heure, manger à l’heure, les faire rencontrer d’autres personnes, et éviter aussi l’isolement.

Ce chantier, financé à 50% par la Ville de Sète et à 50% par Sète Agglopôle Méditerranée va se poursuivre jusqu’au mois d’août. L’équipe s’attèlera ensuite à un autre chantier : la réfection d’un mur de soutènement en pierre, chemin de la Craque.

 

Les voeux de Sète Agglopôle aux Thermes de Balaruc les Bains

Les vœux de Sète Aglôplole ont eut lieu ce mercredi 30 Janvier aux Thermes de Balaruc les Bains en présence d'environ 500 personnes. De très nombreux élus étaient présents que ce soit ceux de la Région et du Département, tous les vices-Présidents sauf ceux excusés pour raison de santé, des membres du Conseil communautaire, du Conseil de développement, de Conseils municipaux ainsi que des représentants de structures institutionnelles comme Monsieur Nucho, Sous-Préfet de l'Hérault et bien d'autres...gloaP1180853

Après un accueil individuel des invités le Président de Sète Agglopôle a appelé à ses côtés les vices-présidents présents et certains de leurs représentants.

François Commeinhes a alors rappelé que le principal pour tous c'était de garder la forme qui permet de réaliser à titre privé ou professionnel de très belles choses : "que 2019 permette à chacune et chacun d’entre vous d’avoir la meilleure santé possible. Cela conditionnera en grande partie tout le reste : épanouissement personnel et réussite professionnelle, bonheur et douceur pour l’année qui vient. "

 

Celui-ci après être revenu sur le site des Thermes comme un symbole a souligné le dynamisme de Sète Agglopôle pourtant tout jeune ce qui devrait lui permettre de connaître un bel essor : "Ce n’est pas pour rien si l’agglopôle organise pas plus tard que demain à Balaruc-les-Bains, pour sa 3e édition, le forum sport/santé qui, autour du nageur médaillé olympique Yannick Agnel, évoquera avec les meilleurs spécialistes nationaux les interactions entre le sport, le corps et la guérison. Des thématiques porteuses en ces périodes de vœux…"

Quant au thème du sport, François Commeinhes se faisait un plaisir de développer ce sujet avant d'aborder celui des déplacements urbains qui pose problème mais qui fait l'objet d'un travail particulier, d'études et qui encourage à l'innovation : "Infléchir de telles pratiques revient à actionner plusieurs leviers.Elle revient d’abord à intensifier les aménagements en site dédié et mobilités douces, à l’image du chantier qui débutera cette année sur la Départementale 2, entre Sète et les 2 Balaruc.
En attendant, je l’espère, l’aménagement du même type absolument indispensable sur le boulevard Verdun/Blanc à Sète, voie départementale qui dessert nombre d’équipements publics, pour laquelle j’espère que le conseil départemental acceptera un tour de table plus équilibré pour le financement.gloaP1180861
 
Mais comme l’écrivait le philosophe Alain, « si le pessimisme est d’humeur, l’optimisme est de volonté »."

Pour ce qui est des navettes maritimes SAM compte bien développer cette option. Il y reviendra...

Le Président de Sète Agglopôle abordait alors les problématiques de l'agriculture et de l'habitat sur le territoire qui sont liées étroitement:

"Sous la houlette de son vice-président délégué aux activités agricoles Michel Garcia, l’agglopôle se donne les moyens d’enrayer cette spirale et de stabiliser le potentiel foncier agricole. Ceci dans une filière qui représente 300 exploitations professionnelles, constituées à 80% d’exploitations viticoles qui façonnent l’identité du territoire dans sa dimension terrienne. La veille foncière débutée en 2018 avec la Safer pour valoriser des parcelles dont nous sommes propriétaires ou le développement du prêt à taux 0 pour soutenir les installations agricoles et la relève dans les exploitations, font parties des outils que nous actionnons pour aboutir. Comme l’indique notre Scot adopté à l’unanimité des élus, le territoire dispose d’un potentiel foncier de 140 hectares de friches industrielles à reconquérir pour enrayer le mitage d’espaces agricoles et naturels."
 
"Les espaces naturels entre mer, garrigues, lagunes et zones humides, avec un double front littoral mer/étangs, qui composent 70% de notre espace, font que le bassin de Thau a tous les atouts pour devenir un éco-territoire. Un territoire pilote, comme il peut l’être en matière de gestion de l’eau, aux portes de la métropole montpelliéraine. Parallèlement, dans l’espace urbain de Sète/Frontignan/Balaruc, les maîtres mots du programme local de l’habitat 2018-2023 sont le renouvellement urbain sur les centres anciens, une production équilibrée et diversifiée, alliant habitat durable et mixité sociale et lutte contre la ségrégation spatiale."

François Commeinhes abordait alors les thèmes qui permettent au Territoire d'être un pôle d'attractivité mais auxquels il faut porter beaucoup d'attention : la Culture en premier lieu avec bientôt un nouveau conservatoire, avec des musées de SAM, des sites d'exception sur le territoire...

"Bravo pour le dévouement que vous mettez au service de ce beau territoire ! Bravo pour l’amour dont vous ne cessez de donner des preuves en vous investissant au service de son développement ! En matière touristique, la labellisation « Grand site Occitanie » obtenue par la commune de Sète a eu l’effet positif de mettre en place un processus de concertation à l’échelle de tout le bassin. Celle-ci permet d’envisager une démarche grand site de France du bassin de Thau au titre de ses paysages, parallèlement au travail mené sur la mise en valeur du patrimoine immatériel et l’étang et des traditions maritimes, avec, en ligne de mire, un classement Unesco."

Après le tourisme, celui de l'économie est aussi important car pour lui, qui dit prospérité, dit développement économique… Et c’est là l’une des missions majeures de l'agglo, qui doit franchir un nouveau cap en la matière.

"On ne peut pas laisser croire, comme un certain discours ambiant le laisse entendre, qu’il est possible de distribuer des richesses sans en créer au préalable, que le progrès social peut s’affranchir du progrès économique. Prétendre le contraire relève de l’escroquerie intellectuelle. Sète agglopôle Méditerranée doit certes opérer un bon équilibre entre protection de l’environnement et développement urbain et économique."

L'environnement n'était donc pas oublié pour que la recherche permette de mieux le respecter et  pour préserver des zones sur lesquelles travaillent de nombreux habitants de SAM comme pêcheurs et conchyliculteurs.

Avec de bons chiffres au niveau de la gestion, avec une pensée pour Antoine De Rinaldo, François Commeinhes pense que si l’intercommunalité est le fruit de personnes et communes de natures très différentes, qui s’unissent pour travailler ensemble à l’intérêt général, c'est une structure de coopération entre les communes, unies autour d’un projet de territoire à l’horizon 2040, que les élus ont adopté à l’unanimité fin 2018, conformément au calendrier qu'ils s'étaient fixés.
 
"Un projet dont vous trouverez le détail sur nos divers supports numériques et papiers, mais qui articule une vision commune autour d’axes structurants, déclinés par thèmes. de la démarche novatrice adoptée pour élaborer ce projet, qui a associé élus des 14 communes et représentants de la société civile, désignés au sein du Conseil de développement. C’est d’un vrai dialogue et de nombreuses rencontres et échanges qu’il est né, dans une période où le débat se limite souvent à un pouce baissé ou levé sur internet, ce qui est désolant. Ce travail de groupe sera pérennisé, puisque l’enthousiasme est tel que les contributeurs ont souhaité continuer à suivre la vie et la mise en œuvre progressive du projet."

Il était temps de conclure sur ce signe de vitalité démocratique et citoyenne.

  François Commeinhes réitérait à chacune et chacun, au nom des 50 élus de Sète agglopôle Méditerranée, des vœux de santé, de bonheur et de réussite, auxquels, comme il venait d'essayer de le montrer, la structure apporte, il l’espère, sa petite pierre.poltP1180918

 

Lire le discours intégral sur http://thau-infos.fr/index.php/commune/echos/

Avant de partager un moment d'échanges récréatif, autour d'un apéritif dînatoire 3 personnes et autour-d'elles, 3 structures et associations allaient être honorées pour leur engagement sur le territoire, à différents niveaux.

Il leur était remis la médaille de Sète Agglopôle avec la participation des vices-Présidents concernés.

Ont été honorés ;

Luc Routier, qui depuis plus de 48 ans s'occupe à Gigean de la restauration de l'Abbaye de Saint Félix de Montceau, une de merveilles de SAM avec autour de lui toute une association qui oeuvre pour que cet édifice puisse perdurer dans le temps.

En savoir plus sur : https://www.patrimoinereligieux34.catholique.fr/ancienne-abbaye-saint-felix-de-montceau-gigean/

Monique Teyssier qui depuis de nombreuses années préside l'adssociation qui organise le Festival de Thau sur le Territoire, avec en plus de son volet musical très riche et varié, une direction bien écologique, qui en fait un festival de coeur. Celui-ci devrait même se développer géographiquement sur Sète Agglopôle.

En savoir plus sur : http://www.festivaldethau.com/

Roger Varobiff, Président d'Initiatives Thau, une association (plus de 100 membres) qui en 20 ans a aidé ou lancé plus de 500 entreprises avec  la clef sur le territoire 1500 emplois.

En savoir plus sur : http://www.initiative-thau.fr/

Comme pour les précédents, une passion, celle d'entreprendre, qu'il souhaite transmettre, avec pour chacun de la volonté à donner pour que leurs actions se poursuivent...