agglo bassin de Thau

Dématérialisation : deux conférences à l'agglopôle

Lundi 9 juillet 2018, deux conférences à l'agglopôle : 

- de 14h30 à 16h30 à destination des collaborateurs
- de 18h à 20h à destination des chefs d’entreprise.

Marchés publics : vers le 100% dématérialisation

La dématérialisation va bousculer les habitudes en propulsant la commande publique dans l’ère du 3.0. en s’imposant à toutes les étapes de la passation des marchés publics et des concessions.

En pratique, et dès le 1er octobre 2018, tout change au-dessus du seuil de 25 000 € HT : plus d’offre papier, des échanges 100% numériques tout au long de la procédure, la généralisation de la signature électronique et l’obligation, pour l’acheteur, d’accepter le Dume et de publier les données essentielles.

Sète agglopôle méditerranée organise, en partenariat avec l’APOH, 2 conférences-débats le lundi 9 juillet 2018, une de 14h30 à 16h30 à destination des collaborateurs, une de 18h à 20h à destination des chefs d’entreprise.

Inscription auprès de Florence SANCHEZ : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser._body" class="adr black-to-orange contextEntry" href="https://webmail1n.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=105210&check=&SORTBY=1" target="_blank">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser._body" class="adr black-to-orange contextEntry" href="https://webmail1n.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=105210&check=&SORTBY=1" target="_blank">
o
u 04 34 85 01 00. 

 

Picpoul : un ouvrage pour un cépage !

L'Agglo Méditerranée et Sète Agglopôle Méditerranée étaient réunies ce mercredi au Domaine de Creyssels, à Mèze, pour la consécration du Picpoul de Pinet, l'appellation emblématique du vin blanc languedocien. Le Conseil Supérieur de l'Œnotourisme a officiellement attribué le label "Vignobles & Découvertes" (29 mai 2018) à la destination THAU EN MÉDITERRANÉE : une juste récompense pour le cépage "du triangle d'or" (Agde-Pézenas-Sète) à cheval sur les deux agglos unanimes dans cette démarche collective œnotouristique.

Depuis 2012 et les premières démarches "Pays de Thau", les différents acteurs professionnels inter-filières (touristique, viticole, conchylicole et halieutique) se sont fédérés autour de l'alliance des vins et coquillages à travers un travail d'animation et de formation : faire, c'est bien mais il faut également faire connaître.

THAU EN MÉDITERRANÉE, c'est : 82 partenaires éligibles (30 caves ou domaines viticoles, 4 établissements conchylicoles, 14 structures d'hébergements, 11 restaurants, 6 activités patrimoniales, 9 activités de bien-être ou de loisirs, 6 offices de tourisme et 4 agences réceptives). 34 communes sont concernées donc 200 000 habitants. La nouvelle destination couvre 5 AOP et 7 IGP de territoire… le label n'est plus un simple dispositif d'animation mais un véritable outil de performance pour les professionnels.

Gilles D'ETTORE, président de la Communauté d'Agglomération Hérault Méditerranée, maire d'Agde et François COMMEINHES, président de Sète Agglopôle Méditerranée, maire de Sète, ont donc répondu à l'invitation de Frédéric SUMIEN, président d'AOC Picpoul de Pinet.

 Les autorités locales, départementales, régionales réunies au Domaine de Creyssels

Après les discours d'usage, l'Ensemble Vocal de Pézenas a interprété la chanson du Picpoul devant une assemblée conséquente, tout ouïe et fière d'assister à cette première fort réussie et de grande qualité musicale. Nul doute que ce chant d'hommage aux "piquepouliers" va faire le tour de la planète viticole et devenir le tube d'un été fort bien commencé.

Un ouvrage qui tombe "à pic" !

"Picpoul de Pinet, une Odyssée viticole en Languedoc" est vraiment le document qu'il fallait à cet étonnant cépage.

Marc MÉDEVIELLE, autrefois journaliste spécialisé dans les vins de la France méridionale et Emmanuel PERRIN, photographe indépendant en publicité et communication institutionnelle se sont associés pour un ouvrage initié par Guy BASCOU, "mémoire vivante" du précieux "trésor".

Guy BASCOU, mémoire du Picpoul Marc MÉDEVIELLE, écrivain

L'A.O.P. Picpoul de Pinet est intimement liée à son cépage autochtone : le piquepoul. Terroir directement sous influence maritime, Picpoul de Pinet se situe sur les bords de la Méditerranée, au nord de l'étang de Thau. Son vignoble comprend 24 caves particulières et 4 caves coopératives, s'étend sur 2000 ha. Son vin est reconnu et vendu à travers le monde. Ce cépage "rescapé" au destin mouvementé à travers les siècles est maintenant "la production emblématique du bassin de Thau, le vignoble de la marine…"

L'ouvrage de Marc Médevielle et Emmanuel Perrin, réalisé à l'initiative du Syndicat des Vignerons de Picpoul de Pinet et du Conseil Interprofessionnel des Vins du Languedoc, traite une multitude de sujets : les spécificités du terroir, la viticulture durable, une bouteille emblématique, les portraits des femmes vigneronnes, le fameux Festival de Thau… Éditions de La Martinière.

 

Téléchargez le nouveau numéro du magazine « Notre agglopôle »

lagCapture

Au programme de ce numéro d’été de nombreux sujets abordés, dont :

  • un dossier sur la promotion de notre destination touristique (avec l’évolution de l’Office de Tourisme Intercommunal)
  • la présentation des projets « Culture & Patrimoine » de l’agglopôle
  • un coup de projecteur sur la nouvelle saison de la Scène Nationale Archipel de Thau
  • un retour sur la pose de la première pierre du futur Centre balnéaire Fonquerne à Sète
  • un zoom sur le chantier en cours du Pôle multimodal de la Gare de Sète
  • un point d’étape de notre Projet de territoire…
Version PDF du magazine 

C'est parti pour le jeu-concours des "Estivales de Thau"

Pour avoir une chance de remporter 1 magnifique panier gourmand, répondez avant 16h30 à la question du jour : « Une nouvelle destination œnotouristique a récemment décroché le label Vignobles & Découvertes. Quel est son nom ? »

Thau en Méditerranée ? Thau en Occitanie ? Thau en Hérault ?

Parmi les personnes qui donneront la bonne réponse, l’une d’entre elles sera aléatoirement choisie via un outil de tirage au sort virtuel et remportera un beau panier garni de produits du terroir. Elle sera prévenue par messagerie privée via Facebook.

Le lot sera à retirer dès 19h le jeudi 5 juillet à Mèze (Promenade Bessière), sur le stand de Sète agglopôle méditerranée.

Règlement du jeu-concours https://bit.ly/2yF7mDS

L’image contient peut-être : texte

1ère Soirée "Estivales" à Bouzigues sur le Bassin-de-Thau

 guiP1080301

Le Président de la Communauté d'Agglomération du SAM, François Commeinhes,  accompagné d'Eliane Rosay, Maire de Bouzigues et Michel Garcia, tous les deux Vices-Présidents de Sète Agglopôle méditerranée  ont ouvert officiellement et en musique cette première soirée festive sur la promenade des Beauces, au bord de la Lagune de Thau, à Bouzigues ce jeudi soir, pour le plus grand plaisir des Bouzigauds ainsi que des visiteurs et touristes qui se faisaient bien nombreux à l'heure de l'apéritif.

guiP1080307

L’esprit guinguette s’étend sur tout le territoire cet été avec la quatrième édition des «Estivales», organisée par la SAM, avec neuf jeudis soirs de juillet et août ! Pour la première soirée, la ville de Bouzigues a permis aux nombreuses personnes présentes de découvrir, ce 28 juin, les vins et produits du terroir dans une ambiance festive et apéritive avec des animations et des points d'information.

guiP1080298

Des stands de dégustations (vins, huîtres, moules, tielles, biscuits, chocolats, charcuterie, assiettes de la mer, beignets, glaces…) avaient pris place au pied de la ville, à ciel ouvert pour le plaisir de tous et rythmée par une formation musicale qui incitait à savourer l'arrivée de l'été.

Après cette animation à Bouzigues, c’est la ville de Mèze qui accueillera ces "Estivales" le jeudi 5 juillet dès 18 h., place de Tonneliers.

Après Mèze, 5 autres dates au programme : Venez nombreux !

L’image contient peut-être : texte

pdu.agglopole.fr, participez nombreux pour inventer ensemble la mobilité de demain

 

terre33CaptureDémarche et Diagnostic du PDU Lancement officiel de la concertation citoyenne

Pour inventer ensemble la mobilité de demain car c’est l’affaire de tous, parce qu’elle touche à de nombreux aspects de notre vie quotidienne : car l'avis de chaque habitant est important  et pour donner son avis sur les déplacements de demain : aller sur le site

 pdu.agglopole.fr

http://pdu.agglopole.fr/concertation/la-parole-est-a-vous-206.html

Etant la 2ème agglomération de l’Hérault avec 14 communes, consciente de l’importance des déplacements dans la vie quotidienne de ses 125 000 habitants, Sète agglopôle méditerranée s’est engagée dans l’élaboration de son Plan de Déplacements Urbains (PDU).
Outil de planification, le PDU 2020-2030 doit préciser sur les 10 prochaines années l’organisation du transport des personnes et des marchandises, la circulation et le stationnement sur notre territoire. Jusque-là l'ancien PDU, volet déplacement du SCOT, mis en place en 2010-2012 était en cours.
Conformément aux orientations nationales en matière de protection de l’environnement, l’objectif principal du PDU est de réduire la place et l’usage de la voiture, au profit d’autres modes de déplacements moins polluants et moins consommateurs d’énergie, tels que les transports publics routiers, ferroviaires, fluviaux et maritimes, le vélo et la marche.
"Avec le PDU, une formidable occasion nous est proposée de repenser la chaîne globale des déplacements et d’offrir à tous, habitants ou visiteurs, des conditions de mobilité harmonieuses, respectueuses de l’environnement et… innovantes." Précisaient François COMMEINHES, Président et Norbert CHAPLIN, vice-président délégué à la mobilité, ce dernier présentant, entouré de techniciens de Startis la méthodologie et la démarche de concertation du PDU et le diagnostic des déplacements sur le territoire de Sète agglopôle méditerranée ce mardi 26 juin 2018, au siège de Sète agglopôle méditerranée.

Il s'agit d'une « Une ambition forte : réduire la place de la voiture » en lien avec les 11 objectifs légaux du PDU*

  • L’équilibre durable entre mobilité et protection de l’environnement
  • Le renforcement de la cohésion sociale et urbaine
  • L’amélioration de la sécurité de tous les déplacements
  • La diminution du trafic automobile
  • Le développement des transports collectifs, du vélo et de la marche
  • L’amélioration de l’usage du réseau principal de voirie d’agglomération
  • L’organisation du stationnement
  • L’organisation des conditions d’approvisionnement de l’agglomération
  • L’amélioration du transport des personnels des entreprises et des collectivités publiques
  • L’organisation d’une tarification et d’une billettique intégrées dans les transports en commun
  • La réalisation d’infrastructures de charges pour les véhicules électriques ou hybrides
  • * Article L. 1214 du code des transports
  • pudP1070963A ce sujet Norbert Chaplin rajoutait :
  • "Nous allons mener  une réflexion globale sur l’avenir de nos déplacements car ils influent directement sur notre cadre et notre qualité de vie.L’innovation doit être au centre de nos réflexions, afin de projeter dès aujourd’hui le futur de nos déplacements, avec une mobilité connectée, une mobilité respectueuse de notre patrimoine et une mobilité valorisant un territoire hautement touristique. Le PDU 2020-2030 de Sète agglopôle méditerranée sera élaboré en 3 phases (Diagnostic du territoire et des déplacements - scénarios et pistes de solutions - projet). Tout au long de son élaboration, une large concertation sera mise en oeuvre.Pour élaborer son PDU, Sète agglopôle méditerranée s’appuie sur des experts, spécialisés dans le transport, mais aussi l’urbanisme, l’environnement, la concertation ou l'accessibilité."

 

  • Le PDU est élaboré avec le soutien financier de l’ADEME.

    Par ailleurs, les partenaires institutionnels naturels sont associés à la démarche : Etat, Région Occitanie, Département de l’Hérault, communes membres, Conseil de Développement, agglomérations voisines…

    Ainsi, un Comité de Pilotage (élus) et un Comité Technique (techniciens) sont mis en place et sollicités à chaque étape clé.

pudP1070964Phases d'élaboration

La première phase d'élaboration du PDU est constituée par le diagnostic. celui-ci s'appuie sur les éléments du premier PDU de Thau Agglo réalisé en 2012 et sur l'Enquête Globale Déplacements de 2013. Il dégage un état des lieux assez complet du territoire

Lors de la deuxième phase, des scénarios d'actions envisageables sont étudiés. ceux-ci s'appuient sur les enjeux du diagnostic, mais aussi sur les attentes issues des premières phases de concertation.

Lors de la troisième phase, un projet de PDU est élaboré, en tenant compte des choix réalisés par les élus de l'agglomération et des contraintes financières. C'est ce projet de PDU 2020-2030 qui est alors soumis à l'ensemble de la population du territoire, dans le cadre d'une très large concertation citoyenne.

Calendrier prévisionnel d’élaboration du PDU

Depuis octobre 2017, Sète agglopôle méditerranée a engagé l'élaboration de son Plan de Déplacements Urbains. 2018 est une année charnière de l'élaboration du PDU 2020-2030

L'objectif est d'arrêter le projet PDU pour la fin d'année 2018. Celui-ci sera alors soumis aux Personnes Publiques Associées et fera l'objet d'une enquête publique courant 2019.

Octobre 2017 - Mars 2018 : Diagnostic du territoire et des déplacements
Avril - Septembre 2018 : Enjeux et pistes de scénarios
Octobre – Décembre 2018 : Projet PDU
2019 : Enquête publique et adoption du PDU
2020 : Mise en œuvre du PDU 2020-2030

Pour connaître les attentes et souhaits de l’ensemble des publics concernés,  est nécessaire une concertation avec tous les acteurs et habitants.

Sète agglopôle méditerranée met en place tout au long de l’élaboration du PDU une très large concertation avec les acteurs socio-économiques, techniques, associatifs et… les habitants du territoire.

L’objectif de cette concertation est simple : s’appuyer sur les expertises du territoire pour garantir le succès des actions futures à engager dans le cadre du PDU.

3 niveaux de concertation pour co-construire le projet PDU

"Nous sommes tous concernés par les déplacements. C'est dans ce cadre que les élus de Sète agglopôle méditerranée ont souhaité mettre en place une intense concertation avec l'ensemble des habitants et acteurs du territoire, afin d'élaborer le PDU de SAM.
Parce qu’elle touche à de nombreux aspects de notre vie quotidienne, la démarche PDU ne peut réussir que si elle est menée de manière concertée." Précise Sète Agglopôle.


3 niveaux de concertation sont mis en oeuvre :

Une concertation « institutionnelle » entre les divers acteurs publics et leurs opérateurs

Il faut articuler l’action entre les diverses institutions : État, Région Occitanie, Département de l'Hérault, communes membres de SAM, Conseil de Développement agglomérations et territoires voisins, ADEME, gestionnaires de voirie, exploitants de réseaux de transports publics... Un Comité de Pilotage (élus) et un Comité Technique sont ainsi mis en place et sollicités à chaque étape clé de l'élaboration du PDU.

Une concertation « partenariale » avec les acteurs techniques, socio-économiques, associatifs et partenaires du territoire

Des ateliers de concertation sont menés avec les acteurs et partenaires du territoire pour travailler sur les problématiques et objectifs du PDU. Ces travaux ont pour objectif principal d'enrichir et d'ouvrir la vision purement technique, en s'appuyant sur le dialogue et les expertises de terrain. 2 séries d'ateliers sont prévus : en mars 2018 pour travailler sur le diagnostic des déplacements et les enjeux du PDU et en septembre-octobre 2018 pour travailler sur les solutions et les actions à envisager.

Une concertation « citoyenne » pour préparer le changement de comportements

La réussite du PDU ne pourra être obtenue qu'avec la participation active des habitants et usagers du territoire. Il est donc essentiel que chacun puisse prendre part aux choix majeurs qu'implique le PDU pour les 10 prochaines années. L'avis du public est déterminant, notamment sur le diagnostic et les enjeux des déplacements, mais aussi et surtout pour le pré-projet qui fera l'objet d'une très large concertation à l'automne 2018 (expositions, réunions publiques...).

Une première session d'ateliers sur le diagnostic et les enjeux du PDU s'est déroulée :

Une session d’ateliers, 3 thématiques et 1 transversal, s’est déroulée à l’Hôtel d’Agglomération de Sète agglopôle méditerranée à Frontignan les 13 et 14 mars 2018.

Ils étaient consacrés au diagnostic et enjeux des déplacements sur le territoire : principaux dysfonctionnements, actions déjà menées, grands projets, enjeux pour le PDU.

Plus de 130 acteurs représentatifs du territoire mobilisés

  • Cette première série d’ateliers a donné lieu à des débats riches et des échanges productifs avec :
  • une représentativité des 14 communes membres,
  • une bonne connaissance des problématiques de déplacements,
  • des dysfonctionnements, des attentes  mais aussi des points positifs soulignés.

Cette première session constitue une véritable force de propositions pour la co-construction du PDU. Elle permet de dégager des enjeux thématiques forts, et de nombreuses attentes pour le PDU qui anticipent l’architecture des scénarios et du projet.

terre2Capture

Synthèse des enjeux issus de la concertation

1 : Transports en commun et intermodalité

  • Améliorer l’offre en transports en commun : TCSP, amplitudes, dessertes, PMR…
  • Favoriser l’intermodalité : correspondances, PEM, billettique unifiée…
  • Informer et communiquer sur les transports en commun et l’offre en mobilité
  • Renforcer l’offre en transports en commun en été
  • Promouvoir et développer les navettes maritimes inter-étang et dans Sète
  • Renforcer les liaisons avec les territoires voisins : TER, cars départementaux…

2 : Circulation, stationnement, sécurité

  • Offrir des alternatives à la voiture, permanentes ou ponctuelles
  • Organiser le stationnement en rabattement vers les transports en commun : parkings-relais et parkings intermodaux
  • Lutter contre l’insécurité routière
  • Canaliser les flux de poids lourds et les livraisons
  • Développer de nouveaux modes déplacements plus vertueux pour l’environnement : covoiturage, autopartage, électromobilité…

3 : Modes actifs et nouvelles mobilités

  • Mieux partager l’espace public au profit des modes actifs et des transports en commun
  • Favoriser l’usage du vélo, comme mode de déplacement au quotidien et touristique
  • Encourager la marche à pied : itinéraires piétons, jalonnement…
  • Améliorer les déplacements des Personnes à Mobilité Réduite
  • Promouvoir les modes actifs : communication, sensibilisation…
  • Déployer des Plans de Mobilité en direction des salariés

.Il est urgent de proposer de nouvelles solutions de mobilité

(Un diagnostic des déplacements a été réalisé, dressant un état des lieux sans concessions de la mobilité sur les 14 communes de Sète agglopôle méditerranée.)

Chaque jour, 435 000 déplacements sont réalisés sur notre territoire. Cela représente près de 4 déplacements par habitant en moyenne. Et malheureusement, une grande partie est encore trop souvent réalisée en voiture, qui reste largement majoritaire (60 %), avec son cortège de nuisances : bouchons, pollution, insécurité routière, bruit. Il est urgent de trouver des solutions alternatives pour éviter l’embolie du territoire, notamment lors de la saison estivale durant laquelle la population double, voire triple selon les secteurs…

terreCapture

En effet, le territoire de Sète agglopôle méditerranée, hautement touristique connaît un afflux massif de visiteurs en été, et donc… de besoins de déplacements supplémentaires.

 

30 % des trajets en voiture font moins de 2 km

Un enjeu fort : accroître la performance des transports en commun

50 à 65 minutes par jour passées en moyenne dans les déplacements

Plus du 1/3 des déplacements est réalisé pour aller au travail tous les jours. Or, lorsque l’on étudie plus précisément l’usage de la voiture, on ne comptabilise qu’1,3 passager par véhicule ! Cela signifie que ces voitures circulent majoritairement à vide, offrant de grandes opportunités de développement pour le covoiturage par exemple.

En moyenne, nous passons 50 à 65 minutes par jour dans les déplacements, pour un trajet moyen de 7,5 km. Ainsi, beaucoup d’entre nous perdent beaucoup de temps coincés dans les bouchons… en voiture ou en bus.

Un changement indispensable des habitudes de déplacements et notamment vis-à-vis de la voiture

Autre enseignement, le cœur d’agglomération constitué par le triangle Sète-Frontignan-les 2 Balaruc concentre la majorité des équipements publics, des zones d’emplois et des grandes zones commerciales, générant de très nombreux déplacements.

C’est donc dans ce secteur que l’on retrouve les grands corridors de déplacements, avec une concentration des difficultés circulatoires en particulier aux heures de pointe. Ainsi, chaque jour, 184 500 déplacements sont réalisés dans ou en liaison avec la ville centre, Sète, qui connaît une embolie circulatoire chaque été, avec l’afflux massif de visiteurs.

Cette situation ne peut raisonnablement pas durer, pour la qualité de vie des habitants, mais aussi des touristes. Des solutions sont à trouver pour accéder au cœur d’agglomération en transports en commun, voire… en navettes maritimes inter-étang de Thau.

Pour terminer, avec près de 70 000 déplacements externes, rentrants ou sortants du territoire, Sète agglôpole méditerranée reste une agglomération orientée vers l’extérieur, et notamment la Métropole voisine. Des pistes d’amélioration sont également à envisager vers les territoires voisins.

Pour le moment, la voiture demeure la reine des déplacements sur notre territoire. Pourtant, un changement des habitudes de déplacements, et notamment de la dépendance à la voiture est devenu indispensable. Cela passe par le déploiement et le développement de solutions alternatives crédibles et efficaces : transports en commun, navettes maritimes, modes actifs, covoiturage… C’est tout l’enjeu du Plan de Déplacements Urbains de Sète agglopôle méditerranée.

mobilité : forces et faiblesses

Les points forts du territoire

  • Territoire exceptionnel au croisement des circulations des hommes et des marchandises
  • Richesse écologique importante
  • Dynamique de progrès dans les transports en commun: Réseau SAM en flèche et s’étend
  • Sécurisation des grands axes routiers
  • Inversion du regard en faveur de la marche dans les circulades et centres urbains
  • Projets de TCSP et transport maritime
  • Projets de pôle d’échanges multimodaux (PEM) sur Sète et Frontignan
  • TCSP sur la D2
  • Schéma vélo d’agglomération engagé
  • Projets d’équipements cyclables : Eurovéloroute 8
  • Démarche Smart City sur Sète
  • Doublement D600 au service de l'accessibilité du territoire

Les points faibles

  • Risques d’asphyxie économique, sanitaire et routière accentué par le phénomène de métropolisation de la ville de Sète
  • Blocage des accès aux pôles d’emplois et de développement (entrée Est...)
  • Territoire marqué par des pollutions liées aux transports (30% GES)
  • Stationnement trop facilité sur les grands pôles d’emplois et absence de Parcs Relais
  • Maillage routier restreint : des grands chantiers à initier (D600 /Barreau liaison vers Entrée Est)
  • Utilisation ancrée de la voiture, les transports en commun et les modes actifs à inscrire dans les usages
  • Intermodalité à développer
  • Transports en commun bloqués dans les bouchons et absence de réalisation en TCSP
  • Risque routier pour tous les usagers
  • Maintien d’une urbanisation diffuse
  • Réseau cyclable discontinu
  • Raréfaction des finances publiques et nécessité de maitriser les dépenses de fonctionnement

 

  • Pour inventer ensemble la mobilité de demain car c’est l’affaire de tous, parce qu’elle touche à de nombreux aspects de notre vie quotidienne : car l'avis de chaque habitant est important  et pour donner son avis sur les déplacements de demain : aller sur le site

     pdu.agglopole.fr

  • http://pdu.agglopole.fr/concertation/la-parole-est-a-vous-206.html
  • ou s'exprimer par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Par courrier : Sète agglopôle méditerranée
    Concertation PDU
    4, avenue d’Aigues
    BP 600 - 34110 Frontignan

Cet été avec le réseau du Service Patrimoine de Sète Agglopôle

PROGRAMME DU RESEAU DU SERVICE PATRIMOINE – SETE AGGLOPOLE MÉDITERRANEE
(juin/juillet/août 2018)

seeCapture

LES HORAIRES D’OUVERTURES DU RESEAU :
Mars à Juin : de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00
Juillet – Août : de 10h00 à 13h00 et de 15h00 à 19h00
Dernière entrée acceptée 1h00 avant la fermeture.
Jardin Antique Méditerranéen : fermé tous les Lundis – Musée Ethnographique de l’Etang de Thau fermé les
lundis (Juin)- Musée Gallo-romain Villa-Loupian fermé les mardis (Juin)

Les Rendez-vous à ne pas manquer !

MUSÉE ETHNOGRAPHIQUE DE L’ETANG DE THAU
EXPOSITION « Ça nous pend au nez ! » de Cédric TORNE
> Du 5 juillet au 30 novembre
► MUSÉE GALLO-ROMAIN, VILLA LOUPIAN
Journées romaines, Les Augustales
Samedi 28 juillet et dimanche 29 juillet

Vous pouvez télécharger la programmation complète du service patrimoine pour les mois de juin, juillet et août en cliquant sur le lien ci-dessous!

Ateliers, conférences, animations, expositions!

AGENDA juin juillet aout 2018

Délinquance/radicalisation : l’agglopôle œuvre pour la prévention

Créé en décembre 2017, le CISPDR (Conseil Intercommunal de Prévention de la Délinquance et Radicalisation) s’est réuni en plénière le 7 juin dernier dans nos locaux. Un point d’étape a été fait sur les actions menées depuis 6 mois et une feuille de route a été proposée à tous les partenaires pour 2018/2019.

Le dispositif * réunit les représentants d’institutions et les acteurs locaux de la sécurité et de la prévention qui étudient ensemble les situations préoccupantes et cherchent des solutions collectives. Objectif : améliorer la sécurité et la tranquillité de tous les citoyens en élaborant une stratégie globale à l’échelle du territoire. Des décisions significatives ont été prises lors de cette séance.

rgtrgtCaptureParmi elles :

Sécurité

  • Évaluation par les référents (désignés par les maires) des moyens de chaque commune et réalisation d’un diagnostic intercommunal

Prévention délinquance

  • Mise en œuvre d’une permanence de l’équipe du Service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP) à Sète, pour prévenir la récidive
  • Lancement d’une plateforme proposant des formations courtes (3 à 6 mois) aux non-diplômés, aux jeunes susceptibles de glisser vers la délinquance, aux femmes et aux décrocheurs
  • Redynamisation du Centre de Loisirs Jeunes de la police Nationale

Prévention radicalisation

  • Formation dès l’automne d’élus mais aussi de référents (par structures culturelles et sportives, par établissements scolaires…)
  • Opération de sensibilisation auprès des écoliers, collégiens et lycéens du territoire (violences, toxicomanie, dangers d’Internet…)

Lutte contre les violences faites aux femmes,  aux enfants,  intrafamiliales

  • Chantier d’insertion au commissariat de Sète pour créer des zones de confidentialité utiles lors des auditions des victimes
  • Création d’un poste d’intervenant social au commissariat de Sète (zone Sète-Frontignan)
  • Formation des agents de police Nationale pour améliorer l’accueil des victimes

* Le Conseil comprend le Préfet de département et les deux procureurs de la République (Montpellier et Béziers), les maires du territoire, le Président du Conseil départemental, des représentants de la Police Nationale, des polices municipales, des gendarmeries, des représentants d’associations, établissements ou organismes œuvrant notamment dans les domaines de la prévention, de la sécurité, de l’aide aux victimes, du logement, des transports collectifs, de l’action sociale ou des activités économiques…

1er séminaire « projet de territoire » ce vendredi

 

C2D

"Les élus du territoire poursuivent avec énergie et détermination leurs travaux autour du projet de territoire." Précise Sète Agglopôle.

Après une première série de rencontres début juin, les élus des 14 communes ont poursuivi leurs travaux lors d’un 1er séminaire qui s’est déroulé ce vendredi 22 juin.

En ce début d’année, François Commeinhes, Président de Sète agglopôle méditerranée, a proposé aux 14 communes de l’agglopôle et au Conseil de développement de s’engager dans une démarche de co-construction d’un projet de territoire. Ainsi, 14 rencontres ont eu lieu avec les Conseils municipaux, en présence de Jean-Guy Majourel, Président du Conseil de développement. A l’issue de celles-ci, les maires ont nommé un représentant pour faire partie d’un groupe de travail spécialement composé pour l’élaboration collective du projet de territoire. Ce groupe étant complété de 5 membres du conseil de développement, représentatifs de la société civile.

Une première rencontre a eu lieu le 29 mai dernier pour une première réunion opérationnelle où une méthode de travail a été élaborée, essentiellement basée sur une collaboration active et participative.

Le lendemain, sous l’impulsion du Conseil de développement, Sonia Lavadinho, anthropologue et géographe de renommée internationale est intervenue à Sète devant une centaine de personnes, élus municipaux, communautaires et un public d’anonymes. Cette conférence était orientée vers les défis que nous devrons relever collectivement sur les nouveaux moteurs de l’économie, les stratégies territoriales à adopter pour garantir notre attractivité, tout en prenant en compte la transition économique, écologique et comportementale qui s’impose à nous.

Un 3e temps fut alors consacré à des travaux en ateliers, animés par Mme Lavadinho au cours desquels les membres du groupe dédié au projet de territoire ont lancé les jalons de ce que pourrait être notre territoire à l’horizon 20 ans.

Puis est arrivé le temps du 1er séminaire où le groupe a approfondi les réflexions, en s’enrichissant des premières étapes franchies quelques semaines auparavant. Ce vendredi, ensemble, ils ont commencé à dégager des idées maîtresses.

Chaque élu présentera donc, dans sa commune, les idées qui ont été dégagées. Lors du prochain séminaire, celle-ci seront débattues et à nouveau approfondies.

« La force de ce groupe », précise l’un d’entre eux, « est que nous sortons de nos problématiques communales pour penser un périmètre élargi à l’échelle de notre territoire, prendre de la hauteur pour voir plus loin ensemble. Ce n’est pas un exercice facile mais cette démarche novatrice est riche car elle est basée sur vraie une liberté d’expression, de pensée. Nous pensons « collectif », à la manière d’une équipe sportive qui ensemble veut atteindre un cap ambitieux, pour les générations futures ».

"Le groupe formé de 20 membres progresse, sans aucun doute, avec dynamisme et enthousiasme pour faire naître un projet de territoire. « Chacun est ici animé d’une volonté grandissante d’amener notre territoire à entrer dans les vingt années à venir, en étant fort de nos nombreux atouts," confiait François Commeinhes, en marge de ce séminaire. "Nous voulons le meilleur pour les habitants, dans toutes nos communes. L’énergie qui se dégage de ces séances de travail en est ici la preuve. "

 

* * * * * * *

Qu’est-ce qu’un projet de territoire ?

Un projet de territoire peut être considéré comme un guide de l’action publique. Il est fondé sur un diagnostic de l’existant, la définition d’orientations et de priorisations d’actions à mener sur le territoire, à l’horizon 20 ans.

La 4ème saison des Estivales de Thau prend de l'ampleur

DIGIP1070638

 

Après la réussite des années précédentes, Sète agglopôle méditerranée a souhaité réitérer les jeudis soirs « d'Estivales » organisés tour à tour dans les communes de Sète Agglopôle, dans un esprit Guinguette et musical toujours dans la bonne humeur et mettant en avant les nombreux produits du terroir.

Plein de nouveautés émailleront cette saison des Estivales 2018 : des ateliers pour les jeunes enfants sur la culture, la sensibilisation à l'environnement et la gastronomie, la mise en place de tombolas à gagner, la présence des Offices de Tourisme avec la valorisation des sites, l'information sur les activités et sur l'agenda du territoire.
A noter également cette année, 2 dates supplémentaires prévues sur des communes à forte densité agricole, Loupian et Montbazin.

Et pour que vous puissiez aller plus loin chaque exposant verra son stand équipé d'un  QR Code placé sur un  panneau qui vous facilitera les choses, pour vous diriger sur le site de ce dernier. Il suffira d'utiliser son smartphone avec l'application Unitag. Cela fonctionne déjà.

DIGIP1070642

Pour présenter cette saison qui démarre le jeudi 28 juin à Bouzigues  François Commeinhes, Président de Sète Agglopôle et Michel Garcia, Vice-Président Délégué aux activités agricoles et viticoles, agroécologie, avaient organisé une conférence en présence de plusieurs partenaires de ces Estivales 2018, ce vendredi 22 juin, à 10h30, au domaine d'Hondrat dans un cadre enchanteur.

Ils revenaient sur ces Estivales de Thau qui l'été sont devenues incontournables :

"La viticulture et la conchyliculture sont des piliers de l’économie de la Communauté d’agglomération du bassin de Thau mais plus largement de l’ensemble du bassin de Thau. La destination Pays de Thau est devenue depuis 5 ans la première de l’Hérault à décrocher ce label « Vignobles et découvertes » rejoignant ainsi le cercle très fermé des destinations d’excellence en France. Ce Label a été renouvelé en fin d’année 2016. En 2018, c’est la destination « Thau en Méditerranée » qui vient également de voir le jour. Ces labels sont des outils importants qui permettent d’améliorer la lisibilité de la destination, de gagner en notoriété et, par conséquent, d’élever le niveau d’exigence. Il fédère et met également en réseau les professionnels du patrimoine, du tourisme, de la conchyliculture et de la viticulture pour structurer une offre ambitieuse et de qualité. Plus de 50 prestataires (caves coopératives, mas conchylicoles, hébergeurs, sites patrimoniaux, offices de tourisme, restaurateurs, etc.) se sont engagés auprès de l’agglopôle dans cette démarche. A cela, s’ajoute pour le territoire une zone conchylicole qui, en prenant l’ensemble du bassin de Thau, est la plus importante de Méditerranée avec 6 000 tonnes d’huîtres et 5 000 tonnes de moules produites par an, par 600 producteurs, sur 550 exploitations."

"Il fallait donc que Sète agglopôle méditerranée, dont l’une des compétences principales est le développement économique, soit aux côtés de celles et ceux qui contribuent à la richesse du territoire. C’est pourquoi, après des opérations comme les « vendanges à Montmartre », les assises de l’Oenotourisme et « les Oursinades de Thau », l’agglo a lancé en 2015 les « Estivales de Thau », destinées à capter le flux touristique estival."

 Des Estivales de Thau qui vous invitent donc à des dégustations de vins et produits du terroir !

En outre, pour cette nouvelle édition, dans le cadre de ses compétences économiques et touristiques, et conformément à ses champs d’actions environnementaux, Sète agglopôle méditerranée redéfinit et développe sa stratégie en faveur des acteurs de la filière agricole. Ce programme d’actions va privilégier la présence des producteurs visant à créer une démarche collective de promotion.

"Cette ambition a pour but de promouvoir les activités agricoles en privilégiant les circuits courts, de développer la commercialisation de produits de terroir de qualité et de fournir à chaque exploitant des outils marketing pour accroitre leur activité."

Venez y participer tout l'été (jusqu'au 23 août), chaque jeudi de 18h à minuit, dans les communes de l'Agglopôle.hhhhhhP1070643

D'autres nouveautés que celles déjà présentées vous attendent :

Les services de l’agglopôle mobilisés sensibiliseront le jeune public à la lecture et à l'environnement…

  • Réseau des médiathèques et plus particulièrement la médiathèque André Malraux : premier déplacement de son « bibliocyclo », triporteur qui sera présent à Mèze et à Sète et proposera des lectures et des jeux pour un public Jeunesse.

  • Service déchets : après Escale à Sète, le bateau pirate revient pour sensibiliser un jeune public au tri des déchets à Bouzigues le 28 juin, à Mèze le 5 juillet, à Sète le 26 juillet, à Marseillan le 2 août et à Montbazin le 16 août.

  • Le CPIE propose le 2 août à Marseillan et le 9 août à Loupian, des ateliers de sensibilisation portant sur le développement durable et plus particulièrement sur l'économie circulaire testé dans l'étang avec une espèce particulière, le muge.

  • Enfin, pour compléter cette gamme d'ateliers variés, Joe le Cooker, programmera des ateliers culinaires sur la fabrication de la Zézette et des Tielles pour les gastronomes en culotte courte, le 26 juillet à Sète, le 2 août à Marseillan et le 16 août à Montbazin.

Les ateliers sont tous gratuits et il n'y a pas de réservation particulière.

Les Offices de tourisme seront présents :

Cette année, et pour la première fois, les Offices de tourisme participent aux Estivales et vont au-devant du public pour les informer sur les sites à visiter et les principales animations autour du Bassin de Thau.

L’attribution des stands aux producteurs sont définies par un Règlement intérieur des « Estivales » validé en Conseil Communautaire. La priorité est donnée aux membres du label « Vignobles & Découvertes », aux producteurs du Pays de Thau et aux professionnels ayant participé les années précédentes.

Ainsi seront représentés cette année :

  • Des vignerons sur les appellations Côtes de Thau, Muscats de Mireval et de Frontignan, Picpoul de Pinet, Languedoc.

  • Des conchyliculteurs du Bassin de Thau sur les huîtres et moules de Bouzigues et les huîtres exondées.

  • Des artisans culinaires :

    • Les fabricants de la tielle de Sète, prochainement classée en IGP,

    • des artisans de la mer, des artisans de la terre en bio et de produits équitables,

    • des artisans de douceurs sucrées : chocolatier, pâtissier, glacier.


      ► Comment ça fonctionne…

Le principe des Estivales reste le même avec toujours cette année deux choix possibles :

  • Un billet acheté à 5€ donne droit à : un verre, un porte-verre et 3 dégustations de vins au choix.



  • Un billet à 2€ donne droit à : un verre, un porte-verre et 1 dégustation de vins au choix

 

L’image contient peut-être : texte

Les domaines viticoles que vous pourrez rencontrer :

 Beauvignac de Mèze

Les Caves Belle Dame  de Mireval

Domaine de la Plaine de Vic-la-Gardiole

Les Caves Richemer  de Marseillan

Domaine d’ Hondrat de Villeveyrac

Cave de Rabelais de Mireval

Domaine St André de Mèze

Domaine de Creyssels de Mèze

NoillyPrat de Marseillan

Mas Saint Laurent, de Mèze

Mas de Bayle, de Villeveyrac

 Pour assortir les dégustations de vins, d’autres produits de bouche seront proposés par les traiteurs, les conchyliculteurs et les artisans, dont voici une liste non exhaustive :

  • Douceurs d’Oc→ Pâtisserie, chocolaterie, glaces

  • Belle Epoque→ Zézette de Sète et biscuits

  • Dautel→ Spécialités salés au Noilly

  • Dassé → Tielles chaussons aux moules

  • VB Tielles→ Tielles pizzas

  • Nos saveurs singulières→ Poissons séchés et fumés, saurisserie

  • Casa Di Corsica→ Charcuterie et fromages Corse

  • Rusiecki Michel→ Spécialité Indienne (traiteur)

  • Les Binocles→ Chipirrones frits

  • Patisserie Cerrato→ Pâtisserie, bonbons

  • Di Crasto→ Fisch and ships

  • Magic Rolls→ Glace à la plancha

  • Gonzales Olivier→ Huîtres, moules

  • Huîtres Bouzigues.com→ Huîtres, moules, couteaux

  • La Grande Bleue→ Huîtres, moules

  • Sanchez Guy Expedition→ Huîtres de Bouzigues bio et camargue

  • Leboffe Louis→ Huîtres ouvertes, moules

  • Brun Jerôme → Moules, palourdes

La 5ème saison des Estivales de Thau sur le Territoire

tivaP1230219

Après la réussite des années précédentes, Sète agglopôle méditerranée a souhaité réitérer les jeudis soirs « d'Estivales » organisés tour à tour dans les communes de Sète Agglopôle, dans un esprit Guinguette et musical toujours dans la bonne humeur et mettant en avant les nombreux produits du terroir.

Il faut dire que déjà en 2018, avec des ateliers pour les jeunes enfants sur la culture, la sensibilisation à l'environnement et la gastronomie, la mise en place de tombolas à gagner, la présence des Offices de Tourisme avec la valorisation des sites, l'information sur les activités et sur l'agenda du territoire les soirées avait attiré entre 2000 et 3000 personnes (avec tickets) pour chacune d'entre elles. C'est dire le succès...
  Deux nouvelles communes avaient déjà choisi de participer,Loupian et Montbazin.tivaP1230222

Et pour présenter la saison 2019 qui démarre le jeudi 20 juin à Marseillan,  François Commeinhes, Président de Sète Agglopôle et Michel Garcia, Vice-Président Délégué aux activités agricoles et viticoles, agroécologie, avaient organisé une conférence en présence de plusieurs partenaires de ces Estivales, et de représentants des différentes communes concernées ce jeudi 6 juin, à 11h30,  dans un cadre maritime au Mas conchylicole de Jean-Pierre Belot, quartier du Barrou à Sète, sur une barge, face à la Lagune de Thau...

Ils revenaient sur ces Estivales de Thau qui égayent l'été et  qui sont devenues incontournables :estivCapture

"La viticulture et la conchyliculture sont des piliers de l’économie de Sète agglopôle méditerranée mais plus largement de l’ensemble du bassin de Thau. Notre Territoire est devenu il y a 6 ans la première destination de l’Hérault à décrocher le label « Vignobles et découvertes » rejoignant ainsi le cercle très fermé des destinations d’excellence en France."

"Un label renouvelé en fin d’année 2016 et qui en en 2018, a donné naissance à la destination « Thau en Méditerranée ». Ces labels sont des outils importants qui permettent d’améliorer la lisibilité de la destination, de gagner en notoriété et, par conséquent, d’élever le niveau d’exigence. Ils fédèrent et mettent également en réseau les professionnels du patrimoine, du tourisme, de la conchyliculture et de la viticulture pour structurer une offre ambitieuse et de qualité."

Plus de 50 prestataires (caves coopératives, mas conchylicoles, hébergeurs, sites patrimoniaux, offices de tourisme, restaurateurs...) se sont engagés auprès de l’agglopôle dans cette démarche."

"A cela, s’ajoute pour le territoire une zone conchylicole qui, en englobant l’ensemble du bassin de Thau, est la plus importante de Méditerranée avec 6.000 tonnes d’huîtres et 5.000 tonnes de moules produites par an, par 600 producteurs, répartis sur 550 exploitations."

Il fallait donc que Sète agglopôle méditerranée (dont l’une des compétences principales est le développement économique) soit aux côtés de celles et ceux qui contribuent à la richesse du territoire."

"C’est pourquoi, après des opérations comme les « vendanges à Montmartre », les assises de l’Oenotourisme et « les Oursinades de Thau », l’agglopôle depuis 2015 organise les « Estivales de Thau », destinées à capter le flux touristique estival."

Il faut savoir que malgré le nombre de communes qui ne cessent de progresser, avec 12 d'entre-elles et Mireval ou Vic la Gardiole, une année sur 2, Le budget de Sète Agglopôle relatif aux Estivales n'a pas changé depuis 2015. Gain d'efficacité et de communication

 Et après que François Commeinhes ait reprécisé les objectifs des estivales et donné des informations sur les nouveautés qui vont caractériser cette nouvelle édition, avec de gros efforts pour la protection de l'environnement,  Michel Garcia allait nous en dire plus sur le fonctionnement et les nouvelles possibilités pour pouvoir se préparer à participer.

"Le principe est simple : découvrir les vins et produits du terroir, dans une ambiance festive et apéritive, avec des amis ou en famille."

"Cette année, la manifestation débutera le 20 juin à Marseillan et se clôturera le 6 septembre à Montbazin, se déroulant sur 12 jeudis soirs (sauf la dernière date qui se déroulera exceptionnellement un vendredi, la rentrée des classes ayant eu lieu). Pour cette nouvelle édition, dans le cadre de ses compétences économiques et touristiques, et conformément à ses champs d’actions environnementaux, Sète agglopôle méditerranée redéfinit et développe sa stratégie en faveur des acteurs de la filière agricole. Ce programme d’actions va privilégier la présence des producteurs visant à créer une démarche collective de promotion afin de promouvoir les activités agricoles en privilégiant les circuits courts, de développer la commercialisation de produits de terroir de qualité, de fournir à chaque exploitant des outils marketing pour accroitre leur activité."

Il faut donc retenir que :

Les exploitants du territoire ou d'au-delà, seront entre 17 et 27 pour chacun des événements. Ils réservent leurs emplacement en versant une participation comme pour les autres manifestations de ce genre. L’attribution des stands aux producteurs est définie par un Règlement intérieur des « Estivales » validé en Conseil Communautaire. La priorité est donnée aux membres du label « Vignobles & Découvertes », aux producteurs du Pays de Thau et aux professionnels ayant participé les années précédentes. Seront représentés cette année :

  • Des vignerons pour les appellations IGP Côtes de Thau, Muscats AOP de Mireval et de Frontignan AOP, Picpoul de Pinet AOP, Languedoc AOP Grès de Montpellier et IGP Collines de la Moure.
  • Des conchyliculteurs du Bassin de Thau pour les huîtres et moules de Bouzigues et les huîtres exondées.
  • Des artisans culinaires :
  • Des fabricants de la tielle de Sète, prochainement classée en IGP.
  • Des artisans de la mer, des artisans de la terre en bio et de produits équitables.
  • Des artisans de douceurs sucrées : chocolatier, pâtissier, glaciertivaP1230231

Et comment ça marche ? Le principe des Estivales reste le même avec toujours cette année deux choix possibles :
Un ticket à 2€ donne droit à 1 dégustation. Un ticket à 5€ donne droit à 3 dégustations. Un verre sérigraphié est offert pour l’achat d’une formule. Les tickets sont valables pour toutes les dates des Estivales.

 Pour vous informer, un site Internet « estivales.agglopole.fr » a été spécialement développé cette année pour l’événement, le site disponible en responsive design étant le support principal d’information et d’échange des Estivales de Thau. Dates, lieux (géolocalisés avec itinéraire sur google map), listes des producteurs avec renvoi vers leurs supports numériques (sites ou réseaux sociaux), mode d’emploi de la manifestation, programme musical des communes…

DATES ET LIEUX
 
20 juin – Marseillan– quai Antonin Gros
27 juin – Balaruc-les-Bains – parc Charles de Gaulle
4  juillet – Balaruc-le-Vieux – esplanade Marcel Pradel
11 juillet – Frontignan– Av. Ferdinand de Lesseps – Parking du Port
18 juillet – Loupian– place de la République
25 juillet –Sète – rue Alsace Lorraine
1er août – Bouzigues– avenue Louis Tudesq
8 août – Mèze– promenade Bessière
15 août – Poussan– place de la Mairie
22 août – Vic-la-Gardiole –place de la Mairie
29 août – Gigean –place de la Mairie
Vendredi 6 septembre – Montbazin –place de la Mairie



toutes les infos pratiques seront accessibles en temps réel sur https://estivales.agglopole.fr/

Et de plus, afin de favoriser la communication et de créer une communauté « Estivales de Thau », le public sera invité à partager ses photos des soirées d’Estivales sur le site internet dédié ou sur la page instagram de l’agglopôle nouvellement crée.

Et enfin, les emballages seront Eco-responsables pour les exposants car depuis les Oursinades a été mise en place une charte interdisant aux producteurs l’utilisation des emballages et contenants en plastique.

Le Zéro plastique sera donc appliqué sur les 12 dates des estivales ! Les producteurs sont invités à s’équiper d’emballages 100% recyclables et l’incitation au tri des déchets pour le public sera réaffirmée avec la mise en place de conteneurs spécifiques et d’une signalétique adaptée.tivaP1230242

LES PRODUCTEURS PRESENTS :

Lors de ces Estivales, les visiteurs auront l’opportunité de découvrir les produits de notre terroir proposés par les producteurs ci-dessous :

 Les domaines viticoles :

  •  Beauvignac à Mèze, Les Caves Belle Dame à Mireval, Domaine de la Plaine à Vic-la-Gardiole,
  •  
  • Les Caves Richemer à Marseillan, Domaine d’Hondrat à Villeveyrac
  •  
  • Cave de Rabelais à Mireval, Domaine St André à Mèze
  •  
  • Domaine de Creysselsà Mèze, NoillyPratà Marseillan,
  •  
  • Mas Saint Laurent à Mèze, Mas de Bayle à Villeveyrac

 Pour assortir les dégustations de vins, d’autres produits de bouche seront proposés par les traiteurs, les conchyliculteurs et les artisans, dont voici une liste non exhaustive :

  • Douceurs d’Oc→ Pâtisserie, chocolaterie, glaces

  • Belle Epoque→ Zézette de Sète et biscuits

  • Dautel→ Spécialités salés au Noilly-Prat

  • Dassé → Tielles chaussons aux moules

  • Nos saveurs singulières→ Poissons séchés et fumés, saurisserie

  • Casa Di Corsica→ Charcuterie et fromages Corse

  • Rusiecki Michel→ Spécialité Indienne (traiteur)

  • Magic Rolls→ Glace à la plancha

  • Gonzales Olivier→ Huîtres, moules

  • La Grande Bleue→ Huîtres, moules

  • Sanchez Guy Expedition→ Huîtres de Bouzigues bio et camargue

  • Leboffe Louis→ Huîtres ouvertes, moules

  • Brun Jerome → Moules, palourdes

  • Les fromages du Salagou

  • Ets Arcella Atelier and Co → Coquillages, brasucade.

  • O doux Bahji → Beignets d’oignons doux.

  • Tielles et marchés

  • Nad’in France → Poissons fumés.

 

Vente de tickets de 18h à 23h !