agglo bassin de Thau

Un label "Territoire 5 @" pour Sète agglopôle méditerranée

nume20180208_173233_resized

L'association Villes Internet accompagne le déploiement des politiques publiques numériques locales.

nume20180208_180352_resized

Elle organise depuis 1998 un label unique en Europe, "Territoire, ville et village Internet" selon une graduation de 1 à 5 arobases, remis chaque année à environ 200 territoires en France.

Ce label récompense les territoires qui ont décidé de saisir les technologies pour améliorer leur service public et leur attractivité. Après 3 arobases en 2015 et 4 arobases en 2016, Sète agglopôle méditerranée a décroché en 2017, pas moins de 5 @@@@@ !

La cérémonie de remise officielle a eu lieu à Paris le 8 février, présidée par Mounir mahjoubi, Secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre, chargé du Numérique.

L'association Villes Internet :

"La France est le seul pays à proposer un label pour reconnaître les villes et villages promoteurs de l'Internet citoyen. La marque territoriale "Label National Territoires, Villes et Villages Internet" concerne les villages comme les grandes villes, dès les premiers services connectés aux habitants et usagers du territoire. Ce label national, déjà remis à près de 1200 communes, est organisé par l'association d'élus, Villes Internet, dédiée à l'Internet citoyen. Créé avec l'État, il est soutenu depuis plus de 15 ans par plusieurs ministères et traditionnellement remis par un membre du gouvernement : en 2015 par la Secrétaire d'État au numérique, en 2016 et 2017 par le secrétaire d'État à la Réforme de l'État."

Nuits de la Thermographie, participez

Nuits de la Thermographie : la première balade avait lieu mercredi soir soir à Sète (devant la médiathèque Malraux). Second rendez-vous fixé sur le même lieu, le mercredi 7 février dès 18h.

L’image contient peut-être : 4 personnes, plein air

N'oubliez pas de vous inscrire ! http://bit.ly/2DEmOSt

Organisé par l’Espace Info Énergie du Gefosat en partenariat avec l’agglopôle, cette manifestation consiste à arpenter en soirée les rues d’un quartier avec une caméra thermique permettant de visualiser en temps réel :

  • les défauts d’isolation des bâtiments
  • les fuites et/ou infiltrations d’air
  • les ponts thermiques…

 La balade est gratuite et ouverte à tous dans la limite de 25/30 personnes environ.

 Gefosat ce sont des passionnés qui en 1978 se rencontraient autour d’une idée simple : l’énergie solaire constitue une formidable ressource pour les pays du Sud.
Trois fours solaires plus tard, l’initiative généreuse qui les animait s’est poursuivie sur des chemins parallèles : habitat bioclimatique, serres et séchoirs solaires, logiciels de simulation, information, animation et conseils sur l’énergie …Du solaire aux « négaWatts », une centaine de personnes, salariés, stagiaires ou bénévoles sont venus travailler au sein d’une équipe qui n’a jamais failli à cette passion originelle : la maîtrise de l’énergie.

Et ils précisent : "Nous continuons notre travail d’information du grand public, en tant qu’Espace Info Energie, réseau national mis en place par l’ADEME. Nous nous sommes spécialisés dans la lutte contre la précarité énergétique au travers de formations, d’animations de dispositifs locaux, d’études techniques et sociales. Nous portons également des projets européens croisant la performance énergétique des bâtiments et les usages."

Pour informer le grand public ils organisent des balades thermographiques comme celle sur l’Ile de Thau.

Votre maison est-elle bien isolée ? Êtes-vous certain de ne pas gaspiller énormément d’énergie chaque jour ? Pour le savoir, vous pouvez réaliser une photographie thermique de votre habitation, grâce à une caméra infrarouge.

Rendez-vous devant la Médiathèque André Malraux à Sète, Boulevard Pierre Mendès.

Ces caméras bien spéciales peuvent repérer : les déficiences dans l’étanchéité ou l’isolation thermique de l’enveloppe d’un bâtiment, une infiltration d’eau dans une fondation ou une toiture, de la condensation dans un mur, une fuite dans certains systèmes de chauffage, etc.

Renseignements : 04 67 13 86 57

Mais ils ont aussi un Espace Info Energie : http://www.gefosat.org/conseil-sensibilisation/

"Nous portons le service d’Espace Info-Energie sur l’Est de l’Hérault. Nos conseillers répondent à vos questions techniques et financières sur les économies d’énergie dans l’habitat, de manière neutre et indépendante. Ce service est totalement gratuit. Il est financé principalement par l’ADEME et le FEDER mais aussi certaines collectivités locales : le Pays Cœur d’Hérault, la Communauté de Communes du Pays de Lunel, la Communauté d’Agglomération du Pays de l’Or et la Communauté d’Agglomération du Bassin de Thau."

Les permanences téléphoniques : du lundi au vendredi de 9h à 13h au 04 67 13 80 94.

Ils reçoivent aussi sur rendez-vous : à Montpellier dans les locaux et sur les territoires partenaires, le Pays Cœur d’Hérault, la CC du Pays de Lunel, la CA du Pays de l’Or et la CA du Bassin de Thau.

Rencontre avec Elsa Brants à la médiathèque Montaigne

Samedi 10 février, la médiathèque Montaigne vous propose : Rencontre avec Elsa Brants, dessinatrice et scénariste BD et auteur du manga Save me Pythie, suivie d'une séance de dédicaces à 15h.

Suivie d'une conférence : France-Japon le phénomène manga Animée par Philippe Mouret. Inconnu il y a cinquante ans en Occident, le « manga » est désormais connu de tous et largement répandu dans le monde entier. Quelles sont ses origines ? Que nous dit le manga de la société japonaise ? Comment influence-t-il la vie quotidienne des japonais ? Pourquoi un tel succès au Japon et en France en particulier ?

A 17h

Trame_Affiche_france_japon

Les révolutions du sport - fièvre numérique

La 2ème édition des Rencontres de Sète agglopôle – Le Monde, organisée au Casino de Balaruc-les-Bains ce 1er février était, cette année, consacrée aux révolutions du sport, une formidable thématique pleine de richesses.

C'est sur ce thème qu'élus, "gamers" spécialistes de l'économie du sport, universitaires, dirigeants de start-up, présidents de clubs, managers sportifs... se sont réunis au Casino de Balaruc-les-Bains afin de débattre de la nouvelle donne et d'imaginer ensemble à quoi ressemblera le sport en 2024, quand la France recevra les Jeux Olympiques. Autant dire demain !

Débats animés par Gilles van Kote, directeur délégué du Monde, Jean-Pierre Gonguet, journaliste et Christophe Chassaigne, rédacteur en chef de France 3 Occitanie.

François Commeinhes, président de Sète Agglopôle Méditerranée, Geneviève Feuillassier, Adjointe au Maire de la Ville de Balaruc-les-Bains et Gilles van Kote, directeur délégué du Monde, ont ouvert la séance :

« Depuis deux ans, l'agglomération a décidé de s'inscrire dans ce courant original, car nous sommes convaincus que le sport est devenu un puissant levier économique » a déclaré François Commeinhes, maire de Sète et président de S.A.M., qui est intervenu en ouverture du forum. « La question, à notre niveau, est de savoir comment les collectivités locales peuvent négocier ce tournant [..] Plus que jamais, se pose aujourd'hui la question des nouvelles pratiques sportives qui mélangent bien-être, performance, et depuis peu e-santé et e-sport. Comprendre ces mutations essentielles, anticiper leur évolution, décrypter ces nouvelles pratiques pour que nous puissions profiter de leur potentiel, telle est l'ambition de ce forum proposé par les équipes du Monde en partenariat avec Sète Agglopôle Méditerranée. L'idée est de faire avec le sport sur l'ensemble du territoire ce qui a été fait à Sète avec la culture : le sport en tant que source de développement économique, d'attractivité touristique et d'aménagement urbanistique », a développé François Commeinhes, avant d'énumérer  les atouts du territoire : le climat, la proximité des thermes de Balaruc, l'accessibilité avec le prochain PEM, la proximité des sites natures, la future construction du palais des sports sur le site Lafarge, et la présence de nombreux sportifs de haut niveau.

A son tour le sport connaît donc sa révolution numérique avec des nouveaux outils de communication et de fidélisation qui permettent d’améliorer l’expérience des utilisateurs. Nouveaux outils technologiques au service des sportifs du dimanche comme des sportifs de haut niveau. Et enfin, l’arrivée du «e-sport». Une économie saisie par la fièvre numérique, l'accès aux données des fans, l'essor de l'e-sport et l'arrivée de nouveaux acteurs : l'heure de la transformation a sonné ! 

- Comment les nouveaux entrants du digital transforment-ils le football, le tennis et le cyclisme ? Par Thomas Borie de Fabernovel Innovate

- Les nouveaux investisseurs du digital déstabilisent-ils l’économie du sport ?
Par François Lévêque, professeur d’économie, Cerna, Mines Paris Tech, Arnaud Saurois, maître de conférences associé à la faculté des sciences du sport de l’université de Poitiers, Nathalie Sonnac, conseillère au CSA, Xavier Spender, directeur Gal du pôle rugby de La Dépêche

- Comment la NBA réussit sa transformation digitale et pas la Premier League ? Par Boris Naguet de Saint Vulfran, Fabernovel Innovate. La NBA est un modèle de transformation numérique. Depuis le show mondial de la Dream Team de Michael Jordan aux JO de Barcelone en 1992, le basket-ball professionnel américain, bloqué dans ses audiences et ses revenus sur son marché national par le football américain et le base-ball, s'est donné un objectif « le monde sinon rien » et une stratégie « le fan avant tout ». Pour cela il a été pensé que seuls les fameux GAFA (Google, Appple, Facebook, Amazon) peuvent collecter les données des fans et faire ainsi grimper la valeur de leurs compétitions. C'est là encore un bouleversement profond qui s'annonce pour les diffuseurs et les organisateurs de compétitions.

- Les compétitions et les clubs doivent-ils innover pour s’adapter aux nouvelles attentes sportives ? Par Christophe Fourcault de Pavant alias Kito de Pavant, navigateur, Eva Roche, kayakiste, fondatrice d’Athlete-Avenue.com et Vincent Bonnet, directeur marketing et développement du stade Toulousain. L'analyse de données est au cœur de la préparation sportive, l'utilisation des « data » se démocratise et permet d'améliorer les performances. 

Conclusion de la matinée par Thomas Favolini, un enfant du pays, champion du monde de Jet Ski, né à Balaruc-les-Bains. Dans l'après-midi, d'autres sujets furent développés pour le plus grand plaisir des participants venus dialoguer sur ces sujets passionnants et nouveaux :

La France veut devenir un leader mondial de l’e-sport, explications du phénomène...
L’e-sport va-t-il bouleverser durablement le spectacle sportif ?
La force des start-up, ce n’est pas la technologie mais l’agilité dans l’expérience client.
Les grands du sport ont-ils vraiment besoin des petits du digital ?

La conclusion de cette belle journée a été faite par Magali Ferrier, vice-présidente déléguée au sport de Sète Agglopôle Méditerranée. 

Sur cette photo : Eva Roche, kayakiste et Kito de Pavant, deux sportifs de haut niveau qui ont animé la journée. 

Une motion pour maintenir un accueil physique en gare de Sète

Sète Agglopôle méditerranée tenait ce jeudi 1er février un conseil communautaire à Poussan avec 13 sujets à l'ordre du jour mais en introduction, François Commeinhes, Président de Sète Agglopôle méditerranée tenait à présenter une motion rendue publique et qui sera adressée au Président de la SNCF. Elle a prêté à discussions.

En effet Sète Agglopôle méditerranée s'est engagé dans la réalisation d'un Pôle d'échanges Mumltimodal présenté en juin 2017 : un projet réalisé avec des partenaires : l'Etat, la Région, le Département, l'Europe avec des Fonds Feder, la CABT, la SNCF. Ce projet qui ne sera possible que grâce au financement de tous, est chiffré à 16,4M€HT.

3 phases sont prévues : une partie sud entre 2018 et 2019, une phase 2 en 2021, et la phase 3 en 2022.agglo6Capture

François Commeinhes, Président de la CABT et Norbert Chaplin, vice-Président délégué à la mobilité précisaient alors les objectifs de ce projet et principalement le but de la réalisation de ce nouveau pôle qui devrait permettre de mettre en connexion piétons, trains, bus, voitures, vélos et même navettes fluviales, afin de faciliter les déplacements de tous ?

Pour revenir sur la présentation : http://thau-infos.fr/index.php/commune/echos/26190-presentation-du-futur-pole-d-echanges-multimodal-de-la-gare-de-sete

Mais le , le groupe SNCF, lui-même financeur du projet au titre de l’accessibilité a  décidé de fermer, le week-end,  les guichets de la Gare classés « voyage » (ex « grandes lignes »), alors que la fréquentation en gare a connu une augmentation importante ces dernières années.

Ce 1er février François Commeinhes a donc tenu à présenter un texte et à le soumettre à l'assemblée délibérante pour exprimer l'opinion de SAM, à ce sujet.

samDSC_0019 (17)

Voici la Motion : "Compte tenu de la forte dynamique de l’axe ferroviaire Lunel-Sète et du nombre de voyageurs en gare de Sète (1,5 million environ) une réflexion a été engagée, dès 2007, par l’ensemble des partenaires institutionnels en vue de transformer la gare de Sète en véritable Pôle d’Echanges Multimodal (PEM). La réalisation de ce  PEM s’inscrit en parfaite cohérence avec les documents de planification existants à ce jour que sont le Schéma de Cohérence Territorial,  le Plan de Déplacements Urbains ou bien encore les projets de site propre."

Le réaménagement d’agglomération devra permettre :

       -De créer un pôle intermodal performant, simple et lisible afin de gérer au mieux les interconnexions entre les différents modes de transport (TGV, Intercité, trains régionaux, autobus, autocars, voitures particulières, modes doux…), dans un contexte global de croissance et de mutation des trafics.

       - D’ouvrir, grâce à une passerelle, la gare vers le nord  pour une meilleure accessibilité depuis l’ensemble du territoire.

        - De renforcer les fonctions urbaines de la gare et de son quartier, afin de favoriser la lisibilité et l’attractivité de cette porte d’entrée de Sète.

 "Comme vous le savez, Sète agglopôle méditerranée est très fortement impliquée dans ce projet et en assure, à l’exception de l’accessibilité des quais, l’entièreté de la maitrise d’ouvrage.  A ce jour, ce projet est estimé à 16,4M€HT et la participation de SAM sera supérieure à  4,3M€HT.

"Dans le même temps, le groupe SNCF, lui-même financeur du projet au titre de l’accessibilité a  décidé de fermer, le week-end,  les guichets de la Gare classés « voyage » (ex « grandes lignes »), alors que la fréquentation en gare a connu une augmentation importante ces dernières années."

"Si SAM n’est bien évidemment pas opposée à la mise en œuvre d’outils de vente modernes tel que les distributeurs automatiques ou la vente en ligne, ces derniers doivent être complémentaires à la vente physique et ne pas avoir pour résultat la fermeture des guichets de vente en gare."

"La présence humaine est en effet indispensable pour offrir aux voyageurs la souplesse d’utilisation de diverses offres ferroviaires, répondre aux demandes spécifiques et assurer une mission de conseil auprès d’un grand nombre de clients que ne peuvent satisfaire les automates."

"Bien qu’il soit logique d’être en adéquation avec les attentes et les évolutions des modes de consommation des usagers, la direction de la SNCF doit prendre conscience, de la nécessité de maintenir un accueil physique en gare de Sète."

"Sète agglopôle méditerranée ne peut bien évidemment pas s’impliquer directement dans les stratégies régionales, voire nationales de la direction de la SNCF ni interférer dans sa gestion du personnel."

"Pour autant, notre collectivité, très sensible au maintien, dans tous les domaines, d’un service de qualité,  demande à la SNCF d’assurer une présence physique quotidienne dans les guichets."

Monsieur Liberti du Groupe Minorirtaire était d'accord avec la déclaration et rajoutait même qu'il était inquiétant que les conventions qui régissent les transports des personnes handicapées ne soient plus assurées, avec en plus, un accueil matinal tous les jours par du personnel d'une société privé et d'autre-part un minimum de personnel le week-end. Pour lui, "Modernisation et réduction des moyens ne vont pas de pair.".

L'assemblée a donné son accord pour présenter la motion.

 



« Mon Appart’éco-Malin » inauguré

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes souriantes, personnes debout et intérieurL'inauguration du mobil-home « Mon Appart’éco-Malin » dont l'objectif est d'informer sur les économies d’énergie ou d’eau et au tri des déchets, avait lieu ce matin dans le quartier de l’Ile de Thau à Sète (devant la médiathèque André Malraux) en présence de François Commeinhes.

La sensibilisation des habitants de l’agglopôle aux éco-gestes se poursuit jusqu'au vendredi 9 février inclus (du lundi au vendredi de 10h à 17h).

Au dernier Conseil Communautaire de Sète Agglopôle méditerranée à Poussan

Sète Agglopôle méditerranée tenait ce jeudi 1er février un conseil communautaire à Poussan avec 13 sujets à l'ordre du jour mais en introduction, François Commeinhes, Président de Sète Agglopôle méditerranée tenait à présenter une motion qui sera rendue publique et qui sera adressée au Président de la SNCF. Elle a prêté à discussions. Nous reviendrons sur celle-ci et sur chacun des points abordés mais voici ci-dessous le résumé des principales décisions votées lors de cette réunion..

samDSC_0019 (17)

SAM aide l’accession des primo-accédants à la propriété :

Sète agglopôle méditerranée a mis en place des aides à destination des particuliers, primo-accédants à la propriété, qui souhaitent acquérir un logement neuf ou ancien, ou un terrain en vue d’une construction.

Celles-ci sont complémentaires au Prêt à Taux Zéro et cumulable avec les aides à la réhabilitation des logements du parc ancien privé. Leurs conditions d’octroi et de versement sont précisées dans le règlement d’intervention en faveur de l’accession sociale à la propriété. Enfin, elles visent à soutenir la primo-accession sociale aidée et la primo-accession sociale intermédiaire, enjeu fort de la politique communautaire de l’Habitat de SAM. Au terme d’une année d’expérimentation, le dispositif a été pérennisé dans la limite des crédits inscrits annuellement au budget et des adaptations au règlement ont été apportées.

samDSC_0013 (18)

 L’agglo soutient la construction de nouveaux logements sociaux :

SAM a attribué à Thau Habitat Sète, une subvention globale de 489 000 € sur ses fonds propres pour l’opération « Bleu Platine » sis 934, boulevard de Verdun à Sète, pour la construction de 49 logements locatifs sociaux.

Le coût de cette opération s’élève à 5 019 776 € TTC dont 1 505 933 € TTC de charge foncière. Au titre de la délégation des aides à la pierre, une subvention de 120 000 € sera également versée à Thau Habitat Les travaux devraient démarrer au 1er trimestre 2018 pour une livraison prévue au 2ème semestre 2019.

 Un territoire pour l’insertion économique et sociale :

Au regard de sa compétence en matière de politique de la ville, Sète agglopôle Méditerranée est un interlocuteur privilégié dans la mise en œuvre du Pacte Territorial pour l'Insertion (P.T.I.) déployé par le Département. Elle intervient plus spécifiquement au titre de l’insertion économique et sociale. Le Pacte Territorial d’Insertion (PTI) définit, pour l’ensemble des parties signataires, un cadre commun d’intervention, en matière d’insertion sociale et professionnelle des personnes exclues et en risque de disqualification sociale. Le PTI concerne tous les publics en difficultés d’emploi dont les allocataires RSA, mais également les chômeurs de longue durée et les jeunes. Il est le cadre stratégique du Fond Social Européen (FSE) Inclusion sur le territoire de l’Hérault. Les termes du Pacte Territorial d’Insertion 2017-2020 (voir annexe) ont été adoptés par les élus communautaires.

samDSC_0017 (17)

 

De nouveaux tarifs pour les packs de visibilité de l’OT :

Au titre de sa compétence en matière de promotion touristique, Sète agglopôle méditerranée met en œuvre un Office de tourisme intercommunal, qui a pour mission d’accueillir, informer et conseiller les visiteurs, de promouvoir, valoriser et commercialiser la destination, ainsi que de coordonner l’offre et fédérer les acteurs du tourisme local autour d’actions de promotion et de développement. Dans ce cadre, l’Office de tourisme propose aux acteurs locaux de devenir partenaires en souscrivant des packs de visibilité. Selon la formule choisie, ces derniers permettent de mettre en avant l’offre du partenaire sur les supports de communication imprimés et web édités par l’office, de diffuser sa documentation dans les locaux de l’office, de bénéficier de traductions gratuites ou encore de tarifs négociés sur certaines prestations. Les élus ont voté la tarification des packs de visibilité en vigueur depuis le 1er février.

 Accompagner l’assainissement de notre territoire :

Les élus communautaires ont déclaré d’intérêt général une opération de renforcement de la capacité de traitement de la STEP intercommunale des Eaux Blanches à Sète, qui passera bientôt à 165 000 Equivalents habitants. Ils ont parallèlement décidé de diligenter des études complémentaires relatives à la réhabilitation de l’émissaire afin de pouvoir entreprendre au plus tôt tous les travaux confortatifs qui seront définis ; ainsi que celles relatives à la définition des conditions techniques et administratives du remplacement de cet ouvrage, s’il s’avérait nécessaire.

Parallèlement, dans le cadre de la révision du PLU de la commune de Frontignan, mais également celui du PLU des communes de Balaruc-le-Vieux, Montbazin, Poussan et Villeveyrac, il devient nécessaire d’actualiser le zonage d’assainissement collectif et non collectif prenant en compte les nouveaux secteurs urbanisables de ces communes. Ces zonages d’assainissement collectif et non collectif feront l’objet d’enquêtes publiques.

 samDSC_0015 (17)

 

Le PLU de Frontignan approuvé mais en débat pour l’avenir :

Les élus communautaires ont émis un avis favorable en tant que Personne Publique Associée sur le projet de révision du PLU de la commune de Frontignan, en conformité avec les orientations prises par la commune en matière de transport avec le Plan de Déplacement Urbain (PDU) de Sète agglopôle Méditerranée, d’habitat avec le Plan Local de l’Habitat (PLH) de Sète agglopôle Méditerranée, d’assainissement, de pluvial et de gestion des déchets, de politique de la ville, et de développement économique. Sète agglopôle souhaite toutefois attirer l’attention de la ville de Frontignan sur les zonages 1AUE a et b situés aux abords immédiats de la RD600, d’une part entre le quartier de la Peyrade et le port de Sète Frontignan, d’autre part en bordure de la ZAE des Eaux Blanches.

Ces espaces bénéficient d’une situation stratégique (entrée de port, irrigation immédiate par le RD600, cœur d’agglomération). Cet espace économique reste bloqué par le PLU et ne sera urbanisable qu’à l'issue d'une révision ou d'une modification préalable du document d’urbanisme. Il apparaît que ce choix ne permet pas de répondre de façon réactive à tout projet d’implantation d’entreprises, dans un contexte où les terrains sont pourtant maîtrisés par les collectivités.

Le PLU arrêté va permettre un développement maîtrisé de la commune où les enjeux environnementaux prédominent. Il va permettre une protection efficiente des espaces naturels dont un certain nombre seront à terme gérés par l’agglo.

 L’agglo acquiert des parcelles supplémentaires sur l’espace Lafarge-Montgolfier :

En 2015, l’agglo a confié à l’EPF d’Occitanie une mission d’anticipation foncière sur le site dit de « Lafarge-Montgolfier ». La collectivité ambitionne d’y créer une centralité à vocation économique et récréative d’envergure communautaire visant également la préservation et la valorisation de son intérêt écologique et paysager.

Depuis 2016, l’EPF d’Occitanie a entamé les négociations avec les propriétaires fonciers du secteur et a trouvé un accord avec l’industriel Lafarge pour l’acquisition des terrains lui appartenant. Cependant, Lafarge propose d’inclure dans cette vente 4 parcelles dont il est propriétaire à proximité immédiate du site, mais qui n’étaient pas inclues dans le périmètre initial d’intervention de l’EPF d’Occitanie.

Ces 4 parcelles représentent environ 1936 m². Les élus ont adopté un avenant proposant d’étendre le périmètre d’intervention de l’EPF d’Occitanie à ces 4 parcelles et également de prendre en compte les changements de noms intervenus suite à la fusion des régions pour l’EPF d’Occitanie et à la fusion des intercommunalités pour Sète agglopôle Méditerranée.

 

Nuits de la Thermographie

Nuits de la Thermographie : la première balade avait lieu mercredi soir soir à Sète (devant la médiathèque Malraux). Second rendez-vous fixé sur le même lieu, le mercredi 7 février dès 18h.

L’image contient peut-être : 4 personnes, plein air

N'oubliez pas de vous inscrire ! http://bit.ly/2DEmOSt

Organisé par l’Espace Info Énergie du Gefosat en partenariat avec l’agglopôle, cette manifestation consiste à arpenter en soirée les rues d’un quartier avec une caméra thermique permettant de visualiser en temps réel :

  • les défauts d’isolation des bâtiments
  • les fuites et/ou infiltrations d’air
  • les ponts thermiques…

 La balade est gratuite et ouverte à tous dans la limite de 25/30 personnes environ.

Des réseaux d'eaux usées réhabilités

Sète agglopôle Méditerranée réhabilite actuellement (et jusqu'au 9 février) les réseaux d'eaux usées de l'avenue des Carrières à Frontignan et de la rue Vedel à Marseillan.

Aucun texte alternatif disponible.

Réalisés par l'entreprise Subterra, ces travaux qui ne nécessitent pas l'ouverture de tranchées, consistent à intervenir, à l'aide d'un robot, sur les ouvrages qui ont besoin d'être gainés et les zones qui doivent être débarrassées de concrétions qui en perturbent le bon fonctionnement.

Sensibilisation des habitants aux éco-gestes !

Sète Agglopôle Méditerranée poursuit la sensibilisation des habitants aux éco-gestes !

 Initiée place Aristide Briand à Sète, en septembre 2017, la sensibilisation des habitants de Sète agglopôle Méditerranée aux éco-gestes se poursuit dorénavant dans le quartier de l’Ile de Thau.

A ce titre, Sète agglopôle organise, en partenariat avec l’OPH Sète Thau Habitat, et avec la participation d’Hérault Habitat, de la Ville de Sète et de son CCAS, du GEFOSAT, de la Ligue de l’Enseignement et du Conseil Citoyen de l’Ile de Thau, la venue du mobil-home « Mon Appart’éco-Malin », du lundi 29 janvier au vendredi 9 février 2018, devant la médiathèque André Malraux.

ecoCapture

« Mon Appart’Eco Malin » a pour objectif la sensibilisation, l’information et l’éducation des populations aux économies d’énergie, d’eau, au tri des déchets et aux éco-gestes en général. L’espace sera ouvert du lundi au vendredi de 10h à 17h. Un animateur sera présent pour renseigner et conseiller les visiteurs.

L’inauguration de cette animation aura lieu le vendredi 2 février 2018, à 9h30, en présence de François Commeinhes, Maire de Sète et Président de Sète agglopôle Méditerranée, des vice-présidents délégués Gérard Canovas, Francis Veaute et Emile Anfosso et des représentants des partenaires.

Sète agglopôle Méditerranée et son bailleur social Sète Thau Habitat agissent depuis de nombreuses années en faveur du développement durable et des économies d’énergie. Avec une programmation dynamique en matière de réhabilitations thermiques, Sète Thau Habitat propose des logements économes en charges grâce à un bon niveau d’isolation thermique et le choix d’équipements performants. Cette exigence s’impose aussi bien dans la construction neuve que dans les choix de rénovation opérés.

Le projet « Mon Appart’éco-Malin » (MAéM) résulte d’un partenariat exemplaire entre l’Union Régionale des Organismes d’Habitat social du Languedoc-Roussillon (URO Habitat), EDF, l’ADEME et l’association Gammes.

Balades thermographiques - en corrélation avec l'Appart Eco Malin

Dans le cadre de la "3ème Nuit de la thermographie" (après centre Sète et Marseillan), 2 balades thermographiques sont proposées à l'île de Thau, en parallèle de la manifestation Mon appart Eco Malin organisée par le service Habitat du 29 janvier au 8 février. L'objectif est de faire un événement commun autour des économies d'énergie dans l'Habitat. 

L'Espace Info Énergie, animé par l'association Gefosat  partenaire de Sète agglopôle méditerranée, organise une 3e session des "Nuits de la thermographie", dans le quartier de l'île de Thau à Sète. 

Cette année, cette animation est proposée en parallèle de la mise en place de Mon Appart'Eco-Malin, mobil homme d'information et de sensibilisation aux économies d'énergie dans l'Habitat mise en place du lundi 29 janvier au vendredi 9 février 2018, près de la Médiathèque André Malraux dans le quartier de l'Ile de Thau de 10h à 13h et de 14h à 17h. 

Le principe est simple : arpenter en soirée les rues du quartier avec une caméra thermique permettant de visualiser en temps réel

  • les défauts d'isolation des bâtiments une mauvaise isolation
  • les déperditions de chaleur
  • les fuites et/ou infiltrations d'air
  • les ponts thermiques, etc.

Deux balades sont proposées dans le quartier de l'île de Thau : le mercredi 31 janvier et le mercredi 7 février (sous réserve d'un nombre d'inscriptions suffisants). 

La balade est gratuite et ouverte à tous dans la limite de 25/30 personnes environ.

Le rendez-vous est fixé à 18h devant le module Mon appart Eco Malin jouxtant la médiathèque André Malraux et le CCAS, Boulevard Pierre Mendes France.

permaCapture

Exceptionnellement, Mon Appart'Eco-Malin pourra accueillir les personnes intéressées et participant aux « Nuits de la thermographie » de 17h à 18h, heure de départ de la ballade.

Voici le programme détaillé :

    • 18h : départ de la balade dans le quartier avec analyse en direct des thermogrammes ;
    • 18h45 : Débriefing en salle : retour sur les exemples vus ensemble, principe de la thermographie, questions/réponses
    • Inscription à l'adresse suivante : 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser._body" class="adr black-to-orange contextEntry" href="https://webmail1n.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=94472&check=&SORTBY=1" target="_blank">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Numéro des Espaces Info Energie: 04 67 13 80 94

https://www.facebook.com/Gefosat-565011763693136/

Avec l'APAVH, la douce Molly est à l'adoption

CHIENimage5C’est une drôle d’histoire que celle de Molly… Sa maîtresse est décédée il y a quelques semaines et elle n’avait rien prévu pour ses animaux : 4 chiens et 2 chats. Sa voisine, qui a adopté un chien à l’association, nous a contactés pour la prise en charge de tous ces poilus ! Elle ne voulait pas que les 2 Yorks, l’autre femelle Labrador de couleur sable et Molly, partent en fourrière. A la veile de l’été, 4 chiens d’un coup c’était beaucoup, sans compter que nous étions déjà engagés pour d’autres chiens en détresse. Nous avons fait appel à Catherine du refuge des 4 pattes qui a accepté de prendre les York mais aussi à Valérie de JSMC qui a choisi la labrador sable. Restait Molly. Ces 4 chiens ont toujours vécu en compagnie de leur maîtresse, dans une maison avec un jardin dont ils ne sont jamais sortis, ne côtoyant que  très peu de monde… Si tous les 4 sont un peu craintifs, Molly est de loin la plus mal à l’aise avec les personnes qu’elle ne connaît pas. Nous avons eu du mal à la faire monter dans la voiture, puis à l’en faire descendre une fois arrivés!...

» associations