Balaruc-le-vieux

 

Un village de caractère

Balaruc le vieux est un village de 2000 âmes en plein essor. Son centre commercial est le plus important du bassin de Thau, avec sa zone hôtelière et le nouveau quartier des Vignés.  Son aspect médiéval en fait un village de caractère dont les premières traces d’habitations remontent  à environ 3000 ans.

La découverte d’amphores étrusques, de monnaie de Syracuse et autres vestiges du passé suggèrent que la colline de Balaruc-Le-Vieux fut occupée à l’âge de fer, par un oppidum dont la localisation, au creux d’une rade naturelle sur l’Etang de Thau, évoque une vocation commerciale.

Dès l’antiquité la proximité de l’agglomération construite autour de la source thermale de Balaruc-les-Bains fait sentir son influence, mais si le village qui deviendra Balaruc le vieux garde ses spécificités, ce n’est cependant qu’au moyen-âge qu’il prendra sa structure urbaine circulaire si caractéristique. Ce plan de ville en cercle n'est toutefois pas un cas isolé mais s'inscrit dans le mouvement de l’« incastellamento » qui démarre autour de l’an 1000 et qui sera à son apogée au 12ème   siècle.

Depuis plus de vingt ans son Maire, Max Serres, entouré d’une équipe municipale dynamique, ont pris conscience de la richesse du patrimoine (architecture, paysages, produits locaux, artisanat.) et mènent une politique active de valorisation de ce patrimoine. Le village a d’ailleurs rejoint l'association des « Circulades ».

 Ainsi durant l'été, Balaruc le Vieux devient le théâtre d’une fête médiévale où population et bateleurs en costumes d’époque s’esbaudissent à l’ombre de ses murailles près de sa fontaine et de son mûrier tricentenaire.

 Balaruc le vieux devient également progressivement un lieu culturel et artistique. Des artistes s'établissent dans le village, Wolfgang G. Müller sculpteur Allemand dans les années soixante,  Hervé di Rosa, célèbre peintre et un des fondateurs du Musée International des Arts Modeste de Sète, d'autres moins connus mais très actifs animent le village lors de manifestations diverses et ouvrent leurs ateliers aux visiteurs.

 Des concerts sont organisés en différents lieux. Des musiques actuelles aux grands classiques comme le célèbre Carmina Burana interprété par la chorale des Chants de Thau.

 Quelques idées de balades dans et autour de Balaruc :

LA CRIQUE DE L'ANGLE où se jettent le ruisseau de l'Agau et la rivière de la Vène qui délimite Poussan et Balaruc et amène l'eau de la source du parc d'Issanka. Vous pourrez y découvrir la prairie humide, la sansouire, le bord de la lagune, le cours d’eau de la Vène... Vous observerez la flore et  comparerez la richesse de ces différents habitats. 

LE VILLAGE ANCIEN : avec sa fontaine qui représente Bacchus en hommage au passé viticole de la commune et son blason en mosaïque avec Saint Maurice (le Saint patron de la ville), et dont l’animal totémique est le « Muge » la place du Truc avec sa belle vue sur les collines de la Moure et sur l'étang avec ses parcs à huîtres. , la crique de l’Angle, la fontaine Lointe d’époque romaine. 

LA FORET DOMANIALE DE LA GARDIOLE gérée par l’Office National des Forêts, est un lieu privilégié où les amoureux de balades à pied ou en VTT pourront parcourir les sentiers parfumés d’herbes aromatiques permettant de découvrir la faune et la flore méditerranéenne.