Jean Bastard à 100 ans !

C’est un ancien marin pêcheur breton.

Né le 9 avril 1918 s’est engagé, après son service militaire, dans la marine nationale ce qui lui a donné l’occasion de beaucoup voyager. En regard de son âge, il a également connu plusieurs guerres, dont celle d’Indochine.

blv2IMG_7601

C’est en 1944 à l’occasion d’une permission à Sète qu’il va rencontrer sa future épouse Alzir Bonardi professeure de piano et avec qui il se mariera un an plus tard. Ils vont s’installer tous deux dans le quartier de la corniche à Sète. En 2011 suite au décès de son épouse, il s’installera au « Grand Chai » à Balaruc le Vieux.

Et ce lundi à midi quelle surprise pour lui, de découvrir tous le personnel directrice de l’Ehpad en tête, habillés avec une marinière, et un bonnet de marin sur la tête ! Et c’est sous une haie d’honneur et des applaudissements fournis que Jean Bastard sera accueilli dans la salle à manger de l’établissement, décorée pour l’occasion aux couleurs de la Bretagne sa région de naissance.

Norbert Chaplin le maire de Balaruc le Vieux et Fabienne Batinelli adjointe au maire sont là, pour le féliciter et lui remettre un cadeau de la part de la municipalité ainsi qu’un cadeau remis par le personnel du Grand Chai.

Une ambiance joyeuse pour fêter ce sympathique centenaire, avec ses neveux venus spécialement de l’Aveyron pour cette occasion unique

Georges Cantin

Avec l'APAVH, la douce Molly est à l'adoption

CHIENimage5C’est une drôle d’histoire que celle de Molly… Sa maîtresse est décédée il y a quelques semaines et elle n’avait rien prévu pour ses animaux : 4 chiens et 2 chats. Sa voisine, qui a adopté un chien à l’association, nous a contactés pour la prise en charge de tous ces poilus ! Elle ne voulait pas que les 2 Yorks, l’autre femelle Labrador de couleur sable et Molly, partent en fourrière. A la veile de l’été, 4 chiens d’un coup c’était beaucoup, sans compter que nous étions déjà engagés pour d’autres chiens en détresse. Nous avons fait appel à Catherine du refuge des 4 pattes qui a accepté de prendre les York mais aussi à Valérie de JSMC qui a choisi la labrador sable. Restait Molly. Ces 4 chiens ont toujours vécu en compagnie de leur maîtresse, dans une maison avec un jardin dont ils ne sont jamais sortis, ne côtoyant que  très peu de monde… Si tous les 4 sont un peu craintifs, Molly est de loin la plus mal à l’aise avec les personnes qu’elle ne connaît pas. Nous avons eu du mal à la faire monter dans la voiture, puis à l’en faire descendre une fois arrivés!...

» associations