Balaruc le Vieux

Souvenir Français de Balaruc

 

A 18 h ce mercredi 7 mars un certain nombre d’adhérents de l’ancien comité de Balaruc le Vieux se sont rassemblés à l’invitation de la présidente du Comité du Souvenir Français de Balaruc et ses environs.

Après avoir invité Armand Canizarès, ancien président, à venir s’asseoir  à ses côtés pour cette réunion de présentation qui était aussi une passation de pouvoirs, Mme Marie-Eve Blondeau l’a remercié pour toutes ces années passées –que ce soit à Annemasse ou à Balaruc le Vieux, au service de la Mémoire et du Souvenir de ceux qui ont donnés leur vie pour la France.

La présidente et le Trésorier se sont ensuite présentés à l’assistance et ont demandé  à chacun de bien vouloir en faire autant.

Après avoir rappelé ce qu’est le Souvenir Français, Association Nationale régie par la loi de 1901, déclarée d’Utilité Publique depuis le 1er février 1906, et placée sous le Haut patronage du Président de la République, et rappelé sa triple mission : Se Souvenir, Entretenir, Transmettre, ainsi que sa devise « A nous le Souvenir, à Eux l’immortalité », elle en a précisé le fonctionnement.

En effet, il n’y a qu’une seule Association, et les délégations départementales ainsi que les présidents de Comité sont des relais de cette seule Association.

Le trésorier a pris la parole pour préciser le fonctionnement financier des comités.

La Présidente a ensuite remis à chaque participants le calendrier des activités à venir jusqu’à la fin de l’année et a insisté sur l’importance de la participation aux commémorations et cérémonies.

Elle a mis l’accent sur 3 évènements importants : l’organisation d’un grand loto pour le financement des missions  le lundi 11 juin au Théâtre de verdure de Balaruc les Bains, le déplacement mémoriel le dimanche 7 octobre pour visiter le Mémorial du Camp de Rivesaltes, enfin la venue –sur invitation du Comité – du Général IRASTORZA, ancien CEMAT, Président de la Mission du Centenaire, pour une conférence assortie de projections dans le futur auditorium de Balaruc les Bains.

Un échange cordial et fructueux a ensuite eu lieu entre les participants qui se sont quittés après avoir partagé le pot de l’amitié.

Balaruc le Vieux a fêté ses ainés

 Samedi 24 février au restaurant scolaire de l’école maternelle de Balaruc le Vieux, Norbert Chaplin, président du CCAS et Fabienne Battinelli maire adjointe et vice présidente recevaient les 175 personnes inscrites et invitées pour le traditionnel repas des ainés. Ils en ont profité pour décerner un diplôme à chacun des quatre couples totalisant 50 ans de mariage (Noces d’or) et même un couple fêtant ses 70 ans de mariage (Noces de platine).

Ainsi ont été distingués :

  •  Liliane et Pierre RESSEGUIER 50 ans de mariage
  • Monique et Jean-Pierre FOURNY 50 ans de mariage
  • Josette et Georges CANTIN 50 ans de mariage qui sont également nos correspondants pour Thau Infos

-       Et Josette et Yves CICCONE pour 70 ans de mariage

 A tous nos plus sincères félicitations pour cette longévité…

Après les remises de diplômes, et de bouquets fleuris place à la fête…

Et en premier lieu un excellent repas servi par le traiteur des Esparières à Loupian. Et la cuisine du chef Christophe Fauconnier fut très appréciée des convives avec son Foie gras, son mille-feuille à l’Armoricaine, (Saumon frais, sèches, gambas et noix de Saint Jacques) Mignon de veau flambé au Calvados et en dessert un excellent dôme au chocolat et son cœur de crème brulée.

Le déjeuner alternant avec « EXTRAVADANCE » qui présentait un spectacle de cabaret, danses et musique, et un « Claude François » et ses « Claudette » plus vrai que nature. 

Cette journée c’est aussi l’occasion de rencontrer et côtoyer les élus venus partager avec les anciens ce moment de fête. Pour clore ces agapes la fin d’après midi s’est terminé en musique au son des tangos, paso-doble, slows, valses, de quoi garder un excellent souvenir de cette merveilleuse journée.

Georges Cantin

Un futur lieu d'échange convivial


La salle polyvalente était pleine ce mercredi pour la présentation par le maire et les architectes, du futur « Espace culture et loisirs » de Balaruc le vieux.

Depuis plusieurs années le tissus associatif sur la commune de Balaruc le vieux c’est très développé, et propose de nombreuses activités variés (Sport, culture, musique, couture, clubs des ainés, anciens combattants…) Les associations dynamiques occupent actuellement des locaux peu adaptés et insuffisamment nombreux ne permettant pas de développer leurs activités de façon optimales. 

L’objectif est de créer un outil permettant aux associations de disposer de locaux adaptés à leurs activités, qui soit un lieu de convivialité et d’échanges entre les associations. Ainsi à elle seule la nouvelle salle de spectacle comptera 335 places (contre 120 places actuellement) mais les salles actuelles resteront en service ce qui augmentera d’autant les capacités d’accueil du public.

MONTAGE DU PROJET

Il s’agit d’un projet structurant pour la commune destiné à créer un lien entre les associations mais aussi un lien urbain.

La Mairie s’est entourée d’un Cabinet de programmation (Anbor Développement) et a organisé un concours d’architecture (47 candidatures)  pour le choix de la Maîtrise d’œuvre qui s’est porté sur l’agence Architecture signal (Sète).

SITUATION

Le terrain est situé à proximité de l’école maternelle « Les Vignés », entre le centre ancien et la zone commerciale.

Il présente l’intérêt d’être directement accessible par tous les modes de transports (voiture, bus) et notamment par les liaisons douces (piéton, vélos) puisque il est implanté le long de la voie verte

PROGRAMME

Les objectifs de la Mairie pour la programmation :

  • Créer un lieu convivial et d’échange
  • Soigner l’intégration au quartier en limitant l’impact sur les quartiers résidentiels mitoyens
  • Favoriser les liaisons douces piétonnes et vélos
  • Créer des locaux spécifiques pour les associations et une grande salle polyvalente commun

ARCHECTURE

Le parti architectural a été de créer 4 bâtiments, construits en pierres du Gard, aménagés de plain-pied et reliés par un grand hall d’entrée commun. L’aménagement intérieur de chaque entité est adapté aux activités recensées et peut fonctionner indépendamment.

 

SURFACES

  • Espace d’accueil et communs :                    198 m²
  • Maison des associations :                            219 m²
  • Espace sports et culture :                            289 m²
  • Service Enfance et Jeunesse :                      174 m²
  • Salle Polyvalente :                                      500 m² 
  • Total opération :                                      1 663 m²                                        

PRIX DE REVIENT

  • Coût des travaux :                                         3 000 000 € HT
  • Prix de revient total :                                     3 900 000 € HT

A déduire, les subventions diverses, dont l’Agglopôle : 1 000 000 € d’euros, conseil général, 300 000 € mais aussi la C.A.F. etc.…, le reste étant financé par la commune et par un emprunt. 

 CALENDRIER

  • Dépôt du Permis de Construire :         Février 2018
  • Démarrage des travaux :                    3ème trimestre 2018
  • Livraison des travaux :                       4ème trimestre 2019

Maitre d’ouvrage : Mairie de Balaruc le Vieux

Architecte mandataire Architecture SIGNAL Françoise BANSARD et Pierre Di TUCCI
Architecte associés : SCP CLAIR - Christophe et Thierry CLAIR
Programmiste : ANBOR DEV - Hugues ANFOSSO
Bureau de contrôle : SOCOTEC – Nicolas VANHEULE
Economiste : SAS ITB 34
BET Fluides : BET SAI
BET Structure : BA.GE.CI
BET Acoustique : AUDITORI HOME
BET VRD : C.E.A.U.


G.C.

L’Hiver commence bien…

 C’est un nombreux public qui est venu jeudi soir premier jour de l’hiver malgré le vent frais, pour le traditionnel défilé de Noël à Balaruc le Vieux! Un défilé avec tous les enfants des écoles à travers le village, pour une arrivée sur l’esplanade Marcel Pradel récemment aménagée.
Des enfants et des parents ravis de cette animation, avec chocolat chaud, soupe à l’oignon, vin chaud offerts par la municipalité. Mais aussi barbe à papa, crêpes et gaufres, et pour leur plus grand bonheur tous les jeux étaient gratuits pour les enfants.
Puis ce furent les chants de noël interprétés par les quelques 160 choristes amateurs, élèves des écoles, assistés par leurs enseignants et dirigés de main de maitre par Christophe, professeur des écoles bien connu à Frontignan, et qui maintenant enseigne à Balaruc le Vieux. Un vrai régal !
Quelques nouveautés cette année, Car le père noël est arrivé, non pas en traineau, mais en calèche entouré de ses lutins, et de la fanfare, une belle ambiance pour attendre le 25 décembre… Merci au maire de Balaruc le Vieux et à tous les élus pour la réussite de cette fête et leur participation à cette belle animation.
Vendredi soir comme chaque année, les élus ont organisé à la salle polyvalente le « Noël du Personnel » où les élus et le personnel municipal se sont retrouvés autour d’un verre de l’amitié. Ce fut aussi la remise de la médaille d’honneur régionale départementale et communale, « échelon argent » qui a récompensé, Madame Elisabeth ALLIBE et Monsieur Christophe LAMBERT (absent excusé) pour 20 ans de services.
Bonnes fêtes de fin d’année à tous et à l’année prochaine…

Georges Cantin

Noël au Grand Chai

Cette année c’est Sophie Charbonnier, nouvelle directrice de l’établissement qui a comme chaque année respecté la tradition du « Grand Chai » de Balaruc le Vieux.

En effet, le père Noël vient lui-même remettre aux enfants du personnel de cet Ehpad les cadeaux tant attendus. Et cette année ils étaient nombreux les gamins, pas moins de 26 ! Et en première partie ils ont eu droit au cirque « Apollo » avec un monsieur loyal très présent, et Moustache qui nous a présenté plusieurs numéros de jonglage et d’équilibrisme dont certains ont beaucoup impressionné le public composé également des résidents qui n’étaient pas les moins intéressés par ce spectacle de qualité.

Elodie, nous a présenté ses colombes et pigeons domestiqués, tout en participant aux différents numéros. Ah j’allais oublier Juliette, cette magnifique petite chèvre qui nous a étonné en escaladant une montagne de tabourets. Pour terminer le spectacle, une scénette avec quelques spectateurs pris au hasard a plié de rire toute la salle. Enfin Moustache à enfourché son monocycle, trainant avec lui un panneau ou était écrit le mot « Fin »

Pour clôturer cette journée festive, boissons et jus de fruits ainsi qu’une gigantesque Bûche de Noël « maison » de 1.80 mètre de long servi par le personnel ont régalé petits et grands.

Georges Cantin

Cliquez sur une photo pour l'agrandir
No images found.

Ils deviennent rares

Les plaques « Michelin » de localisation sont généralement assez rares de nos jours. Le dernier de Balaruc le Vieux porte la date du 26 mai 1937 en bas à gauche il y a donc 80 ans que ce panneau indiquant l’entrée du village à été posé. A cette époque, le maire était Marcel Pradel et Balaruc le vieux ne comptait que 390 habitants, il en compte près de 2600 maintenant !
A de très rares exceptions près, tous les panneaux fabriqués par Michelin sont datés avec précision. En effet, une mention manuscrite sous la forme “jour mois année” est inscrite sur l’émail du panneau, généralement en bas, à droite ou à gauche.
Ces panneaux étaient en lave émaillée à 900° de couleur blanche, avec l’indication en bleu. Installés sur un support béton. La lave venait du massif central, Michelin ayant son siège à Clermont-Ferrand.

Les premiers panneaux de ce type datent de 1929. Sur le haut du panneau de Balaruc, on peut noter que le nom du département y figure à la place du nom de « Michelin »
L’Indre-et-Loire est un département également très riche en plaques de localisation. La présence d’une usine Michelin à Joué-Lès-Tours y est sûrement pour quelque chose.
C’est aussi grâce à une initiative d’André Michelin que les bornes kilométriques ont été utilisées pour indiquer au voyageur la catégorie et le numéro de la route empruntée, ainsi que les noms et distances des deux localités se trouvant en aval de la borne, dans le sens de marche du lecteur, avec indication de l’altitude pour les bornes de montagne...
C’est en 1913, que le bornage des routes est instauré. La marque fabrique des dizaines de milliers de bornes et panneaux des années 20 jusqu'en 1971 La « borne d’angle », elle, était née ainsi en 1918 et sera fabriquée jusqu’en 1946,  année ou, l’administration refusera toute forme de « don » pour la signalisation des routes. Ce sera progressivement la fin des « Panneaux Michelin ».

Georges Cantin

Viva España

La résidence du Grand Chai (Ehpad) à Balaruc le Vieux nous a offert ce samedi un très joli spectacle costumé, dans une salle polyvalente décorée aux couleurs de l’Espagne, avec les chants et les danses Sévillanes et Andalouses du Coro Aficion, venus animer cette après midi festive.

En effet, après la présentation de Carole, animatrice avec Brigitte de cet établissement, et Gérard Ravasco le président de cette association, mais également danseur et chanteur, ils nous ont fait passer une excellente après midi. A tel point que  résidents et spectateurs reprenaient en cœur les airs les plus connus et se mettaient à danser dans les allées au son des « Viva España ».

Comme me le confiait Carole : notre but est aussi de pouvoir réunir les générations, dans une ambiance conviviale en mêlant les résidents du grand Chai aux Balarucois, toutes générations confondues. Il est certain que ce spectacle en a été un trait d’union, il suffisait de voir les enfants  costumés danser et chanter sur la scène, se mêlant habilement à ceux qui pourraient être leur papy ou leur mamie ! Un bel exemple de convivialité.

Alors rendez vous au prochain spectacle ?   …Nous y seront aussi !

Georges Cantin

Cliquez sur une photo pour l'agrandir

No images found.

Inauguration à Balaruc le Vieux

Mardi 14 novembre c’était l’inauguration des nouveaux aménagements et de l’extension de la Galerie Marchande de l'Hypermarché Carrefour installée depuis le début du mois à l'extérieur du bâtiment de l'hypermarché. Inauguration  faite par François Commeinhes président de Sète Agglopôle Méditerranée et maire de Sète, entouré de André DELJARRY président de la chambre de commerce de l’Hérault Christian et Bertrand Gaffinel promoteurs immobilier Paul Guia directeur de Carrefour, Jean Christophe Rollet directeur de la galerie commerciale, ainsi que les maires et élus de Balaruc le vieux bien sur, mais aussi ceux de Balaruc les bains, Bouzigues, Gigean, Mèze, Mireval, Vic la Gardiole. Après une  visite à chaque commerçant aux sons d’un orchestre de jazz, plusieurs prises de paroles ont émaillé cette soirée autour d’un buffet de spécialités et vins régionaux et du verre de l’amitié. Discours comme le rappelait François Commeinhes qui rappelait que ce nouvel aménagement va aider un peu plus au développement de l’économie, rappelant également que ce centre commercial n’était pas antinomique puisqu’il représentait 170 millions d’euros pour le centre commercial, et 175 millions d’euros pour Sète. De plus Balaruc loisirs représente maintenant le 3ème grand pole commercial de l’Hérault. 

On peut également saluer au passage une nouvelle installation très attendue, car depuis plusieurs années la Mairie de Balaruc le Vieux recevait un nombre croissant de demandes pour une pharmacie… C’est enfin une réalité, sur une surface de 350 m² ! La municipalité n’a jamais ménagé ses efforts à ce sujet. De plus, un cabinet médical ouvrira début janvier 2018 dans les locaux attenants à la pharmacie, avec Sylvie Deshons médecin généraliste et allergologue, et iliana Koleva médecin généraliste. Ces praticiens déménagent leur cabinet situé avenue de Poussan pour intégrer leurs nouveaux locaux, laissant  ainsi la place au docteur Nicolas Héran qui à agrandi ses locaux et continuera ses consultations à la même adresse dans des locaux rénovés.

On peut rappeler également que la zone commercial « Balaruc loisirs » va à plus ou moins long terme, être réaménagé, avec des trottoirs et des passages pour les poussettes, les handicapés améliorant ainsi la circulation piétonnière, et automobile. De nouveaux commerces vont également s’installer. On parle de grandes enseignes de l’électroménager, de l’équipement sportif, de l’équipement de la maison, de la mode et de la restauration ! Soit 20 000 m² supplémentaire pour la zone commerciale, et 10 000 m² coté ouest. La déchetterie déménagera sur Poussan et à son emplacement un giratoire permettra un accès plus facile à la voie rapide en direction de l’autoroute. Tout ceci est une excellente nouvelle pour les Balarucois mais aussi pour tous les habitants des communes voisines !

Georges Cantin

Cliquez sur une photo pour l'agrandir
  No images found.

Commémoration du 11 novembre

Samedi 11 Novembre a eu lieu la traditionnelle cérémonie pour l’anniversaire de l’armistice de la première guerre mondiale. Un dépôt de gerbe a eu lieu au monument aux morts de la Commune, avec prise de parole des associations d’anciens combattants et de Roland Etre premier adjoint représentant le maire Norbert Chaplin absent excusé.
Cette cérémonie a été suivie d’un vin d’honneur offert par la Municipalité.

Il y a 100 ans en 1917 c’était aussi l’entrée en guerre des Etats Unis à nos cotés, présence  qui sera déterminante pour abréger cette épouvantable guerre. Ce conflit qui a fait près de vingt millions de morts tous pays confondus à surement aidé par la suite à l’idée d’une construction de la future Europe, et on ne peut que s’en féliciter. 

Et cette Europe est une excellente idée, si elle permet de régler plus facilement les éventuels conflits entre les pays sans être obligé d’en passer par les armes. Cela fait plus de 7 décennies que nous sommes en paix.

Mais chaque fois que je vois des chefs d’états « anciens ennemis » se congratuler sur les lieux de ces cérémonies, eux qui n’ont connu aucune de ces deux guerres, je ne peux m’empêcher de m’interroger sur ce que pourrait penser tous ces soldats morts au combat pour leur pays dans les conditions que l’on connait s’ils « revenaient » maintenant…  Pas sûr qu’ils apprécieraient ! Mais il faut rester optimiste même si l’actualité ne nous y engage pas vraiment.

Le faible ne peut jamais pardonner. Le pardon est l'attribut du fort.
Gandhi

Georges Cantin

Cliquez sur une photo pour l'agrandir
No images found.

Halloween une fête qui rassemble

D’année en années à Balaruc le Vieux cette fête organisée par la municipalité prend ses marques un peu plus chaque année. Il faut dire que certains conseillers et surtout conseillères municipales, s’investissent énormément pour régaler les plus jeunes jusqu’aux adolescents. Les parents ne sont d’ailleurs pas en reste, grimés costumés, et déguisés en sorciers, ou en « morts vivants » de toutes les couleurs… Et de nombreux spectateurs. Tout ça pour une belle animation dans le village, avec un défilé au travers des ruelles au son de la musique qui vous réveille et vous sort de la sieste ! Allez sortez de chez vous et si vous avez quelques bonbons distribuez-les c’est la fête !
Ensuite place au spectacle, qui cette année était assuré par deux magiciens, Pipirouette et Cacahuète, avec leurs animaux, des Colombes, Lapins, écureuil, chat, et la séance de ventriloquie avec « Carotte ». Et surtout la participation sur scène des enfants pour leur plus grand bonheur. Les meilleures choses ayant une « faim » pardon une fin, l’après midi s’est terminée par un grand gouter, il faut bien se remettre de toutes ces émotions, après toutes ces choses horribles faites pour les enfants qui adorent se faire peur !

Georges Cantin

La marguerite des morts

Bien que le chrysanthème soit associé aux jours des morts, cette fleur est dotée de significations plutôt joyeuses dans le langage des fleurs qui comptait beaucoup au XIXe siècle. À l'époque, quand on offrait un bouquet de chrysanthèmes, cela signifiait amour absolu. Aujourd'hui, si vous en offrez un chrysanthème pour une soirée galante, je ne suis pas sûr que la dame apprécie beaucoup. Le terme de « chrysanthème » est un mot du genre masculin qui signifie étymologiquement « fleur d'or »  et qui vient des mots grecs « chrys » (or) et « anthemon » (fleur). Il n’existait au début qu’en couleur jaune d’or. Originaire de Chine et du Japon, cette fleur fut introduite en occident en 1753 par Linnaeus, un botaniste suédois date à laquelle elle fit son entrée en Europe. Les Chinois les cultivaient il y a 2.000 ans. Il se vend chaque année quelques 25 millions de pots

Cette tradition des chrysanthèmes remonte à la première guerre mondiale à l’armistice de 1918, où se développe la coutume d’orner les tombes des défunts avec des fleurs. La date de la fête des morts coïncidant avec le milieu de l’automne, car il fallait trouver une fleur en pleine floraison à cette période de l’année. Le chrysanthème fut alors largement employé et devint au fil des années un synonyme incontournable de la Toussaint car il fleurit tard dans l’année et peut résister à un gel modéré. Les chrysanthèmes que nous connaissons actuellement ressemblent peu à l’espèce d’origine qu’on retrouve à l’état sauvage qui ressemble à une marguerite (Glébonis Coronaria) et qui est de la même famille.

L’occasion aussi de rappeler ces merveilleuses paroles du poète, un certain Georges Brassens…

Avant d'aller conter fleurette
Aux belles âmes des damnées
Je rêve d'encore une amourette
Je rêve d'encor m'enjuponner
Encore une fois dire: "Je t'aime"
Encore une fois perdre le nord
En effeuillant le chrysanthème
Qui est la marguerite des morts

Georges BRASSENS
Le testament (1955)

Georges Cantin