Les Thermes de Balaruc-les-Bains à l’honneur en 2016

Après une saison d’activité pour le nouvel établissement, les Thermes de Balaruc-les-Bains déploient déjà record, reconnaissance et récompense.

1ère station Thermale de France, les Thermes de Balaruc les Bains, spécialisés en Rhumatologie et Phlébologie, ont accueilli près de 51 800 curistes en 2015. Ses eaux thermales sont parmi les plus chaudes et les plus minéralisées du Languedoc. Implanté au bord de la Méditerranée sur un site exceptionnel de la presqu’île de Balaruc face à l’étang de Thau et au Mont Saint-Clair de Sète, le nouvel établissement thermal, ouvert depuis mars 2015, regroupe sur 16 000 m², sept secteurs de soins dont quatre dédiés à l’application de boue thermale, soin réputé de la station thermale.
Les Thermes de Balaruc-les-Bains donnent la priorité aux soins individuels.

Balaruc-les-Bains, première station thermale de France

Le classement officiel des Stations Thermales Françaises réalisé par le Conseil National des Etablissements thermaux a été dévoilé en janvier 2015. Avec plus de 46 000 curistes en 2014, Balaruc-les-Bains a détrôné la station thermale de Dax comme Première Station thermale de France en terme de fréquentation.

Une diversification de l’offre

Les Thermes de Balaruc-les-Bains mettent en place de nouvelles formules de cures libres (non prises en charge par les caisses d’assurance maladie), avec notamment des cures Jambes légères sur 6 jours consécutifs avec 4, 5 ou 6 soins par jour. Chaque soin est proposé sur-mesure pour une cure détente, tonique ou intensive ! Un forfait sur 2, 3, 4, 5 jours ou des soins à la carte sont également proposés : couloir de marche, hydrojet des jambes et du dos, douche à pulvérisation de membres, aérobain, compresses, douche au jet…

 

La nouvelle technique d’application de boue thermale de Balaruc-les-Bains récompensée à l’international

L’application de boue thermale, également appelée illutation, est l’un des soins phare de Balaruc-les-Bains. Une nouvelle technique, innovante et unique en France, a été développée après cinq ans de recherches : le lit de diffusion de boue thermale. Ce procédé a été récompensé au congrès de l’ESPA (European Spas Association), le 21 mai 2015 en Pologne, dans la catégorie « innovative thermale water spa » puis le 26 novembre 2015 par l’association Française des Techniques Hydrothermales. Uniquement Balaruc-les- Bains a d’ailleurs breveté ce procédé. Le curiste est allongé sur un lit d’application dont les buses de traitement sont positionnées par l’agent thermal, en fonction de la prescription médicale, sur les articulations à traiter. Les buses diffusent une boue liquide et onctueuse, mélange organominéral d’argile et d’eau thermale de Balaruc-les-Bains à température constante (42°C). L’augmentation du volume d’eau thermale du péloïde accroît l’efficacité thérapeutique de l’application en associant la richesse des oligo-éléments aux bienfaits d’une chaleur constante (42°C) durant tout le soin. Par ailleurs, ce procédé réduit la pénibilité du geste pour le personnel de la station.

 

La nouvelle technique d’application de boue thermale de Balaruc-les-Bains récompensée à l’international

L’application de boue thermale, également appelée illutation, est l’un des soins phare de Balaruc-les-Bains. Une nouvelle technique, innovante et unique en France, a été développée après cinq ans de recherches : le lit de diffusion de boue thermale. Ce procédé a été récompensé au congrès de l’ESPA (European Spas Association), le 21 mai 2015 en Pologne, dans la catégorie « innovative thermale water spa » puis le 26 novembre 2015 par l’association Française des Techniques Hydrothermales. Uniquement Balaruc-les- Bains a d’ailleurs breveté ce procédé. Le curiste est allongé sur un lit d’application dont les buses de traitement sont positionnées par l’agent thermal, en fonction de la prescription médicale, sur les articulations à traiter. Les buses diffusent une boue liquide et onctueuse, mélange organominéral d’argile et d’eau thermale de Balaruc-les-Bains à température constante (42°C). L’augmentation du volume d’eau thermale du péloïde accroît l’efficacité thérapeutique de l’application en associant la richesse des oligo-éléments aux bienfaits d’une chaleur constante (42°C) durant tout le soin. Par ailleurs, ce procédé réduit la pénibilité du geste pour le personnel de la station.

Sur le plan scientifique, les Thermes de Balaruc-les-Bains démontrent l’efficacité de la cure thermale sur les pathologies liées à l’insuffisance veineuse grâce à l’Etude Aqua Vena Temporis.l'efficacité est démontrée (voir en rubrique sciences)