Balaruc Tourisme

Depuis peu les panneaux signalétiques de l’Office de Tourisme arborent la nouvelle identité visuelle balarucoise. Mais ce n’est pas le seul changement visible ; l’intitulé de la structure a lui aussi été modifié : Exit le terme «Office de Tourisme», elle s’appellera désormais «Balaruc Tourisme»

Ce changement découle d’une réflexion sur un terme devenu, aux yeux des nouvelles générations de touristes, aussi désuet que n’a pu l’être celui de «Syndicat d’Initiative». Il ne s’agit nullement d’un jugement sur le rôle des syndicats d’initiatives qui contribuent pleinement à l’animation locale de certains territoires, mais le terme «Office de Tourisme» peut aujourd’hui être perçu ainsi et renvoyer une image «statique».

Les jeunes générations voient et verront nos Offices de Tourisme comme des organismes hors du temps, utilisant d’anciennes méthodes, bref non conformes à leurs attentes. Or, ce n’est pas vrai, nos structures sont des entreprises structurées, dynamiques qui suivent les tendances, sont organisées en réseau, évoluent pour coller aux attentes des clientèles désormais adeptes du numérique, mais le nom reste, c’est paradoxal et risqué...

Pour mieux coller à la réalité du terrain, la structure touristique balarucoise a donc décidé de se renommer. Associée au logo national «i» et «Office de Tourisme de France», cette nouvelle appellation va être progressivement déployée sur certains supports de communication touristique.

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations