Les Ecrans du Sud vendredi 8 décembre

L’année 2017 s’achève pour le dispositif culturel «Les Ecrans du Sud». Pour cette dernière soirée donnée à la Maison du Peuple à 18 h.30 le vendredi 8 décembre, c’est une thématique d’actualité qui est traitée, l’écologie. Sous le titre évocateur «Et l’écologie dans tout cela», ce sont deux films qui seront présentés, en présence des réalisateurs.

Résultat de recherche d'images pour "photos de requins gratuites"

A 18 h.30, la séance s’ouvrira avec un documentaire de Yannick Dumas «Sur la piste des requins» qui témoigne de la vulnérabilité de la biodiversité marine. Aux Seychelles, dans les eaux chaudes de l’océan indien, la biodiversité sous-marine est menacée, les requins, super prédateurs au sommet de la chaîne alimentaire, se font de plus en plus rares.

Laurent Dagorn, directeur de recherche de «l’Institut de Recherche pour le Développement» à Sète forme une équipe de scientifiques pour tenter de mieux connaitre et de mieux protéger ces poissons emblématiques. Cependant, après deux attaques mortelles de requins sur des touristes, les équipes doivent désormais tenter l’impossible équilibre : concilier les impératifs touristiques, la protection de l’environnement et les traditions locales. Loin des clichés associés aux Dents de la mer, ces chercheurs nous font partager leur passion pour cet animal mythique.  

À travers le regard passionné des chercheurs, redécouvrez le requin, cet animal emblématique des Océans...

A  21 h. place au deuxième moyen métrage «Longyearbyen, a bipolar city» réalisé par Manuel Deiller.

En Arctique, la ville norvégienne Longyearbyen, située sur l'archipel du Svalbard, exploite depuis 100 ans le charbon comme source d’énergie et d’économie, ce qui entraîne aujourd'hui des paradoxes environnementaux.

En 2015, année d'élection municipale, le cours du charbon chute et la question du développement durable commence à émerger dans les esprits. Selon les habitants, scientifiques et politiques locaux, une course contre la montre est engagée.

Ce film nous offre une vision volontairement différente de la ville la plus au nord du monde.

Prix d'entrée de la soirée : 5 euros