Exposition "Graphiti pariétal & vannerie solaire" au JAM

Jusqu'au 19 août 2018 au Jardin antique méditerranéen à Balaruc-les-Bains, Exposition du collectif PACS.

Projets artistiques conçus in-situ dans le jardin, par les artistes plasticiens Gislaine Marro et François Bouet.

Ces 2 installations s'inscrivent dans le paysage singulier du Jardin Antique Méditerranéen et sont porteuses de questionnements, de surprises propices à renouveler l'intérêt du public.

L'humour, la surprise et la légèreté en sont les matériaux de base, ils possèdent un pouvoir de subversion de la réalité qui amuse et éveille toujours la curiosité..

 

Tag Rupestre : la paroi extérieure de la salle d'exposition a été investie en dessinant, au moyen d'une technique préhistorique (pochoir et charbon de bois) directement sur le mur.

 

 

Vannerie solaire : cette structure rayonnante, faite de tiges d'osier brut assemblées en un demi-cercle, installée à la surface de l'eau, offre depuis l'allée supérieure, grâce à son reflet mouvant, la représentation complète du soleil.

 

Exposition comprise dans les conditions normales d'entrées.

04 67 46 47 92 ; www.patrimoine.agglopole.fr

JAM - rue des Pioch - 34540 BALARUC-LES-BAINS

 

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations