L'Expo "les Pioupious" au Pavillon Sévigné ferme le 30 novembre

 La visite de l'exposition « Les pioupious dans la grande guerre » au Pavillon Sévigné se termine le 30 novembre. Entrée libre du mardi au dimanche de 14 h. à 18 h. Renseignements au service Culture et Festivités de Balaruc-les-Bains au 04.67.46.81.32 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Maud Viallet, du Service de la Culture de la Ville de Balaruc-les-Bains a organisé des visites guidées passionnantes de cette exposition. Thau-Infos a participé à l'une d'elle...

Les figures de l’enfant et du poilu durant la première guerre mondiale. La Grande Guerre innove par une communication ou une propagande officielle, utilisant massivement principalement et quasi exclusivement les affiches. Pour la première fois, un état en guerre utilise un média de masse. L’effort de guerre s’applique et chaque individu est touché. Les enfants ne sont pas exempts de cette mobilisation.

Les archives confirment d’ailleurs cette « entrée en scène » des enfants avec les dossiers de réfugiés et la création du statut de « pupille de la Nation » par la loi du 27 juillet 1917, l’État déclarant remplir un « devoir social né de la guerre ». La belle collection d’affiches montre les enfants sortant du cercle de la famille pour être des acteurs à part entière et retrace la mobilisation des enfants dans la communication de guerre.

Les enfants de cm1/cm2 de Monsieur Doumas de l'Ecole du Planas à Balaruc-les-Bains ont réalisé un important et très beau travail de recherches en 2014/2015, à partir des noms figurant sur le Monument aux Morts de la ville, avec l’aide des archives départementales. Une partie de l'exposition est consacrée à cette recherche faite par les petits balarucois. La ville de Balaruc-les-Bains en est très fière. Les élèves actuels de CM1/CM2 de l'Ecole du Petit Prince et de l'Ecole Lou Planas ont été invités spécialement à des visites guidées organisées par Maud Vialley depuis le 11 novembre au Pavillon Sévigné ; ils ont été émus et très intéressés par cette " Grande Guerre ".

L’exposition est accompagnée d’objets et de souvenirs collectés auprès des Balarucois dont les aïeux ont été mobilisés sur la guerre 14/18. Monsieur Yves Cammal, de Balaruc-les-Bains, a exposé un tableau des nombreuses médailles, reçues par son aïeul, dont la photo est au centre du cadre . Ce jour-là, Yves Cammal a amené ses deux petites filles pour la visite et elles étaient très émues. Merci aussi à Jean Frayssinet qui a réalisé une magnifique vidéo pour ce centenaire de la guerre de 14/18 qui a été très regardée et a intéressé les visiteurs.

Qui est "Le Piou Piou" :  A la mobilisation, l'uniforme français en vigueur est totalement dépassé pour la guerre moderne. Les soldats sont affublés d'un képi et d'un pantalon rouge garance qui fait d'eux des cibles idéales pour la mitraille allemande. Leurs équipements sont inconfortables et inadaptés. Dans l'urgence, et prioritairement, l'armée distribue des couvre-képis et des couvre-pantalons de couleur bleu. Les hommes qui n'ont pas encore perçu le couvre-pantalon ont l'ordre strict de porter les pants de la capote relâchés pour cacher le plus possible le pantalon rouge garance. Dans cette situation, le nom de " piou piou " leur est donné...

Une très belle visite émouvante, très riche en informations concrètes appuyées par les affiches, documents et objets proposés à cette exposition. Merci à la ville de Balaruc-les-Bains d'avoir organisé une si belle animation pour le centenaire de la guerre 14/18. Annick Pratlong