Balaruc les Bains

Opération de contrôle des mouillages sauvages sur l'etang de Thau

Opération de contrôle des mouillages sauvages sur l'etang de Thau

 "L’amélioration de la qualité du milieu fragile de l’étang de Thau passe par la nécessité de mettre un terme aux mouillages sauvages agressifs et destructeurs pour les fonds. Dans le même temps, il faudra trouver les moyens d’offrir aux plaisanciers la possibilité de s’amarrer sur des zones respectueuses de l’environnement. Cette perspective fera l’objet d’une large concertation avec les professionnels de la pêche, de la conchyliculture, du tourisme ainsi que les collectivités locales. Ce type de mouillage sauvage peut avoir un impact environnemental important sur le milieu notamment les herbiers à zostères et entraver la navigation des professionnels de la pêche voire se situer au sein même des zones de pêche."

"Il s’agit soit de navires à l’état d’épave donc en état de non-flottabilité posés sur le fond de l’étang, soit de navires à l’abandon en état de flottabilité qui peuvent se détacher à tout moment et devenir des épaves. "

"Par ailleurs, a été constaté la présence de corps-morts installés illégalement, très agressifs pour la faune et la flore sous-marine et qui doivent être retirés."

Précise la préfecture de l'Hérault.

C’est pourquoi un plan de contrôle a été établi par les services de l’État. La Direction des territoires et de la mer de l’Hérault (DDTM) a procédé le 1er décembre 2017 à une première opération, celle du démontage des corps-morts situés devant le camping Beau rivage (Mèze). Dans cet espace, pas moins de 45 fixations illégales ont été recensées.

Monsieur Philippe NUCHO, sous-préfet en charge du Bassin de Thau, a exposé plus largement le plan de contrôle qui va être déployé.

En effet, trois autres zones impactées par des mouillages sauvages ont été identifiées et feront l’objet d’opérations de contrôle et de verbalisation :

1- Anse du Barrou (commune de Sète)

2- presqu’île de Balaruc-les-Bains

3- Crique de l’Angle (communes de Bouzigues et de Balaruc-le-Vieux)

De manière plus générale les opérations de verbalisation seront intensifiées sur les bateaux au mouillage de l’étang de Thau par la mobilisation des moyens de la DDTM 34 et la Gendarmerie départementale – Brigade nautique.

Ce vendredi fermeture du Jardin Antique Méditerranéen

Ce vendredi 1er décembre le Jardin Antique Méditerranéen ferme ses portes à Balaruc-les-Bains pour la saison hivernale.

Toute l'équipe remercie les visiteurs de leur intérêt grandissant pour ce jardin et commence dès à présent les travaux nécessaires pour les satisfaire encore plus la saison prochaine.

Rendez-vous est donné pour l'ouverture 2018 dès le 1er mars!

A très bientôt. L'équipe du Jardin Antique Méditerranéen. 

Petit Marché de Noël au pavillon Sévigné

Résultat de recherche d'images pour "photos noel"

Jusqu'au 5 décembre, de 10 h à 12 h et de 15 h à 18 h dans la salle d’exposition et la salle voutée du Pavillon Sévigné, organisé par la Croix Rouge, le petit marché de Noël propose un large choix de cadeaux simples et originaux à tous les prix mais également des idées de décoration de table, objets, tricots, dentelles, broderie… En grande partie des pièces uniques confectionnées à la main par les membres de l’atelier de Balaruc.

Joëlle Biévelot, responsable antenne CRF, coordinatrice, vice-présidente CRF unité locale bassin de Thau, vice-présidente CRF départementale. 04 99 02 77 80 /06 89 68 06 48

Beau "marché de Noël Balarucois" ce week-end

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après l'inauguration par Gérard Canovas, Maire de Balaruc-les-Bains, son Conseil Municipal, Christian Assaf et Catherine Dumas, présidente de l'A.C.B., la treizième édition du Marché de Noël, organisée par l’association des Commerçants de Balaruc-les-Bains, en partenariat avec la Ville et le soutien de "Sète agglopôle Méditerranée", a battu son plein, avec un programme toujours aussi alléchant pour petits et grands.  

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour l’occasion le marché de noël accueillait une cinquantaine de stands joliment décorés proposant au public, venu nombreux, un avant-goût des fêtes de fin d’année : décoration, bijoux, jouets, santons, produits régionaux etc... sans oublier les incontournables plaisirs de la table.

Les habitués de cette manifestation le savent bien, au-delà des stands, l’ACB programme chaque année de nombreuses animations pour toute la famille et plus particulièrement les plus jeunes, aussi les familles et leurs enfants ont répondu présent durant ces deux jours. La grande parade de Noël avec ses peluches géantes, ses lutins, de nombreux balarucois joliment déguisés et plein d'entrain, enfin, le père Noël en personne (qui avait quitté pour un temps son chalet où il recevait les lettres des enfants) ont animé ces journées.

Les visiteurs se sont baladés en calèche, ont fait des promenades à dos de dromadaires, du manège, des jeux et différents ateliers sans oublier, pour la deuxième année, la patinoire installée pour l'occasion. Depuis la création de cette manifestation, l’Association des Commerçants a toujours tenu à offrir aux enfants "gratuitement" l’ensemble des animations et les tout-petits et leurs parents ont bien profité de toutes ces surprises et nouveautés. Beaucoup d'entre eux ont fait une balade dans Balaruc-les-Bains en petit train, navette gratuite entre le marché de Noël, le Centre Ville et le Casino.

“En treize ans d’existence, ce Marché, un des premiers du département, s’est largement imposé comme une date incontournable. Deux jours d’animation dans et autour de la salle Alain Colas qui ont ravi, cette année encore, les petits et les grands".

A.P.

Rappelle-toi Barbara le vendredi 24 novembre

 Un hommage à Barbara à l’occasion du vingtième anniversaire de la mort de la chanteuse française proposé à la Maison du Peuple à Balaruc-les-Bains à 20 h.30. ce vendredi 24 novembre. Entrée 8 euros sur place (5 euros en prévente à l'0ffice de Tourisme).

Un spectacle exceptionnel : Cécile Veyrat, seule en scène au chant, à l’accordéon et au piano signe un spectacle où s’entremêlent les mots de Prévert et les chansons de Barbara.

Les chansons choisies abordent, tout au long de ce spectacle, les thèmes si chers à cette grande dame : l’amour (Pierre, Ce matin-là), la révolte contre l’injuste (Le Soleil Noir), la mort (À mourir pour mourir), mais aussi l’attente (Dis, quand reviendras-tu ?) ou l’enfance (Mon enfance, Le Petit Bois de Saint-Amand). Elles sont liées les unes aux autres, comme une balade poétique, par quelques textes de Jacques Prévert ; une volte face entre les 2 auteurs volontairement complémentaires.

Avec des arrangements personnels au piano ou à l’accordéon et bien d’autres surprises, Cécile Veyrat conjugue la profondeur des émotions à l’expressivité des images pour livrer une interprétation authentique où les instruments occupent autant de place que l’arbre si présent dans l’univers de Barbara.

Un spectacle à voir absolument !

Rencontres de Thau à Balaruc-les-Bains

A l’initiative des sections socialistes du Bassin de Thau, les premières «Rencontres de Thau» se sont tenues dimanche 19 novembre à Balaruc-les-Bains. Plus de 70 personnes se sont réunies pour travailler autour du thème choisi : «L’Eau – Quel devenir pour notre façade littorale ? ».

Durant la matinée, le public a pu échanger avec deux ingénieurs extérieurs au Parti, qui ont exposé l’état de leurs connaissances sur l’histoire, la situation actuelle et les projections sur l’avenir de la lagune.

Quel impact aura le réchauffement climatique sur nos paysages actuels ? Comment concilier présence humaine, activité économique et protection de l’environnement ?

L’après-midi a été consacrée aux réponses politiques à ces défis, autour de Sébastien DENAJA, porte-parole national du Parti Socialiste, de Hussein BOURGI, Premier Secrétaire Fédéral du Parti Socialiste, Conseiller régional, et de Loïc LINARES, Conseiller municipal de Frontignan et Conseiller communautaire de Sète Agglopôle.

Là encore, les échanges d’expériences et les questions de l’assistance ont été nombreuses, signe de l’intérêt que les socialistes de Thau portent à leur territoire : La refondation du Parti Socialiste se passe aussi chez nous, au plus près des enjeux de la lagune et des préoccupations de nos concitoyens ! 

Les Ecrans du Sud vendredi 8 décembre

L’année 2017 s’achève pour le dispositif culturel «Les Ecrans du Sud». Pour cette dernière soirée donnée à la Maison du Peuple à 18 h.30 le vendredi 8 décembre, c’est une thématique d’actualité qui est traitée, l’écologie. Sous le titre évocateur «Et l’écologie dans tout cela», ce sont deux films qui seront présentés, en présence des réalisateurs.

Résultat de recherche d'images pour "photos de requins gratuites"

A 18 h.30, la séance s’ouvrira avec un documentaire de Yannick Dumas «Sur la piste des requins» qui témoigne de la vulnérabilité de la biodiversité marine. Aux Seychelles, dans les eaux chaudes de l’océan indien, la biodiversité sous-marine est menacée, les requins, super prédateurs au sommet de la chaîne alimentaire, se font de plus en plus rares.

Laurent Dagorn, directeur de recherche de «l’Institut de Recherche pour le Développement» à Sète forme une équipe de scientifiques pour tenter de mieux connaitre et de mieux protéger ces poissons emblématiques. Cependant, après deux attaques mortelles de requins sur des touristes, les équipes doivent désormais tenter l’impossible équilibre : concilier les impératifs touristiques, la protection de l’environnement et les traditions locales. Loin des clichés associés aux Dents de la mer, ces chercheurs nous font partager leur passion pour cet animal mythique.  

À travers le regard passionné des chercheurs, redécouvrez le requin, cet animal emblématique des Océans...

A  21 h. place au deuxième moyen métrage «Longyearbyen, a bipolar city» réalisé par Manuel Deiller.

En Arctique, la ville norvégienne Longyearbyen, située sur l'archipel du Svalbard, exploite depuis 100 ans le charbon comme source d’énergie et d’économie, ce qui entraîne aujourd'hui des paradoxes environnementaux.

En 2015, année d'élection municipale, le cours du charbon chute et la question du développement durable commence à émerger dans les esprits. Selon les habitants, scientifiques et politiques locaux, une course contre la montre est engagée.

Ce film nous offre une vision volontairement différente de la ville la plus au nord du monde.

Prix d'entrée de la soirée : 5 euros

Match de la Boule d'Azur du samedi 11 novembre

Ce week end du 11 novembre, les Balarucois se sont déplacés à Macon et ils conforteront leur place de premier du classement Elite 1 en s’imposant 16 – 30. Avec une victoire en Tir de précision et en Simple, Romain Garcia, capitaine d’équipe et ses hommes ont réalisé un match sérieux.

Prochain Match samedi 18 Novembre face à la Croix Rousse Olympique de Lyon, qui se sont inclinés à Fontaine ce week end. Si les Balarucois s’imposent sur ce prochain match ils creuseront l’écart sur leurs adversaires direct et mettront la pression à Saint Vulbas qui, eux, n'ont pas encore joué face à la CRO Lyon (match en retard).

Classement Elite 1

Equipe

Victoire

Défaite

Nul

Score Total

Points

Balaruc les Bains

3

1

0

107

10

Saint Vulbas

3

0

0

83

9

CRO Lyon

2

1

1

108

8

Fontaine

2

2

0

88

6

Aix les Bains

1

2

1

89

5

Macon

0

5

0

73

0

 

Commération du 11 novembre 1918

La ville de Balaruc les Bains a commémoré le 99ème anniversaire de l’armistice en la présence de M. le Maire et des élus, du conseil municipal des enfants, des représentants des corps constitués : Gendarmerie Nationale, Policiers et Sapeurs-Pompiers.

Au cours de la cérémonie des gerbes furent déposées par les anciens combattants (ARAC et UHAAC), le Souvenir Français et la municipalité.

Des messages ont été lus par le Conseil Municipal des enfants, le Président de l’Union Fédérale des Anciens Combattants et M. Irénée CATHALA, Maire Adjoint délégué à la culture et aux anciens Combattants qui a lu un message de la Secrétaire d’Etat, Geneviève Darrieussecq. Ensuite Gérard CANOVAS, Maire de Balaruc-les-Bains, a mis l’accent sur les horreurs de ce conflit mondial en rappelant que la paix est toujours fragile.

Le Président de la section locale de l’UHAAC, Jean-Pierre POULAIN a remis des décorations à deux anciens combattants mis à l’honneur :

La croix du Combattant et le TRN à Alain LECHERE. Incorporé dans l’armée de l’air, à la base aérienne de Compiègne, il est volontaire pour servir en Algérie est affecté au centre d’essais de Colomb-Béchar ou il participe au lancement de la fusée «Véronique» précurseur de la fusée «Ariane», il effectue du convoyage de munitions entre Colomb-Béchar et Oran. Il est libéré en 1962 après 27 mois de service.

Le TRN à Vincent CROCCIA. Mobilisé en 1959, il débarque à Alger, puis est affecté dans un régiment d’infanterie Alpine. Il va servir ensuite en Grande Kabylie ou il participera à diverses opérations. Il est libéré en 1962 après 27 mois de service.

Après la sonnerie aux morts, la chorale «Allègre’Thau» de Balaruc-les- Bains a entonné le chant «aux morts» suivi d’une vibrante Marseillaise. Puis, un cortège s'est dirigé vers le cimetière de la Cadole pour un moment de recueillement et un nouveau dépôt de gerbe au carré militaire.

La cérémonie terminée, tout le monde s'est retrouvé à l’Hôtel de Ville pour un un apéritif convivial offert par la Municipalité.

Priorité à l'investissement et au thermalisme

Mardi 7 novembre, Gérard Canovas, Maire de Balaruc-les-Bains, et les élus de cette commune ont invité les Balarucois, comme chaque année maintenant depuis 2008,  à se retrouver et à débattre sur les sujets qui font et feront l’actualité dans les années passées et à venir ; les travaux qui vont être réalisés d’ici la fin de l’année et aménagements en cours, les finances communales, l'activité touristique, les thermes et l'économie locale ... autant de sujets sur lesquels, lors de cette soirée, les élus et la population vont échanger. Presque 500 personnes étaient présentes pour écouter les premières paroles de Gérard Canovas qui a souligné par la suite la maîtrise du budget avec des dépenses de fonctionnement stabilisées tout en ne portant pas atteinte à l'existence de la population.

"Ne jamais être mis devant le fait accompli, tel est l’engagement pris par les élus auprès des Balarucois ; en mettant en place une démarche complète de démocratie de proximité. La ville est en bonne santé, l'investissement est prioritaire car tout est lié. C'est la première station en phlébologie et l'Etablissement Thermal est en constante évolution. L'Office du Tourisme a une très bonne fréquentation, on est allé jusqu'à 1000 personnes reçues par jour cette année et il y a eu une large amplitude de la fréquentation touristique".

Presque 500 personnes étaient présentes pour écouter les premières paroles de Gérard Canovas qui souligne la maîtrise du budget avec des dépenses de fonctionnement stabilisées et qui ne portent pas atteinte à l'existence de la population.

 

Gérard Canovas admet que la situation financière est le fruit d'une gestion responsable due, en grande partie, au thermalisme et aux redevances et autres dividendes versées par la SPLET en charge de la gestion des Thermes depuis 2012. "à partir de cette date la ville a bénéficié de 11,3 M/Euros et du budget annexe de 18,5 M/Euros. Les salariés des Thermes ont touché en six ans 2,75 M/Euros de participations et d'intéressement".

"A qui profite l'Activité Thermale ? C'est la première P.M.E. du Bassin de Thau avec 400 employés et des retombées, bien sûr, sur la population balarucoise. Le résultat se mérite et il faut le réaliser !

Chapeau à Monsieur le Directeur des Thermes, ici présent, au personnel et aux élus. La ville suit également avec les salariés communaux et "globalement" la ville de Balaruc-les-Bains est attrayante et propre ; vigilance dans la gestion mais aussi un appel au tissu économique (loyers, propositions de locations) afin de continuer à investir et de monter en gamme... Tous derrière l'activité Thermale..."

Monsieur le Maire a ensuite donné des explications concernant les modifications de la Taxe d'Habitation dans les 3 années à venir.

Gérard Canovas fait le tour des différentes réalisations faites entre 2014 et 2017 et les futurs aménagements prévus au coeur de ville, au terrain de la Fiau (terrain de foot et Tennis) etc.

Suite aux différentes questions posées, il annonce  l'ouverture, début 2018, du Boulodrome qui offrira la boule lyonnaise, la boxe, les sports de combat etc. et qui sera polyvalente (transformation en salle de spectacle, repas des anciens en une seule fois dans cette salle etc...) et d'une salle "omnisport" pôle musculation etc...

Egalement au premier trimestre 2018 ouverture du Pôle Culturel, avec l'Ecole de musique et son auditorium de 250 places pour recevoir des concerts de Musique, des pièces de Théâtre ou autres et le cinéma...

"le tissu associatif est très dynamique sur notre ville et il nous rattrape... aussi nous devons diversifier".

Divers remerciements et fin de la séance avec une invitation en janvier pour la soirée des voeux et au mois d'avril pour une vision à terme de la ville de Balaruc-les-Bains.

Un nouveau rond-point à l'entrée de Balaruc-les-Bains prévu en 2018.

Annick Pratlong

Inscriptions au nouveau complexe sportif de Pêch Méjà

Fin 2017- début 2018, la Ville de Balaruc Les Bains va se doter du nouveau complexe sportif Pêch Méjà (rue de la douane, à Balaruc-les-Bains), dont une salle de remise en forme de 330 m2 comprenant un plateau de musculation, cardio training et fitness. et l’Office Municipal des Sports de la Ville de Balaruc-les-Bains démarre les inscriptions dès maintenant.

Les dossiers seront à remettre dans les bureaux de l’Office Municipal des Sports (situé à côté du centre nautique municipal de Balaruc-les-Bains) les jours suivants : - Lundi de 9 h -11 h.45 / 13 h.45 à 18 h.15 - Mardi de 9 h à 10 h.15 - Mercredi de 8 h ;45 à 11 h.45 et 13 h.30 à 15 h - Jeudi de 13 h.45 à 16 h.15. Merci de nous contacter à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. en cas d’indisponibilités aux jours et heures précédentes.

Ci-dessous les documents à fournir (obligatoires) avec la fiche d’inscription (http://www.ville-balaruc-les-bains.com/fiche-inscription-salle-de-remise-en-forme-1.pdf ) :

- Certificat médical datant de moins de 3 mois précisant la pratique de l’activité concernée (musculation, cardio, fitness) -  2 Photos d’identité  - Une attestation de responsabilité civile et individuelle accident (à se procurer auprès de votre assureur) - Un chèque de caution de 30 € pour le prêt du badge. -  Un Justificatif de domicile original de moins de 2 mois ou attestation si curiste - Paiement chèque ou espèces de la cotisation et de l’adhésion. (Le paiement ne sera validé que lors de l’ouverture de la salle de remise en forme à la date de début d’abonnement).

Tarif annuel

Musculation / Cardio

Musculation / Cardio / Fitness

Balaruc Les Bains

220 €*

265 €*

Extérieur

260 €*

                                305 €*

Tarif ados (15-17ans)          2 séances / semaine

 

 

Balaruc Les Bains

100 €*

 

Extérieur

130 €*

 

Tarif Curiste (3 semaines)

 

 

Adultes

30 €  *                

 

  * +10 € d’adhésion

Les cours de fitness proposés seront :  - Cuisses abdos fessiers, Body fit, Renforcement Musculaire, Circuit Wrestling, Krav Maga Fit et Krava Maga Self défense (d’autres cours supplémentaires seront susceptibles d’être ajoutés suivant le nombre d’adhérents).