Balaruc les Bains

Les Seniors dansent... dansent... avec Mireille

Les seniors dansent à la salle de la Cadole à Balaruc-les-Bains avec l'Association "Souffle et Détente"

Mireille, née en Provence, a baigné dans la danse et le chant depuis son plus jeune âge. Sa Maman et son Oncle étant d'excellents danseurs, avec sa sœur jumelle et son frère ils ont «dansé» dès qu'ils ont été en âge de marcher... En famille ils ont appris la valse, le tango, le paso etc. Elle a fait de gros progrès par la suite auprès de son compagnon, excellent danseur lui-même et ils trouvent toujours l'occasion de danser.

Mireille dit être "habitée" par la danse et en avoir besoin pour vivre. il y a dix ans, après une grave maladie, elle crée une association de danse «VIT.A.L.» (Vitrolles, Animation, Loisirs) où elle dispense sa passion en organisant des après-midis et des soirées dansantes. Elle quitte Vitrolles pour Balaruc-les-Bains où elle apprécie la qualité de vie ; elle danse, nage dans l'étang, fait du vélo et de la gym... Mireille dit "cette ville est vraiment géniale".

Lors d'une participation à un cours de gym avec l'Association Balarucoise «Souffle et Détente», Irène, la Présidente de cette Association, lui propose de donner un cours de "danse en ligne", Mireille accepte avec joie et, chaque mercredi matin, elle retrouve «ses danseurs et danseuses" à la Salle de La Cadole.

Plus d'une vingtaine de balarucois et balarucoises participent à ces cours de danse avec Mireille au rythme des Chachas, Cumba, Madison et autres... Les membres de l'Association sont très fidèles et prennent, malgré la difficulté, beaucoup de plaisir à danser «en ligne», tous ensemble dans la joie et la bonne humeur. 

L'association «Souffle et Détente» a pour activités principales la diffusion aux participants des techniques de la gymnastique douce, de l'apprentissage du souffle et de la relaxation permettant l'entretien, l'harmonie du corps, par la détente et le dosage de l'effort. 

L'association Souffle et Détente peut être contactée à l'adresse suivante : 27, allée des Capucines, 34540 Balaruc-les-Bains. Les renseignements sont donnés le mercredi matin à la  Cadole.

Annick Pratlong

Nouveau service de Transport à Balaruc-les-Bains

C'est un nouveau service de transport dédié aux petits trajets de proximité en centre-ville et utilisant des triporteurs à assistance électrique 100% écologiques. Le concept "Mon Coursier de Quartier" s'appuie sur le réseau Cyclopolitain, leader du marché depuis 2003 avec près de 200 triporteurs en service dans les plus grandes villes de France. En utilisant ce service, un geste est fait pour l'environnement et pour soutenir un projet contribuant à améliorer la qualité de vie en centre-ville.

100% écologique, 100% local, 100% responsable, depuis l'année dernière, un service de proximité écologique et convivial pour toutes les problématiques de déplacement à Balaruc-les-Bains !

Transport de proximité, livraison, visite insolite... Ne plus hésiter, la vie au quotidien sera simplifiée en contactant Franck Gonzalez : 06 25 35 00 84 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Sur Facebook: Franck - Mon Coursier de Quartier !
Plus d'info ici http://www.balaruc-les-bains.com/mon-coursier-de-quartier.h…

Balaruc-les-Bains labellisée "destination pour tous"

Balaruc-les-Bains labellisées Destination pour Tous

Balaruc-les-Bains multiplie les initiatives afin de proposer une offre touristique de qualité pour l'accueil de tous les publics et mène depuis plusieurs années des actions en faveur des personnes en situation de handicap. En 2011 elle avait été désignée «site pilote» pour la mise en œuvre de la marque "destination pour tous" . Aujourd’hui, elle est la seule ville du Grand Sud à obtenir ce label et la troisième en France après Bordeaux et Amiens.
Cette marque, créée par les Ministères du Tourisme, des solidarités et de la cohésion sociale, est attribuée pour 5 ans aux territoires qui, ayant développé l'accessibilité pour au moins deux des quatre familles de handicap (auditif, mental, moteur et visuel), s'engagent à élargir leur offre touristique et proposer de nouvelles prestations accessibles.
La candidature balarucoise s’est appuyée sur quelques sites publics et privés, aujourd’hui labellisés «Tourisme et Handicap» ; de nouveaux équipements touristiques prétendront à l’obtention de cette marque en 2017 et l'’Office de Tourisme balarucois entend concentrer ses efforts d’accompagnement sur eux.
Des actions ont déjà été engagées : les agents d’accueil des sites municipaux, de l’Office de Tourisme et des Thermes (soit plus de 40 personnes) ont bénéficié d’une formation de grande ampleur à l’accueil des personnes en situation de handicap. D’autres investissements sont également prévus : l’Office de Tourisme va se doter d’une plateforme informatique pour faciliter la communication avec les mal-entendants ; de même, des signalétiques spécifiques vont être installées au sein des campings municipaux. Balaruc-les-Bains souhaite élargir le territoire de cette marque.
Pour Pierre Lary, directeur de l’Office de Tourisme de Balaruc-les-Bains, cette démarche pourrait également être déployée à l’échelle du Pays de Thau puisque d’autres stations engagent déjà des démarches similaires et complémentaires à l’offre balarucoise … pour une véritable destination touristique accessible. 

Hélène Morsly aux Ecrans du Sud

vendredi 12 mai, Maison du Peuple à Balaruc-les-Bains

Conseillère, et en collaboration avec Iréné Cathala, responsable de la Culture à la Mairie de Balaruc-les-Bains, elle est l'instigatrice des "Ecrans du Sud" présentés depuis plusieurs années chaque premier vendredi du mois à la Maison du Peuple à Balaruc-les-Bains, Hélène Morsly revient ce vendredi 12 mai en qualité de réalisatrice et "reine de cette soirée".

Elle présentera au public balarucois : à 18 h.30 : « Filmer ici » - Projections d’extraits de films signés Pierre Perrault, Georges Rouquier, Vittorio De Seta, suivi à 21 h.  de son dernier film "Mes saisons de Sète".

«Par ce film, je voudrais donner à voir l’identité populaire d’une ville portuaire, Sète, et le rapport que j’entretiens avec elle en y vivant et la filmant depuis plus de dix ans. Je suis partie du livre "Sète" écrit par Yves Rouquette et illustré par Pierre François, comme un guide à la main, pour ponctuer une balade filmée dans la ville à la rencontre de quelques-uns de ses habitants.»

Hélène Morsly est une réalisatrice profondément attachée aux manifestations de la culture populaire. Son parcours s’inscrit principalement dans le sud de la France d’où elle est originaire. Sa filmographie dresse des portraits fouillés et intimistes de personnes ou de groupes de personnes (rugbymen, pêcheurs, militants…)  qui mettent en lumière des pans entiers de la culture populaire et traduisent un «art de vivre ensemble».

Née en 1969 à Toulouse, elle vit depuis presque 15 ans à Sète. Après des débuts professionnels dans l’éducation populaire, dont elle reste militante, elle a été journaliste de presse écrite, puis s’est saisie d’une caméra en arrivant à Sète "pour la lumière et pour les gens" dit-elle. Devenue cinéaste, elle a produit une dizaine de films, tous en lien avec le territoire et les notions d’appartenances populaires :

  • Joutes la relève / Les passeurs de joutes (2006)
  • Jacques Bertin, le chant d’un homme (2006)
  • Les voix du stade, le rugby de l’enfance et des jardins (2008)
  • François Liberti, la campagne de Sète (2009)
  • Les hommes et l’étang, «et si le printemps ne revenait pas ?» (2011)
  • Camelia, la plus belle des javas (2012)
  • Il partit de Compiègne / Là où le destin de notre siècle saigne (2014)
  • Il y a des théâtres qui chantent (2014)
  • Bufa lo Cerç e raja l’Orb… E filma Miquel Cans (2015)

http://actus.helenemorsly.fr/wp-content/uploads/2017/03/SaisonsS%C3%A8te.jpg

Hélène dit : «à l’heure où des migrants meurent par milliers en Méditerranée et où des mecs sortent des kalachnikov dans des rédactions ou dans des trains, filmer les joutes ou parler d’identité populaire n’est peut-être pas adapté... Après des années passées à faire des films et répéter la même chose, sans que ce soit forcément compris, je crois que je suis arrivée au terme d’un discours, mais pas d’une conviction».

La "tisseuse d’images" envisage donc de revenir à l’écriture. «redire mais autrement" dit-elle. Elle publie donc deux livres :  L’écart et Deuil (éditions N&B), elle réalise des émissions de radio (radio Canal Sud à Toulouse), co-écrit des films pour des collègues réalisateurs et collabore à différentes revues et magazines

Ce soir, Hélène Morsly nous présentera son nouveau film et il sera possible de commander le DVD de "Mes Saisons de Sète", qui sortira ce vendredi 12 mai 2017. Une soirée exceptionnelle attend donc les fidèles de ces Ecrans du Sud...

Cette séance s'inscrit dans le cadre de la programmation Ecrans du Sud, assurée par Languedoc Roussillon Cinéma qui en assure l'animation et qui choisit des films afin de les montrer au public d'après la production large et riche en région. 

Karim Ghyati, directeur de Languedoc-Roussillon Cinéma, propose aux lecteurs de Thau-Infos le lien d'un film d'Hélène Morsly :
https://www.youtube.com/watch?v=3ipF098PTTU&t=604s

Cette soirée sera accompagnée musicalement par la troupe musicale de l’Ile de Thau «Cuisine-moi une chanson».                                                                                                                                                              Annick Pratlong

Commémoration le lundi 8 mai

Commémoration de la fin de Seconde Guerre Mondiale

À l’occasion du 72ème anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale, la Municipalité de Balaruc-les-Bains et les associations d’anciens combattants invitent la population balarucoise à participer à une cérémonie de commémoration.

Le rassemblement se fera le lundi 8 Mai à 10 h 45 devant la Mairie ; le cortège se rendra ensuite place du Monument aux Morts où un hommage sera rendu en présence des élus balarucois et des membres du Conseil Municipal des Enfants.

Le cortège rejoindra ensuite le cimetière de la Cadole où un hommage sera rendu aux victimes civiles et militaires balarucoises.

Mardi 1er Mai 9ème grande braderie

Lundi 1er mai, de 9 h. à 19 h. 9ème grande braderie, foire à la brocante, organisée par l'Association des Commerçants et Artisans de la ville de Balaruc-les-Bains. Toute la journée de cette grande braderie, un programme festif se déroulera :

10 h. - Défilé de mode de "La Boutique Blanc du Nil" av. de Montpellier.
10 h. 45 - Défilé de mode de «Lili Boutique", av. des Thermes Romains
11 h. - Défilé "Le Temps Jadis" - départ rue Maurice Clavel.
11 h. - Défilé "La Belle Epoque" - départ du passage des bains.
11 h. 30 - Démonstration de Qwan Ki Do rue Maurice Clavel.
12 h. - Défilé "d'Isabelle Dupéré", Avenue de Montpellier.
12 h. "Danses Anciennes" devant l'Office de Tourisme.
14 h. 30 - Défilé de mode de "La Boutique Blanc du Nil" av. de Montpellier.

15 h. - Défilé "La Belle Epoque" - départ rue Maurice Clavel et "Le Temps Jadis" - départ passage des Bains.

15 h.30 - Défilé de mode de "La Lavandière" rue de la paix.

16 h. - Démonstration de "Qwan Ki Do", rue Maurice Clavel.

16 h. 30 - Défilé de mode de «Lili Boutique", av. des Thermes Romains et à 17 h. - Défilé "d'Isabelle Dupéré", Avenue de Montpellier.

Les enfants ont reconnu les amphibiens au JAM

Connais-tu les amphibiens ?

 

C'est la question qu'a posé Thomas Marchal, de la Ligue de Protection des oiseaux, au Jardin Antique Méditerranéen à Balaruc-les-Bains où une dizaine d'enfants étaient conviés à observer les différentes espèces d'amphibiens présents dans le bassin de ce jardin (rainettes, grenouilles etc...). Lors de leur promenade dans ce jardin printanier les enfants ont découvert le mode de vie de ces amphibiens, les menaces pesant sur les espèces et comment apprendre à les protéger.

Ils ont appris qu'il y a 15 espèces d'amphibiens présentes dans notre département et que certaines sont menacées en France, que les grenouilles et les crapauds sont des espèces totalement différentes et que les tritons sont des amphibiens avec une queue... A propos des crapauds, on les a informés qu'ils participent au bon équilibre de la nature en mangeant des insectes et en servant de proies à d'autres animaux. 

 

Les amphibiens sont menacés par les collisions routières, l'introduction d'espèces exotiques, la destruction de leurs habitats et la pollution des eaux ; ils mangent des invertébrés comme les insectes et coassent pour se manifester (on les reconnait d'ailleurs à ce chant). Les enfants ont posé la question "je peux aller chercher des rainettes pour les mettre dans ma mare ? Non, la plupart des amphibiens sont protégés et personne n'a le  droit de les tuer ni même de les transporter vivants.

Les enfants sont repartis heureux et avec une documentation sur "comment reconnaître les amphibiens" et "une mare pleine de vie". Cette animation, proposée par le C.P.I.E. du Bassin de Thau, animée par la Ligue de Protection des 0iseaux (L.P.O.) installée à Villeveyrac et en partenariat avec le Jardin Antique Méditerranéen a été très riche en informations et en connaissances.

  

 

Une autre animation "création de grenouilles" aura lieu le jeudi 13 avril avec l'Association "Céramiquement vôtre" où les enfants reproduiront et interpréteront les grenouilles par le modelage d'argile.

A noter : le vendredi 21 avril à 17 h. 30 - projection d'un film suivie d'une rencontre/débat sur les "garrigues printanières" film de Pierre Maigre, président de la LPO Hérault - Centre Régional de la Sauvegarde de la Faune Sauvage. Entrée Libre dans la limite des places disponibles (60 places).

Le Jardin Antique Méditerranéen - rue des Pioch - 34540 Balaruc-les-Bains - 04 67 46 47 92 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Réunion de concertation sur les travaux des Avenues du Serpentin et du Bassin de Thau

Il y a quelques semaines, les riverains de ces voies étaient conviés à une réunion de concertation afin de leur présenter les aménagements prévus sur l’avenue du Bassin de Thau et de l’avenue du Serpentin qui seront conduits par la Ville afin de recueillir les besoins et d'informer les riverains sur les travaux effectués par les concessionnaires de réseaux. Ce sont eux qui vont intervenir les premiers (d’avril à la fin du mois de juin) sur ce secteur afin de réaliser l’enfouissement des réseaux secs, le renforcement du réseau de distribution d’eau potable et au besoin le remplacement des branchements anciens.

A la rentrée, la Ville prendra le relais ; les travaux prévoient le busage des fossés des eaux pluviales, la création et la réfection de trottoirs, l’implantation de quais d’arrêts de bus, de plateaux traversants surélevés, la réfection des enrobés de la chaussée, l’installation d’un nouvel éclairage public et d’une signalisation routière adaptée à l’aménagement.

Afin que ces aménagements correspondent exactement aux besoins des riverains, des variantes leur ont été proposées, notamment sur la sécurisation des piétons. Une deuxième réunion de concertation sera donc organisée le 19 avril ; elle sera l’occasion de présenter ces options et d’arrêter un choix définitif d’aménagement et se tiendra ce Mercredi 19 avril à 18 h. à la Maison du Peuple.

Deux jeunes chanteurs Québécois à Balaruc-les-Bains

Jean-Marie Frédéric directeur de l'Ecole de Musique, des responsables d'Acte-Culture accompagnés de quelques élèves, Cécile Louis, responsable de la Culture à la Mairie et Iréné Cathala, adjoint à la culture, recevaient deux jeunes Québécois avant leur spectacle présenté le soir-même à la Maison du Peuple de Balaruc-les-Bains.

Deux jeunes artistes agréables et "rafraîchissants", une vie pleine de musique et de chant :

Caroline Savoie, Acadienne (née dans le Nouveau Brunswick) qui, à 22 ans a déjà été invitée à chanter plusieurs fois en France, à Paris, en Belgique, Suisse, Normandie et a chanté dans une grande émission de télévision en France.

Emile Bilodeau, seulement âgé de 19 ans, vient pour la première fois en France mais a déjà chanté dans de nombreux festivals aux quatre coins de la province, du festival d'été de Québec en passant par les Franco folies de Montréal, et souvent en première partie de concerts.

Tous les deux, repérés lors de concerts, ont vendu 10 000 disques. Inscrits au "Granby Europe Tour", Caroline a été lauréate et Emile finaliste ; ils sont venus en France participer à cette tournée "Granby Europe Tour" qui, après la Belgique et la Suisse, les a amenés à Balaruc-les-Bains pour ce concert.

A une question de Jacques, leur demandant leur goût musical, ils disent être inspirés par Charles Aznavour (très présent au Canada) Lisa Lemay, connaissent Georges Brassens, Charles Aznavour, un peu Boby Lapointe et Pierre Vassiliu...

Jean-Marie, lui est très étonné de leur "maturité". Ils répondent qu'ils chantent et jouent de la musique depuis tout petit (ces deux matières sont enseignées dans les écoles), leurs parents, pourtant pas musiciens, les ont beaucoup aidés moralement, psychologiquement... et amoureusement, un des pères étant même leur "gérant".

Le Festival International de la chanson de Granby (Québec), en partenariat avec près de 25 diffuseurs européens, présente chaque année un "plateau double" composé d’artistes canadiens francophones : le lauréat du prestigieux concours du Festival à Granby, ainsi que l’artiste choisi par des diffuseurs européens»

Annick Pratlong

 

Poésie n'est pas un gros mot à Balaruc-les-Bains

Oui, tout le monde peut aimer dire ou simplement écouter des poèmes. A Balaruc-les-Bains, l’Association Pour une Culture Partagée (APCP) cherche à convaincre chaque année, lors du Printemps des Poètes, les passants en leur demandant de lire un poème tiré d’un panier et accroché ensuite aux cordages de la Voile des Poèmes, au cours d’une promenade poétique et… citoyenne.

Le 17 mars dernier, matin et après-midi, autour de la "Voile des Poèmes" et de l'APCP, plusieurs associations, l'Amicale de l'Age d'Or, Trois voix pour un choeur, l'Eveil du Soir et Ani-Mot-Lire, ont tenu, dans le cadre harmonieux du Bain de Pieds, à échanger poésies, chansons et comptines avec les enfants des écoles ; échanges intergénérationnels et surtout premiers pas vers de futures et fructueuses collaborations entre Associations à vocation culturelle.

Toute la journée la Voile des Poèmes a poursuivi sa déambulation, surprenante pour certains mais, heureusement, des passants plus nombreux acceptent de lire le poème et, pour certains, en redemandent, pour le plus grand plaisir des auditeurs. A ce moment, ce qui compte c’est l’émotion que procurent l’agencement des mots, la musique des phrases et les images qui en naissent.

Accompagnée par la guitare de Jean-Pierre Arnoux (du groupe Chansons françaises de l’APCP), la Voile des Poèmes s’est dirigée vers l’Etablissement Thermal où elle a connu un certain succès, en présence d’Iréné Cathala, adjoint au maire délégué à la Culture, et pour terminer, en fin d’après-midi, sa promenade en poésie devant l’étang de Thau.

Et si la poésie contribuait au « vivre ensemble » ?

Les petits herpétologistes du JAM

  Sortie de terrain, Point d'observation à  Balaruc les Bains le 6 Avril 2017 de 10 h à 12 h

 Après l’observation des différentes espèces d'amphibiens présentes dans les bassins du jardin (Rainettes, Grenouilles…), découvre leur mode de vie, les menaces qui pèsent sur ces espèces et apprend à les protéger! Animation proposée par le CPIE Bassin de Thau et animée par la LPO Hérault, en partenariat avec le Jardin Antique Méditerranéen.

 

Lieu de rendez-vous : Jardin Antique Méditerranéen
Responsable : Thomas Marchal,
Gratuit
Public concerné : Jeune public - Accessible aux personnes handicapées 

Renseignements : LPO - Hérault 15, Rue du Faucon crécerellette Les Cigales, Route de Loupian
Centre Régional de Sauvegarde de la Faune Sauvage 34560 Villeveyrac
Réservation : par téléphone : 04 67 46 47 92