Balaruc les Bains

Marcel Proust humoriste ?

Oui, la langue magnifique de Marcel Proust sert parfaitement l’humour dont l’auteur fait preuve dans certains portraits lors de sa "recherche du temps perdu". C’est ce que l’on a pu découvrir au cours des « Lectures tirées du sac » proposées par l’APCP (Association Pour une Culture Partagée), mardi 10 mai dernier à la bibliothèque municipale, dont le thème était précisément l’humour dans la littérature.
Près de la moitié des participants à cette réunion animée par Anne Gautheron étaient des curistes qui ont lu de plaisants extraits d’ouvrages, de Jean Teulé, Boris Vian, Voltaire, Jean Louis Fournier, à Eric-Emmanuel Schmitt, Guy de Maupassant, Daniel Picouly, passant bien sûr par Marcel Proust.
Belle occasion pour discuter de l’humour, (terme anglais provenant du latin « humor – humeurs et leur influence sur le comportement), différent selon les époques, les auteurs, l’âge, les classes sociales…, de ses qualifications (simple, noir, ou vachard, grinçant…), et de ses fonctions (faire passer un message, critiquer quelqu’un ou quelque chose…).
On a pu également constater que le livre n’est plus le seul support de la lecture, l’ordinateur pouvant aussi remplir cette fonction. Enfin, l’annonce ayant été parfois déformée (humour ?), quelqu’un avait préparé des textes sur l’amour dans la littérature, ce qui a permis d’entendre des poèmes de Claude Debarine et Jacqueline Rousset, poétesses contemporaines peu connues tant on a tendance à croire que seuls les hommes écrivent des vers !

Maurice Bouchard

La Boule d'Azur de Balaruc les Bains champion de France

Balaruc-les-Bains a été sacré champion de France des clubs sportifs en Elite 2 et rejoindra donc l'Elite la saison prochaine.

En finale du championnat de France à Clermon-Ferrand , contre Mâcon, Balaruc s'est largement imposé sur le score de 32-16. Une rencontre où les joueurs tous exellents, avaient quasiment le titre avant de débuter les parties traditionnelles, menant déja sur un score sans appel de 22-10.
Le quatrième titre de champion de France en cinq ans des Balarucois qui ont gravi un à un tous les échelons pour accéder au plus haut niveau la saison prochaine.
Félicitations aux joueurs , au staff , ainsi qu'aux supporrters présents.

source : La Boule d'Azur de Balaruc les Bains

Siemens équipe Les Thermes de Balaruc-les-Bains

Les Thermes de Balaruc-les-Bains


Siemens Building Technologies vient d’équiper "Les Thermes de Balaruc-les-Bains", plus grand centre thermal de France, d’une solution globale de gestion du bâtiment incluant contrôle d’accès, anti-intrusion, vidéosurveillance, sécurité incendie, gestion de l’énergie et de l’éclairage ainsi que régulation du chauffage, de la ventilation et de la climatisation.

Cette solution complète permet également de gérer la fabrication des boues nécessaires au nouveau procédé d’application, unique en France, développé et breveté pour cet établissement exceptionnel pouvant recevoir jusqu’à 4 200 curistes par jour.

"La Voile des poèmes" de l'APCP



 

Oui, la poésie est populaire, au meilleur sens du mot. Non, la poésie n’est pas un art désuet. La preuve en est donnée par l’APCP (Association Pour une Culture Partagée) qui a organisé la deuxième édition de La Voile des Poèmes, vendredi 18 mars dernier, dans le cadre du Printemps des Poètes. Et ce fut un véritable succès.

Les quatre écoles (Robinson, Lou Planas, George Sand et Petit Prince) ont tenu à participer cette année, car c’est bien une des missions de l’école de sensibiliser les enfants à la poésie et celle que s’est donnée l’APCP de faire partager le plaisir de lire, dire ou entendre des textes et des mots chargés de toutes sortes d’émotions.

Aussi, les présentations des enfants, au Bain de Pied, au Parc Sévigné, sur la Promenade des Bains, ont été particulièrement remarquées, au vu du nombre de spectateurs, les récompensant ainsi de l’important travail de préparation effectué avec leurs enseignants.La participation de Geneviève Feuillassier, première adjointe, de Joëlle Arnoux et de Ginette Compan, conseillères municipales, a témoigné de l’intérêt de la Ville de Balaruc les Bains pour cette manifestation dont la publicité avait d’ailleurs été assurée grâce à l’aide précieuse de son service communication.

D’autres moments forts, sur la place du Village et sur le parvis de l’Etablissement Thermal, où de nombreuses personnes, des curistes pour la plupart, attirés par les chants du groupe « Chansons françaises » de l’APCP (accompagnés par le saxophone de Guy et la guitare de Jean-Pierre), ont partagé le plaisir de lire des poèmes tirés de paniers, puis accrochés à la Voile des Poèmes. Laquelle surmontait le « navire » confectionné par Patrick.Les remerciements spontanés exprimés par des habitants ou curistes vont aux organisatrices, Marie-Joëlle, Evelyne, Josette, Michèle et Christiane, qui ont également sélectionné et mis en forme les poèmes, ainsi qu’à Georges, Anne, Alain, Maurice, Pierre, Marie-Françoise, Danielle, bref, à tous ceux qui ont imaginé et animé cette manifestationIl y aura sans aucun doute une troisième édition de la Voile des Poèmes. 

Maurice Bouchard

Les Thermes de Balaruc-les-Bains à l’honneur en 2016

Après une saison d’activité pour le nouvel établissement, les Thermes de Balaruc-les-Bains déploient déjà record, reconnaissance et récompense.

1ère station Thermale de France, les Thermes de Balaruc les Bains, spécialisés en Rhumatologie et Phlébologie, ont accueilli près de 51 800 curistes en 2015. Ses eaux thermales sont parmi les plus chaudes et les plus minéralisées du Languedoc. Implanté au bord de la Méditerranée sur un site exceptionnel de la presqu’île de Balaruc face à l’étang de Thau et au Mont Saint-Clair de Sète, le nouvel établissement thermal, ouvert depuis mars 2015, regroupe sur 16 000 m², sept secteurs de soins dont quatre dédiés à l’application de boue thermale, soin réputé de la station thermale.
Les Thermes de Balaruc-les-Bains donnent la priorité aux soins individuels.

Balaruc-les-Bains, première station thermale de France

Le classement officiel des Stations Thermales Françaises réalisé par le Conseil National des Etablissements thermaux a été dévoilé en janvier 2015. Avec plus de 46 000 curistes en 2014, Balaruc-les-Bains a détrôné la station thermale de Dax comme Première Station thermale de France en terme de fréquentation.

Une diversification de l’offre

Les Thermes de Balaruc-les-Bains mettent en place de nouvelles formules de cures libres (non prises en charge par les caisses d’assurance maladie), avec notamment des cures Jambes légères sur 6 jours consécutifs avec 4, 5 ou 6 soins par jour. Chaque soin est proposé sur-mesure pour une cure détente, tonique ou intensive ! Un forfait sur 2, 3, 4, 5 jours ou des soins à la carte sont également proposés : couloir de marche, hydrojet des jambes et du dos, douche à pulvérisation de membres, aérobain, compresses, douche au jet…

 

La nouvelle technique d’application de boue thermale de Balaruc-les-Bains récompensée à l’international

L’application de boue thermale, également appelée illutation, est l’un des soins phare de Balaruc-les-Bains. Une nouvelle technique, innovante et unique en France, a été développée après cinq ans de recherches : le lit de diffusion de boue thermale. Ce procédé a été récompensé au congrès de l’ESPA (European Spas Association), le 21 mai 2015 en Pologne, dans la catégorie « innovative thermale water spa » puis le 26 novembre 2015 par l’association Française des Techniques Hydrothermales. Uniquement Balaruc-les- Bains a d’ailleurs breveté ce procédé. Le curiste est allongé sur un lit d’application dont les buses de traitement sont positionnées par l’agent thermal, en fonction de la prescription médicale, sur les articulations à traiter. Les buses diffusent une boue liquide et onctueuse, mélange organominéral d’argile et d’eau thermale de Balaruc-les-Bains à température constante (42°C). L’augmentation du volume d’eau thermale du péloïde accroît l’efficacité thérapeutique de l’application en associant la richesse des oligo-éléments aux bienfaits d’une chaleur constante (42°C) durant tout le soin. Par ailleurs, ce procédé réduit la pénibilité du geste pour le personnel de la station.

 

La nouvelle technique d’application de boue thermale de Balaruc-les-Bains récompensée à l’international

L’application de boue thermale, également appelée illutation, est l’un des soins phare de Balaruc-les-Bains. Une nouvelle technique, innovante et unique en France, a été développée après cinq ans de recherches : le lit de diffusion de boue thermale. Ce procédé a été récompensé au congrès de l’ESPA (European Spas Association), le 21 mai 2015 en Pologne, dans la catégorie « innovative thermale water spa » puis le 26 novembre 2015 par l’association Française des Techniques Hydrothermales. Uniquement Balaruc-les- Bains a d’ailleurs breveté ce procédé. Le curiste est allongé sur un lit d’application dont les buses de traitement sont positionnées par l’agent thermal, en fonction de la prescription médicale, sur les articulations à traiter. Les buses diffusent une boue liquide et onctueuse, mélange organominéral d’argile et d’eau thermale de Balaruc-les-Bains à température constante (42°C). L’augmentation du volume d’eau thermale du péloïde accroît l’efficacité thérapeutique de l’application en associant la richesse des oligo-éléments aux bienfaits d’une chaleur constante (42°C) durant tout le soin. Par ailleurs, ce procédé réduit la pénibilité du geste pour le personnel de la station.

Sur le plan scientifique, les Thermes de Balaruc-les-Bains démontrent l’efficacité de la cure thermale sur les pathologies liées à l’insuffisance veineuse grâce à l’Etude Aqua Vena Temporis.l'efficacité est démontrée (voir en rubrique sciences)

Eugène Delacroix et les Monnaies antiques

Le 12 février, L’association Pour une Culture Partagée (APCP) organise une conférence, salle Montgolfier, à Balaruc les Bains, animée par Dominique Gerin, conservatrice honoraire des bibliothèques, anciennement chargée des monnaies grecques du cabinet des médailles de la BNF.
Vivante et très bien illustrée, cette conférence est susceptible d'intéresser à la fois les numismates et les amateurs de la peinture du XIXème siècle (et plus particulièrement d'Eugène Delacroix - 1798-1863), mais aussi tous les amateurs de culture, puisqu'il s'agit des dessins et lithographies éxecutés par E. Delacroix à partir de monnaies antiques.
Entrée gratuite.

Trail des sangliers

 


Ghislain SOTO, Président de l’association “Les Fouladous” , organisateur du Trail des Sangliers et Gérard Canovas, maire de Balaruc-les-bains, fidèle soutien de cette épreuve dorénavant reconnue au plan national et inscrite au TTN (Trail Tour National).

Le “Trail des Sangliers” est reconnu pour la qualité de son organisation : 60 jalons sont postés sur le parcours. Sur le “Trail des Sangliers”, on ne se perd pas ! Cette solide organisation est le fruit d’une large mobilisation et d’un travail collectif réalisé par “Les Fouladous” et ses 50 adhérents depuis 10 ans. Sans oublier les 150 bénévoles présents les jours J. Acheminement des coureurs sur le site de départ, présence tout au long des différents parcours, ravitaillements… L’implication de ces nombreuses personnes permet de réussir une manifestation sans faille.
Une assistance médicale impliquée, complète et performante avec les Ambulances “Balaruc Assistance”, le Centre de secours de Balaruc-les-Bains et le Bureau de l'association, en majorité composé de professionnels de la santé

   
 

"On ne le dira jamais assez, par ses nombreux bienfaits, le sport, qu’il soit individuel ou collectif, est à saluer et à encourager. Sa pratique, excellente pour la santé, source de liens sociaux, facteur de valeurs essentielles comme le dépassement de soi dans le respect de l’autre, l’esprit d’équipe, de solidarité et de rassemblement est une école de la vie en société qu’il est bon de promouvoir."

Gérard Canovas
Maire de Balaruc-les-bains

 

   


Ce dimanche 24 janvier, Balaruc-les-bains, plus de 1.100 coureurs étaient au départ du Trail des Sangliers, la première épreuve de l'année du TTN (Trail Tour National). Par un temps particulièrement clément, deux parcours étaient proposés : un "trail court" de 15 km et un trail long de 27 km.
Face à une participation record, plus forte encore qu'en 2015, l'équipe d'organisation a de nouveau fait un travail remarquable en gérant avec maestria cette affluence.
La veille, le samedi 23 janvier, le Cross des Marcassins (la course des enfants) avait déjà été un grand succès (voir article ci-dessous). 

Tony Moulai, (ancien pensionnaire de l'équipe de France de triathlon et sélectionné au JO de 2012) remporte cette épreuve chez les hommes. Après un départ "tranquille", il a rejoint la tête de la course à mi-parcours avant de s'imposer à l'issue des 27 km. "Un trail convivial qui a tenu toutes ses promesses sur le plan sportif "confiera-t-il à l'arrivée.
Bertrant Brochot, (pensionnaire du team optisport) arrivé 2ème, a fait preuve de beaucoup de maîtrise sur l'ensemble de la course mais la vitesse de Tony Moulai a fait la différence.
Laurent Vicente, arrivé 3ème a, au début de l'épreuve, pourtant pris la tête du peloton dès le second kilomètre. A remarquer : les 8 premiers coureurs finissent à 5' d'écart seulement.
Chez les féminines, Céline Lafaye s'est imposée en 2h14m38s pour la seconde fois consécutive. Florence Blanc (pensionnaire d’Alès Cévennes athlétisme) a pris la seconde place en 2h27m05. Sylvaine Cussot (du team Asics-Irun) arrive troisième.

Au son des cornemuses les vainqueurs des 4 courses (féminines et masculines) de 14 et 27 kms ont défilé sur le podium devant le symbole de cette épreuve, la tête de sangliers.

 Annick Pratlong

Classement Masculin - Trail long - 27km
Pl Nom Prénom Club
1 MOULAI TONY CLUB PÉLÉEN
2 BROCHOT BERTRAND TEAM OPTISPORT UGLOW
3 VICENTE LAURENT ALES CÉVENNES ATHLÉTISME
4 CARDINAL GEOFFREY ACA SAINT YRIEIX
5 MOURGUES FRANÇOIS BUFF France Team
6 GALAND BENOÎT CASTRES ATHLÉTISME
7 GAULT EMMANUEL  
8 SOULES JEAN ENTENTE ATLETIQUE GRENOBLE
9 GHIRARD FLORENT  
10 MIRASSOU JÉRÔME team CRAFT SALMING
       
Classement Féminin - Trail long - 27km
Pl Nom Prénom Club
30 LAFAYE CÉLINE S/L AL ECHIROLLES
61 BLANC FLORENCE ALES CEVENNES ATHLETIMSE
72 CUSSOT SYLVAINE  
73 CACHARD SABRINA CLERMONT ENDURANCE
74 BOUET NATHALIE VEDAS ENDURANCE
89 CHARBONNIER VERENE ALES CÉVENNES ATHLÉTISME
117 ROBIN LORRAINE ALAJM SAINT GILLES
143 LEBLANC-MARTIN MARIANNE Athletic Vallérois
155 FURLAN CLAIRE ALE ECHIROLLES
169 BERTOLINO EVELYNE MA2M Montpellier
       
Classement Masculin - Trail court - 14km
Pl Nom Prénom Club
1 PIMENTA SIMON ENDURANCE SHOP / VEDAS
2 VLAEMYNCK JULIEN VO2 TRIATHLON
3 MARTIN SACHA  
4 ROCA JULIEN  
5 BASTOUL LUCAS  
6 FALAIS ALEXANDRE CLERMONT ENDURANCE
7 EL BERRAK KARIM PEROLS FOOTING
8 TOUNKARA MICHAEL Team IBEX
9 BELLAÏLA ARNAUD NIGHT RUN MONTPELLIER
10 VANNIEUWENHUYSE YANN MAUGUIO CARNON TRIATHLON
       
Classement Féminin - Trail court - 14km
Pl Nom Prénom Club
39 SOPRANO CINDY ALES CEVENNES ATHLETIMSE
45 JOSIEN LUCIE Team IBEX
75 PÉPIN NATHALIÉ  
94 LAVAUD DÉBORAH COURIR À FABRÈGUES
114 BOUET SANDRINE VEDAS ENDURANCE
115< TOMAS RACHEL TRI RUN FRONTIGNAN
119 LAFORGUE VALERIE AC AUTERIVE
135 FAISANDIER VIRGINIE  
145 GEORGE MARIE P. ASAD AUBENAS
150 DESCLOZEAUX AUDREY VERSAILLES TRIATHLON

 

 

Un peu d'histoire

Le premier Trail des sangliers est créé en 2005. En 2011, pour se démarquer de la concurrence, les "Fouladous" positionnent la course au mois de janvier et décident d’ouvrir la saison des trails dans l’Hérault. Un choix qui s’avère payant au vu du nombre croissant de coureurs.
En 2012, le Trail des Sangliers obtient le "Label régional de Trail" de la Fédération Française d’Athlétisme. Un partenariat avec l’enseigne sportive “Odlo” est conclu. La course balarucoise intègre ainsi le challenge “Odlo Tour” et se retrouve dans la cour des grands au côté de Nantes, Courchevel, Rennes ou encore le “Trail des Saisies”.
2013 : La manifestation poursuit son développement avec l’organisation de deux courses adultes et, la veille, la programmation d’un “Kinder trail” pour les enfants. Un village des coureurs se tient désormais dans une grande salle où sont rassemblés tous les partenaires de l’événement (Mondovélo, Okidosport, O’balia...).
En 2014, pour la première fois de son histoire, le Trail des Sangliers réunit un millier de coureurs sur les trois courses (27,322 km, 14,064 km et “Kinder trail”) et en 2015, la course entre dans le cercle fermé du TTN: le Trail Tour National. Une consécration méritée pour les organisateurs.

 

L'agence mobile de la TAT à Balaruc

Afin d’améliorer significativement l’accès des habitants de Thau agglo à la distribution des titres de transport et à l’information sur le réseau de bus, un véhicule aménagé sillonne désormais toute l’année les communes du territoire.
L’agence mobile de Thau Agglomération Transports assure de manière régulière des permanences sur le marché de plein air ainsi que dans le cœur de ville.
Celle-ci sera de nouveau présente à Balaruc le vendredi 29 janvier, de 9h30 à 12h30. Vous pourrez y obtenir toutes les informations sur les nouveaux circuits, les horaires. Vous pourrez également y acheter vos titres de transport.

Triste abandon et fin d'ATHENA à Balaruc-les-Bains

Inauguré en 1969 afin de relancer le thermalisme sur la ville de Balaruc-les-Bains, l'établissement thermal 'ATHENA" est au centre d'un vaste chantier de démolition. Ces installations ont été remplacées par le "Nouvel Etablissement Thermal", inauguré fin 2014, ouvert aux curistes le 2 mars 2015 et qui a fière allure au bord de l'étang de Thau.

On se souvient encore qu'en ce lieu, d'avril à septembre 2015, un travail sur la mémoire collective du thermalisme a été fait au moyen d'une exposition, "D’eau et Debout", allant à la découverte de la "Mémoire Thermale" durant une cinquantaine d'année de service. Une démonstration de ceux qui ont porté le thermalisme à ce qu’il est aujourd’hui. Un bel hommage à ce patrimoine immatériel qui s’est construit au fil du temps, de génération en génération. Plus de 300 images d’archives ont été récoltées et présentées au public ainsi que des films et des objets retraçant fidèlement le Thermalisme Balarucois de ses origines à aujourd'hui. Des photos du personnel ayant œuvré sur le site "d'Athéna" recouvraient les murs de cet établissement d'une façon originale. L’exposition traitait ainsi trois points importants du thermalisme Balarucois : son histoire et l’évolution des lieux, les enjeux sociaux et humains et l’évolution des techniques de soin notamment des soins de boue.
Une page se tourne donc en ce moment et les Balarucois voient disparaître avec nostalgie ce bâtiment mais 2016 marquera le lancement de la réhabilitation de cet ancien site thermal "ATHENA" en centre ville.

Annick Pratlong

Assemblée générale de " Pour une Culture Partagée"

L’association Pour une Culture Partagée (APCP) a tenu son assemblée générale le vendredi 15 janvier dernier en présence de la quasi-totalité de ses adhérents et de monsieur Cathala, adjoint à la Culture et au cours de laquelle il a été souligné le dynamisme de l’APCP, passée en un an de 8 à 35 membres.

Alain Baudot, le président a présenté un rapport moral très complet : l’APCP « fédère » des initiatives diverses, dans le domaine culturel, selon trois principes : autonomie, loyauté et confiance entre les groupes organisant ces activités (Cafés discussion, Lecture tirées du sac, Voile des poèmes, Culture autour de… ainsi que le groupe Chansons françaises et le groupe Théâtre).

Ces activités, gratuites (hormis Théâtre et Chansons), visent àencourager à favoriser l’expression et l’implication active de tous les habitants et résidents de Balaruc les Bains, contribuant ainsi à l’offre culturelle à ce niveau dans le but de développer les échanges et de participer à l’élaboration d’un vécu commun, contribuant ainsi à renforcer le lien social et intergénérationnel.

Une charte a été adoptée engageant les membres de l’association, permettant à chacun et surtout à de nouveaux membres porteurs de nouvelles initiatives de comprendre qu’aucun des adhérents n’agit pour en tirer des bénéfices personnels, qu’ils soient financiers, de pouvoir ou de prestige.

Le trésorier, Georges Pétesque, a ensuite présenté un rapport financier, témoin d’une bonne gestionet un budget prévisionnel destiné essentiellement à informer en toute transparence les « financeurs » (adhérents et Ville de Balaruc) de la manière dont leur contribution sera utilisée.

Après les discussions et les votes (tous favorables), le planning des activités pour 2016 a été présenté (reprenant toutes les activités existantes), ainsi que les projets de l’APCP. Plusieurs groupes vont se réunir sur des thèmes comme la valorisation du patrimoine local, une opération Boîtes à livres, une Journée autour des Livres et des Mots, ou encore une activité intitulée Raconte-nous ton voyage.

Les personnes intéressées par ces projets peuvent s’adresser à Alain Baudot (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

La soirée s’est poursuivie par un échange particulièrement intéressant avec Iréné Cathala, échange qui a permis également de souligner le soutien important apporté par la Ville à l’APCP (prêts permanents de salles, mise à disposition d’un bureau, prestations en matière de communication…).
Enfin, la convivialité qui a présidé à toute cette réunion s’est concrétisée par quelques galettes et quelques boissons adéquates, terminant cette assemblée générale de manière tout aussi agréable.

M.B