Bessan

Des aides financières pour la rénovation énergétique des logements

La réglementation évolue pour favoriser les travaux de rénovation énergétique performants des logements.

Depuis plusieurs années, l’agglo Hérault Méditerranée soutient les propriétaires qui engagent des travaux d’amélioration des logements construits depuis plus de 15 ans, et plus particulièrement lorsqu’il s’agit de travaux de rénovation énergétique : isolation, chauffage, menuiseries...

Si vous êtes propriétaires occupants de votre logement, les nouveautés portent sur une augmentation des aides : mise en place de nouvelles primes pour les passoires thermiques et plafond de dépenses éligibles augmenté de 20.000 à 30.000 euros. Si vous êtes propriétaires bailleurs, vous êtes également éligibles avec des avantages fiscaux pouvant aller jusqu’à 85 % des revenus locatifs.

Il est souvent difficile de s’y retrouver parmi tous les dispositifs. C’est pourquoi l’agglomération a missionné le cabinet Urbanis pour accompagner gratuitement toutes les personnes intéressées dans le cadre d’un projet de travaux.

Pour tous renseignements et avant de commencer son chantier,

contacter la maison de l’habitat au 04 67 21 31 30 ou par courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Les échos de la Tuque à Bessan

 

  • Calamité agricole

Le caractère de calamité agricole pour les dommages liés à l’excès de pluies de mai 2020 a été reconnu.

Bessan fait partie de la liste des communes concernées. Les biens impactés sont les pertes de récolte sur olivier. Les agriculteurs concernés peuvent déposer une demande d’indemnisation auprès de la Ddtm de l’Hérault avant le 8 avril 2021.

Plus d’infos sur le site de la préfecture : herault.gouv.fr

 

  • Marché bio

La mairie de Bessan envisage la création d’un marché à dominante bio et privilégiant les circuits courts en prolongement du marché dominical. Les personnes intéressées sont invitées à adresser leurs candidatures par courrier en mairie. Elles peuvent également contacter, pour plus d’informations, André Albertos au 06 22 44 26 90 ou Alexandre Carod au 06 14 89 25 46.

 

  • Conseil municipal

La prochaine séance du conseil municipal de la ville de Bessan aura lieu le mardi 6 avril 2021, à 18h30, à la salle des fêtes. A l’ordre du jour : le vote du budget, de la fiscalité et des subventions aux associations. Compte tenu du contexte sanitaire, la séance se tiendra à huis-clos et sera diffusée en direct sur internet. L’ordre du jour complet sera prochainement consultable sur le site de la ville : www.bessan.fr

 

  • Inscriptions écoles

Les inscriptions scolaires dans les écoles maternelle et élémentaire pour la rentrée de septembre 2021 (année scolaire 2021-2022) ont débuté. Les formalités à distance par courriel sont privilégiées.

Toutes les informations pratiques sont disponibles sur le site internet de la ville (www.bessan.fr) ou sur simple demande en contactant le 04 67 00 81 81.

 

Le plateau de Bessan se réveille autour de la protection de l’outarde canepetière

 

La commune de Bessan intègre plusieurs sites naturels remarquables marqués par le développement de nombreuses espèces de faune et de flore d’intérêt patrimonial à l’échelle régionale, nationale ou européenne. Le plateau de Bessan, site Natura 2000 intitulé « Est et Sud-Est du Biterrois » est géré en partenariat par les agglos Béziers Méditerranée et Hérault Méditerranée.

Il est situé entre Béziers et Agde. A Bessan, le périmètre concerne les ténements Mègeries, Vignes Vieilles et Croix de Redon. C’est un haut lieu pour la conservation de l’outarde canepetière. La municipalité est pleinement engagée dans cette démarche. Dans les mois à venir, elle souhaite d’ailleurs mener un travail sur des actions de communication à destination du grand public.

Il est notamment aussi prévu la mise en place de panneaux de communication sur le terrain mais aussi dans des lieux touristiques. Le but est de mieux faire connaître ce patrimoine naturel avec l’aboutissement de sentiers pédagogiques et d’animations en lien avec de multiples partenaires, afin que chacun puisse ainsi contribuer à son niveau à la préservation de ce patrimoine commun.

Les traditions de l’âne de Bessan se sont invitées à l’école élémentaire

Il y a quelques semaines, le maire a reçu un sympathique courrier de la part des élèves d’élémentaire de la classe de Valérie Baille. Il y était questions des traditions et surtout de l’âne de Bessan.

Récemment, le premier magistrat est allé répondre directement aux écoliers avec Eric Millan, adjoint au maire chargé des festivités et traditions et Christophe Hyché, président des Amis de l’âne.

Les élèves de Cm1 et de Cm2 de Victor Hugo n’ont pas hésité à poser de nombreuses questions sur la légende de l’âne totémique, le déroulement des festivités, le poids des totems (grand et petit)… Certaines demandes ont été plus surprenantes s’agissant notamment de savoir pourquoi il n’y avait jamais eu de femmes (ou de filles pour le petit âne) pour porter le quadrupède dans l’histoire locale !

Avec des mots simples et de la passion, Stéphane Pépin-Bonet, Eric Millan et Christophe Hyché ont répondu à toutes les interrogations, laissant les enfants très imprégnés dans cet imaginaire des animaux totémiques héraultais et des traditions.

Qui sait, le fleuron de l’identité bessanaise pourrait peut-être venir faire une petite danse prochainement dans l’établissement.

Les floralies à Bessan, de retour avec une journée d’échanges autour du printemps

  

Le rendez-vous tant attendu par les amoureux de la nature, des plantes et des fleurs approche.

Le samedi 27 mars, Bessan renouera avec l’organisation de floralies.

A cette occasion, une bourse aux plantes sera également organisée pour la première fois où l’on pourra troquer entre amateurs. Le rendez-vous organisé par la municipalité, dans le respect des règles sanitaires autour des protocoles liés aux marchés de plein air, se tiendra sur la Promenade et ses abords.

L’objectif de « Tuque en fleurs » est de réunir en un même lieu des professionnels avec leurs cultures ainsi que des jardiniers passionnés, ces derniers pouvant échanger plantes, graines, boutures, bulbes, rhizomes, rejets, drageons…

Entièrement en plein air et sans animation pour respecter les consignes du moment, le marché aux fleurs se déroulera toute la journée, de 9h à 17h.

Comme l’annonce la jolie affiche du rendez-vous, le printemps et ses senteurs seront d’actualité.

 

è Pour tous renseignements sur la Tuque en Fleurs, contacter Annie Laguna, conseillère municipale déléguée au cadre de vie citoyen, au 06 11 20 24 35.

Un accueil des nouveaux habitants différent en raison du contexte sanitaire à Bessan

 

Chaque année, comme dans la plupart des villes et villages, les élus municipaux accueillent les nouveaux habitants, installés dans la localité. Ce moment de partage et de convivialité demeure aussi un rendez-vous apprécié permettant à ces nouveaux Bessanais de découvrir l’histoire, le patrimoine, les services, l’attractivité et la vitalité sociale et économique de la commune.

Compte tenu du contexte sanitaire, l’équipe municipale a fait évoluer cet événement municipal, auquel s’associe l’association La Guilde 2 Bessan, vouée au patrimoine et traditions.

Nouveauté majeure, les familles concernées ont reçu dans les semaines passées un panier de bienvenue à domicile, préparé par Micheline Izquierdo, conseillère municipale chargée de l’accueil des nouveaux habitants.

En respect des règles sanitaires du moment, les néo-habitants ne seront pas reçus ce dimanche 28 mars en mairie mais à la salle des fêtes Aimé Péret, plus spacieuse et adaptée.

Reportée à plusieurs reprises, la matinée dominicale sera rythmée par une visite guidée du centre-ville en petits groupes puis une rencontre avec le maire et ses élus.

Bessan. Le débroussaillement se prépare dès aujourd’hui pour éviter les incendies

Le feu est une préoccupation omniprésente dans la région méditerranéenne.

Bessan n’échappe pas à la règle et il convient de se prémunir contre les incendies qui viendraient menacer les habitations ou ceux induits par les habitants eux-mêmes.

La mairie tient à rappeler que pour limiter les dommages que pourrait causer le feu, le code forestier oblige les propriétaires situés en zone exposée ou en zone urbaine à débroussailler et à maintenir en état aux abords des constructions de toute nature sur un rayon de 50 mètres.

Cet entretien consiste à couper régulièrement les herbes présentes sur les terrains concernés. Il peut être effectué par les propriétaires eux-mêmes ou par l’intermédiaire d’une entreprise privée, à leurs frais en cas de défaillance.

A noter que depuis quelques années sur l’ensemble du département de l’Hérault, des milliers de propriétaires ont été contrôlés et des contraventions ont été émises à l’encontre de ceux qui n’avaient pas réalisés leurs obligations légales de débroussaillement.

Les services municipaux sont à disposition pour tous conseils quant aux modalités légales de débroussaillement (administration générale, urbanisme ou services techniques).

Philippe Marin, adjoint au maire chargé de l’environnement, des énergies et du développement durable reste également disponible en cas de questions ou pour toute action envers un propriétaire défaillant.

Pour tous renseignements complémentaires, contacter le 04 67 00 81 81.

L’importance du port de la ceinture dans les bus scolaires !

Source : Gendarmerie Nationale
 
Vendredi 19 mars, les élèves du collège Victor Hugo de Bessan ont été sensibilisés à l’importance du port de la ceinture de sécurité dans les cars scolaires .
Mis à disposition par la société des Courriers du Midi du groupe Kéolis, un autocar a été aménagé a cet effet. Ce bus " pédagogique " permet de faire des simulations et de montrer réellement aux enfants ce qu’il se produit quand la ceinture n’est pas bouclée !
Un exercice ludique qui leur permet de prendre réellement conscience du danger en cas d’accident et du rôle que joue la ceinture de sécurité.
Pour cette inauguration étaient présents le Commandant de l’Escadron Départemental de Sécurité Routière de l’Hérault, son adjoint ainsi que les chefs de la compagnie de Pézenas.
D’autres journées pédagogiques et de sensibilisation sont déjà prévues dans différents collèges du département de l’Hérault et du Gard.Peut être une image de une personne ou plus, personnes debout et plein air
Photo FB : Gendarmerie Nationale

Un parking provisoire créé à l’espace des Peupliers pendant les travaux

L’espace municipal Louis Baldy, grand parc de stationnement du centre-ville de Bessan depuis de nombreuses années, nécessitait un aménagement digne de ce nom. Placé à l’entrée de ville côté route de Marseillan, il permet de relier la maison de retraite, les jardins familiaux, le boulodrome et la place de la Promenade. Vétuste, la municipalité a lancé sa requalification il y a quelques jours à peine.

Depuis ce lundi 15 mars, les entreprises choisies pour réaliser les travaux s’activent à la mise en place du chantier qui devrait durer plusieurs mois. Pas moins de 304 places de stationnement seront créées avec des aménagements urbains nécessaires au confort des utilisateurs : piste piétonne, éclairage… En attendant sa réalisation, il était indispensable de proposer une solution pour bien stationner.

Ainsi, de manière provisoire, près de 150 places de stationnement ont été aménagées à l’espace de loisirs des Peupliers Victor Goudou. Les services techniques ont réalisé cet aménagement en un temps record pour faciliter l’accès aux services et commerces du centre-ville, et permettre aussi aux riverains de pouvoir garer leurs véhicules en toute sécurité.

Place désormais aux travaux avec une fin en juillet.

Un hibou grand-duc factice pour éloigner les pigeons du centre-ville


Avec sa tête rotative et ses yeux réfléchissants, le hibou grand-duc factice est, à l’origine, un système astucieux et décoratif pour lutter contre les nuisances visuelles et olfactives des oiseaux marins sur le littoral. André Albertos, élu chargé de la propreté, ayant eu l’écho d’une efficience reconnue en bord de mer face aux goélands, a eu l’idée d’utiliser le système à d’autres fins.

En effet, comme tous les centres-villes, Bessan est régulièrement affecté par la prolifération des pigeons et, surtout, des fientes désagréables retrouvées au sol de certaines rues ou quartiers. Et pourquoi pas essayer la productivité du grand-duc sur les toits bessanais ? C’est chose faites avec l’installation récente de deux hiboux, avec l’espoir que l’effaroucheur de bord de mer soit efficace contre les pigeons.  

Une occasion supplémentaire pour la municipalité de rappeler les obligations des propriétaires de maisons inhabitées en centre-ville. Ils sont invités à bien vérifier l’état de leur toiture et de leurs ouvertures car une fenêtre ouverte ou un toit abimé laisse facilement des pigeons se multiplier.

Il est aussi rappelé qu’il est strictement interdit de nourrir les volatiles. De ce côté-là, le hibou n’aucun besoin particulier !

La base de loisirs de la Guinguette se prépare à la prochaine saison estivale

C’est le lieu touristique privilégié de Bessan, sur les bords du fleuve Hérault, au cœur d’un havre de paix fluvial devenu une référence depuis plus de vingt ans d’activités diverses. La base de loisirs municipale de la Guinguette demeure un fleuron touristique avec sa traditionnelle ouverture estivale, chaque année du 1er juin au 30 septembre.

Sur place, près des barges qui seront installées par les services techniques municipaux, se côtoient chaque été les amoureux d’activités nautiques avec la base purement sportive « Bessan Aventure » et les gourmets, autour d’une bonne table gastronomique pilotée par Pierre Valette, dans le cadre d’une gérance octroyée par la municipalité.

Si la saison est encore lointaine (en termes de calendrier mais aussi de conditions sanitaires encore inconnues), la base de loisirs est aux petits soins des élus. Ces derniers ont récemment engagé des travaux permettant notamment la création d’un sanitaire adapté pour les personnes à mobilité réduite. L’entrée a aussi été améliorée pour faciliter le confort des personnes handicapées ou des familles avec des poussettes.

Confiante en l’avenir estival, la municipalité met tout en œuvre pour une traditionnelle ouverture en juin. Il se murmure également une mise en beauté de dernière minute avec une fresque sur le transformateur de la Guinguette, rappelons-le une ancienne station de pompage des eaux.

Ces évolutions régulières vont vivre le site qui s’ancre, au fil du temps, dans l’identité bessanaise.