Bessan

Restreinte mais émouvante cérémonie de fin de la seconde guerre mondiale

Malgré le déconfinement progressif, c’est encore une cérémonie en comité restreint qui a été organisée par la municipalité à l’occasion de la commémoration de la fin de la seconde guerre mondiale. Aux pieds du monument du Souvenir, avenue de la Victoire, Stéphane Pépin-Bonet, maire, a accueilli les participants en respect du protocole sanitaire : seulement des élus et représentants patriotiques.

Après les traditionnels dépôts de gerbes et allocutions, le maire a tenu à remercier les représentants des associations patriotiques locales (Fnaca, Unc et Souvenir Français) pour leur engagement en faveur du souvenir et du nécessaire devoir de mémoire. Malgré les difficultés liées au contexte sanitaire, ces derniers ont été toujours fidèles lors des différentes commémorations.

Les représentants de la fédération nationale des déportés, internés, résistants et patriotes ont eux-aussi été salués, notamment pour la récente exposition présentée en mairie sur l’enfer de la déportation.

Des événements tragiques de l’histoire du deuxième conflit mondial qui ont pris tout leur sens au cours de cette cérémonie très émouvante.

Bruno-Victor et son Garde-Manger alimentent le commerce du centre-ville

Le commerce du centre-ville bessanais se renouvelle régulièrement au fil du temps, avec un certain dynamisme et des initiatives particulièrement prometteuses. Un exemple de plus vient de voir le jour avec l’ouverture, il y a quelques jours à peine, du Garde-Manger, sous l’impulsion de Bruno-Victor Vidal, jeune Bessanais bien connu dans la localité.

En lieu et place de l’ancienne supérette Chez Marie, au cœur de la place de la Mairie, Bruno-Victor Vidal propose un commerce à la fois innovant et assurément savoureux. On peut toujours y trouver les produits habituels d’une supérette et d’une épicerie traditionnelle, désormais associés à un nouvel espace entièrement consacré aux saveurs du terroir.

Le Garde-Manger a vocation de devenir un acteur commercial majeur en termes de produits locaux et régionaux.

Vins, bières artisanales, fromages affinés, charcuteries et rôtisserie y sont agréablement mis en valeur, aux côtés d’un indispensable étal de fruits et de légumes.

Le commerce est ouvert du mardi au samedi de 7h30 à 12h30 et de 16h30 à 19h30.

Le dimanche de 7h30 à 12h30. Tel : 09 83 06 55 09.

La ville s’attaque aux branchements illicites d’électricité en zone agricole

La municipalité a récemment sollicité une rencontre avec la société Enedis et le syndicat public Hérault Energies face aux problématiques de branchements illicites d’électricité rencontrées en zone agricole et naturelle, notamment Natura 2000.

Dans ces secteurs, le phénomène de cabanisation est accentué par des branchements effectués illégalement, au-delà de toutes les normes de sécurité.

Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan, accompagné de ses élus respectivement chargés de l’environnement et des espaces naturels, Philippe Marin et Christophe Hyché, ont tenu à alerter Enedis sur ces situations à la fois préjudiciables aux paysages mais aussi aux dangers et aux responsabilités en cas d’une défaillance électrique.

Des actions vont être prochainement mises en œuvre, en respect de la légalité, pour assurer une désactivation électrique de ces branchements. Il faut dire que la commune amplifie son action dans la lutte de la cabanisation, renforcée par la mise en place d’une application informatique de l’Etat, expérimentée par Bessan et six autres communes de l’Hérault depuis le début de cette année.

Les efforts municipaux dans ce domaine sont significatifs ces derniers temps. Un jugement du tribunal de Béziers vient conforter la municipalité. Engagée en 2013, une procédure pour construction sans permis et stationnement illégal de caravanes en zone agricole a été jugée mi- avril.

La justice a condamné les contrevenants à 2.000 euros d’amende, à la destruction des bâtiments et des dommages et intérêts.

Un regain d’intérêt et de mobilisation pour les collectes de sang


L’amicale des donneurs de sang bénévoles de Bessan a toujours été très présente et active dans la commune.

Les résultats ont, eux, été quelquefois mitigés ces dernières années. En tous cas, ils n’étaient pas à la hauteur de l’investissement des responsables de l’association, lesquels se démènent inlassablement pour fidéliser les habitués et attirer les nouveaux donneurs.

Depuis quelques mois, certainement avec un mode de communication plus moderne et une diffusion des dates de collecte sur les réseaux sociaux, les collectes de sang bessanaises décollent. Peut-être aussi que les habitants ont été plus conscients des enjeux et, surtout, des besoins en sang des hôpitaux, ces derniers étant saturés par le contexte sanitaire.

Habituée à une cinquantaine de dons pendant longtemps, puis une soixantaine ces dernières collectes, l’amicale a eu le plaisir d’accueillir quatre-vingt-sept donneurs à la dernière collecte tenue à la salle des fêtes, en lien avec l’établissement français du sang.

Avec le soutien de la municipalité, un défi est lancé pour se rapprocher de la centaine le 2 juillet, date de la prochaine collecte.

 

La cave coopérative poursuit sa route et engrange des médailles

 

La situation actuelle de la viticulture est pleine d’incertitudes. Les conséquences de la crise sanitaire et les inquiétudes à venir liées au récent épisode de gel catastrophique du début du mois d’avril sont dans toutes les têtes.

Tenaces, les coopérateurs bessanais ne se laissent pas abattre et il faut continuer à aller de l’avant, avec le soutien de nombreux partenaires.

Les récentes distinctions obtenues par les vins du Rosé de Bessan participent à conserver le moral. En effet, chaque année, le compteur s’affole et les médailles pleuvent pour les différents cépages de la cave coopérative. Malgré l’absence de grands concours en raison de la crise sanitaire, le palmarès 2021 pour les vins de la coopérative est conséquent.

On peut noter les médailles d’argent pour L’Exubérant et Arabesque obtenues au concours des Féminalies mais aussi une médaille d’or pour le Rébus et une d’argent pour le rosé de la Cuvé Spéciale au concours des œnologues de France, ou encore les vins en blanc, rosé et rouge conditionnés en bib, tous primés au Wine in box 2021.

Ces résultats sont fêtés quotidiennement au caveau qui reçoit toujours autant de visiteurs au fil du temps, dans une ambiance à la fois chaleureuse et familiale.

Tous les vins peuvent aussi être achetés via la boutique en ligne, récemment créée et accessible via le site : www.lerosedebessan.shop. De quoi participer à un avenir meilleur pour les vignerons qui le méritent amplement.

 

=>Le caveau est ouvert tous les jours sauf le dimanche, contact en appelant le Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">04 67 09 02 63.

Dans le cadre des expos mensuelles, en mai, il est également possible d’y admirer les tableaux de Christine Germant.

Accélération de la rénovation énergétique des bâtiments communaux

La municipalité bessanaise a dernièrement engagé une nouvelle démarche pour développer la rénovation énergétique de l’ensemble des bâtiments communaux. Pour cela, elle a adhéré au programme d’Action des collectivités territoriales pour l’efficacité énergétique (Actée) mis en œuvre par le regroupement de communes au sein d’Hérault Energies.

L’objectif principal de cette initiative est de réaliser, dans un premier temps, un rapport technique afin d’établir une stratégie énergétique avec l’identification des projets de rénovation prioritaires. S’en suivent les études et l’obtention des subventions pour la mise en place, le plus souvent, des marchés publics. Hérault Energies est ainsi venue à Bessan pour visiter les bâtiments concernés.

Ils sont nombreux tant l’attention de la ville dans ce domaine est importante. On peut citer l’ancienne école maternelle, le centre social, l’étage de la cantine scolaire ou encore le centre de loisirs.

Des choix seront ensuite à faire pour mettre en œuvre un vrai programme de rénovation énergétique en lien avec les élus, dont Angel Millan, Philippe Marin et David Pourrat.

Tous les mois, une foire aux bouquins en continuité du marché dominical

Le Bessanais Claude Thévenet et son association « La Foire aux Bouquins » propose des marchés aux livres réguliers à Bessan.

Le premier de la saison 2021 a eu lieu dimanche, sur la place du marché, en continuité des étals dominicaux. De quoi surprendre agréablement lorsque l’on peut retrouver un beau roman ou une bande dessinée entre une salade, des huitres ou du fromage.

Ce rendez-vous, désormais mensuel, est l’occasion de faire de très bonnes affaires autour des livres, affiches, recueils et papiers anciens.

Ce marché sera renouvelé les dimanches 30 mai, 27 juin, 11 juillet, 8 août et 12 septembre.

Pour tous renseignements complémentaires pour y participer ou pour connaître les exposants,

contacter Claude Thévenet au 06 80 77 84 92.

Les candidatures à l’élection de Miss Bessan 2021 sont ouvertes

 

En quelques années, le rendez-vous est devenu une petite institution. Grâce à un partenariat entre le comité Miss France Languedoc-Roussillon, représenté localement par Brigitte Juana, et la municipalité, une nouvelle élection de Miss Bessan se tiendra cette année. Sous réserve du contexte sanitaire, l’élection 2021 aura lieu le dimanche 18 juillet, en soirée, sur la place de la Promenade.

Comme de coutume, le spectacle proposé par le comité Miss France devrait être de toute beauté avec les défilés des jeunes filles, des danseurs et des chanteurs de qualité. La lauréate sera qualifiée pour tenter de devenir Miss Languedoc-Roussillon, et pourquoi pas Miss France quelques mois après.

Les jeunes filles qui souhaitent se présenter doivent être âgées de 17 ans à 24 ans, mesurer plus d’1,70m et avoir la nationalité française.

Les inscriptions se prennent sur le site de Miss Languedoc : www.misslanguedoc.fr.

Tous renseignements complémentaires peuvent être également obtenus au 06 43 42 97 85 ou 06 19 90 69 72.

Le billet bimestriel de l’équipe Génération Bessan par Emilie Féliu

 

Tous les deux mois, un membre de l’équipe municipale Génération Bessan publie un billet d’actualité.

Aujourd’hui, découvrons celui d’Emilie Féliu, adjointe au maire chargée des affaires culturelles.

Depuis plus d’un an, notre quotidien est pris en otage de manière inédite par un virus qui ne semble pas vouloir nous laisser en paix. Face à cette situation, nous devons nous adapter jour après jour à de nouvelles contraintes afin de nous préserver tous et chacun. Le monde de la culture a particulièrement été impacté par cette crise, le contraignant au silence des restrictions et du confinement. Pourtant, comme l’implacable rythme des saisons, la vie va reprendre. Faisons-la, plus belle et plus intense.

Je souhaite pour notre belle ville de Bessan, que la culture prenne encore plus de place et que les projets que nous portons avec l’équipe Génération Bessan, autour de notre maire Stéphane Pépin-Bonet, puisse se réaliser : la création d’un espace patrimonial et culturel, le sauvetage du moulin bladier, la création d’une boucle verte, la mise en place d’une programmation culturelle, l’aide au développement de projets artistiques, le soutien aux recherches historiques, aux projets mettant en exergue notre histoire, notre patrimoine et nos traditions…

Cette tribune me donne l’occasion de saluer toutes les personnes qui œuvrent dans l’ombre ou dans la lumière à faire rayonner la culture bessanaise et je dirais même plus : l’art de vivre à la bessanaise.

Bessan. Les travaux d’aménagement de l’espace Louis Baldy vont bon train

 

Ils étaient particulièrement attendus ces travaux. L’espace de stationnement de la route de Marseillan, créé il y a une quinzaine d’années par la ville, fait peau neuve. Dénommé depuis peu en mémoire de Louis Baldy, ancien président-fondateur du conseil des sages, cet espace municipal avait bien besoin d’une remise en état car il s’était dégradé au fil du temps.

Depuis la mi-mars, la municipalité a engagé son aménagement visant à proposer une nouvelle organisation de ce lieu très utilisé pour accéder et stationner avant de se rendre dans le centre-ville, via la place de la Promenade. Au programme de ce chantier de plus de 700.000 euros, la réfection de la partie stationnement (plus de 300 places) et la création d’un chemin piétonnier et d’espaces verts.

Soutenu financièrement par le département de l’Hérault et la région Occitanie, le chantier devrait durer jusqu’à l’été.

Pour permettre un accès sécurisé en centre-ville, un parking provisoire a été aménagé pendant cette période à l’espace de loisirs des Peupliers Victor Goudou, seulement situé à quelques mètres de là.

Un besoin pour la vie locale et notamment le commerce de proximité.

Les services de l’agglo aux petits soins de la propreté quotidienne du village

La propreté, c’est l’affaire de tous ! Ce slogan est une réalité quotidienne pour celles et ceux qui participent à la propreté des espaces publics.

Particularité du territoire Hérault Méditerranée, ce n’est pas la ville mais l’agglomération qui assure les missions de propreté de la voirie et de l’entretien des espaces verts. Ainsi, élus et agents de l’agglo ont dernièrement fait le point.

Stéphane Pépin-Bonet, maire et André Albertos, élu en charge des espaces verts, de la propreté et de la gestion des déchets, ont rencontré Alain Barba et Gilles Blaya sur le terrain. Les deux responsables de service de l’agglo ont soulevé les problématiques rencontrées, la plupart liées aux incivilités de quelques administrés peu enclin à respecter les règles.

Propreté du centre-ville avec le Glouton, entretien des espaces verts, passage de la balayeuse, problématique des déjections de pigeons, enlèvement des encombrants… tous les sujets ont été passés au crible. Après un cheminement dans le village et des rencontres constructives avec des citoyens, les élus ont souligné la qualité des actions effectuées par l’agglo.

Bessan est propre et accueillant grâce à eux.